Ana.M, en 2ème année de Médecine à Nancy nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2017 – 2018, Nancy, 2017-2018 , numerus clausus filière médecine : 308

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac Scientifique spécialité SVT, mention trés bien.

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Médecine uniquement, 147 eme au classement final.

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Plutot assidue.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

En colocation avec mon frère.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Environ 20 minutes.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

J’ai participé à la prérentrée du tutorat (celui de Nancy est excellent je le conseille vivement), on nous a fait des visites du campus, on peut rencontrer d’autres étudiants et prendre ses marques à l’amphithéâtre. Je dirai que c’est un très bon moyen de se familiariser avec l’environnement qui sera le notre pour une année.

Pour ma part, je suis allée en amphi la 1ère semaine et C’EST TOUT !! Je suis assez flemmarde et le trajet fac – maison me paraissait de trop vu qu’à Nancy nous pouvons suivre le cours en vidéotransmission. J’ai vite préféré cette facon de faire et je ne suis plus retournée à l’amphi. Je me disais que le temps gagné sur les trajets sur les pauses à l’amphi je préférais les passer devant une série ou au téléphone avec ma famille ou mes amis.
C’est un choix assez radical de s’isoler comme ca pour une année que je ne conseille pas forcément à tous.
Une fois la première semaine entamée vous trouverez vos repères et votre rythme assez facilement. :)

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Absolument pas. Je le déconseille absolument et je pense que ca ne sert a rien vu que seul le cours du prof fait foi au concours, c’est le seul support valable.
Evidemment s’il y a des lacunes importantes en maths ou en physiques quelques révisions des notions de base ne vous feront pas de mal mais sinon REPOSEZ VOUS !!

Personnellement j’ai profité de la fin de l’été pour bien m’installer : si vous avez un appartement à trouver, une chaise de bureau à acheter ( trés important !! ), un permis à passer, faites le avant la rentrée parce qu’il faut commencer à travailler d’emblée, dés le premier jour. C’est très important d’être prêt en tout point avant d’entamer l’année afin de ne pas perdre de temps inutilement et de rester concentré des les premiers jours.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Aucune activité physique. Je préférais me reposer devant la télé ou faire une sieste.
C’est vraiment individuel, l’essentiel étant que ca vous fasse du bien pour mieux repartir aprés ;)

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Trés peu ( oui la PACES est effrayante dit comme ca )

J’avais trés trés peu de loisirs si ce n’est regarder une série en déjeunant et en dinant : 1 épisode (pas plus hein)
Un week end sur deux ou trois, un restaurant avec mon frère.
Trés rarement un cinéma ( 1 fois dans le semestre)
J’essayais de prendre un samedi soir sur 2 ou j’arrêtais tout vers 21H, pour regarder un bon film, une série et appeler mes parents, amis… et le lendemain je me reveillais doucement sans le réveil vers 9H30 parfois 10H.

C’est important de garder quelques moments de pause, de détente, de dire oh ça va la j’arrête, yen a marre !!! On se ressource et on repart mieux ensuite, plus frais plus pimpant et plus motivé.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Un oncle médecin.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Au S1 je me forçais à réviser le plus possible, je dormais a minuit voir 1h pour me réveiller a 7h30 : c’est peu !!
Résultat : je somnolais dans la journée, finissais par m’endormir sur mes cours et je me réveillais en panique 1h plus tard. Bref, mauvaise idée de négliger son sommeil.

Le sommeil et je ne dis rien de nouveau est vraiment primordial, si vous ne dormez pas assez vous serez fatigué moins efficace et le rendement s’en ressentira, l’essentiel n’est vraiment pas le nombre d’heures mais la qualité de travail.
Au S2, j’ai suivi mon corps et j’ai cessé de mettre un réveil, je me réveillais spontanément et en forme après 8h de sommeil et j’étais d’attaque toute la journée. Pendant les 15 derniers jours pré concours j’ai réduit à 7h de sommeil et je l’ai ressenti durement pendant les derniers jours: j’étais épuisée. Il faut être raisonnable sur le sommeil et le repos pendant le semestre pour pouvoir accélérer le rythme vers la fin sinon on s’écroule de fatigue.

Pour les horaires, Je suis une couche tard, lève tard, je dormais assez tard et me réveillais assez tard le matin mais ce rythme me convenait et la video conférence me le permettait.

Trouvez votre rythme !! si vous êtes du matin alors dormez tôt et levez vous tôt, mais je pense que 8h de sommeil est un minimum à respecter.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

En semaine les cours étaient le matin 3h à 4h de cours par jour.
Je commencais les révisions le plus souvent à 14H jusque 18h – pause de 30 min.
Puis je reprenais les révisions jusqu’à 21h30 : Diner ( environ 30 à 45 min)
Enfin de 22H 30 à 00h environ (selon les jours)

Je dirai donc 12h par jour en comptant les heures de cours mais ce n’est pas très important, certains feront beaucoup moins et passeront leur année haut la main, mieux vaut faire 2H concentré et efficace que 4H à regarder son téléphone toutes les 15 minutes (en PACES ton téléphone est ton ENNEMI).

Pendant les week end c’était à peu prés le meme rythme mais parfois je m’arrêtais à 21H.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Tout d’abord je pense que suivre un cours est la clé de sa compréhension, donc le cours est un moment sacré ou la concentration doit être de 100%, il faut tout noter car tout peut tomber et parce qu’un cours qu’on écrit soi même est un cours que l’on s’approprie.
Ne comptez surtout pas sur les livrets de cours ou les retranscriptions d’une prépa privée en négligeant le cours du prof, c’est une grossière erreur qui fait perdre un temps fou.

Une fois les cours terminés, je mettais de l’ordre dans mes notes, schémas… et complétais le cours si nécessaire en revisionnant le videocours sur le détail manquant. Un dictaphone peut aussi faire l’affaire.

De la, j’apprenais mes cours en les lisant une première fois doucement en essayant de bien comprendre chaque point du cours. Ensuite une fois que je sentais qu’il était bien compris je le récitais à voix haute en me l’expliquant à moi meme ou à un ami imaginaire. Cette méthode me permettait de rendre le cours plus ludique, j’imaginais que je l’expliquais a une tierce personne et que je cherchais par tous les moyens à le lui faire comprendre, je retournais les phrases dans tous les sens jusqu’à les retenir à ma facon.
Pour les cours un peu « barbares » telles qui biochimie ou la biologie cellulaires, je tentais d’inventer des histoires pour mieux retenir ou des mémo techniques par exemple « la cDc25 Déphosphoryle, répétition du D »
Je récitais le cours paragraphe par paragraphe. Je devais réussir à me le réexpliquer sans regarder le cours. Si je bloquais sur un détail, je recommencais, puis j’ajoutais un autre paragraphe puis un 3eme et je reprenais les 3 d’un coup sans regarder le cours.
A la fin de mon apprentissage ( chaque cours me prenait 2 3h) j’étais capable de le redire presque entierement sans meme le regarder. Je me fixais pour objectif de finir ( c’est à dire apprendre par coeur et réciter) les cours de la journée l’aprés-midi même.
La deuxieme revision est plus simple, la 3eme encore plus simple et les dernieres révisions c’est comme revoir les paroles d’une chanson qu’on connait par coeur.

A part ca la seule méthode efficace est la RÉPÉTITION. Il faut faire plusieurs tours de chaque cours. J’avais une feuille pour chaque UE ou je marquais le cours, la date, le prof ainsi que des petites croix pour chaque révision. Je m’étais fixée pour seuil d’avoir au moins 5 croix devant chaque cours d’ici au concours. Chaque fois que vous referez le cours, il s’imprégnera davantage en vous et les détails ne vous échapperont plus.

Enfin les ANNAAAAAAAALES !!! QCM QCM QCM QCM !! Faites en le plus possible, j’en faisais aprés chaque cours. Des qu’un cours est récité appris, je faisais les annales sur ce cours, ca me permettait de repérer les pièges et les QCM redondants et de vérifier que j’avais bien appris mon cours. Si a la fin de votre apprentissage du cours vous n’arrivez à faire que 50% des QCM recommencez le : il n’est pas assez maitrisé. Refaites ca plusieurs fois pour tous les cours et ca le fera ;)

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Pratiquement pas, j’avais acheté les fiches d’une prépa privée de Nancy de l’an dernier. Leurs fiches étaient trés bien faites, et donc je me contentais d’apprendre le cours directement sur cette fiche si le cours n’avait pas changé, sinon j’apprenais mes notes.
Les fiches prennent du temps à faire et parfois c’est inutile car tout tombe, le moindre détail.

Pour les matieres à formules : ue 3, ue 4 je faisais des fiches formules avec les unités et parfois un exo type qui tombe à chaque fois. Ca me permettait de les avoir sous la main avant de m’entrainer aux QCM.
J’ai également fait des fiches en SHS, la seule matiere rédactionnelle, et ca m’a énormement aidé a apprendre par coeur, à synthétiser les idées. En shs il est important de retenir le plan du cours pour se souvenir de son contenu. Je mettais donc les titres en grand et en couleur afin de bien m’en rappeler.
A Nancy, La SHS est une matiere clé du second semestre, ne la négligez surtout pas, au contraire il faut se l’approprier et les fiches sont une bonne facon de le faire à mon sens.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Toujours seule.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Chez moi vu que je révise à voix haute.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais au tutorat de ma fac seulement mais j’utilisais les fiches de la prépa privée de l’année précédente que j’avais acheté chez un étudiant.
Je dois reconnaître que les fiches de la prépa étaient trés bien faites, trés concises, pratiques et fiables même si je suis contre le fait de devoir payer pour avoir son concours, je pense que seul le travail paye et qu’un étudiant qui doit l’avoir l’aura avec ou sans prépa.
La prépa est un plus, les supports de cours sont intéressants et les concours blanc, colles régulières c’est toujours bon à prendre mais les prix sont excessifs pour ce qu’ils proposent.

A Nancy , le tutorat est très sérieux, colles régulières, parrain, banque de QCM, forum trés actif mais ils ne vous fourniront pas de supports de cours comme les prépas donc il faudra être plus indépendant et vous ne pourrez compter que sur votre prise de note.

Je suis donc assez mitigée et je dirai que ca dépend de l’étudiant, certains sont indépendants, autonomes et d’autres ont besoin et aiment être encadrés et soutenus. C’est vraiment personnel mais je réitère mon idée : la prépa privée est rassurante mais c’est une fausse sécurité : la réussite vous ne la devrez qu’a votre travail, votre capacité de mémoriser des tas de détails et ça personne ne peut le faire pour vous !!!

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

J’étais assez irrégulière dans les classements. J’ai fait de bons classements dans les 150 premiers et parfois je suis redescendue dans les 400 500.
Globalement j’étais toujours dans le 1er tiers au S1 avec des irrégularités que j’ai su corriger par la suite. Mes classements au vrai concours on été meilleurs que ceux que j’avais en colles.

Au S2 j’étais plus rodée, plus sure de ma méthode et les classements étaient meilleurs j’ai été dans le top 10 à plusieurs colles et dans l’ensemble j’étais toujours classée mais une fois de plus ce ne sont que des entraînements, votre objectif c’est le vrai concours. L’essentiel est de tirer profit des colles pour voir ses erreurs, les retenir et ne pas les refaire le jour J.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Bien sur, j’avais du retard comme tout le monde en PACES je pense, surtout au S1, on se familiarise avec ses cours, on se cherche et on découvre notre méthode de travail donc on peut prendre quelques jours de retard parfois mais je ne me suis jamais laissée plus de 3 – 4 jours de retard.
Le retard me stressait énormement et je prenais les week end pour rattraper le plus possible si j’en avais. Je me fixais des objectifs : « d’ici demain je dois avoir bouclé tel, tel et tel chapitre » .
C’est en me mettant la pression continuellement que je restais à flot et que je ne paniquais pas trop du retard qui pouvait s’accumuler.
Au S2, ca allait beaucoup mieux j’ai eu trés peu de retard tout en étant plus efficace.

Ne paniquez pas si vous avez quelques jours de retard, n’abandonnez pas, accrochez vous et vous le rattraperez, l’essentiel est de ne pas se laisser submerger : 2 3 jours de retard ce n’est rien mais 2 semaines c’est beaucoup trop !!!

Quel était votre rythme de travail ?

Trés soutenu, comme je l’ai dit precedemment.
Je travaillais beaucoup, je dois même dire que je ne faisais que ça, c’est un rythme fatiguant et parfois déprimant mais on s’y habitue à la longue ( si si vraiment !! ). Pendant un an, ma vie entière, mes pensées, se sont resumés au concours.
On ne ressent pas les heures de travail de la même façon au bout de quelques semaines, ca devient une habitude, une normalité. Il faut tenir bon au début, aprés on est tellement concentré par les cours le programme, les colles, les cours à faire et ceux à refaire qu’on y pense plus.

L’important c’est la motivation, le mental, je pense que 50% voire plus de votre réussite dépend de votre force psychologique, de votre capacité à résister à la tentation d’un beau soleil de printemps pour aller flaner dehors : c’est trés dur moralement d’etre coupé de tout, de ne plus voir ses amis, sa famille, de parfois se heurter à de l’incompréhension de nos proches. Il faut s’accrocher à sa chaise, à son stylo , balayer les idées noires et les coups de mou et se dire que ca passe vite et que tout effort paye !!!

Et quand c’est necessaire quand vous relisez la meme phrase 10 fois sans la retenir, c’est qu’il est temps de faire une pause.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

J’étais en video cours chez moi donc je n’avais quasiment aucun contact avec les autres étudiants en PACES, c’est une question à laquelle j’aurai donc beaucoup de mal à répondre mais je pense que j’étais quand même dans la compétition.
Je ne serai jamais allé jusqu’à donner une fausse information à un autre étudiant (certains le font) ou à tenter de nuire directement à la réussite de quelqu’un mais je les voyais surtout comme des concurrents potentiels qui me poussaient à travailler encore plus.
La compétition est plus avec soi même qu’avec les autres.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Trés stressée. Je trouvais l’année éprouvante, longue et je supportais mal l’enfermement au bout d’un certain temps. Donc, je me disais « il faut réussir pour ne pas la refaire » , « je dois l’avoir en une seule fois ». J’avais toujours l’impression que ce n’était pas assez, que je ne maitrisais pas assez le cours, ou pire que j’avais tout oublié : j’ai passé l’année entière à répéter  » J’ai tout oublié, je n’ai plus rien en tete ».
Avec du recul, je me rends compte que c’est normal et que ça doit être la même sensation de pédaler dans le vide pour tout le monde alors ne stressez pas si vous avez la sensation d’etre depassé, gardez le cap !!
J’ai pleuré tellement de fois en paces que je ne saurai plus les compter.
Je sais que certains étudiants vivent leur année bien plus sereinement et la réussissent tout aussi bien.
J’ignore encore quel est leur secret…

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Trés concentrée comme je l’ai dit précedemment.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Je préfere le papier pour souligner rapidement une idée importante, gribouiller un schéma , ou entourer un mot.
En utilisant le papier, Je pouvais aussi avoir mes feuilles immédiatement colorées sans investir dans des cartouches d’imprimante tous les 5 jours car pour ma part il est impossible d’apprendre un cours directement sur le pc, je dois sentir le cours entre mes mains, marcher avec, m’allonger en le récitant.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

OUI OUI OUI et OUI !! C’est vraiment trés important de faire des QCM régulierement pour avoir des reflexes, des automatismes, pour ne pas se louper sur les QCM redondants mais également pour tester notre connaissance du cours.
J’ai fait systématiquement les QCM aprés chaque cours. J’ai aussi participé a toutes les colles meme en étant pas prete l’essentiel étant de s’entrainer d’etre rapide sur la grille. Il serait vraiment dommage de maitriser ses cours et de décaler les QCM sur la grille faute d’entrainement.
De plus, les profs ont leur préférence, leur piége type et faire beaucoup de QCM vous permettra de savoir à quoi vous attendre selon le prof.
Certains sont tres pointilleux sur leurs QCM, d’autres vont à l’essentiel du cours.

Je conseillerai de faire des QCM en temps limité pour etre vraiment dans l’esprit de l’examen meme si on est chez soi.
Bref QCM QCM QCM QCM QCM !!!!

Comment était organisée votre journée ?

Ma journée type commencait vers 9h
9H – 12H30 : Cours – Prise de notes
12H30 14H : Pause déjeuner, repos et mise en ordre des notes.
14H – 18h : Révisions : cours et QCM
18H 18H30 : Pause café.
18H30 – 21H 30 : Révisions
21H30 – 22H : Diner – série.
22H – Minuit (Parfois plus parfois moins) : révisions, lecture.

En période de révisions la journée était différente car je dormais vers 2h 3h du matin et me reveillais vers 10H30. Je préfere reviser la nuit.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Je dirai que c’est une année difficile et qu’il faut bien réflechir avant de se lancer dans ces études car la suite n’est pas non plus de tout repos. Il faudra consentir à des sacrifices et etre pret à tout donner physiquement (aprés plusieurs heures de travail, c’est inévitable le dos souffre) , moralement, socialement (on oublie la vie sociale et les soirées) mais que si vous etes prets à vous lancer alors allez y à fond !! Ne pensez jamais (pour les primants) au redoublement, dites vous que vous l’aurez en une fois !
Gardez l’objectif en tete, la récompense à la clé est merveilleuse, je ne saurai pas vous décrire l’explosion de joie que j’ai ressenti en voyant les résultats finaux : c’est indescriptible, cest comme toute une année qui en explose en vous en une seconde !! Ca en vaut la peine, vous serez fiers de vous !!
Ne négligez pas votre sommeil, ne vous surmenez pas , si vous êtes trop fatigués, vous méritez une pause, une série, un coup de téléphone réconfortant…

Quelque soit votre age, votre bac, votre mention, vos moyens financiers, vous pouvez réussir, il faut y croire tout le temps, chaque seconde, se lancer corps et âme dans cette année de folie et vous en ressortirez vainqueur c’est largement faisable quand on s’en donne vraiment les moyens.

Bon courage à tous , la PACES aprés tout ce n’est que 8 mois !! ;)

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Ma motivation , ma capacité de travail. Je pense que je me suis fixée des objectifs toute l’année à chaque étape et que ca a beaucoup joué en ma faveur : finir tel paragraphe avant d’aller manger, finir tel cours avant de dormir, faire tel classement à telle colle.
Ces petits détails m’ont permis de rester concentrée et de ne pas lacher mon objectif.
Je pense aussi que ma réussite est liée directement au soutien de mes proches : de mon chéri qui m’a toujours encouragé et consolé et de mon frère avec qui j’étais en colocation qui s’occupait de TOUT : repas, courses, ménage…
Mes proches et leur aide ont été la clé de ma réussite. Grace à eux je n’ai pu me concentre que sur mes révisions et profiter au max de mes minutes de repos pour effectivement me reposer.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Difficile mais j’ai appris beaucoup, les cours sont trés interessants, on découvre plein de choses et certains cours sont réellement passionnants.
J’ai aussi appris beaucoup sur moi meme, j’ai pris confiance en moi, en mes capacités.

La paces est une année à part : riche en émotions, éprouvante et enrichissante en tout point ….mais je suis bien contente de ne pas avoir à la refaire.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Ce site m’a beaucoup aidé, j’ai lu ENORMEMENT de témoignages ça m’a motivé et ça m’a permis souvent de me dire que je n’étais pas la seule à broyer du noir, à paniquer dans mon coin. Certains témoignages sont motivants, d’autres touchants, ils apportent tous quelque chose et surtout l’envie de réussir car ils se rejoignaient tous sur le sentiment de joie de l’aprés paces et ils avaient raison.
Je m’étais juré que si j’avais mon année je viendrai moi aussi raconter mon parcours, ca a été une petite motivation en plus.

Merci à votre site pour tous ces témoignages formidables en espérant que le mien puisse aider quelques uns.