Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Paramédical 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Dijon, 2014-2015 , NC = 91 en Rééducation

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S, Spé SVT, AU RATTRAPAGE !!!

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Doublant

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Rééducation / Kinésithérapie , 323/1210au général, 76/355 en Rééduc ( avant les désistements )

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
Assidu en 2nde, Difficultées et manque de motivation en 1ère et Terminale malgré excellente mémoire

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Chez mes parents

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
15min en voiture

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Etant donné que je ne vivais pas sur le campus, cela n’a pas été très important pour moi de trouver rapidement des repères, mais à Dijon le campus est très ouvert et l’on s’y retrouve relativement facilement.

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Entre la terminale et ma 1ère PACES non, cela ne sert à rien vu ce qui nous attend juste après, ce serait juste une façon de se cramer et de ne pas boucler le 1er semestre.

Par contre j’ai revu la Biochimie et la Biologie Cellulaire 2h par jour tout l’été entre les 2 PACES, pas forcément pour mieux mémoriser mais pour garder un rythme de travail et ne pas subir un électro-choc à la rentrée.

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
De base je suis sportif, c’est à dire en moyenne 1h de sport tous les jours.
Mais, pendant ces années :
1ère PACES : 1h tous les 2 jours
2ème PACES : 1h par semaine

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
Le sport était le seul loisir qui méritait de perdre un peu de temps de révision, pour éviter d’avoir une phlébite ou autre chose dans le genre, de plus cela permet d’évacuer la tension permanente qui s’exerce sur nous.
Ne pas faire de sport pendant 8 mois peut conduire à de nombreuses séquelles physiques ET mentales.

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Cousin Kinésithérapeute et Cousine Infirmière.

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
8h ( Quoi ?? 8H ?! )
Oui, dormir fait partie de notre horloge biologique qui permet de bien récupérer et de stocker les informations emmagasinées tout au long de la journée, et à long terme.

De plus, personnellement, je dors très mal alors je devais m’assurer de prendre du repos le plus possible, auquel cas je n’aurais été d’aucune efficacité le lendemain.

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
10h, en moyenne. ( j’expliquerai en détails dans la section suivante par rapport à ça ).
Je prenais le temps de manger lentement et avec des gens pour passer un moment de relâchement, pour bien digérer et ne pas regretter d’avoir mangé trop vite.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Je ne vais pas expliquer ma  » méthode  » de ma 1ère PACES, car elle n’a pas vraiment marché, étant beaucoup trop loin au S1 ( 1096/1500 ) et au S2 ( 956/1250 ), malgré une remontée qui m’a permis de redoubler, plus due à ma préférence pour les matières du 2nd semestre qu’à une amélioration de la méthode.

Pour la 2ème, et bien accrochez-vous bien : JE NE SUIS PAS ALLE EN COURS.
Ayant fait une Prépa l’an passé, j’ai révisé pendant 8mois toute la journée de 9h à 19h, à la BU ou chez moi, sur les cours de l’an passé, puisque le programme était le même, du moins pour 97%. Les 3% restants m’étaient donnés par des amis, qui par ailleurs ne passaient pas le même concours que moi.

Méthode risquée? Peut-être, sauf que j’y croyais, contrairement à des amis qui disaient que j’étais fou, et le fait d’y croire et de passer tout ce temps devant mes polys de prépa au lieu de  » perdre  » selon moi du temps à retourner en amphi, m’a permis de voir tous les cours 6fois avant d’arriver aux semaines de révisions. En gros je suis arrivé à chaque épreuve en ayant vu chaque cours 8 fois.

Il faut bien se connaitre pour tenter une méthode comme celle-ci , et avoir un excellent mental, car c’est très dur de tenir psychologiquement de cette façon, toujours le nez dans un poly, sans matinée en amphi ou l’on pourrait couper ce rythme infernal.

A vous de juger si vous êtes capables de faire ça ( les doublants ),
ça a très bien marché pour moi et je ne regrette pas.

Pour ce qui est de la méthode pure, et bien j’écrivais tout ce que je voyais lors du premier apprentissage, car le fait de réécrire me permettait d’ajuster le rythme adéquat en fonction du cours en question.
Juste après, je faisais une série de QCM pour tester ma mémoire à court terme.

Le weekend, je revoyais le même cours sans l’écrire, un peu plus rapidement, et je refaisais une série de QCM pour tester cette fois ma mémoire à moyen terme.

Puis, en fonction du nombre de colles, je revoyais encore avant le cours pour cette fois la mémoire à long terme.
J’ai appliqué ce mécanisme tout au long de l’année, et cela m’a permis d’être toujours très bien classé aux colles du tutorat, ce qui m’a donné énormément de confiance pour approcher le concours dans les meilleures conditions possibles.

SI vous avez des questions à propos de cette méthode et si vous voulez plus d’informations, n’hésitez pas à commenter.

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
Comme je l’ai évoqué précédemment, j’utilisais les polys de prépa, je ne faisais pas de fiches, car pour moi tout ce qui était dans les polys était important et pouvait potentiellement tomber au concours.

C’est une règle que je me suis imposé pour être sur de ne pas rater les détails qui font mal.

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Je travaillais seul chez moi, et en groupe à la BU, souvent avec des P2 Médecine, de façon à sortir du  » bain des PACES « .

Ca jouait aussi psychologiquement d’étudier avec des personnes qui avaient leur concours, on se sentait des leurs. L’une des raisons pour lesquelles je ne suis pas allé en amphi était de pouvoir échapper à cette étouffante masse de PACES qui avait tendance à faire peur.

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Cela dépendait des semaines, des jours.. En général la semaine 1/2 journée à la BU et 1/2 chez moi, histoire de changer d’air, et le weekend chez moi.

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
J’étais au tutorat pour mes 2 années, et j’avais pris la prépa la 1ère année, dont les polys m’ont sauvé la vie pour la 2ème année. ( Je n’ai pas souhaité reprendre une prépa étant donne que peu de choses allaient changer et que c’est assez onéreux. )

Cependant, je recommande vivement de prendre une prépa privée pour avoir des cours de qualité et être encadré et pris en charge par des personnes qui sont passées par là et qui savent ce que c’est.

Et le tutorat me parait primordial pour voir l’avancée de l’apprentissage, les progrès, et gagner en confiance.

Par contre, passer un weekend entier à préparer une colle au détriment d’autres matières est une TRES mauvaise idée qui n’aura pour but que de vous faire prendre du retard.

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Au 1er semestre, c’était assez satisfaisant, j’étais 348ème au général du tutorat pour finir 383ème au concours, donc plutôt représentatif de ce que je faisais, satisfaisant sans être brillant.

Au 2nd semestre, avant la séparation des classements par Spécialité j’étais 78ème, et en Rééducation j’ai fini 9ème, en ayant été Vice-Major à un moment après une colle d’anatomie ( parce que l’anat’ ya que ça de vrai 🙂 ), donc inespéré pour moi, mais c’était là bien la preuve que le travail paie.

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
Ma règle d’or pendant cette 2ème année: ne JAMAIS avoir de retard, s’en tenir au planning, ne pas faire d’écarts.
Je ne peux donc pas vous dire comment gérer une telle situation.

Quel était votre rythme de travail ?
Comme je l’ai expliqué dans la section  » Méthode de travail « , j’ai adopté un rythme Stakhanoviste ne me laissant que peu de répit pour quelques activités sportives.

Etre régulier, ne pas lâcher, s’en tenir à ses objectifs, ne pas en faire trop, ne pas être nonchalant.

Mon système de mémoire  » court / moyen / long  » terme me parait être une bonne idée applicable par n’importe qui.

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Etant donné que je suis un drogué du sport, j’ai toujours eu un esprit de compétition, ce qui m’a permis au tutorat de tout faire pour gagner des places dans les classements des colles et classements généraux.

J’essayais de tout faire pour être dans le top100 des colles, et cet esprit m’a permis d’y être plusieurs fois.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Malgré ma réussite au Collège avec  » brevet mention très bien « , j’étais extrêmement stressé, mais cela n’influençait pas mes résultats, contrairement au lycée où ce stress est devenu maladif ( problèmes de thyroide ), ce qui m’a conduit à une baisse important et progressive pour finalement dans un sursaut d’orgueil parvenir à avoir ce Bac S au rattrapage,ce qui n’était pas gagné.

J’étais dans le même état psychologique pour ma 1ère PACES malgré l’apparition d’une réelle motivation qui m’a permis de passer le S1 et même de pouvoir redoubler.

Et lors de cette 2ème PACES, je n’ai pas vraiment réussi à prendre du recul, cependant j’ai réussi à vaincre mon stress des épreuves et d’arriver serein pour le jour J, avec une grande confiance en moi grâce aux notes du tutorat.

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Ma spécificité étant d’avoir eu mon année sans aller en cours, je ne peux pas détailler cette section.

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Comme je l’ai dit avant, je ne prenais pas les cours j’utilisais ceux de la prépa.

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
Oui, ça me semble essentiel pour vaincre l’ambiguité omniprésente dans les QCM et s’habituer aux tournures de phrases; et évidemment pour s’entrainer et faire le point.

Comment était organisée votre journée ?
Malheureusement j’avais l’impression de revivre la même journée puisqu’elles se ressemblaient toutes, et comme je l’avais évoqué, je faisais très souvent  » Matin – BU  » et  » Aprem – Maison « .

Sans oublier de manger pour ne pas tomber en hypoglycémie ni de dormir pour ne pas réviser à travers la feuille le lendemain :p

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Surtout ne pas se laisser décourager par ce que vous disent les profs de lycée et les avis du conseil de classe et autres.
Il ne faut pas se faire influencer par votre parcours, car les études supérieures n’ont RIEN à voir avec le lycée.

Je connais personnellement plusieurs personnes avec Bac S Mention Très Bien ou Bien qui, même en doublant n’ont pas eu leur année.

Parallèlement, je connais quelqu’un qui l’a eu primant avec Mention Assez Bien, et un ami qui a eu Médecine alors qu’il n’avait pas de mention.
Puis il y a mon cas, qui démontre bien que le lycée n’est pas important et que les statistiques sont faites pour être battues.

Si vous n’êtes pas très bon en Maths ou en Physique, ne vous inquiétez pas, c’est davantage votre mémoire qui est sollicitée que votre capacité à réaliser des raisonnements tordus.

Un exemple concret? j’ai eu 7 en Physique et 7 en Maths au bac, contre un 15 et un 14 en Paces.
Donc n’oubliez pas qu’en début d’année tout le monde est au même niveau et que c’est un nouveau départ indépendant de l’année du Bac.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Un mental de guerrier. Je pense qu’il n’y a pas d’autre mot qui qualifie le mieux ce que j’ai enduré.

Prouver ce que je vaux vraiment, faire mentir les avis du lycée, ne jamais abandonner, et cette volonté de faire toujours mieux à chaque colle et d’être très dur avec moi-même.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?
Ma préférence pour les matières du 2nd semestre m’a apporté une motivation qui m’a permis de redoubler car j’étais dans la zone rouge.

La 1ère année m’a permis surtout de savoir ce que je devais faire , et ce que je devais plus faire. Ca a été pour moi une sorte de reconnaissance pour préparer le terrain.

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
Très longue, difficile de tous points de vus, épuisante, dingue, mais pas impossible.
Beaucoup ne tentent pas leur chance par peur, mais si vous n’essayez pas, vous ne saurez jamais.
Surprenez-vous ! 🙂

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Un très bon site qui permet de se renseigner et de découvrir des parcours très différents et des méthodes intéressantes et efficaces, il est impératif d’exposer son témoignage après réussite.

43