Anonyme, en 2ème année de Pharmacie à Paris V nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2016 – 2017, 112 pour pharmacie

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

J’ai fais un bac S spé physique et j’ai eu la mention bien.

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primant

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai uniquement passé le concours pharmacie. J’ai terminé 429e au s1 et 79e en pharmacie au s2

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

J’avais des bonnes notes si je travaillais un minimum. Par contre j’étais assez peu concentré en cours

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Chez mes parents

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Environ 20 minutes.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Oui assez. J’étais sur le site de l’Observatoire qui est beaucoup plus petit et plus joli que le site des Saints Pères. Tous les cours avaient lieu aux mêmes horaires et dans le même enfin, c’est très facile de s’y repérer.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Je n’ai pas travaillé pendant l’été, mais j’ai fais une pré rentrée dans une prépa privée. J’avais jeté un oeil au fiches de la prépa d’une amie et en ne comprenant bien sur rien du tout j’ai abandonné.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Non pas du tout. Je n’ai jamais été sportif. Mais je l’ai regretté pendant les révisions, on a besoin de dépenser physiquement de l’énergie quand même, au moins un minimum ! Je conseille de sortir courrir ou n’importe quelle activité au moins une fois par semaine

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

J’ai gardé les loisirs que j’avais avant, c’est important de garder des moments où on peut se détendre sans penser au travail et au concours… je sortais aussi assez souvent, surtout au s2 et pendant les révisions, se prendre un aprem par ci par là ça ne vous fera pas rater votre paces. Par contre j’ai dit adieu aux soirées pendant les périodes de cours, à part de rares exceptions, je voulais garder mon rythme de sommeil intact. Dormez beaucoup, ou en tout cas suffisamment, c’est peut être le plus important, pour conserver la motivation et la faire durer.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Aucun

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

J’essayais de garder 8/9h de sommeil par nuit. Dans les faits c’était plus 7/8h, mais il faut surtout trouver votre rythme. Des gens vous diront qu’ils dorment 5h ou 4h parce qu’ils travaillent le soir et la nuit, mais sincèrement je ne pense pas que ça soit une bonne idée, en tout cas je n’ai jamais pu fonctionner comme ça!

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Ca dépendait complètement des jours. Pendant les révisions en général entre 7 et 9h mais ça pouvait aller jusqu’à 10h ou tomber à 4h quand j’en pouvais vraiment plus. Pendant les cours environ 4h30 par jour, mais il y a cours en amphi le reste de la journée. Je prenais des pauses de 10/20 minutes environ toutes 2h.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

J’allais à tous les cours en amphi, pour prendre des notes et écouter l’explication du prof sur chaque chose quand il y en avait. Je pense que c’est bien d’aller en amphi, ça renforce la motivation aussi.
De mon côté, je travaillais plutôt chez moi, rarement à la BU, mais c’est un choix, la bibli c’est bien aussi pour voir tous les autres bosser et se mettre un coup de fouet. Si ça vous motive tant mieux, mais si ça vous déprime vous cassez pas la tête et travaillez chez vous, avec toute la bouffe et toutes les pauses que vous voulez.

Chimie: Je relisais mon poly, en n’oubliant aucune lettre ou petit dessin incompréhensible. Après je faisais d’abord les exercices des ED, qui sont très bien faits et reprennent point par point le cours pour ensuite synthétiser dans des exos plus difficiles. J’allais aussi aux séances de correction des ED, c’est là que j’ai compris pas mal de choses. Essayez de comprendre, et quand vous avez compris, entrainez vous pour aller le plus vite possible. Faites aussi les séances d’exos du tutorat.
Biochimie: Je n’ai pas vraiment de conseil à donner sur cette matière, c’est intéressant mais c’est un cours très long et détaillé, et les questions peuvent porter sur à peu près tout. Je lisais mon cours c’est tout, et j’ai toujours raté cette partie.

Biocell: Le poly est très bien fait, c’est une matière hyper intéressante, et qui peut se montrer assez facile. Je lisais et comprenais le cours en faisant parfois des fiches pour les points compliqués ou schématiques. Je m’entrainais un peu avec les concours blancs du tuto et les annales en révisions. Il faut vraiment comprendre et retenir des points et des noms. Le cours sur les méthodes d’étude est le plus important: je le revoyais régulièrement pour garder en tête les raisonnements.

Histo/Embryo: J’allais en cours et je notais absolument tout, parce que le poly est à peu près vide, et le prof donne une tonne d’informations oralement en amphi. Je relisais les cours, et à chaque point ou détail, je m’inventais une question que j’écrivais sur un cahier. Pour réviser je me posais toutes les questions que j’avais écrites, et je me reportais au cours pour vérifier à chaque question.
Physique: Je relisais en boucle le poly. J’ai aussi fais tous les ED plusieurs fois, en allant à toutes les séances de la fac et du tuto. Je m’entrainais beaucoup aussi sur les concours blanc et leurs correction détaillée, le tutorat de Descartes est vraiment génial profitez en.
Biophysique: Le cours ne m’aidais pas du tout, alors j’ai juste aligné les exercices types, j’en faisais tous les jours au moins 30 minutes pour garder cette matière en tête. On a tendance à la mettre de côté parce qu’elle parait incompréhensible, mais en réalité elle n’est pas si difficile et représente quelques points gagnés au concours.

Biomaths/Biostats: Un peu comme la biophysique, le cours est long et assomant, mais important. Je faisais beaucoup d’exercices avec la correction. J’allais aux séances du tutorat aussi. Ca peut représenter aussi pas mal de points faciles aux concours.
Anatomie: Alors l’anatomie c’est un petit coefficient en Pharma donc j’ai laissé un peu ça de côté, mais si vous voulez médecine ou autres, il faut revoir le cours très souvent, faire des fiches ou utiliser celles du tutorat/prépa. Le poly est la référence, il ne faut rien y oublier!

ICM: Je relisais mon cours en boucle en faisant aussi un cahier de question sur chaque mot du cours. C’est une priorité si vous passez le concours pharmacie.
Santé Publique: Je me reposais surtout sur le poly, et je refaisais souvent des QCM des concours blancs, et du cahier de question.
Sciences Humaines: Je relisais un peu le cours, mais je n’arrivais pas à comprendre cette matière. Il faut connaitre certains points du cours parfaitement, et il y a des choses qui ne sont pas compréhensibles dans le poly, donc j’allais en cours pour voir comment le prof l’expliquais. Je n’ai jamais vraiment compris comment travailler cette matière.
Physio: J’apprenais mon cours par coeur, et je m’entrainais à faire les questions le plus rapidemment possible. J’utilisais aussi le cahier de question, et les concours blancs.
Spé Pharma: Par coeur aussi, je revoyais aussi souvent le cours de chimie organique pour comprendre certains cours.

Mais surtout, dites vous que (presque) toutes ces matières sont hyper intéressantes, si vous vous y intéressez vous retiendrez tout plus facilement.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Oui je faisais des fiches en réécrivant le cours sous un angle différent, plus schématisé, avec plein de couleurs et je les affichaient dans ma chambre. Je me forcais à en relire 3 ou 4 tout les matins ou tous les soirs.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

J’ai principalement travaillé seul parce que je ne pouvais pas me concentrer en groupe. En plus je n’allais pas à la bibli.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Chez moi. Voir plus haut.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais au tutorat de ma fac, qui est vraiment génial. Leurs concours blancs, correction, séances de groupes de travail, et annales étaient mes principaux support de travail. Je n’avais pas de prépa, à part une pré rentrée dans une prépa privée, parce que le prépa est quand même chère. Le tuto suffit amplement, et puis la prépa prend énormément de temps en plus des cours, ce qui prend sur le travail seul qui est le plus important. Par contre c’est vrai que les fiches des prépa sont bien pour certains points des cours.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Ca dépendait. Au s1 non, j’étais vers la moitié du classement des concours blancs du tuto, à part vers la fin du semestre ou j’ai monté un peu. Si vous n’y arrivez pas pendant la période de cours, ne vous affolez pas, continuez de travailler au rythme des cours et vous reprendrez tout en plus détaillé pendant la période de révisions.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

J’avais du retard en Biophysique au s1, et en Sciences humaines et en Maths au s2. Mais pas beaucoup, j’essayais quand même de me caler sur le rythme des cours.

Quel était votre rythme de travail ?

Je travaillais à peu près tout le temps. A part quand je sortais et quand je mangeais. C’est parfois difficile de se concentrer toute une journée, mais il faut savoir organiser sa journée, travailler des matières qui ne demandent pas trop d’attention pendant les moments de la journée où on a des baisses de tension. C’est aussi pour ça qu’il faut privilégier le sommeil.
Je prenais le moins de retard possible sur les cours en amphi pendant la période de cours.

Pendant la periode de révisions, mon rythme étais beaucoup plus soutenu, j’étais plus stressé, parce que c’est la que beaucoup se joue. Il faut reprendre tout depuis le début et passer au peigne fin chaque ligne du cours, puis faire les annales,. Je gardais les annales pour les 2 semaines précédant les concours, pour avoir revu tout le programme avant et quand même avoir le temps d’appuyer la correction. J’ai aussi refait le ED. Enfait je m’entrainais le plus possible.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Je n’avais pas du tout l’esprit de compétition. Je me fixais comme objectif d’augmenter ma note et pas mon classement aux concours blancs. Je ne sais pas si j’étais altruiste, mais bon quand un de mes potes avait besoin d’aide je l’aidais quoi

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Plutôt décontracté mais énergique. Après plus le concours approchait plus je stressais. Je vous conseille fortement de pratiquer la méditation, ça m’a énormément aidé, autant pour gérer le stress, que pour améliorer la concentration, la motivation et l’intérêt que j’avais pour les cours.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

J’étais très concentré. je prenais des notes ou j’écoutais le prof en essayant de rester éveillé et attentif.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Je les prenais sur papier. Sois j’écrivais la totalité du cours, sois j’annotais le poly. Ensuite je surlignais tout chez moi, en différentes couleurs, pour m’aider à organiser tout ça.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Evidemment. Mais uniquement pendant la période de révision avant le concours. Aussi j’utilisais les annales des concours blancs du tuto, qui sont sur leurs site.

Comment était organisée votre journée ?

Je prévoyais ma journée du lendemain sur un agenda. Je me réveillais souvent plus tard que prévu, mais je respectais en général mon emploi du temps:
Réveil à 7h, petit dej/douche jusqu’à 8h. Je commençais à travailler à 8h, je faisais 2h par matière jusqu’à 12h, avec 2 pause. Ensuite je mangeais et je me détendais un peu jusqu’à 14h. A 14h je reprenais jusqu’à 19h ou 20h avec au moins 2 pauses. Je faisait les gros exos l’aprem et le matin, et je révisais les matières de par coeur en me posant des question au début et à la fin de chaque séance de travail.A 20h diner, et dodo à 23h, voire minuit max.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Dédramatisez l’année qui vous attend, vous allez beaucoup travailler oui, mais ça va vous intéresser, et vous en ressortirez plus sage. Si vous sentez que vous allez craquer, sortez, arrêtez tout, et marchez un peu, voyez vos potes, ou détendez vous. Ca ne sert à rien de persévérer si vous voyez que vous êtes à bout. Et puis en paces on a quand même le temps d’avoir une petite vie sociale, de penser un peu à autre chose hein. Vous entendrez tout le monde vous dire que c’est une année horrible, que vous allez déprimer… C’est difficile à tout les niveaux, mais ça n’a rien d’impossible. Soyez déterminés, et motivés tout au long de l’année et tout se passera bien :)

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Mon intérêt pour ces études je pense. C’est ce qui m’a gardé motivé.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Enrichissante, et assez cool malgré tout.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Je lisais les témoignages quand j’étais en terminale et pendant les l’été avant la paces, je pense que ça m’a pas mal aidé.

1

Ajouter cet article aux favoris !

2017-10-02T19:06:17+00:00 2 octobre 2017|Categories: Les primants, Les témoignages, Paris 5, Pharmacie|0 commentaire
Télécharge gratuitement 15 fiches des tuteurs de notre tutorat !
On te les envoie par mail :