Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?:
Médecine, entrée en D3

Quelle fac, et l’année de votre PACES ?:
Bordeaux, 2008-2009

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?:
S, math, bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?:
Primant

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?:
Médecine, 4è. Sage Femme Major, Kiné Major, Dentaire Major.

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?:
Moyen, peu assidu car peu intéressé.

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?:
Colocation, avec un autre P1.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?:
3mn, à pied.

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?:
Complètement paumé jusqu’à la mi octobre.

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?:
Non. Les vacances on se repose, l’année on bosse. Sinon on implose.

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?:
Non.

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?:
Cinéma tous les vendredi soir. Lecture avant de dormir.

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?:
Non.

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?:
8h au début de l’année, 5h à la fin (avril mai) à cause du rythme accru et du stress.

Combien d’heures travailliez vous par jour ?:
4 ou 5h en septembre, 12 à 13h en mai. (Une journée sans cours). Je n’ai jamais travaillé après minuit. Il faut se fixer un cadre et s’y tenir. Sinon on s’épuise.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ? (Soyez le plus précis):
Pour un nouveau cours, à partir du moment ou j’avais fini de le faire (j’ai toujours bossé sur mes cours, faire son propre cours, c’est déjà l’apprendre à moitié):
lecture, reformulation/réécriture, compréhension approfondie, relecture. Puis on laisse reposer quelques jours et on fait des exercices types concours dessus ou bien une séance de question réponse avec mon coloc.
En fonction des parties du cours qui nous échappe relecture(s) ciblée.

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?:
Pas exactement des fiches. J’essayais de comprendre la structure du cours en faisant ressortir le plan. Afin d’avoir les idées très claires, de ne pas me noyer dans la masse. J’apprenais les détails du cours par la suite.

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?:
Seul l’essentiel du temps, en binome avec le coloc de temps en temps.

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?:
Chez moi.

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?:
Prépa privée.

Tutorat jeune et de mauvaise réputation l’année de ma P1. Ca dépend vraiment des facs, dans certaines le tutorat est excellent. A bordeaux il n’a de cesse de progresser depuis quelques années.

Ca dépend des moyens financiers, évidemment, et de la méthode de travail. Je pense qu’il y a un peu moins de pression au tutorat. Bosse qui veut. Dans une prépa privée il y a un suivi accru, une émulation plus importante mais plus de pression alors… Ca ne va pas à tout le monde.

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?:
Oui. Quasiment jusqu’à la fin. Ne pas paniquer, c’est normal. Le rattraper progressivement.

Quel était votre rythme de travail ?:
Il faut bien comprendre qu’il existe plusieurs temps dans une journée de travail.

Je suis par exemple à titre personnel plus efficace le matin. C’est le moment ou j’essaie de maîtriser un nouveau chapitre.

L’après midi en post prandial je me déconcentrais facilement, c’est le moment où je faisais des exercices afin de ne pas m’embrumer l’esprit avec de nouveaux cours.

En fin d’après midi et dans la soirée, je réussissais à mieux me concentrer, mais j’étais trop fatigué pour apprendre quelque chose de neuf, c’est le moment ou je révisais les cours précédents. Ne pas hésiter à changer de matière quand on sature, plutôt que de se dégoûter d’un sujet.

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?:
Je suis un compétiteur.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?:
Globalement serein, à part dans les derniers jours avant le concours.

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?:
Très concentré. J’ai une mémoire auditive.

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?:
Prise de notes en cours, réécriture complète du cours avec le dictaphone chez moi. Attention je ne conseille pas cette méthode de travail (personnelle) qui ne fonctionne que rarement car très très lente. Le retard s’accumule de manière très rapide.
Ca ne peut marcher si l’on connaît son cours au trois quart quand on a fini de le faire et qu’une ou deux relectures suffisent pour le maîtriser complètement.

Vous serviez vous des annales pour réviser ?:
Oui. A la fin je les connaissais quasiment par coeur.

Comment était organisée votre journée ?:
Réveil 7h pour profiter de la matinée de travail de 7h30 à 13h.
Déjeuner 13h-13h30.
Sieste 13h30-14h15.
Travail jusqu’à 17h30.
Gouter 17h30-18h.
Travail 18h-20h.
Diner 20h-21h
21h … Travail jusqu’à saturation. Jamais au lit après minuit.

Attention ça c’est la journée type de fin du mois de mai. J’aurais été incapable d’attaquer comme ça en septembre.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?:
Ne jamais lâcher le morceau, on ne sait pas ce qui peut arriver. Pour la première fois de votre vie vous faites quelques choses que vous avez choisi. Si vous êtes là c’est vous qui l’avez décidé. Vous n’êtes pas victime de cette année; c’est une chance pour vous, qu’il faut saisir. Le jeu en vaut la chandelle. Parole d’externe.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?:
Bonne mémoire, grande capacité de travail, énorme motivation +++.

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?:
La P1 c’est comme la sodomie, au début ça passe mal, après on s’habitue.

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?:
Bonne initiative.

16