Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?:
Médecine 2ème année

Quelle fac, et l’année de votre PACES ?:
Amiens, PACES 2011-2012

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?:
Bac S, spé Physique-chimie, mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?:
Primante

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?:
Médecine, 63ème

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?:
Assidue

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?:
La semaine : seule en appartement / le week end : chez mes parents

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?:
Environ 10mn en bus

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?:
Oui, ayant une soeur qui a fait 2 premières années (une année P1 et une année PACES après la réforme), mais également ses amis qui m’ont conseillée, je connaissais toutes les composantes de la fac, ce qui aide bien au démarrage !

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?:
Non pas du tout ! Je savais à quoi m’attendre, la difficulté de ce dans quoi je m’engageais, j’ai profité de mes vacances, et je me suis mise à bosser dès le premier jour !
Rien ne sert de se stresser avant de démarrer, on a bien le temps après !!

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?:
Au premier semestre, aucune, la difficulté de se situer par rapport aux autres me laissait penser que les autres bossaient surement plus que moi, de ce fait je ne m’accordais même pas une heure de sport dans la semaine (ce qui peut être n’était pas la chose a faire !)
Au deuxième semestre, mon classement m’ayant rassuré, rythme bien en main, j’allais a la piscine avec un ami également en PACES, une fois par semaine, environ 1h30 (nous avons tous les 2 eu notre année, alors n’hésitez pas ! le sport détend, vide la tete, et physiquement fait évidemment beaucoup de bien !)

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?:
Quasiment pas … Il m’est arrivé au deuxième semestre de sortir une heure par ci par la le samedi matin … mais sinon plus de sortie famille, plus de shopping …
Je voyais quand meme une très bonne amie de lycée une fois par semaine un midi 1h pour manger (nous avions toutes les 2 des emplois du temps serrés, elle étant en prépa !)

Je me suis également autorisée UNE et une seule soirée par semestre pour des anniversaires …

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?:
Non, cependant ma mère est infirmière, j’ai une soeur aide-soigante et mon autre soeur a eu sa PACES et est aujourd’hui en école de sage femme (2ème année)

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?:
J’étais beaucoup plus « travail du soir », je me couchais aux alentours de 2h du matin pour me lever le matin pour aller en cours a 8h … ce qui faisait donc très peu d’heures de sommeils …
Me lever le matin était difficile, mais sachant que je devais aller en cours, c’était possible … mais le week end, sans aucune « obligation » de me lever, il m’arrivait d’avoir de gros « coups de fatigue » et d’etre complètement épuisée et de ce fait inefficace !!
Attention, je ne pense pas que ce soit chose à faire …

Combien d’heures travailliez vous par jour ?:
Je rentrais environ a 12h30 des cours, je mangeais jusque 13h environ, je faisais une « micro-sieste » de 45mn (tous les jours, indispensable !) et je me mettais à travailler aux alentours de 14h pour finir à 1h30 du matin …
Donc globalement en comptant la petite pause de l’après midi, j’en arrivais a 10h de travail sans compter les 4h de cours de 8h à 12h.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis):
Au départ, j’ai essayé la BU mais je me suis vite rendue compte que je restais des heures assise sur ma chaise à regarder les autres, faire des pauses cafés avec les amis etc … sans pour autant travailler correctement ni suffisament …
J’ai donc vite opté pour le travail seule chez moi, pouvoir parler, bouger, marcher m’aidait à enregistrer, j’écrivais aussi, cela permet d’affiner la mémoire !

Et pour ce qui est de la méthode pure, c’était par coeur pour beaucoup de matières sauf pour bien sur les maths et la biophysique ou j’essayais de faire des exercices pour acquérir les réflexes des formules, etc …

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?:
Quasiment pas, sauf pour quelques cours, où parfois beaucoup de phrases, de bla bla pour une ou 2 idées principales, là du tri s’imposait …

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?:
Je travaillais seule, mais avec un groupe pour les cours, en particulier un binôme pour l’anatomie de spécialité.

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?:
Seule chez moi (comme expliqué au dessus) mais il m’arrivait à la fin de l’année (parfois nous n’avions pas cours en raison des différents enseignements de spécialité qui ne me concernaient pas)d’aller a la BU toute la journée, pour trouver une motivation et éviter de piquer du nez sur mes feuilles toute seule chez moi …
Bien sûr comme je l’ai dit, j’étais moins efficace, mais c’était tout de même mieux que ne rien faire …

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?:
Je me suis inscrite au tutorat, mais je n’ai presque pas utilisé ce service qui imposait des horaires pour réaliser les qcm, je n’avais pas forcément le temps de prendre 4h pour tout faire.
De plus, je participais a des conf’, avec 2 étudiants de 2ème année et une étudiante en 3ème année de pharmacie, qui nous préparaient des fiches explicatives et récapitulatives, mais aussi et surtout des QCM pour nous entraîner avec classement sur 3 autres conférences (en association, classement une fois par semaine sur environ 80 personnes). Cela m’a permis au 1er semestre de comprendre l’UE1 en profondeur, et d’arriver à me situer par rapport aux autres sur les 2 semestres.
Dans ma fac, ce système de conférence est très répandu, une à 2 fois par semestre, des inter-conf’ sont organisées, avec les mêmes sujets pour tous, classement sur 500 (presque une moitié de promo), boostant quand on voit qu’on est « dans la norme » !
Les conférences représentent bien sûr un coût mais je pense que cela reste un bon moyen d’entrainement moins cher que les prépas.

De plus, la conférence m’a permise de rencontrer beaucoup de personnes, car non en première année, il n’existe pas que des gens malintentionnés qui n’ont pour but que de vous enquiquiner … il y a aussi des gens comme tout le monde, qui cherchent à partager leurs impressions et à rester eux mêmes !

Je n’ai donc de ce fait pas fait de prépa, un certain nombre de personne que je connais en ont fait une, sans que ce soit forcément gage de réussite … d’autant que certains trouvaient que les séances hebdomadaires leur prenaient beaucoup de temps sur leur apprentissage.

Un ami (passé en 2ème année de médecine) m’a gracieusement fourni une grande partie des cours et beaucoup de fiches de révisions, c’était un énorme avantage d’avoir tous ces cours, en supplément de tous les conseils qu’il a pu m’apporter pendant toute cette année !!

Aviez vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?:
Au premier semestre, j’avais environ 1 semaine de retard (mise en route, prise de rythme etc …) que j’ai réussi a combler peu avant les révisions.
Au deuxième semestre, je pense m’être bien organisée pour n’avoir aucun retard, pire ennemi en PACES … Cela me permettait de travailler de façon moins « acharnée » le week end et de récupérer !

Quel était votre rythme de travail ?:
Je m’arrangeais pour travailler l’après midi tous les cours du matin, pour n’avoir aucun retard.
Le temps passé sur chaque cours variait bien sûr selon la quantité et la complexité bien sûr, tout en sachant que certains travaillent plus vite que d’autres, ou retiennent bien mieux, ça dépend de votre tête !

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?:
Je me suis concentrée sur MON travail … Je suis d’avis que ma réussite ne dépendait pas tant de de l’échec des autres(bien sûr c’est un concours) mais surtout de ma réussite par mon travail
Avec mes amis en qui j’avais entièrement confiance (personne n’est cependant à l’abri de quelques déboires), nous nous entraidions beaucoup (échanges de cours, de qcm, partage du travail, explications mutuelles) mais je n’étais pas non plus un distributeur de cours pour tout le monde, ce qui est je pense normal !

Il faut savoir rester méfiante, il m’est arrivé de me faire chiper des cours par un autre étudiant (heureusement prise de conscience avant qu’il ne soit trop tard !) … tout le monde n’est pas forcément honnête !

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?:
Quand même assez stressée, voire même très stressée au moment des révisions des 2 semestres : manque de confiance, panique, stress, impression d’être débordée … Tout ca contribue parfois à un sentiment de « ras le bol » auquel il ne faut surtout pas céder (plus facile à dire qu’à faire certes …).

Les plus décontractés, qui quand vous avouez vos difficultés, vous répondent que pour eux « tout va bien! facile la PACES! » ne sont vraiment pas ceux qui réussissent le mieux … Il faut avoir confiance en soit, mais pas de façon excessive, sinon ça joue des tours !

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?:
La plupart du temps, sérieuse et concentrée !
Il m’arrivait d’avoir des moments d’inattention, comme tout le monde je pense, mais globalement je gardais une oreille attentive pour ne pas me retrouver chez moi face à mon cours sans rien y comprendre …
Les cours étaient pour moi un moyen de m’aérer un peu, je voyais mes amis, les pauses nous permettaient de discuter de tout et de rien, et puis l’ambiance en amphi détendait l’atmosphère ! On devient rapidement expert dans la connaissance des paroles des chansons (oui ca rentre quand meme mieux que certaines formules de cours), je pense qu’il faut savoir profiter des moments où l’on peut rire dans la journée !!

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?:
Tout sur ordinareur, cela me permettait d’avoir un cours propre, organisé, en couleur.
Les profs mettaient les polycopiés sur internet a la disposition des élèves, mais j’évitais de les prendre, car ouvrir simplement le poly en cours et écouter amenait souvent à faire complètement autre chose et à ne rien suivre du tout !
Je m’obligeais à tout reprendre sur un fichier texte, à arranger le cours a ma façon, à ajouter les détails manquants.

Vous serviez vous des annales pour réviser ?:
J’ai acheté des annales aux 2 semestres, j’en ai fait énormément, et cela m’a beaucoup aidé …
Il arrive souvent que les questions demandées insistent sur des points similaires d’une année sur l’autre, faire des annales aide donc à se familiariser avec les choses importantes, on apprend de ses erreurs et on apprend surtout à repérer les pièges dans les QCM !

Comment était organisée votre journée ?:
Comme expliqué précédemment, je me levais vers 6h30 pour aller en cours de 8h a midi, puis je rentrais chez moi et travaillais toute l’après midi.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?:
De prendre conscience de ce dans quoi vous vous engagez, beaucoup pensent que la première année n’est pas « si difficile » … ce n’est pas impossible, mais garder les mains dans les poches ne vous apportera pas votre réussite au concours.
Il faut savoir mettre sa vie entre parenthèses au moins une année et tout consacrer au travail !
Il faut aussi savoir bien s’entourer, avoir quelques amis en qui avoir vraiment confiance, qui ne soient pas vos concurrents, mais vos soutiens.
Et garder un pied à l’extérieur, en sachant vous accorder du temps pour vous, c’est difficile mais moralement ça joue beaucoup !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?:
Je pense mon assiduité au travail, la persévérance en premier lieu.
Comme je l’ai expliqué précédemment, le fait d’avoir les cours en avance, de m’être entraînée régulièrement en conférence, d’avoir de bons amis et de bons soutiens familiaux m’a également permise de réussir.
Par ailleurs, l’habitude de travailler au lycée aide beaucoup : il est bien évidemment tout a fait faisable d’avoir sa PACES même en ayant pas travaillé de façon acharnée pendant 3 ans, mais quand vous êtes habituée, c’est beaucoup moins dépaysant d’arriver en première année.
Et enfin je pense qu’il existe quand même une part de facilité à la compréhension qui permet de mieux assimiler les cours. Cela peut paraître un peu injuste bien sûr …

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?:
Globalement difficile ! mais pas impossible quand on s’accroche ! Je garde tout de même de bon souvenirs en amphithéâtre avec les amis, les soirs de conférence ; contrairement aux idées reçues, je suis beaucoup allée vers les autres, je me suis fait beaucoup d’amis sur cette année, qu’ils aient été reçus au concours ou non, je les côtoie encore aujourd’hui, ce qui prouve que beaucoup de gens ne deviennent pas des fous furieux face à l’esprit concours !

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?:
Très bonne idée, quand on ne connait pas forcément quelqu’un qui est passé par la, on peut parfois être un peu perdu. Ayant bénéficié de conseils l’an dernier, je pense que c’est important de pouvoir trouver réponse à ses questions !

18