Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Fac de Rouen – 2015/2016 – NC: 232

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S SVT spé SVT – mention Très Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primant

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Concours médecine: 145/1120 (et 121/1455 au S1) – Concours odontologie: 124/923 – Concours Masso-Kinésithérapie: 137/965 (classements avt choix)

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
Au lycée, j’étais plutôt assidu, j’essayais de prendre de l’avance pour ne jamais devoir apprendre à la dernière minute mes cours et je conservais quand même du temps pour les loisirs.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
J’habitais dans un appartement relativement grand et je rentrais tous les WE chez mes parents (à 1h de Rouen). C’est important de savoir là où nous pouvons être le plus efficace pour travailler.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
J’étais à moins de 10 min de la fac (très pratique pour ne jamais perdre de temps).

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Oui, c’est très facile de trouver ses repères. Les cours sont donnés dans un amphi de 600 personnes mais il y a d’autres amphi et d’autres salles pour pouvoir suivre les cours retransmis en vidéo. Personnellement, j’étais dans l’amphi 100A, un amphi où on pouvait trouver tjr les mêmes personnes dans l’année, assez calme. Je n’ai jamais eu de problème à suivre les cours, d’autant plus qu’il n’y a quasiment pas de problème technique et qu’ils sont très rapidement réparés.
Autant dire qu’il y a des profs que je n’avais jamais vu « en vrai » avant le concours.

D’un point de vue des amitiés, il ne faut pas s’attendre à se faire beaucoup d’amis mais être avec qq personnes de confiance avec qui vous pouvez à la fois bien travailler mais aussi bien rigoler quand il le faut c’est important. Les gens sont sympas, s’entraident et il n’y a pas de crasse entre les gens. On ne sent vraiment pas cet esprit de compétition malgré l’enjeu de la PACES.

Pour ce qui est de l’organisation de la fac, la première semaine vous suffira pour vous repérer et faire baisser le stress de la rentrée. Aussi, je sais que j’avais réussi à obtenir un petit bouquin qui donne des indications sur les profs et les bâtiments de la fac, ce qui pourra aussi permettre de vous repérer.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Je n’ai rien fait de l’été pour bien profiter avant cette année éprouvante. Malgré tout, avec la prépa privé, j’ai pu avoir 2 semaines de pré-rentrée qui m’a permis d’apprendre les premiers cours qui allaient être donnés par les profs de la fac. Donc j’ai bossé à partir du 17 août (sans trop forcer). C’est en travaillant dès la pré-rentrée que j’ai réussi à obtenir une première semaine de fac moins stressante afin de pouvoir apprendre les premiers cours sans plus de pression et pouvoir se repérer plus facilement à la fac.

Donc pour moi, c’est une mauvaise idée de travailler pendant l’été mais c’est important de pouvoir vous y remettre un peu avant la rentrée pour arriver frais mais « échauffé » 🙂
(si vous avez une prépa privée, la pré rentrée est une bonne idée)

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Oui, je faisais du roller une fois par semaine, environ une heure. Je rentrais le vendredi après-midi de Rouen (environ une heure de trajet) et je faisais la seule pause de ma semaine de 12h15 (fin des cours) jusqu’à 21h00. Donc le vendredi après midi c’était roller ou course à pied quand il pleuvait.

C’est important de pouvoir garder un moment pour faire du sport car cela permet d’avoir une « autre fatigue ». Après avoir travaillé une semaine, vous êtes fatigué mentalement mais être fatigué physiquement vous permettra de passer une bonne nuit et de repartir positivement pour une nouvelle semaine. Aussi, je trouve que faire du sport permet de penser complètement à autre chose et d’en oublier pour qq heures la pression de cette année.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
Non, à oublier. (Paix à ton âme)

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Pas du tout.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
Je me couchais à 10h30, un peu d’ordi jusqu’à 11h/11h30 (c’est trop) et je me levais à 6h pour aller à 7h20 à la fac.
Donc vous pouvez compter environ 7h de sommeil mais c’est très important. Il ne faut pas écouter les gens qui vous disent qu’on doit travailler jusqu’à 2h du matin pour se lever vers 6h-7h, ce n’est pas possible et tout ceux qui sont passés par la PACES vous le diront !

Dormez !! C’est important !!

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
Un jour de semaine où je travaillais toute la journée (lundi/mardi/mercredi/jeudi):
– environ 4h le matin (7h30 – 12h15),
– l’après midi coupée en deux: 3h (13h15/13h30-16h) et 3h (16h30/17h-20h)
– en soirée 1h30
Donc pour un « bonne » journée de travail, il faut compter 11h

Le vendredi c’est la pause (de 12h15 à 21h) donc environ 5h/6h de travail ( 4h/5h le matin et 1h le soir sans trop forcer)

Pour le WE, j’étais plutôt à 10h de travail (le temps de travail en moins étant consacré au dodo :D)

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
MA méthode de travail (qui peut ne pas vous correspondre et qui n’est vraiment pas la seule) c’est d’apprendre en répétant à voix haute plusieurs fois les cours jusqu’au concours tout en marchant et en tournant en rond dans l’appartement.

Chaque jour, 2 cours vous seront donnés le matin et ma journée était très simple. je rentrais le midi, je prenais mon temps pour manger devant la télé puis je commençais à 13h15/13h30. Je rangeais mes cours dans des classeurs, finissais de surligner ce qui n’avait pas été fait dans la matinée et j’imprimais les diapos qui avaient été diffusées le matin (pour celles que je n’avais pas achetées à la corpo au cours de l’année).

Ensuite, l’après midi était coupée en 2 (pause de 16h à 16h30/17h). Première partie de 13h15/13h30 à 16h, j’apprends par coeur le premier cours qui a été donné le matin. Deuxième partie de l’après midi de 16h30/17h à 20h, j’apprends par coeur le deuxième cours de la matinée. En soirée, il me reste 1h30 soit pour revoir un cours fait précédemment ou pour faire des exercices.

Chaque WE, j’adaptais mes révisions en fonction des colles de la prépa privée (pour moi le lundi après midi). Le WE c’était donc plutôt des révisions en bloc qui changeaient régulièrement en fonction de la colle à venir.

En moyenne c’était 2h par cours, mais pas à lire le cours, c’était véritablement à chaque fois de l’apprentissage ! Il faut être très concentré car les cours ne vont pas revenir souvent mais la concentration est très favorisée par le fait de répéter à voix haute.

Pour info, je ne suis pas « pour » la célèbre méthode des J car vous allez selon moi être pressé afin de pouvoir respecter la méthode. Cela va au détriment de la concentration et de la qualité de votre apprentissage qui deviendra uniquement de la lecture (rapide) sans la moindre concentration et bien souvent en pensant à autre chose.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
Très peu de fiches au cours de mon année. J’ai fait des fiches juste au mois de décembre pour savoir ce que je devrais relire la veille du concours.
C’était surtout des fiches pour résumer des formules de physique, chimie, stat. En ce qui concerne le deuxième semestre des fiches d’anatomie pour résumer les cours de myologie et d’angiologie étaient très appréciables.

C’est aussi important de savoir ce que vous n’arriverez pas à vous rappeler le jour J, écrivez le sur le papier pour le relire la veille, vous pourrez cocher sereinement les cases des QCM 😀

Donc les fiches, c’est important mais il ne faut pas en abuser !! Apprendre vos cours en entier est la grande priorité !!

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
J’ai toujours travaillé seul. Pour moi, c’était la meilleure façon de se concentrer pour apprendre des cours lourds et compliqués.
Chacun doit trouver la façon de travailler qui lui correspond et doit se baser sur ce qui a pu fonctionner au lycée. Il ne faut pas hésiter à remettre sa méthode en question mais il ne faut pas non plus travailler constamment dans le doute car cela pourrait être contre productif.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Je ne suis jamais allé à la BU de la fac de médecine de Rouen. J’ai toujours travaillé chez moi.
Il n’y a pas un lieu mieux qu’un autre, c’est à vous de savoir là où vous allez pouvoir travailler un maximum et de la meilleure façon possible.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
J’étais chez SEGMO, une prépa privée de Rouen. J’ai choisi SEGMO en particulier par rapport au nombre d’inscrits dans cette prépa (environ 800 personnes sur 1500 inscrits à la fac), leur classement étant représentatif par rapport à la fac. Très satisfait de cette prépa, toujours bien accompagné (mes parents aussi), des gens à l’écoute, des QCM, des fiches avant les concours, des annales, des concours blancs (au parc expo)… Les résultats chaque semaine sont motivants et sont de bons indicateurs de la qualité du travail fourni. Je avais choisi de ne pas prendre les exercices car cela me permettait d’avoir plus de temps à passer sur mes cours (attention à ne pas oublier les exercices que l’on peut faire grâce aux annales).
Aussi, la pré-rentrée est une bonne chose comme je l’ai dit plus haut.

Je ne peux rien vous recommander, mais pour info, on peut aussi accéder au concours blanc du tutorat sans y être inscrit.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
J’étais souvent dans les 200 premiers, ce qui me permettait de corriger ma méthode dès que les résultats étaient plus mauvais par rapport à la limite que je me donnais. À la fin du S1, j’étais 172/825 (au concours S1 121/1455) et au S2, TC 174/735 & MED 148/592 (au concours 145/1120).

Les résultats de la prépa sont donc très fiables ce qui vous permet de trouver très rapidement une bonne méthode de travail.
La prépa à choisir serait donc celle qui dispose du plus grand nombre d’inscrit par rapport au nombre de candidat au concours (l’accompagnement personnalisé que propose d’autres prépas n’est pas indispensable).

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
Les cours qui avaient été dispensés le matin étaient appris par coeur l’après midi, ce qui permet de ne jamais avoir trop de retard (les cours étant au moins appris une fois).

Pour ma part, je ne suivais pas la méthode des J car cela impose un programme à respecter à la lettre chaque jour qui devient au bout de qq jours impossible à tenir. Cela va dégrader votre moral car vous ne pourrez pas atteindre vos objectifs. Je pense que la méthode des J peut convenir aux personnes qui ont la capacité de mémoriser après une seule lecture.

Quel était votre rythme de travail ?
Mon rythme de travail peut faire peur mais vous allez vite y arriver. C’est en moyenne 11h de travail par jour soit au moins 10h de pleine concentration. Pour y arriver je pense que la motivation doit être au maximum et le soutient de vos proches est extrêmement important !
Il faut savoir profiter dans les temps de pause et savoir se remettre au travail quand il le faut. Je pense que le plus difficile c’est de retourner travailler dans la soirée à 21h. Il faut aussi savoir se remettre en question mais pas trop non plus car travailler constamment dans le doute va au détriment de votre concentration.

Il ne faut pas non plus se mettre dans l’idée que c’est un marathon et donc le commencer doucement, atteindre rapidement les 11h de travail vous sera bénéfique et votre volonté permettra de tenir le rythme jusqu’au bout.

J’ai eu 4j de repos après le concours du S1 (le 6 Janvier), et jusqu’aux résultats, le 2 Février j’étais beaucoup moins assidu et je n’étais plus concentré. Travailler autant mais sans concentration s’est tout de suite vu aux résultats des colles de la prépa. Après le 2 Février j’étais reparti à fond !! Aussi, il ne faut pas hésiter à prendre sa semaine de Février, PAS DE TRAVAIL (il reste beaucoup d’énergie à dépenser après, prenez du repos).

Quelque chose de très important, c’est le soutient de votre famille. Mes parents préparaient tous les WE à manger pour moi. Le self étant pris d’assaut par les candidats de PACES et les autres étudiants, je rentrais chez moi manger tous les midi. Toujours des petits plats préparés dans le congélateur, on ne se pose jamais de question sur ce que l’on va préparer à manger. Réchauffer au micro-ondes, vous ne perdrez jamais de temps et vous serez toujours le nez dans votre travail ! Pas de perte de temps alors emmenez vos parents dans l’aventure de la PACES. c’est aussi un soutient psychologique qu’ils pourront vous apporter !

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
J’étais véritablement en compétition, toujours positif. Il ne faut jamais se faire dominer par la déception car vous allez rentrer dans une sphère négative et vous serez contre productif. Donc comme je l’ai dit précédemment douter c’est bien mais attention à ne pas trop vous poser de question !

Il faut toujours montrer que vous êtes plus fort que les autres même quand vous ne l’êtes pas, montrez de l’assurance !

Sinon, aucune crainte à avoir, les gens s’entraident, pas de pb avec les autres candidats, c’est assez calme et on ne sent pas le stress du concours. Prenez quand même du plaisir à travailler car si pour vous c’est une corvée cela risque d’être assez long !

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Comme tout le monde, au fur et à mesure qu’on approche du jour J, le stress augmente progressivement mais il faut savoir le transformer en énergie positive et ne pas se laisser submerger par cette pression. Stresser, c’est quelque chose de normal avant tout examen et en particulier avant ce concours mais vous n’arriverez pas à travailler correctement tout au long de l’année si vous êtes trop stressé.

Ne pensez pas trop au concours, concentrez-vous sur l’apprentissage de vos cours et cela vous permettra de travailler sereinement sans trop de pression.
Penser au concours fait stresser, donc recentrez vous sur ce que vous êtes en train de faire et allez faire du sport, c’est la meilleure façon de dé-stresser.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
En cours théorique j’étais très concentré ! La meilleure prise de note possible permettra d’avoir tous les petits détails des cours ce qui pourrait faire l’objet d’une petite QCM. Profitez aussi de l’inter-cours et des pause de milieu de cours pour parler avec vos amis parce que vous n’allez pas les voir de l’après midi.

Toutes les petites explications des profs sont importantes pour la compréhension, vous pourrez encore aller poser vos questions dans l’amphi 600 mais la compréhension n’est pas toujours claire à la sortie du cours.

Le travail de votre côté permettra de mieux comprendre. Pas de panique même si vous sortez en n’ayant rien compris !!

Prenez toutes vos notes et soyez concentré !!

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
J’ai toujours pris mes cours sur papier et je trouve que c’est une bonne méthode car elle permet d’annoter tous vos documents sans problème. Sur papier, il faut penser à aérer votre prise de note. Faites des paragraphes en fonction du plan des profs, adaptez vous aux diapos ou au sujet de la discussion.

Il faut aussi glisser quelques notes dans la marge, même si ce n’est pas indispensable, un gribouillage ou une def rajoutée par la suite pourra vous être utile ! Vous pouvez mettre des titres qui permettent de vous référer aux diapos en questions. Souligner les titres en rouge et surligner tous les mots importants permettra de donner un peu de vie à vos cours. Soyez curieux et ne laissez pas la moindre question sans réponse ! (Perso, c’était 11 stylos bic bleu sur cette PACES)

Ce qui est important, c’est de prendre ses notes en UNE FOIS; on ne doit jamais réécrire son cours ou perdre son temps à réorganiser ses notes à la suite du cours ! Donc appliquez-vous mais si ce n’est pas super propre, avec des paillettes et des stylos qui sentent la rose, c’est pas grave 😀 L’important est d’avoir un cours lisible, clair et compréhensible à la fin de votre prise de note.

J’ai aussi enregistré tous mes cours avec un dictaphone, ce que je trouve indispensable surtout en anatomie où tous les détails sont importants et le rythme relativement soutenu.

Il ne faut pas réécouter tout le cours mais, dans la marge de votre cours, c’est très pratique d’écrire le moment de l’enregistrement que vous devez réécouter, laissez un peu de place et vous pourrez le rattraper tranquillement l’après midi. Pas de panique si vous devez passer plus d’une heure à rattraper certains cours car parfois, cela va tellement vite qu’il n’est pas possible de tout prendre.

Pour ma part, je n’ai jamais utilisé l’ordinateur car je sais que je vais à la même vitesse voire moins vite pour écrire. Aussi, la prise de note à la main me permettait de mémoriser davantage le cours pendant la prise de note et d’être beaucoup mieux concentré.

Pour la prise de note, vous allez vite vous habituer, il faut que les cours soient complets, lisibles et compréhensibles, il n’y a pas de points pour la propreté dans les QCM mais il faut que vos cours vous donnent envie d’apprendre !!

(sur ma table, j’avais mon poly, des feuilles simples, un stylo bic bleu, un stabillo jaune, le dictaphone et un stylo rouge; l’idéal étant d’arriver à souligner les titres en rouge pendant le cours et surligner pendant les pauses de la matinée pour ne plus avoir grand chose à faire en début d’après-midi)

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
Les annales de la prépa (les colles de chaque semaines des années passées) vous serviront pour faire de nombreux exercices surtout dans le cas où, comme moi, vous ne prenez pas les exercices de la prépa. Aussi, cela permet de donner un aperçu de toutes les questions qui peuvent vous être posées.

Pour ce qui est des annales que vous allez acheter à la fac, vous pourrez trouvez les corrections aux tutorats ou dans les prépas. Je vous conseille de les faire au dernier moment, dans les périodes de révisions pour le concours. Il faut en abuser, les refaire vous permettra aussi de voir si vous avez progressé au fur et à mesure de vos révisions.

Personnellement j’avais acheté toutes les annales des PACES précédentes (depuis 2010) et je ne regrette pas car certaines questions reviennent souvent et cela permet de voir les différents niveaux de difficulté en fonction des années.
Et puis, les bonnes notes vous mettront en confiance avant le concours !!

Comment était organisée votre journée ?
Ici je vais parler d’un jour de semaine ordinaire, sans ED à la fac ni SEGMO.

6h: je me lève et je prends ma douche pour me réveiller !!

6h30: un bon petit déjeuner avec tout ce qu’il faut. Vous aurez besoin de beaucoup d’énergie pour tenir vos journée. Pour un cocktail de choc je vous propose avec vos tartines habituelles café – jus d’orange – berroca (cette année, c’était berroca en comprimé sur le long terme et berroca booster 20j avant le concours)
et un petit complément pour éviter toutes les pathologies de l’hiver ! (puis lavage de dents… j’vais pas rentrer dans les détails :D)

7h10: je rejoins mon pote devant un café du coin et on va ensemble à la fac pour travailler un peu avant les cours

7h30: A la fac, amphi 100A (retransmission vidéo), on est à domicile, on voit toujours les mêmes personnes et on a toujours les mêmes places. C’est assez calme et on commence à travailler sur quelque chose ou on s’explique respectivement des trucs qu’on n’avait pas compris. Sinon, vous pouvez parler, c’est permis et parfois ça vous permet de vous détendre avant une nouvelle journée de travail.
8h: début des cours, c’est parti pour 2h avec une pause au milieu, concentration max ! on prend tous les détails, un joli cours vous permettra d’avoir plus envie de l’apprendre. Enregistrez vos cours si vous avez un dictaphone et ne vous dispersez pas, tout ce que vous pouvez comprendre pendant le cours, ce sera moins de travail après.

10h15: deuxième cours de la journée

12h15: Midi ! On mange devant la télé, on ne travaille pas pendant une heure, pas de travail en mangeant ! On mange les plats préparés par ses parents si vous avez de la chance sans devoir préparer quelque chose

13h15: on reprend, on souligne les titres, on surligne les mots importants (pour ce qui n’a pas été fait le matin pendant la prise de note) et perso je rangeais tout dans des classeurs grands anneaux, on range les poly, on comble les trous…

14h: on apprend par coeur le premier cours de la matinée, sans se poser de question et en essayant de comprendre en apprenant, il faut être très concentré !!

16h: premier cours fini, pause goûter devant la télé !

16h30/17h: on peut finir le premier cours (si ce n’est pas déjà fait) et on apprend par coeur le deuxième cours de la matinée.

20h: on mange !! pause d’une heure, (toujours les plats préparés si vous avez de la chance, pizza, croque M., lasagne…) ! on appelle papa-maman (le soutient psychologique !) et on trouve le courage pour s’y remettre !

21h: il faut retravailler alors 2 possibilités; soit vous reprenez un cours que vous devez réviser soit vous faites des exercices.

22h30: on se couche, on fait un peu d’ordi jusqu’à 23h ou 23h30 (c’est trop) et on dort !!!!

6h le lendemain, une nouvelle journée commence !

Il y a toujours quelque chose à faire, si vous avez fini un cours en avance, il faut en commencer un nouveau sans hésiter, il n’y a pas de programme particulier, il faut juste faire ce strict minimum. Pour ce qui est du vendredi, de 12h15 à 21h je ne travaillais pas (seule pause de ma semaine). Les cours non appris du vendredi doivent être appris le samedi matin et le reste du WE, révisions en bloc pour la colle du lundi. Et le dimanche, pause de 16h à 18h, le temps de revenir sur Rouen et de tout ranger et on est reparti !

Pour la prépa, j’avais choisi le lundi 16h30 (assez pratique car j’avais révisé pour la colle tout le WE et le reste de ma semaine, je me concentrais à faire ce que j’avais à faire). Parfois l’après midi, vous aurez des ED et il faudra adapter ce programme afin de ne pas arriver au WE avec du retard.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Soyez MOTIVÉ, CONFIANT, POSITIF, VOLONTAIRE, CONCENTRÉ & TRAVAILLEUR.

Vous allez devoir véritablement faire des sacrifices tout au long de l’année mais l’avoir en un an, c’est faisable et vous serez très fier de vous ! Il faut travailler efficacement sans perdre de temps. Il faut toujours penser à votre objectif final. Vos amis vont comprendre, votre famille aussi.
Personnellement, j’ai toujours été soutenu par mes amis et ma famille que je remercie vivement ! La seule chose qui doit rester dans votre esprit, c’est le passage en un an.

Donnez vous à fond pour ne rien regretter car même si vous devez doubler, cela pourra être possible. Redoubler après une année de primant en n’ayant que très peu bossé, la deuxième année ne sera que plus difficile et plus stressante. Ne perdez pas votre temps, travaillez du début à la fin, soyez strict avec vous même mais sachez vous détendre également. Ayez une vie saine, une bonne hygiène, bien manger et bien dormir va aussi contribuer à votre réussite !

Pour info, je disposais du Netter pour avoir tous les schémas d’anatomie légendés et colorés. Pour ma part je pense que ça contribue à la réussite car il ne reste plus qu’à apprendre vos cours et vous référer aux très beaux schémas du bouquin !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Il n’y a pas UNE méthode pour réussir, je pense que c’est un ensemble qui permet d’avoir ce concours en fin d’année. Peut-être que ma motivation et ma volonté ont payé mais ce qui est sûr c’est qu’il ne faut pas se faire de cadeau, une unique pause dans la semaine, avec toujours un maximum de concentration et de l’ordre dans votre travail peuvent vous permettre de réussir.

Vos amis sont un soutient moral important, rien qu’un petit message vous fera plaisir si vous avez un coup de mou. Aussi vos parents doivent vous aider, ce sont vos plus fidèles alliés !

Il faut toujours rebondir sur vos échecs sans perdre de temps et toujours avoir à l’idée qu’en un an, la PACES, c’est possible !!

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
Cette PACES était vraiment éprouvante. C’est la charge de travail qui peut être affolante et dont on ne se rend pas compte avant d’y être. J’ai pris beaucoup de plaisir à apprendre l’anatomie et d’autres matières très intéressantes.

Il y a toujours qui nous plaisent moins, souvent parce qu’on galère mais il ne faut pas les rejeter et au contraire, il faut les travailler encore plus !
J’ai vraiment vécu un an pour la médecine et pour mon avenir et je vous conseille de faire de même. Vous serez extrêmement fier de ce que vous avez fait !

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Je trouve que cette idée de témoignage est très bonne car elle m’a permis d’avoir différents points de vue quand j’étais en terminale et elle me permet à mon tour de faire un résumé de mon année dans l’espoir que ça puisse aider quelques uns d’entre vous.
Aussi le bouquin est pas mal pour quelques conseils au cours de l’année.

23