5 étapes expliquées pour réussir les révisions en PACES !

 

1. En priorité, rattraper son retard

Le retard est l’ennemi numéro 1 de tout étudiant en PACES qui se respecte.
Tout le monde a du retard au moment des révisions, même les meilleurs, c’est un fait.

Le but ici, sera de le combler le plus rapidement possible. C’est ce que vous devrez faire en tout premier : rattraper votre retard.
Vous devez donc relire au moins une fois les cours que vous n’avez pas encore vu. C’est obligatoire. Si vous pensiez déjà faire des impasses ici et là, vous avez absolument tout faux.
Dans la foulée de ces lectures, faites les QCM correspondant à ces cours. L’objectif, c’est vraiment d’entamer les révisions en ayant lu tous les cours au moins une fois car ce sera déjà cela de pris.
Et surtout, sortez vous de la tête les pronostics fumeux, car le jour de l’examen, absolument tous les sujets peuvent tomber. Il est donc très important de ne pas écouter les « on dit » des autres étudiants autour de vous. Celui qui réussi, c’est celui qui reste focaliser sur son travail uniquement, et non sur celui des voisins.
Vous devez rester dans votre bulle, c’est primordial.

2. Avoir une bonne hygiène de vie

Maintenir une bonne hygiène de vie, c’est vraiment la base de révisions réussies c’est pourquoi je préconise de retourner vivre chez ses parents pendant quelques semaines.
Il est indispensable de manger sainement et éviter le plus possible tout ce qui fast-food et repas prit sur le pouce.
Au moment des repas, il est indispensable de faire une pause, de prendre son temps. Il faut aussi avoir au moins une fois par jour une activité physique de minimum 15 minutes (pompes, abdos, gainage ou footing).
Par ailleurs, il faut éviter de réviser sur son temps de sommeil. Mieux vaut se coucher tôt, à 23 h maximum, et en contrepartie, se réveiller plus tôt.
Interdisez-vous les nuits blanches, il n’y a pas plus contre productif que cela.

3. Ne pas délaisser les matières à faible coefficient

Tous les ans, de nombreux étudiants font l’erreur de délaisser les petites matières à faible coefficient et se focaliser sur les grosses matières.
Or la différence se fera sur ces matières à faibles coefficients pour lesquelles il est plus facile d’obtenir des notes élevées. Ce sont elles qui donneront des points d’avance.
Certes, elles ne doivent pas être votre priorité absolue, mais les laisser de côté vous coutera des centaines de places lors du classement.

4. Faire et refaire les annales de son université

Réviser à partir des annales de sa fac est un point crucial car cela constitue la base des révisions. Il faut les connaître à la limite du par cœur car elles permettent de savoir à quoi s’attendre le jour du partiel et il n’est pas rare de retrouver le même QCM d’une année sur l’autre.
Le meilleur moment pour travailler sur les annales? La soirée, après le repas.
Vous connaissiez les soirées pyjamas, beh là ce sont dorenavant les soirées révisions d’annales, colles et concours blanc qui seront de la partie ;)
Par ailleurs, pour ne pas s’ennuyer et se lasser, je conseille de jongler avec les matières. Dès que l’ennui s’installe, il est utile de faire rapidement un QCM , refaire un concours blanc du tutorat ou de la classe prépa avant de passer à une autre matière.

5. Travailler les grosses matières le matin

Il vaut mieux travailler les matières lourdes et compliquées le matin. Il est scientifiquement prouvé que le cerveau est plus alerte. C’est pour cela qu’il est préconisé de se coucher tôt pour pouvoir se réveiller tôt.

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here