Sommaire de l'article

Amy N, en 2e année de Médecine à Paris 6 nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2018 – 2019, 193 pour les primants à l’écrit

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S, spé SVT mention Très Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Médecine, Pharma, Maïeutique et Odonto. Je suis classée 58ème.

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Assez bon. J’étais rigoureuse et j’avais de bonnes notes sans trop travailler pour autant.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Chez mes parents. C’était un gros plus vu que je n’avais pas à m’occuper des tâches ménagères et de la cuisine…

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Environ 50mn-1h

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

La fac est assez petite et les amphis pour les PACES sont tous dans le même hall. La BU n’est pas loin du hall aussi et les salles d’ED dont regroupées au 2ème et 3ème étage. Du coup on trouve rapidement nos repères. Mais de toute façon peu de personnes passent vraiment du temps à la fac..

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

J’ai commencé à travailler à partir de la pré-rentrée, pas avant. Avant ça je regardais des videos et des conseils d’ex-PACES mais c’est tout. C’est important de profiter de ces grandes vacances pour se reposer avant le début de l’année sinon on risque de s’épuiser vite au cours de l’année.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Absolument pas, je ne suis pas du tout sportive ! Mais si vous voulez faire du sport faites le car c’est bien pour se défouler et être bien mentalement et physiquement.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Pas vaiment… Je passais mes pauses à regarder des videos et des séries. J’ai du sortir en tout 3 ou 4 fois dans l’année mais comme je ne suis pas très sociable ça ne me dérangeais pas du tout. Après quand je travaillais à la BU avec des amies, on passait nos pauses à discuter de tout et de rien..

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Mon père est médecin et ma mère pharmacienne. Honnêtement ça m’a pas vraiment aidé d’avoir eu des membres de la famille dans le domaine médical..

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Entre 6-7h voire moins parfois. J’avoue que j’ai très mal géré mon sommeil pendant cette année et que 7h de sommeil c’était clairement pas suffisant pour moi. Du coup je prenais 2 cafés par jour et parfois des boissons énergisantes du genre redbull. L’après-midi je faisais toujours une sieste de 15 min environ.

Même avec ça j’étais souvent fatiguée et ça m’arrivait même de m’endormir sur mes cours… Si il y a une grosse erreur que je pense avoir commis cette année c’est bien de ne pas avoir dormis assez et d’avoir perdu en efficacité et en concentration à cause de ça.. Vraiment l’hygiène de vie est une des conditions, selon moi, pour réussir et le sommeil en fait partie donc dormez bien et mangez bien, c’est la base!

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Je travaillais entre 10 et 12h par jour. Peut-être un peu moins quand je devais prendre les transports pour aller en ED.. Après c’est pas vraiment la quantité qui importe mais plus la qualité. J’ai vu des gens réussir en travaillant 9h par jour et d’autres échouer en travaillant 13h. C’est l’efficacité et la methode qui vont être déterminant pour la réussite.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Les cours étaient fait le matin et postés sur le site l’après-midi. Du coup le matin je révisais le cours que j’avais appris la veille et l’aprèm je regardais le cours et je l’apprennais.
Pour apprendre je lisais et récitais plusieurs fois et je m’assurais d’avoir bien compris. Après ça pouvait varier un peu avec les matières, par exemple en anatomie je regardais le membre concerné puis je fermais le yeux et je m’imaginais le plus clairement possible ce que je venais de voir.

Pour certaines matières où il faut bien comprendre pour apprendre genre Biocell ou Biochimie, je m’imaginais devant une classe et je devais expliquer le cours le plus fluidement possible, sans voir mes fiches. Si j’arrivais à expliquer le cours de manière fluide c’est que j’avais bien compris et appris, sinon je devais encore revoir.
L’entraînement est aussi très important, je faisais souvent des QCMs soit à partir de la banque du tutorat soit directement à partir des annales. Je me notais et si j’avais moins de 8/10, c’est que j’avais pas bien appris mon cours.

Aussi ce qui était très important c’était de réviser le plus de fois possible un cours. Plus je révisais un cours, plus il restait dans ma tête longtemps et clairement. Les cours s’oublient très vite, il faut savoir prendre du temps pour réviser souvent ce que l’on à déjà appris.

Je pense qu’une méthode de travail c’est personnel et que chacun doit trouver la sienne. Il y a autant de méthode de travail que d’étudiants et c’est trouver celle qui vous est adaptée qui vous rendra efficace. Le but c’est de la trouver le plus rapidement possible pour être efficace le plus tôt possible.
J’avais commencé l’année avec la méthode des J et je me suis vite rendue compte que c’était pas fait pour moi. Je ne suis pas organisée et je ne faisais ni emploi du temps ni planning et c’était très bien comme ça ! Si vous voyez que vous devez être organisé pour bien travailler alors soyez-le! Il n’y a que vous qui savez ce qui est le mieux pour vous.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Je ne suis pas soigneuse et j’écris mal, faire des fiches m’aurais juste fait perdre du temps. Mais encore une fois, si vous apprenez mieux avec des fiches, faîtes en.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

La plupart du temps je travaillais seule chez moi. Mais quand j’allais à la BU, je travaillais avec des amies et on s’entraidait lorsque l’on ne comprenait pas quelque chose. Travailler seul c’est bien mais parfois voir comment les autres travaillent, se rendre compte qu’on est pas les seuls à avoir des difficultés et avoir des avis extérieurs sur notre méthode de travail, ça fait du bien mentalement. En plus, s’isoler n’est pas vraiment très bon sur le long terme.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Comme je disais juste avant je travaillais la plupart du temps chez moi. Quand j’allais en ED le matin, je profitais d’être sur place pour rester travailler à la BU l’après-midi. J’allais rarement à celle de P6 vu que je la trouvais petite et étouffante.
J’allais à celle de Jussieu qui est vraiment bien conçue et très confortable et parfois à Diderot car c’est juste à côté de Gare de l’Est ce qui était plus proche de chez moi.
Sinon le samedi après les concours blancs j’allais parfois à la BPI mais il faut faire attention à ce qu’il n’y ait pas beaucoup de queue avant de venir.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais dans une prépa (CPCM) mais elle était très mauvaise et je ne la conseille pas du tout. J’utilisais les Tuts et j’allais aux concours blancs organisés par le tutorat.
J’avais aussi les les fiches médisup de l’année dernière. Du coup j’ai utilisé ma prépa, le tutorat et les fiches medisup cette année.
Je pense que l’on peut réussir à P6 sans prépa car le tutorat est vraiment bien fait, il suffit juste de se procurer les fiches de l’année dernière pour prendre de l’avance. Si l’on doit choisir une prépa, je recommande medisup car c’est celle qui est la plus rigoureuse et qui donne vraiment un avantage. C’est d’ailleurs là où vont la plupart des étudiants.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Au premiers concours blancs j’étais environ dans les 50% premiers. Plus le temps avançait, plus je m’améliorais et vers la fin je me retrouvais le plus souvent dans les 10% premiers (vers la fin on était environ 200 à participer aux CB). Je n’allais pas aux cb de ma prépa car on était trop peu et les cb étaient très peu ressemblant à ce qu’on avait au concours ( comme je l’ai dit c’était une très mauvaise prépa…)

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

J’en avais surtout en anatomie où la densité des informations dans un cours était trop grande pour tout apprendre en 1 après-midi. Mais en général je profitais du week-end pour rattraper tout le retard des cours de la semaine, même si cela devait empieter sur le temps de révision des anciens cours car c’était primordial pour moi de ne pas accumuler de retard.

Quel était votre rythme de travail ?

Je vais détailler ma journée plus bas ;). Pendant le 1er semestre j’avais un rythme bien plus élevé et que pendant le 2nd semestre car j’ai commencé à être épuisée mentalement, du coup je faisais plus de pauses. Je reprenais à 14h15 au lieu de 14h et je commençais à 8h30 au lieu de 8h.

Une fois par semaine je m’accordais de pouvoir faire tout sauf travailler. Je regardais des videos youtube, je passais du temps avec ma famille etc.. Ces pauses duraient soit une demi journée soit une soirée selon mon besoin de faire une pause.

Je pense que en PACES, faire des pauses est quelque chose qu’il ne faut pas négliger non plus car on est des humains pas des robots, on a besoin mentalement et physiquement de pauses pour pouvoir être efficace. Surtout ne pas culpabiliser lorsque vous faîtes des pauses même si elles durent longtemps!

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

D’un côté je suis une personne assez compétitive et je me comparais très souvent aux autres et à mes amies, je voulais toujours faire mieux. Mais ça ne me dérangeais pas du tout d’aider les autres au contraire, comme je l’ai dis plus haut avec mes amies on s’entraidait souvent sur ce que l’on ne comprenait pas.

Honnêtement, on ressent peu l’esprit de competition à P6 et j’ai vu bien plus de gens altruiste que compétitifs. On sait qu’on est tous dans le même bâteau et dans la même galère donc on ne se rabaisse pas et on s’entraide. En tout cas c’est ce que moi j’ai ressentis.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Je suis une fille très stressée par nature et j’ai très peu confiance en moi. J’ai surtout stressé le jour des résultats ou lors de mes premiers CB. Le jour du concours j’ai stressé pour les 2 premières épreuves (UE 3.1 et UE 1), après ça j’étais bien plus détendue.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Les rares fois où j’ai assisté au cours j’étais plutôt dispersée… L’avantage à P6 c’est qu’il y a les cours en rediffusion et qu’on peut accelerer la video. Du coup on perd moins de temps en la regardant en rediffusion et si il y a des profs qui parlent lentement, accelerer la video permet de capter l’attention. Sinon, lorsque je voyais que j’étais dispersée lorsque je regadais un cours, alors je fermais la vidéo et je continuait directement sur mes fiches/Tuts.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Je ne prenais aucun cours, j’utilisais les Tuts et les fiches medisup de l’an dernier. J’écrivais sur ces fiches ce que le prof rajoutait par rapport à l’année dernière.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Bien sûr, surtout en période de révision. Je pense que tous les ex-PACES seront d’accord pour dire que les annales c’est vraiment hyper important. ça permet de se donner une idée de ce qu’on attend de nous au concours tout en s’entraînant. Dans certaines matières comme l’anatomie (UE5 et UECS1) ou la physio, c’est INDISPENSABLE.

Souvent les profs ne s’embêtent pas à refaire de nouvelles questions pour le concours, ils prennent juste des QCMs des années précédentes. Du coup c’est très redondant et les QCMs des annales que l’on fait en anatomie sont en général ceux que l’on trouve le jour du concours.
J’ai vu des gens réussir en faisant des impasses sur certains chapitres d’anatomie et en apprenant juste les annales par coeur (je déconseille de faire ça quand même, c’est très risqué).

J’utilisais les annales du tutorat et celles de fiches medisup. Je conseille plus celles de medisup car les annales du tutorat arrivent assez tard et ne remontent pas très loin (jusqu’a 2005 à medisup contre 2014 au tutorat).

Comment était organisée votre journée ?

La plupart du temps c’était
8h-10h30 : travail
10h30-10h45 : petite pause, je ne faisais pas toujours cette pause, seulement quand j’en ressentais le besoin
10h45-13h : travail
13h-14h : Déjeuner, séries, youtube etc
14h-18h : Travail
18h-18h30 : Pause goûter
18h30-20h30 : Travail
20h30-21h15: Dîner et douche
21h15-00h00 : Travail
00h00-00h30: Youtube/twitter/ instagram

Après je dors.
Souvent je faisais aussi quelques petites pauses de 5 minutes par ci par là.

A la fin du semestre, lorsque je voyais que je commençais à lâcher prise et à être fatiguée j’adoptais une autre méthode. Je travaillais avec les « Study with me » sur youtube. C’est juste des gens qui se filment entrain de travailler du coup ça motive de travailler avec eux :) (Je faisais surtout avec TheStrive Studies, vu qu’elle est en médecine ça motive encore plus ^^).
Souvent les Study with me utilisent la technique du Pomodoro : 25 minutes de travail pour 5 minutes de pause. Il paraîtrait que ça permet d’être plus efficace. Je n’ai jamais vu d’autres PACES utiliser cette technique et je ne sais pas si je la recommanderais vraiment car honnêtement elle fait perdre pas mal de temps. J’utilisais cette technique uniquement pour ne pas lâcher prise et travailler toute la journée lorsque mon moral était au plus bas et que je n’avais pas l’envie de travailler.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Vous pouvez lire autant de témoignages que vous voulez, il n’y a qu’en vivant une PACES que l’on peut vraiment savoir ce que cela fait. Croyez en vous et ne lâchez jamais prise, c’est votre motivation qui va vous porter jusqu’à la réussite. Attaquez la PACES avec l’idée en tête que vous allez réussir et que vous n’êtes pas moins bon que les autres ! Vous avez toutes vos chances peu importe d’où vous venez et peu importe votre niveau au lycée .

Même si on décrit cette année comme étant difficile et horrible, elle est vraiment très enrichissante sur tous les points et vous n’en ressortirez que meilleurs. Surtout n’ayez pas trop peur de cette année et donnez tout ce que vous avez, à la fin vous serez fiers de vous je vous le promet !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

J’étais très dure avec moi-même et même si ça avait son côté néfaste, c’est ce qui me permettait de toujours me pousser vers le haut. Je n’étais jamais satisfaite de ce que je faisais ou de ma méthode du coup je me forçais à toujours faire mieux et à apprendre mieux.

Je pense aussi que le fait d’aimer ce que l’on fait et d’aimer apprendre en général est très important pour réussir. Ça ne me dérangeait absolument pas de travailler toute la journée vu que c’était un domaine qui me fascinait et je trouvais tous ce que l’on apprenait super intéressant.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Très intéressante, même si assez épuisante. Je pense que j’ai appris en une année plus que pendant mes 3 années de lycée (j’abuse un peu) et rien que pour ça je trouve que cette année vaut le coup ! J’ai rencontré aussi beaucoup de gens très sympas et j’ai appris à me connaître un peu mieux. C’était une expérience unique avec beaucoup d’émotions.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Un très bon site qui m’a beaucoup aidé pour m’organiser et me repérer avant de commencer ma PACES. Je me suis toujours dit que si je réussisais je posterais mon témoignage à mon tour (c’était une motivation en plus :D )

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here