L’importance d’une bonne attitude en amphi

Même avec quelques variations par matière, le cours revêt toujours une importance capitale, et sa maîtrise est une condition absolument nécessaire à votre réussite. C’est plutôt une bonne nouvelle pour tous, dans la mesure où si on applique la bonne méthode et qu’on y consacre l’énergie nécessaire, il est impossible d’échouer !

            L’apprentissage de votre cours commence en amphi, lors du cours magistral du professeur, au moment de la prise de notes. Vous devez faire l’effort de comprendre tout ce que vous voyez et écrivez, ce qui implique de :

Suivre le cours en temps réel

 Ce doit être une priorité : si vous avez deux diapos de retard, vous ne bénéficiez pas des explications essentielles du professeur « en live » ce qui, ironiquement, accentue votre retard. Faites le nécessaire pour être à la page :

  • Ecrivez plus vite, en vous familiarisant avec l’utilisation d’abréviations. S’il le faut, consacrez une heure à convenir « avec vous-même » d’une vingtaine d’abréviations nouvelles en fonction des mots que vous utilisez le plus fréquemment par matière, et qui vous serviront toute l’année

Vous écrivez plus vite que vous ne tapez à l’ordinateur sur un clavier ? Dans ce cas, prenez vos cours avec un stylo, sinon l’ordinateur portable s’impose comme une évidence !

  • Acceptez une prise de note imparfaite : si besoin, laissez la finition des arts décoratifs (encadrements, couleurs… pour la prise de cours au stylo, et mise en page, correction orthographique et grammaticale à l’ordinateur) au moment de votre relecture. Alternativement, laissez des trous à compléter à l’aide de votre dictaphone ou simplement grâce à l’aide de vos amis en PACES.

Répétons-le, car c’est ici que beaucoup d’étudiants en PACES échouent sans s’en rendre compte : il est essentiel que vous fassiez de l’écoute du cours « en direct » une priorité.

Etre acteur du cours

90% des étudiants en médecine écoutent le cours comme ils écouteraient la messe, ou pire, se contentent de copier les diapos mécaniquement ou parler de leur week-end… En agissant ainsi, ils se privent d’une aide irremplaçable à la compréhension.

  • Adoptez une attitude dynamique et critique en cours. Posez des questions à vos amis de travail quand vous ne comprenez pas, cherchez dans votre tête la réponse aux questions posées par le prof, anticipez sa phrase explicative du mécanisme évoqué. Certes, c’est épuisant, mais cette énergie dépensée vous fera gagner un temps très précieux au moment de vous remettre devant le même cours le soir.
  • Prenez des notes personnelles en marge du cours pour vous l’approprier. Choisissez une autre couleur de stylo et notez tout élément susceptible de favoriser votre compréhension personnelle pendant le cours (remarque du professeur, comment vous avez compris la notion). Inversement, répertoriez les parties du cours que vous n’avez pas bien comprises pendant le cours, ce qui vous permettra de les aborder différemment le soir lors de la révision. Tout ceci vous permet de donner du relief à votre cours, et il vous paraîtra d’autant plus familier la prochaine fois que vous l’aborderez.

Le cours doit être figé le jour même, dans votre tête et sous une forme facilement accessible et manipulable

C’est le jour-même que vous devez transformer l’essai. C’est essentiel pour :

  • Vous assurer que vous avez tout compris : demandez des explications à vos camarades et à vos tuteurs du tutorat ou de la prépa privée si nécessaire
  • Le compléter (si besoin) : boucher les trous éventuels, ajouter des remarques, améliorer la présentation
  • Vous assurer qu’il sera facilement accessible, et manipulable : il faut qu’il ait à la fois une structure qui ait du sens pour vous pour pouvoir y naviguer aisément (soit mentalement soit physiquement) et une forme qui vous permette de vous y référer très facilement. Mettez en relief les éléments importants, définitions, notions pièges etc.

Pour aller encore plus loin : retrouvez nos cours et fiches de nos tuteurs, ainsi que plein de méthodes et conseils qui ont fait leurs preuves !