Il est certain que PACES et motivation vont de pair !
Pas de motivation = Pas de réussite en PACES. Il est donc primordial d’être archi (archi) motivé pour tenir le coup. C’est ainsi que j’écris cet article afin de vous lister quelques sources de motivation pour surmonter cette horrible année… 

1. Pensez à vos proches 

Il est certain que votre famille, vos amis qui ne sont pas passés par la PACES ne comprennent pas vraiment la hauteur du sacrifice. Ainsi que le travail qu’il est nécessaire d’accomplir pour réussir. Mais il est certain que vos proches seront toujours là pour vous soutenir, vous réconforter. Lorsque vous avez un coup de mou, pensez à eux, pensez à la fierté que vous aller leur procurer lorsque vous aller réussir. Dites vous que vous ne pouvez pas abandonner comme ça, sans vous battre… 

Egalement, pensez à ceux qui vous pensent incapable de réussir un tel concours parce que vous n’étiez pas brillant au lycée voir même un peu flemmard… Battez vous pour leur prouver le contraire. Montrer à vos professeurs de lycée qu’un bac sans mention ne conditionne en rien la réussite en PACES… Battez vous pour ceux qui ne croient pas en vous ! 

2. Repensez à ce pourquoi vous êtes là 

Parfois vous allez probablement vous poser une multitude de questions :  pourquoi vous êtes là ? Pourquoi vous faites tout ça ? Pour avoir quoi au final ? Est-ce vraiment ce que je veux faire ? Ce dont j’ai envie ?

Dans ces moments là, repensez à votre motivation initiale. Non pas à votre envie de faire PACES mais à votre envie de devenir médecin, pharmacien, kiné, sage femme, dentiste… Repensez à ce que ce métier évoque pour vous, ce qu’il va vous apporter, ce que vous allez apporter aux patients que vous allez soigner.

Projetez-vous dans le futur en vous disant que tout ça en vaut la peine. Mais projetez vous aussi dans le passé : demandez-vous depuis quand vous voulez exercer ce métier.
N’est ce pas un rêve d’enfant ? Vous êtes à deux doigts de pouvoir le réaliser, alors donnez le meilleur de vous-même ! N’abandonnez pas ! Jamais !

Regardez en arrière le chemin parcouru, les épreuves que vous avez déjà réussi à surmonter. La PACES en est seulement une de plus, et vous êtes capable de réussir, j’en suis certaine !

3. Pensez à ceux qui sont déjà passés par là….

…. et qui ont réussi. Pensez à vos tuteurs, vos professeurs à la prépa… Ils sont bien la preuve que la PACES n’est pas insurmontable.

Certes c’est compliqué mais pas infaisable ! Ne vous dévalorisez pas à la vue de ceux qui ont réussi, ils ne sont pas meilleurs que vous l’êtes. Ils sont aussi passés par des moments difficiles voir même très difficiles mais ils se sont battus et n’ont pas abandonnés.
Vous devez être forts, gardez la tête haute quelque soit les résultats de vos colles, de vos examens blancs ou que sais-je.

Projetez vous dans le futur… Imaginez vous le jour des résultats, devant le tableau d’affichage… Imaginez vous voir parmi les classés…. la sensation de bonheur et de fierté qui va vous envahir…. Mais pour cela vous devez travailler sans relâche afin d’être toujours meilleur que la veille !

Donnez tout pour ne rien regretter. C’est le meilleur conseil que je puisse vous donner.

4. Regardez autour de vous

Observer les gens qui réussissent… Pensez-vous vraiment qu’ils aient réussi sans sacrifices en amont ? Personnellement, je ne pense pas…  Les sportifs ont été pour moi une grande source de motivation. Ils se dépassent physiquement et mentalement… Ils vont parfois au delà de leurs limites… S’ils y arrivent, pourquoi pas vous ?  

Il va peut être vous arriver de baisser les bras, de pleurer, de vous poser une montagne de questions … Si jamais, vous vous perdez dans cette montagne de travail, posez vous et réfléchissez un instant.

Ne serait-ce pas bête d’arrêter pendant la course vers son propre rêve ? N’avez-vous pas une chance inouïe de pouvoir le réaliser ? Un coup de « moins bien » est acceptable. Ce qui ne l’est pas en revanche, c’est de ne pas se relever. Les vainqueurs sont ceux qui n’auront pas abandonnés pendant une, deux ou trois années.

N’oubliez pas : Votre pire ennemi : c’est vous même.

 

IMG_1628.jpg    Camille.D

À propos de l’auteure : P2 médecine, j’ai réussi ma PACES en doublante à Limoges.