Sommaire de l'article

Agathe J., en 2ème année de Médecine à Marseille nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2016 – 2017, 362

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S, spé. SVT, mention AB.

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primante.

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Médecine et kiné, 391 avant reclassement (459 au premier quad) et 308 en kiné.

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Bon niveau, sans trop travailler (strict minimum).

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais chez mes parents.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

30-40min avec bus-métro ou 15min en voiture.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Un peu dur le premier jour car il y a énormément de monde et que c’est assez stressant mais une fois qu’on a repéré les amphis pour les étudiants paces, c’est très facile, surtout qu’à Marseille, ils sont à l’écart du bâtiment principal.
Après, si vous avez vraiment peur d’être perdu, vous pouvez trouver un plan de la fac sur son site internet pour vous rassurez avant la rentrée (ou avant le concours, où l’on est répartit un peu partout dans la fac!). Le site est d’ailleurs plein d’informations sur les cours, le concours etc. Pensez à y jeter un coup d’œil tout au long de l’année!

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Non, je n’ai rien fait. J’avais acheté le livre de biologie moléculaire du Pr. Pierre Pau (conseillé pour la fac de Marseille pour l’UE2) mais je ne l’ai finalement pas lu avant la rentrée ni même durant le quad d’ailleurs (pas indispensable selon moi).
J’ai également choisis de ne pas faire la pré-rentrée que ma prépa proposait car je trouvais le prix exagéré et je ne regrette pas! L’année a déjà été très longue et je n’ai jamais ressenti d’avance de la part de ceux qui l’avaient fait.

Après, à défaut d’avoir travaillée des cours, j’ai vraiment bien préparée ma rentrée au niveau des fournitures, mon organisation, de ma méthode de travail.. (en prenant des idées à partir de témoignages sur ce site notamment) pour pouvoir être à 100% dès le premier jour.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Non, pas de sport mais je n’en faisais pas régulièrement avant donc ce n’était pas une privation.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Je m’accordais une soirée par semaine, le samedi, où j’arrêtais de travailler vers 18-19h. Je prenais le temps de me détendre avec ma famille, avec un bon repas et une soirée télé puis j’aillais me coucher vers 22-23h pour recommencer à travailler le lendemain.
Après, j’essayais toujours de « rentabiliser » mon temps niveau loisirs et détente en regardant des télés-réalités (oui oui!) le midi tout en mangeant et en checkant les réseaux sociaux durant les trajets/pauses. Au début du premier quad, je prenais du temps le soir avant de me coucher pour lire un livre mais j’ai du rapidement arrêter par manque de temps.

Je suis sortie une fois au restaurant avec ma famille au début du premier quad mais toujours en essayant de respecter ses horaires. Après, j’ai eu des imprévus (déménagement, après-midi chez ma grand-mère..) où il m’était impossible de travailler mais je faisais toujours en sorte de rattraper le temps perdu en supprimant la soirée libre.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non, personne dans le milieu médical dans ma famille proche.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Je veillais toujours à avoir au moins 7h de sommeil. J’écoutais mon corps et je ne me forçais jamais à continuer à travailler si je sentais les signes de fatigue, c’est une perte de temps car vous ne serez plus efficace. C’est très important, pour être à fond dans son travail mais aussi pour tenir le rythme tout le semestre. C’est très long, vous allez accumuler du stress et de la fatigue sans même vous en rendre compte donc ne négligez pas le repos, ce n’est pas une perte de temps!

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Je travaillais le matin environ 6h au premier quad et environ 4 pour le deuxième quad (beaucoup plus cool au début selon moi et puis notre méthode est rodée donc on avance plus vite). J’avais ensuite 4h de cours l’après-midi puis je retravaillais environ 2h le soir. Donc environ 10-12h par jour. Pour les week-ends et les jours de révisions avant le concours, ça pouvais aller jusqu’à 14h comme je ne perdais plus de temps dans les trajets.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Avant de vous expliquer ma méthode, je tiens à dire que la façon de travailler est très personnelle etqu’ il est primordial pour réussir votre année de trouver la votre (et rapidement)!

Donc, en semaine, ayant les cours à la fac l’après-midi, je faisais une première lecture des cours que je venais d’avoir dès que je rentrais chez moi pour les avoir encore fraîchement en tête, tout en les soulignant selon mon code de couleur (encore une fois très personnel: – rose: titres
– orange: notions très importantes/définitions/nombres
– vert: exemples
– jaune: notions qu’il faut connaître mais moins primordiales (c’est à dire tout le reste haha)
Le fait de mettre des couleurs m’aidait vraiment à m’approprier les nouveaux cours, en repérant visuellement toutes les informations! (Ma prépa me fournissait par la suite les cours bien mis en page mais je ne ressentais pas le besoin de les souligner car je commençais déjà à les connaitre.)
Plus tard dans la soirée, je revoyais des cours simples et rapides à réviser car j’étais moins efficace et motivée à travailler le soir donc ça ne sert à rien de s’acharner.

Le lendemain matin, je reprenais les cours de la veille pour les apprendre réellement en passant 1-2h en fonction du travail qu’ils demandaient. Ayant au fil du temps acquis plus de maîtrise, il me restait du temps, j’en profitais pour reprendre des cours en retard, très compliqués ou que je maîtrisais pas encore complètement.

Le week-end, je faisais un tour complet dans chaque matière. Pour ceux que ça intéresse, je faisais au premier quad: – vendredi matin= cours de la veille rapidement comme j’allais les reprendre dans le wk + UE4, que je terminais souvent le soir.
– Samedi= UE2
– Dimanche= UE1 + début de UE3
– Lundi matin= fin de UE3.
Ça peut paraître irréalisable surtout à la fin du quad mais j’ai toujours réussi à faire un tour complet au premier quad! Comme on voit les cours hyper régulièrement, on fini par les connaitre par cœur et à les réviser en très peu de temps.

C’était plus difficile de fonctionner comme ça au deuxième quad quand les spés arrivent, qui vont en plus très vite! J’étais donc plutôt sur un tour complet pour l’UE11 et 12 (une le samedi et l’autre le dimanche) ainsi que l’UE7 (vendredi matin et soir) et UE3 (lundi matin), Après, pour l’UE5 et 6 qui sont des matières qu’ont fini rapidement à la fac, j’alternais une semaine sur deux en la révisant tout au long de la semaine.

Et bien sûr dans tout ça, je casais le plus souvent possible une série d’annale à la fin de révision du cours (primordial!)

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Oui, j’ai fais quelques fiches quand ça me paraissait vraiment utile pour mon apprentissage mais sans y passer deux heures dessus (clairement, l’esthétique, on s’en fout, pas de temps à perdre!)

Donc au premier quad, j’en ai fait par exemple pour les formules de chimie orga et le cycle de krebs (indispensable pour moi car les cours sont vraiment imbuvables sinon! et vraiment pratique car vous pouvez les revoir partout, je les révisais dans les transports et pendant les pauses entre les cours) Et aussi pour le cours sur les lipides, car c’est le dernier gros cours à la fac avant le concours donc il faut le maîtriser au plus vite.

Pour le second, je n’ai pas vraiment fait de fiche mais plutôt des mémos, qui m’ont bien servi le jour du concours pour revoir quelques infos avant de rentrer dans la salle. Par exemple, pour les textes d’UE7, j’ai écrit le titre et le plan de chaque sur une même feuille pour y voir plus clair / pour l’anat, j’ai noté le nom des muscles et nerfs qu’il fallait retenir en fonction des os ainsi que tout les nombres présent dans le cours qui était à connaitre (angle, longueur, distance entre les éléments..) pour avoir tout à porter de main sans avoir à chercher l’info dans mes cours (j’ai fais pareil pour l’UE11) / pour l’UE12, j’ai retranscrit l’ordre chronologique de la mise en place de la bouche pour avoir tous les jours qui se suivent sans autre info qui viennent couper..
En bref, j’ai noté sur différentes feuilles les petites infos essentielles des différents cours, les parties difficiles que j’arrivais pas trop à intégrer.. pour y voir plus clair, me rassurer le jour du concours et pouvoir tout checker juste avant l’épreuve!

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

J’ai toujours travaillé seule. Je suis beaucoup plus efficace et ça m’arrive d’avoir besoin de lire mon cours à haute voix pour me reconcentrer donc plus pratique aussi d’être seule!

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Je travaillais chez moi. Je ne suis jamais allée à la BU car comme je l’ai dit à la question d’avant, j’ai parfois besoin pour certains cours de les parler comme si je les enseignais à quelqu’un donc je préfères être dans un endroit où je suis sûre de pouvoir apprendre comme je le souhaite (et en pyjama..!).
En plus, je n’avais pas vraiment de planning fixe la semaine sur les cours que je revoyais le matin hors les cours de la veille, c’était toujours en fonction de mes envies, du temps que j’avais etc.. donc difficile de prévoir les cours à apporter!

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’avais une prépa privée, ça a un coût mais elle m’a beaucoup aidée cette année (je n’aurais surement pas réussi du premier coup sans!). Ça permet d’avoir un encadrement, des conseils/encouragements tout au long de l’année mais surtout les cours complets avec une belle mise en page! Ils nous fournissaient également beaucoup d’annales avec corrigés, très important pour s’entraîner aux qcm du concours!
Nous avions une matinée par semaine de « cours » avec 2 séances pour 2 UE différentes, où l’on traitait 3 cours pour chaque. On avait une évaluation au début de la séance puis on reprenait les points importants de chaque cours sous forme de fiches tout en corrigeant les qcm préparés au préalable à la maison.
De plus, l’avantage de ma prépa privé était la proximité avec nos tuteurs, nous étions environ une trentaine par groupe avec une seule et même tutrice tout au long de l’année. J’avais toujours l’impression d’avoir un temps d’avance grâce à ma tutrice qui nous alertait quand un cours difficile qui allait nous prendre du temps arrivait, que c’était intéressant de faire de fiches pour ça, plus facile de réviser ce cours là comme ça etc. Pleins de petites choses (à appliquer ou pas) qui permettaient de se sentir plus en confiance pour la suite. Bref, ma prépa privée m’a vraiment plu, c’était une organisation parfaite pour ma méthode de travail.

Après, pour les recommandations, je ne peux pas réellement me prononcer, je n’ai jamais essayé le tutorat (double usage selon moi avec ma prépa) ou encore les prépas en ligne donc je ne sais pas ce que ça vaut. Je pense par contre à titre personnel qu’il est indispensable d’avoir une de ces structures (très difficile, mais jamais impossible, de réussir seulement avec la fac) A vous de voir celles qui vous correspond le mieux!

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Alors dans ma prépa, on avait donc une grille de 10 qcm avant chaque session qui portaient sur les 3 cours, on avait une note sur dix mais c’était très personnel, pour se rendre compte d’où on en était dans l’apprentissage, sans esprit de compétition. Il n’y avait pas de classement donc sur ces évaluations, juste une mention de notre tutrice sur la feuille si on était dans le top 3 (médaille d’or, argent ou bronze) J’avais de bonnes notes, plusieurs fois avec des médailles, mais du coup, je ne peux pas vraiment dire où je me situais en moyenne.

Par contre, on a eu plusieurs concours blanc par quad, où je me mettais vraiment en condition de concours et j’ai toujours eu un bon classement, avec les notes qui vont avec. J’ai toujours été dans les 30-50 premiers je dirais. C’était certes sur un nombre d’étudiants réduits (environ 300) mais cela donne vraiment une bonne idée de notre niveau par rapport aux autres. Par exemple, mes notes du dernier concours blanc avant les concours sont très représentatives de celle que j’ai obtenue au véritable concours, car les qcms de ma prépa étaient inspirés et très proche de ceux posés par les profs.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

J’ai réussi au premier quad a être toujours plus ou moins à jour sur mes cours ou du moins, à bien rattraper le retard quand j’en avais.

Pour le second, j’ai accumulé du retard à la fin du quad, à l’approche du concours. Il y a plusieurs cours d’UE7 que je n’ai vu qu’une ou deux fois, faute de temps, car j’ai préférée privilégié mes révisions sur les spécialités, qui m’ont pris beaucouuup de temps. J’ai donc préféré faire l’impasse sur les points d’une seule matière plutôt que de tout réviser mais vite et mal (et donc perdre des points dans plusieurs UE) Donc je dirais que je n’ai pas spécialement géré mon retard, je l’ai plus joué « stratégie » Mais attention, j’ai fait l’impasse sur ces derniers cours car j’étais sûre de mes connaissances sur les autres et les textes et donc de réussir à avoir quand même une bonne note en UE7 (j’ai eu 17)

Après le plus important, c’est de ne pas se laisser submerger par le stress parce qu’on a du retard. Vous allez vouloir apprendre plus vite, trop vite et ça ne servira à rien. Je pense qu’il vaut mieux ne pas apprendre du tout un cours plutôt que de bâcler les révisions de tout l’UE pour finir à temps.

Quel était votre rythme de travail ?

Intense mais je ne me refusais jamais de pause (tout en restant raisonnable bien sûr), c’est idiot de se forcer car vous n’allez penser plus qu’à ça! Donc autant faire une pause directement puis s’y remettre à fond après. Je prenais environ 5-10min en fonction du temps écoulé depuis la dernière pause.

Je travaillais beaucoup plus le matin, très tôt au premier quad, car j’avais besoin de calme pour travailler sereinement. Le soir, ma famille était plus bruyante avec la télé, discussions etc.donc je profitais du matin quand ils dormaient et étaient au travail pour réviser à fond. Je travaillais aussi le soir bien sûr mais des cours qui demandent moins de concentration et de compréhension, surtout que la journée se faisait sentir.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

C’est sûr que j’étais dans un esprit de compétition, c’est une partie de la motivation pour continuer, de voir qu’on est meilleure que certains lors des colles et de toujours vouloir faire mieux. Le concours et la sélection oblige à avoir cette idée de concurrence. Toutefois, il ne faut pas être dans l’extrême et perdre le côté humain et solidaire (qui il me semble, est très important pour votre futur métier..) . Ce n’est pas en aidant quelqu’un à comprendre un cours que vous allez perdre des places, au contraire, c’est plus gratifiant et motivant qu’autre chose.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

De nature assez stressée, j’étais bizarrement assez décontractée et sereine. J’ai bien sûr eu des coups de panique où on se dit qu’on va jamais y arriver mais j’arrivais rapidement à me reprendre et à me reconcentrer sur mon travail.

Les jours de concours, comme ma tutrice me l’avait dit, on est hyper stressé, on a l’impression de perdre tout ces moyens mais dès qu’on lit la première question, tout le stress s’envole, on est tellement concentrée et à fond dedans.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Déjà, je suis allée à pratiquement tous les cours sauf à ceux d’UE4 et d’UE5 (j’ai assisté aux premiers cours pour voir comment ça se passait mais j’ai vite compris que j’irais plus vite seule sur ce genre de cours, à vous de voir!).
Au niveau du comportement, j’étais concentrée (même quand j’avais déjà les cours). Vous perdez du temps si vous allez en cours pour discutez.. C’est normal d’être distrait un temps, de répondre à un message.. mais ça doit rester ponctuel. Vous verrez que dégrossir le cours en écoutant attentivement en amphi va vous permettre d’être beaucoup plus rapide dans l’apprentissage.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Au premier quad, ma prépa fournissait des aides de prise de note pour les cours donc je suivais simplement dessus en rajoutant/enlevant les parties de cours qui changeaient. Ils nous fournissaient plus tard (1semaine env.) les fiches de cours complètes qu’ils mettaient en page (étoiles pour notions tombées au concours, « new » pour les nouveautés..)

Pour le deuxième, nous n’avions plus d’APN (seulement les fiches de cours quelques jours plus tard) donc je prenais mes cours sur l’ordinateur en attendant. Au début du quad, le temps de m’habituer à la vitesse de la prise de note, j’enregistrais le cours sur mon iPhone pour me rassurer et être sûre de tout avoir sinon venir à la fac ne me servait plus à rien comme j’allais avoir les cours ensuite. Pour les schémas/formules etc. je les prenais en photos.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui, énormément! C’est hyper important parce que pour certains cours, les questions aux concours sont hyper redondantes et similaires. En vous entraînant sur ces qcm, vous allez voir le style des questions en fonction de chaque cours et donc vous pourrez accentuez vos révisions sur les points qui reviennent sans cesse. Faire des qcm régulièrement est une des clés de la réussite.
Pour chaque cours, j’ai fait plusieurs fois durant le quad les annales sur plusieurs années, dès que j’en ressentais le besoin (pour me remémorer le style de question, me motiver en voyant que mon travail payait..) J’ai refait aussi, durant les semaines de révisions, l’ensemble des colles de ma prépa par UE pour comparer mes résultats et analyser les points de cours où j’avais encore des difficultés et donc appuyer mes révisions sur ceux-ci.

Comment était organisée votre journée ?

5h: Levée, petit déjeuner.

~ 5h40 – 9h30: apprentissage des cours de la veille.

~ 9h30 – 12h: révision de cours difficiles/longs

12h-14h: Préparation, Déjeuner, Trajet.

14h-18h: Cours à la fac.

18h-18h30: Trajet.

18h30-19h30: relecture du premier cours.

19h30-20h30: Diner.

20h30-22h: relecture du second cours + révision de cours simple/rapide.

22h: Coucher.

C’était environ mes horaires au premier quad (avec une matinée par semaine où j’allais à ma prépa)! Au second, je faisais plus du 7h-23h mais c’était la même organisation.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Ça va regrouper un peu tout ce que j’ai dit plus haut mais je dirais: – Etre à fond dès le premier jour, travailler deviendra plus facilement votre routine.
– Trouver rapidement une méthode de travail qui vous correspond!
– S’entraîner énormément à l’aide d’annales.
– Fixez vous l’objectif de réussir en un an. Ne pas vous dire qu’au pire, vous aurez une deuxième chance. C’est une année éprouvante alors si vous avez les capacités pour le faire, ce serait bête de passer à côté.
– Ne pas faire d’impasse sur le sommeil et sur les pauses. Ce n’est pas une perte de temps (ou de places), bien au contraire! Si vous vous épuisez à la tache, vous allez vous dégoûter du travail et risquer ne pas tenir jusqu’à la fin de l’année. Mieux vaut prendre 5 minutes de détente non?
– Et surtout, ne comparez pas votre manière de travailler aux autres! Ce n’est pas parce que ce n’est pas la même que vous qu’elle est meilleure, chacun sa méthode. C’est aussi très simple de dire à quelqu’un qu’on travaille sans s’arrêter, sans aucun moment de relâchement. Mais est-ce que c’est bien la vérité? Ils cherchent juste à vous impressionnez et à vous faire stresser. Regardez seulement les résultats à la fin!

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

C’est extrêmement dur à dire, ça se joue à tellement peu.. Mais je dirais que ma détermination et ma motivation ont été pour beaucoup. Etre dans le milieu médical, j’en rêvais depuis tellement longtemps. Dès le début de l’année, je me suis répété que je passerais en primante et cet objectif ne pas pas quitté! J’ai eu la chance d’avoir le soutien de ma famille, particulièrement ma mère qui me soulageait au maximum (repas, trajet..) De plus, j’ai toujours eu des facilités pour apprendre et une bonne mémoire. Et il y a également dans ma réussite une part de chance et de hasard aussi étant donné que je n’étais pas dans le numérus avant reclassement!

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

C’est certes une année très difficile, tant moralement que physiquement mais elle est tout de même bizarrement enrichissante, on apprends beaucoup autant intellectuellement que sur nous même, nos capacités, nos limites.. On a un tel sentiment de fierté après les résultats qu’on oublie vite les sacrifices pour y arriver.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

C’est un très bon site, très utile pour les primants. J’ai lu moi-même lu beaucoup de témoignages durant mes années lycées. Il permet de mieux appréhender cette année, de se rassurer (un peu) aussi malgré tout ce qu’on peut entendre sur cette PACES et de trouver la motivation pour réussir à son tour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here