Les vacances d’été touchent à leur fin et nous voilà obligés de retourner sur les bancs de l’école *ou plutôt ici sur les bancs de la fac*.
Mais comment retrouver une certaine motivation à travailler lorsque nous étions habitués à se reposer les doigts de pieds en éventail ? Je vous fournis ici quelques petits tips qui pourront vous aider à être d’attaque dès le premier jour de la rentrée !

Avoir un bel environnement de travail

Cela fait toujours du bien au moral de travailler dans un bel espace de travail. Profitez de cette occasion de rentrée pour faire du rangement dans vos affaires, faire du tri, mais également de changer de décoration : si vous ne voulez pas trop dépenser dans la décoration, le simple fait d’imprimer des photos, images ou citations inspirantes peut très vite aider à changer une ambiance dans une pièce.

Se préparer à l’avance

Pourquoi démarrer une nouvelle année scolaire en étant stressé par des choses futiles ? Utilisez ces derniers jours de vacances pour terminer d’acheter vos fournitures, mais également pour vérifier si vos programmes de fac sont disponibles : il est également utile d’anticiper et de préparer vos planning *et pour les fans de bujo, de préparer vos trackers*

Reprendre de bonnes habitudes

On essaie de reprendre de bonnes habitudes et d’oublier les nuits tardives devant Netflix. Reprenez petit à petit cette habitude de vous coucher plus tôt afin de vous lever plus tôt pour éviter un choc « retour à la réalité » le jour de la rentrée et d’être à moitié endormi pendant le premier cours en amphi, ça serait dommage sinon.

S’habituer à la ville

Pour ceux qui arrivent dans une nouvelle ville, prenez le temps de découvrir les lieux utiles pour vos études mais aussi pour votre vie quotidienne : fac, Restaurant Universitaire, supermarché, pharmacie, etc….
Lors des premiers trajets, n’hésitez pas à prévoir large dans votre temps de trajet afin de ne pas arriver en retard et d’arriver avec une boule au ventre en cours.

Croire en soi

Vous commencez une nouvelle année, c’est une nouvelle chance pour vous de bien démarrer alors évitez à tout prix de partir défaitiste. La PACES, c’est un peu les portes de votre avenir qui est en jeu, alors prenez conscience de votre potentiel, faites vous confiance et croyez en vos capacités. Vous avez également le droit de réussir donc partez avec l’idée en tête que vous aller donner le meilleur de vous-même pour à votre tour, réussir.

Partir avec un but

Dans la continuité des choses, pour ne pas partir tout ramollo, fixez-vous un but, un objectif à atteindre : le Numérus Clausus, le top 100 et pourquoi pas le top 50 ? Avec un objectif fixé, vous trouverez plus vite votre motivation pour y parvenir.
N’hésitez pas à l’écrire sur un papier et de l’accrocher devant votre bureau pour avoir visuellement votre objectif à atteindre devant vous.

Libérer ses angoisses et appréhensions

Je peux comprendre que vous soyez stressés par la rentrée en PACES, alors n’hésitez pas à en parler. Que ce soit auprès de votre famille ou de vos amis qui sont également en PACES ou non, il est important de se libérer du mauvais poids que peut infliger le stress.

Très souvent, le simple fait de libérer la parole peut décoincer ce petit nœud au ventre car cela n’est autre que de la peur et non un danger réel. Ne vous laissez pas impressionner et dites vous que vous n’êtes sûrement pas le seul à être dans ce cas. Vous avez le droit de ressentir de la peur, mais la laisser vous atteindre est un choix. Encore une fois, croyez en vous.

Demander conseil auprès des anciens étudiants

Recueillir des témoignages auprès des anciens étudiants au sujet de leur expérience et de leur méthode de travail pourra sans doute vous rassurer. Souvent, ce qui nous effraie lorsque nous entrons en PACES est le fait de se sentir seul et perdu. Globalement, les étudiants se feront un plaisir de répondre à vos questions si cela peut apaiser vos doutes, ils sont passés par là et savent qu’une aide n’est pas de refus 😉

Et le dernier mot de la fin : ne vous oubliez pas pendant vos études, prenez soin de vous et donnez le meilleur de vous-même. Tout le monde peut y arriver si seulement on a les bonnes clés et si on s’en donne les moyens.
Courage

Elsa, @babydoc_life

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour je voudrais faire une école de Kinésithérapie, je suis actuellement en Terminale S svt et je ne comprends plus rien dans mon orientation depuis la réforme de la PACES qui ne concerne pas la Kinésithérapie. Du coup, dois-je faire une année de PACES mais avec quelle option puisque d après ce que j ai compris, Kiné n en fait pas partie ? Je suis allée sur bcp de forum et j ai fait des recherches sur Google pour comprendre mais vraiment rien n est clair. Je suis perdue. Si vous pouviez m aider ? Merci d avance. Morgane

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here