Personnage

«  Il y a des personnes qui marquent nos vies, même si cela ne dure qu’un moment. Et nous ne sommes plus les mêmes. Le temps n’a pas d’importance mais certains moments en ont pour toujours » Fern BORK

Cette citation peut parfaitement illustrer l’amitié qu’il peut exister en PACES. Il est vrai que l’on parle beaucoup plus facilement du mauvais coté de cette année. Pour la difficultés au niveau des études que ça représente, pour le rythme de vie infernal, ou encore pour la charge de travaille quotidienne. Mais l’amitié dans tout ça ?

La PACES et les études de santé en général, font partie d’un petit monde à part avec une ambiance qui lui est propre. Quel étudiant n’a jamais eu un fou-rire en plein amphi avec des amis ou en révisant un cours, dû à la fatigue, alors que le sujet n’a absolument rien de comique ?
Il est important de le dire, à mes yeux, l’amitié est un élément indispensable pour pouvoir vivre cette première année et les autres dans une super ambiance.

Cette amitié peut parfois exister avant même d’arriver à la fac, mais elle peut aussi y prendre naissance, de même qu’en tutorat ou que dans une prépa. Pour ma part après avoir traversé la France entière pour les études, c’est en arrivant dans ma prépa que les premiers liens d’amitiés se sont crées.
Complètement perdu et un peu méfiant, il faut bien l’avouer… le temps a bien fait évoluer les choses.

Une deuxième famille ? Oui en quelque sorte…. Loin de ma famille biologique mais avec une nouvelle famille de coeur (qui rassurez-vous se porte bien, axe normal et 90 bpm, ouf !). On a bien souvent une image de la PACES et des étudiants en médecine, comme quelque chose de super froid, avec une ambiance super austère, voir de « guerre » entre étudiants.
Ce n’est je pense et heureusement, que très rarement le cas.

Arrivé dans cette prépa, je suis parfaitement accueilli par les doublants ayant déjà vécu cette année de galère. Et je fais connaissance avec mes camarades primants. Très vite, les habitudes se prennent, et un rythme de travail se met en place, parfois en groupe, parfois seul.
Mais avec toujours à mes cotés une oreille attentive quand le besoin s’en fait sentir, ou quelqu’un pour m’expliquer. Et le reste du temps, de la bonne humeur et une super ambiance quotidienne.

Oui, il faut le redire, la PACES est une galère dans laquelle nous sommes tous, mais c’est aussi une formidable école de la vie, un lieu d’entraide, et la naissance de bien belles amitiés. La médecine nous invite à nous occuper de patients, à en prendre soin, et à les aider ?
Alors commençons par nous soutenir les uns les autres, à garder ces sourires et cette bonne humeur, pour avancer encore et encore, et finir au bout du tunnel par réussir !

A toi futur PACES, saches que l’aventure qui t’attend est longue et compliquée, mais que ce sera aussi indéniablement un moment marquant dans ta vie, qui t’apportera aussi beaucoup de bonheur et de beaux souvenirs. Pour ma part, merci à mes amis d’être présents, vous vous reconnaitrez.

Et surtout à nous tous, en avant pour notre future réussite !

A.S

50

Ajouter cet article aux favoris !

2016-11-20T11:17:58+00:00 18 février 2015|Categories: Blog|20 Comments
  • Mandar

    Je suis tout à fait d’accord avec cet article, je n’ai jamais autant rencontré de personne et liée autant d’amitié en PACES. Cela paraît paradoxal car c’est une année où sa vie sociale est censé être mise entre “parenthèse” pour se consacrer uniquement au travail, mais retrouver des amis en amphi, parler de ce que l’on vit, des cours, anecdotes, correction de TD… avec des personnes qui vivent la même chose que vous c’est juste génial et vital à mon avis, tant dans la réussite que dans le maintient du moral.
    La PACES en solitaire, c’est un pari risqué.

  • Antoine

    Ravi de voir que l’article te plait ;-)

  • carolinem1771

    coucou dsl de te deranger mais j’aimerais l’an prochain allée dans une facultée en dehors de mon accademie es ce que tu pourait me donnée des renseignement etant donnée que cela semble etre ton cas , merci d’avance bisous

  • Antoine

    Salut ! Et bien écoute pour moi j’ai fais mes voeux sur post-bac directement en mettant Montpellier en voeux 1. J’ai été pris sans soucis et ça été le cas de plusieurs de mes amis qui ne sont pas originaire de cette fac également. Je pense que le tout est d’avoir un bon dossier derrière. Dans la logique ils sont moins compliqué dans le sens Nord -> Sud que dans le sens Sud->Nord . Tu voudrais allez dans quelle fac et tu es originaire de où ?

  • carolinem1771

    je suis de aix en provence et je voudrait allée dans le nord (caen ,rouan rennes ou amiens) ques ce que tu entend par plus facile?

  • Antoine

    Et bien je voulais dire que comme il y a plus de pourcentage au niveau du numerus tout le monde souhaite allez dans le nord pour la paces. Mais avec un bon dossier ça passera ne t’en fais pas :)

  • carolinem1771

    ok merci beaucoup, mais dans ce cas pourquois tu a choisit d’alle dans l’une des fac les plus dure de france ? pour mieu preparé
    l’internat?

  • Antoine

    Oui exactement voila :)

  • carolinem1771

    et par rapport a l’eloignement ça n’a pas ete trop dur? tu connaisait deja des gens en arrivant ?

  • Antoine

    Non ça va c’est tout à fait gérable même si il te faudra un certain temps d’adaptation. Non à la base je connaissais personne dans cette nouvelle vie ;-)

  • carolinem1771

    d’accord, merci beaucoup pour tout ces renseignements, et bonne chances pour le concour :D

  • Antoine

    Je t’en pris c’était avec plaisir ! Merci beaucoup c’est sympa

  • caroline

    et ton article est super motivant je trouve ;)

  • Antoine

    Ca me fait plaisir de voir que ça peut en motiver certain(e)s , et du coup c’est qu’il a un intérêt :)

  • caroline

    surtout que c’est assez difficile de trouver des gens qui font leurs etudes a l’autre bout de la france, donc pour avoir des avis c’est la galere

  • Antoine

    C’est sur, mais t’en fais pas ça va le faire ne te stress pas avec ça ! Termine ton année de terminale tranquillement, et surtout repose toi cet été, ça sert à rien de t’y mettre avant, il vaut mieux prendre des forces

  • caroline

    tu serais contre la pre rentrée ?

  • Antoine

    Non la pré-rentrée ça peut être vraiment bien. Je suis plus contre le fait d’ouvrir un bouquin juste après le Bac dans le but de t’avancer. Il vaut mieux pour toi te reposer pour pouvoir être à fond à la rentrée.

  • caroline

    avais tu demandé egalement la facultée de ton accademie?

  • Antoine

    Non j’avais pas demandé la Fac d’Amiens dont je dépendais normalement

Télécharge gratuitement 15 fiches des tuteurs de notre tutorat !
On te les envoie par mail :