Ambrinette, en 2ème année de Dentaire à Montpellier nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2016 – 2017, 72

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

bas S – spécialité SVT – mention bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

j’ai passé médecine et dentaire mais je voulais dentaire : médecine – 500, odontologie-145

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

je n’ai jamais énormément travaillé mais je savais être assidue quand il le fallait

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

toute seule

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

moins de 10 minutes à pieds

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Oui, j’étais venue avec ma mère quelques jours avant la rentrée pour repérer où se trouvaient les amphithéâtres où avaient lieu les cours et il y avait une visite de la fac prévue avec mon écurie.
Rapidement j’ai trouvé la place parfaite et j’ai gardé la même toute l’année

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

non pas du tout je voulais profiter pleinement de mes vacances parce que je savais que l’année allait être difficile. J’ai juste fais une pré-rentrée de 2 semaines mais sans me donner à fond parce que je ne voulais pas me fatiguer avant la rentrée.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

pas du tout, la seule activité physique que je pratiquais c’était la marche pour aller jusque la fac et monter les escaliers

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

je prenais un soir de repos dans la semaine, le dimanche soir à partir de 18h30, je voyais mon copain lui aussi en PACES.
C’est important de prendre 1 soirée pour respirer et penser à autre chose que ses cours, ça permet de décompresser et de se reposer.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Oui, une grande partie de ma famille est dans le milieux médical, ils m’avaient donc bien préparées et comprenaient vraiment à quel point cette année étaient importante et dure

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

j’essayais d’avoir 7h30 – 8h de sommeil, je me couchais vers 23h30 et me levais à 7h. Si je n’avais pas mes heures de sommeil j’étais inefficace, je n’arrivais pas à bien travailler.
C’est très important de faire de bonnes nuits de sommeil. Je lisais un livre avant de dormir pour m’endormir plus rapidement et ne pas penser à mes cours.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

en semaine sans compter les heures où j’étais en amphi environ 9h30, un peu moins les jours où j’avais des colles à la prépa. Le week end je travaillais 13h30 – 14h environ.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

J’ai mis en place la méthode des J
J’assistais à tous les cours en amphi, ma prépa nous donnait les cours déjà tapés je surlignais et complétais si nécéssaire, en rentrant chez moi je les apprenais
je les revoyais 3 jours plus tard, 10 jours, 1 mois puis 2 mois après
j’utilisais un agendas pour savoir quels cours je devais revoir et utilisais un code couleur pour savoir si c’était la première, deuxième, troisième ou quatrième fois que je les revoyais

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Oui je faisais beaucoup de fiches, ça m’aidais à comprendre mon cours et à le rendre plus claire. Je les accrochais dans mon appartement et les relisais quand je passais devant.
La plupart de mes fiches étaient sous forme de tableaux, je les faisais en même temps que j’apprenais mon cours ou quand je le revoyais 3j pour tard si je sentais que c’était nécessaire.
J’ai une mémoire visuelle, faire des tableaux me permettais de bien différencier tout ce qui était abordé dans le cours et comme ça je ne me mélangeais pas les pinceaux et mon cours était plus claire

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

je travaillais seule, travailler en groupe me déconcentrais et quand on apprend ses cours on a besoin d’être pleinement concentré donc je travaillais seule pour n’avoir aucune distraction

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

ça dépendait
la plupart du temps seule dans mon appartement, après manger 1h à la bibliothèque avant d’aller en cours. Quand j’avais besoin de voir du monde ou de m’aérer j’allais à la bibliothèque ou dehors sur une table quand il a commencé à faire beau.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

j’étais dans les deux pour pouvoir faire un maximum de qcm et pour pouvoir voir mon classement par rapport à un grand nombre de personne étant donné que j’étais dans une petite préparer ce n’était pas très représentatif. Le tutorat de marseille n’est pas suffisant, il y a souvent des erreurs dans les corrections et dans une prépa privée les tuteurs sont plus accessibles. Je pense que c’est bien de combiner les deux et à choisir entre l’un ou l’autre il vaut mieux prendre une préparation privée.

Il faut faire attention à bien choisir sa prépa, en prendre une qui colle avec notre méthode de travail, par exemple pour moi c’était une perte de temps de prendre une prépa qui proposait des cours pour expliquer les cours fait à la fac.
Il faut vraiment se renseigner sur le plus de prépa possible pour trouver la bonne

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Oui au tutorat de la fac j’étais dans les 60 premiers sur 400 environ et dans les 10 premiers sur 80 à la prépa.
C’est bien de pouvoir voir son classement par rapport à un grand nombre de personnes c’est beaucoup plus représentatif du résultat final. C’est important de se donner des objectifs comme ne jamais descendre en dessous de 100 ça permet de rester motiver et ça nous pousse à travailler pour ne pas être mal classé

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

non quasiment jamais, c’était nécessaire que je termine les cours de la journée, ça m’arriver de ne pas réussir quand le cour était vraiment long mais c’était très rare. Par contre ça m’arrivais souvent d’avoir du retard dans les cours que je devais revoir, dans ce cas la je priorisais, je faisais tous les J3 et tousses J10 car ce sont les plus importants mais je ne revoyais pas les J30 ou60 quand je n’avais pas le temps.

Quel était votre rythme de travail ?

je me levais à 7h et commençais à travailler à7h30 ou au plus tard 8h jusque 12h, je prenais un peu moins d’1h de pause puis de 13h a 14h je travaillais à la bibliothèque, ensuite j’allais en cours jusque 18h je rentrai chez moi et je travaillais jusque 20h, à21h je recommençais à travailler jusque 23h – 23h30.
faire de longues pauses pour manger me permettais de bien souffler pour pouvoir reprendre et être pleinement concentrée.

En dehors des heures ou je mangeais je prenais très peu de pauses, 5 à 15 minutes quand je voyais que je n’arrivais plus à me concentrer mais c’est tout.
C’est très important de se fixer un rythme de travail et des horaires et il faut s’y tenir. Il faut essayer de le trouver des la première semaine de cours.
Il ne faut surtout pas hésiter à faire une pause quand on avance plus, sortir marcher, écouter de la musique ou encore faire une micro-sieste ça permet de s’aérer l’esprit et n peut de nouveau se concentrer

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

J’étais dans un esprit de compétition sauf avec mon copain et mes amies. Surtout au premier quad, ça me poussais à travailler encore plus pour battre les personnes mieux classées que moi et ça me gardait motivée. Mais il faut faire attention à ne pas trop se renfermer à cause de la compétitivité, c’est important de parler un peu avec les autres quand on fait les colles à la prepa.
Ce qui est important c’est d’être déterminé et de croire en soit, je me répétais tous les jours que je pouvais le faire, que si d’autres réussissaient je pouvais y arriver aussi, ça me motivais à travailler.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

J’étais stressée, surtout au second quad, quand je voyais que je n’avais pas la note que j’aurai voulu avoir ou que j’avais baissé dans le classement je paniquais en me disant que je devais travailler plus encore même si j’étais déjà au maximum.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Ca dépendait des cours j’essayais dème concentrer le plus possible mais dans certains cours c’est vraiment dur surtout quand c’est inintéressant et long

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

ma prepa nous donnait les cours des années précédentes directement tapés j’avais juste à surligner ou modifier si il y avait des changements ou des rajouts. Quand le cours changeait entièrement je le prenais à la main sur papier

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui c’est très important de faire des annales pour voir le genre de questions que les profs posent mais il faut faire attention car à marseille il n’y a pas de corrections officielles ce sont les prépa ou le tutorat qui font les corrections il y a donc très souvent des erreurs

Comment était organisée votre journée ?

levée à 7h
travail jusque midi, pause de midi à 13h
cours de 14h à 18h
deux fois pas semaine j’avais des colles, une qui finissait a 19h et une l’autre jour qui finissait a 20h
travail jusque 20h puis 1h de pause de 20h à 21H, j’appelais mes parents en mangeant
j’arrêtais de travailler vers 23h,
je lisais avant de m’endormir et je me couchais vers 23h30

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

trouver sa méthode de travail
il faut la trouver avant même de rentrer en paces, pour être à fond des le premier jour et ne pas stresser parce qu’on ne trouve pas de méthode. il faut regarder beaucoup de témoignages, parler avec des personnes qui sont passées par la pour être préparé le mieux possible. Il faut vraiment être certains que c’est ce que vous voulez faire et être déterminé à atteindre votre objectif, c’est une année très dure moralement et si votre determination n’est pas suffisamment forte vous serez tentés d’abandonner.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Le travail et le fait que j’avais deja une méthode en arrivant en paces, je savais deja comment j’allais m’organiser. Beaucoup d’étudiants mettent du temps à trouver leur méthode, leur rythme de travail et c’est ce qui les pénalisent. En paces il faut être à fond dès le premier jour

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Horrible. c’est une année très très dure moralement, on a besoin d’énormément de soutient, de réconfort aussi
C’est très éprouvant, il faut sans cesse repousser ses limites, et surtout ne pas baisser les bras continuer de travailler même si on est fatigué et découragé.
Même en étant avertis et préparé on ne se doute pas que ce sera aussi dur et on ne se rend pas compte à quel point il faudra être fort mentalement pour tenir.
Mais ça en vaut la peine

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

c’est un super concept, c’est bien de pouvoir voir les témoignages de personnes qui ont réussi, ça aide beaucoup