Numerus Clausus 2011-2012 2016-11-20T11:16:17+00:00

Numerus clausus signifie en latin « nombre fermé ». Ce terme désigne le nombre fixe d’étudiants admis dans certains cursus chaque année, principalement dans les professions de santé (médecin, pharmacien, dentiste, sage-femme, infirmière, kiné…), qui sont réglementées. Il a été mis en place en France en 1971 et est fixé chaque année par arrêté ministériel signé conjointement par les Ministres de l’Education Nationale et de la Santé.

Le numérus clausus est mis en place pour plusieurs raisons :
▪ Réglementer le nombre de professionnels diplômés donc le nombre de professionnels en activité.
▪ Réglementer le nombre de prescripteurs afin d’alléger les dépenses de la sécurité sociale.
▪ Limiter le nombre d’étudiants dans des filières avec beaucoup de stages, dont la qualité serait amoindrie par un surnombre (une des raisons du numérus clausus médical en France est l’externat obligatoire pour tous les étudiants).
▪ Assurer une capacité de travail et de mémorisation maximales par une sélection drastique, dans l’optique d’études longues et difficiles.
La modalité d’application du numérus clausus est le concours, qui répond à l’exigence républicaine d’égalité des chances.

Numerus clausus (NC) pour les étudiants en Médecine, Odontologie et Pharmacie :
Arrêté du 9 mars 2012 fixant le nombre d’étudiants de première année commune aux études de santé autorisés à poursuivre leurs études en Médecine, Odontologie et Pharmacie à la suite des épreuves terminales de l’année universitaire 2011-2012


Télécharge gratuitement 15 fiches des tuteurs de notre tutorat !
On te les envoie par mail :