Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?:
Médecine, 2ème année

Quelle fac, et l’année de votre PACES ?:
Université Bordeaux Segalen, promo 2012

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?:
Baccalauréat Scientifique, spécialité Physique-Chimie, mention Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?:
Doublant

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?:
Concours Médecine, reçu 237ème

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?:
Niveau moyen/bon, assidu

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?:
Logement seul en résidence CROUS

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?:
15 minutes

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?:
Oui

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?:
Non

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?:
Non, je n’ai jamais été sportif. A part les 15 min à pied le matin, l’aller/retour le midi, et le retour le soir, c’est tout.

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?:
Oui mais pas souvent.

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?:
Aucun membre de la famille dans le milieu médical.

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?:
Au moins 8h de sommeil. Le sommeil est très important, à ne surtout pas négliger en PACES, comme dans d’autres filières. Interdisez-vous absolument la mauvaise habitude de travailler jusqu’à pas d’heure au détriment de votre sommeil et donc de votre santé. Je sais de quoi je parle, étant atteint d’une affection du sommeil : la narcolepsie.

Combien d’heures travailliez vous par jour ?:
Outre les cours en amphi, 2 à 5 heures pas jour. Mais sans organisation précise de ma journée et avec un travail irrégulier.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ? (Soyez le plus précis):
Pas de méthode particulière…

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?:
Etant perfectionniste, faire des fiches aurait été au final une perte considérable de temps pour moi, le temps de peaufiner les détails, etc… A bannir si vous êtes maniaque, perfectionniste, etc…

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?:
Seul pour la plupart des cours, mais certains ont été fait avec 3 ou 4 potes pendant mon année de doublant.

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?:
Chez moi.

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?:
Au tutorat, et je vous le recommande.
Les prépas se targuent d’avoir de meilleurs résultats, mais c’est faux, archi-faux : ils ont de meilleurs POURCENTAGES de réussite. Seulement, 80% de 100 élèves, c’est pas la même chose que 80% de 1500 élèves ! Les prépas ont les meilleurs élèves, et virent les mauvais en cours d’année. Donc ils ont de meilleurs pourcentages, mais moins d’élèves reçus en nombre !
Je ne recommande les prépas que si vous avez besoin d’un cadre d’études strict et si vous êtes motivés pour travailler dur toute l’année, sinon c’est jeter votre argent par la fenêtre.

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?:
Toujours, j’essayais de ne pas trop creuser le retard. Le tutorat aide dans un sens : ça vous oblige à apprendre la leçon de l’ED de la semaine pour réussir la colle du mardi qui suit.

Quel était votre rythme de travail ?:
Pas compris la question ou alors déjà répondu…

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?:
Je ne connais pas l’esprit de compétition : je souhaite à tout le monde d’être reçu (sauf pour ceux qui ne font médecine que pour le pognon…), mais malheureusement, il y a une sélection… Perso, j’étais dans un esprit de « je vais faire de mon mieux ».

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?:
Question compliquée, désolé…

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?:
Etant narcoleptique, la réponse n’est ni « concentré », ni « dispersé », mais « souvent somnolent »…

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?:
Sur ordinateur, et je vous conseille VIVEMENT d’en acheter un ! Même cher, c’est un investissement à long terme pour vos études (n’oubliez pas cependant qu’un ordi se bichonne comme une voiture, alors prenez-en soin !). Dictaphone TRES conseillé également : vous n’arriverez jamais, même à 3 personnes, à récupérer l’intégralité du cours sans dictaphone !

Vous serviez vous des annales pour réviser ?:
Oui, les modèles de QCMs aident toujours à évaluer ses connaissances.

Comment était organisée votre journée ?:
Pas d’organisation…

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?:
Votre réussite dépendra beaucoup de votre santé. Les trois piliers d’une bonne santé sont :

le sommeil : je vous conseille 7 ou 8h par nuit MINIMUM pour un étudiant en PACES !
l’alimentation : STOP à la malbouffe, n’allez surtout pas vous prendre tous les midis un kébab ou le menu fast-food de certains restos du CROUS. Une alimentation équilibrée est essentielle, c’est pas des conneries !
l’activité physique : essayez de sortir vous défoulez, même marcher 30 min après les cours peut vous aider à évacuer. En plus, plus vous sortez prendre le soleil, plus vous fabriquez de vitamine D, moins vous risquez de tomber malade ou d’être stressés.

Vous êtes en couple ? Ne vous laissez surtout pas bouffer par votre relation amoureuse : vos études sont prioritaires aux sorties en couple ! Mettez les choses au clair avec votre petit(e) ami(e) dès le début pour éviter les conflits.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?:
Je me suis toujours sous-estimé, que ce soit au collège, au lycée ou à la fac. Je ne me voyais jamais aller très haut dans les scores, mais résultat :

– 15 de moyenne générale au bac et une mention bien,
– une première PACES ratée à 15 PLACES, alors que je n’espérais même pas être dans les 500 premiers,
– et une deuxième PACES réussie !

Mais ne vous sous-estimez pas trop non plus, dites-vous que vous avez vos chances. Quand je dis que je me sous-estime, ça ne veut pas dire que je croyais n’avoir aucune chance, mais juste que je ne comptais pas crever le plafond…

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?:
Longue, chiante, mais instructive : sachez que si vous ratez vos deux PACES, vous partirez au moins avec une méthode de travail qui vous aidera à prendre un très bon départ dans une autre filière.
Et la première année ne sert pas complètement à rien : beaucoup de ce que vous apprenez, vous en aurez besoin pour les années suivantes.

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?:
Très utile pour les futurs PACES, je n’ai pas eu de témoignages précis lorsque j’étais en Terminale, donc j’espère que ça servira pour eux.

3