Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Bordeaux, 2015-2016, NC : 334

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S, Spécialité SVT, Mention assez bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Doublant

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Médecine : 238 et Pharmacie : 86

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
J’étais plutôt détendu et je travaillais quand les profs le demandaient, mais rien de plus !

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
J’habitais chez mes parents pendant mes deux années de PACES.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
Je vivais à 20 minutes en voiture de la fac.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Au début, c’était un peu difficile, car c’est entièrement différent du lycée, c’est beaucoup plus grand et on connait pas grand monde, mais on s’y habitue rapidement. Puis les amphis et les salles d’ED sont quand même assez bien indiqués du coup on arrive à se repérer facilement.
Mais le plus dur en PACES c’est pas de trouver l’amphi !

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
En primant, j’avais récupéré les cours d’un ami qui avait déjà passé la PACES, et j’avais regardé brièvement, mais j’ai de suite arrêté car je comprenais absolument rien, et ça me démotivait un peu.
En doublant, je voulais le faire, mais je me suis rapidement rendu compte que j’allais passer une année où je travaillerais comme un fou, j’ai donc préféré profiter de mes vacances avec mes amis. Puis au tutorat, il y a une prérentrée fin août (donc 2 semaines avant les cours en amphi), et c’est à partir de ce moment là que j’ai vraiment commencé à travailler.

Mais je pense vraiment qu’il faut pas travailler les cours l’été, car vous devez tenir une année, donc autant profiter des vacances, et bien être en forme à la rentrée que commencer démoralisé. Vous pouvez néanmoins commencer à vous organiser pour mieux appréhender votre année.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Non, n’étant pas sportif de base, je n’avais aucune activité physique.

Il m’est arrivé de courir 2 fois dans l’année (une au S1 et l’autre au S2) juste avant le concours, histoire de bien me défouler, et de sortir le stress que j’avais. (Pour ma part, ça a bien fonctionné).

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
En primant je sortais beaucoup, j’allais au cinéma, aux soirées avec des amis, etc … mais j’ai vite arrêté au deuxième semestre, quand j’ai vu que mon premier semestre était une catastrophe..

En doublant, quelques fois des amis venaient me voir un soir par semaine histoire de penser à autre chose et avoir un minimum de vie sociale, mais sinon je ne sortais jamais au cinéma, ou boire un verre.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Non aucun.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
Cela pouvait varier, mais en moyenne 8 heures de sommeil, je voulais m’accorder le plus de sommeil possible, car pour moi le sommeil est la chose la plus importante pour pouvoir être plus concentré. Du coup je me couchais vers 20h30 en lisant des cours d’anatomie jusqu’a 22h30, et je me réveillais vers 7h.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
Si j’avais cours ou ED, je travaillais environ 6 heures par jour (hors cours), si j’avais pas cours je travaillais environ 8 heures par jour. Mais je m’accordais beaucoup de pause c’est vraiment très très important. (+++)
Après ce n’était pas des horaires fixes, ça pouvait aussi varier de suivant comment j’avais envie de travailler. Je savais que si je me forçais a travailler je n’allais pas être efficace.

Mais le but n’est pas de travailler le plus, c’est de retenir le mieux, donc les heures de travail ne sont qu’indicatives, une personne peut travailler 3 heures par jours et retenir beaucoup mieux qu’une personnes qui travaille 8 heures par jour !

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Toutes les semaines au tutorat on avait une colle de deux matières le mardi soir. Du coup, j’apprenais pendant toute la semaine que ces deux matières, comme ça, cela me permettait d’être bien classé en colle, et de me motiver encore plus.

En plus de ça, à chaque nouvelles colles, on avait des QCMs des chapitres précédents ce qui m’obligeait à revoir les cours de début d’année. Comme ça, j’ai pu connaitre les cours au fur et à mesure, tout en revoyant les cours précédents. Mais si j’avais du retard, je revoyais seulement les nouveaux cours. Au moins pendant la période de révision j’étais sur d’avoir au moins vu les cours minimum 1 à 2 fois (même si j’avoue que les cours de début d’année je les avais vu beaucoup plus de fois).

Après le soir, je lisais aussi mon anatomie (même si ça tombait pas à la colle), car j’avais beaucoup de mal avec cette matière.

Après pour bien retenir mes cours, je les relisais, je ne sais pas combien de fois, pour vraiment l’assimiler. Je me trouvais aussi beaucoup de moyens mnémotechniques et me faisait plein de schémas pour bien comprendre les mécanismes, etc .. J’essayais vraiment de comprendre le cours plutôt que de l’apprendre par coeur pour l’oublier 3 jours après.
Il m’arrivait même de faire le cours à l’oral comme si j’étais le prof. (Chacun sa méthode..)

Ensuite je faisais énormément d’annales et de QCMs du tutorat (pour vous dire, je les connaissais par coeur en fin de semestre). C’est vraiment super important, la clé de la réussite c’est beaucoup d’entrainement. Je faisais aussi des sortes de fiche où je marquais les erreurs que je refaisais tout le temps pour m’en rappeler (ou je le marquais sur des post-it que je collais sur mon mur)

J’écoutais aussi beaucoup en cours, même en doublant (bon pas à tout les cours, je l’avoue) mais le plus important de l’apprentissage se fait en écoutant le cours.

Après chacun à sa méthode bien à lui, et il n’y a pas de bonne ou de mauvaise méthode. Mon amie avait une autre méthode, et cela ne l’a pas empêché de réussir.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
Je faisais quelques fiches dans chaque matière mais surtout pour les formules d’UE 3 et d’UE 4, ainsi que pour tous les angles en anatomie. Après faire des fiches en PACES c’est assez difficile car absolument tout peut tomber au concours. Mais pour toutes mes fiches je mettais beaucoup de couleurs cela me permettait de mieux retenir.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Je travaillais le plus souvent seul chez moi mais il m’arrivait de travailler de temps en temps avec une amie. Elle m’aidait dans les matières dans lesquelles je n’y arrivais pas, et réciproquement, je l’aidais dans les matières où elle n’y arrivait pas. Je pense que c’est bien d’avoir une personne avec qui tu peux parler de temps en temps des cours, si tu comprends pas, etc…

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Je travaillais uniquement chez moi je savais qu’en allant a la BU je n’aurais pas réussi à me concentrer.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
J’étais au tutorat pendant mes deux années de PACES. De mon point de vue, le tutorat est beaucoup mieux. Tout d’abord, les prépas ont un prix assez conséquent, et ne sont pas beaucoup (voire pas du tout) en contact avec les professeurs qui font les QCMs du concours, alors que le tutorat avait des informations que les professeurs leur donnaient régulièrement.

Des amis qui étaient en prépa m’ont dit qu’ils n’entrainaient pas assez au concours, alors qu’au tutorat on avait des colles toutes les semaines.Puis beaucoup plus de gens sont au tutorat, donc le classement de chaque colle était un peu plus représentatif qu’un classement de prépa privée. (Environ 1500 personnes au colle pour 2500 qui passent le concours pour le tutorat)

Par conséquent, je recommande le tutorat à tout le monde !

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
En primant pas du tout, j’étais classé dans les derniers, mais je n’avais aucune méthode de travail. En doublant, j’étais toujours dans les 300 premiers. Il m’arrivait d’être mal classé parfois, mais ça me motivait encore plus à la prochaine colle pour réussir et être mieux classé.

Au concours blanc j’étais dans le numérus, du coup ça m’a encore plus motivé a réussir et à continuer à travailler jusqu’au concours.

(Mais il faut faire attention à ne pas se dire « C’est bon j’ai bien été classé au concours blanc, donc ça va forcement bien se passer au concours !)

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
Parfois j’avais quelques retards, mais je m’inquiétais pas vraiment, et je le rattrapais assez facilement en me couchant un peu plus tard.

Quel était votre rythme de travail ?
Si j’avais cours :

J’allais en cours de 8h45 à 12h45, je rentrais chez moi, et je mangeais en regardant une série, histoire de me détendre un peu, je commençais à travailler à partir de 14h jusqu’à 19h30 (avec quand même beaucoup de pause de 10 minutes histoire de s’aérer la tête, c’est super important !). Puis je me mangeais, je me lavais, et je me couchais en lisant relisant un petit cours (anatomie ou UE 7 par exemple).
Si j’avais cours l’après midi, je commençais a travailler vers 8h30 jusqu’a 11h30, puis après les cours je travaillais 1 heure avant de manger.

Si j’avais pas cours :

Je m’accordais un peu plus de sommeil et je commençais à travailler vers 9 heures pour avoir un bon sommeil, et je travaillais toute la matinée jusqu’à midi, et prenais une pause déjeuner de 2 heures pour mieux réattaquer l’après midi jusqu’à 20h. Mais surtout je faisais beaucoup de pause, j’insiste c’est vraiment primordiale de s’aérer la tête !!

Puis tout les dimanches soir je regardais un film avant de dormir afin de bien attaquer la semaine d’après, c’était mon petit moment détente.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
J’étais plutôt altruiste, et j’aidais beaucoup mon ami comme je l’ai dit précédemment, si il lui manquait des cours, je lui donnais, etc… Mais bon, je faisais ça qu’avec des amis à moi, j’allais pas donner des cours ou quoi à n’importe qui !

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Décontracté en primant, mais énormément stressé en doublant, surtout à l’approche des concours.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Suivant le cours, je pouvais être très concentré, mais aussi très dispersé dans un autre. On va dire que certains profs et certains cours sont plus passionnant que d’autres…

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
En primant j’ai pris des cours sur papier, mais j’ai vite arrêté car je n’arrivais pas à suivre. Du coup en doublant j’ai pris mes cours sur ordi car je tapais relativement vite, et j’arrivais a suivre plus facilement. Puis c’était plus propre, et je pouvais faire une jolie mise en page, ce qui me donnait encore plus envie d’apprendre le cours.
Après il y avait certains cours difficiles (comme la communication cellulaire) que je prenais au dictaphone. Je perdais un plus de temps chez moi, mais je pense que ça valait le coup.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
En primant, j’en avais fait pratiquement aucune, mais au doublant, oui, et c’est très important, car beaucoup de questions d’annales retombent au concours. Du coup à la fin de chaque semestre je connaissais pratiquement toutes les questions des annales des années précédentes. Il faut TOUJOURS faire des annales, et le plus tôt possible.

Comment était organisée votre journée ?
Comme je l’ai dit plus haut, c’était début des cours entre 8h45 – 12h45, ensuite je mangeais jusqu’à 14h et je travaillais jusqu’à 19h30, puis je me couchais vers 20h30 pour relire des petits cours.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Il ne faut rien lâcher, être motivé, et travailler très très régulièrement (tout les jours) mais faire quand même beaucoup de pause et être déterminé à avoir cette année, et se dire que vous êtes le plus fort.

Surtout il faut pas foncer tête baissée, mais y aller doucement et régulièrement. Comme une tutrice me le disait  » la PACES c’est pas un sprint mais une course de fond, il vaut mieux y aller doucement, mais arriver au bout, plutôt que partir comme un fou dès le début, et ne pas arriver à la fin ».

Si vous pouvez, essayez de trouver quelqu’un avec qui faire la PACES, pour pouvoir s’entraider, mais je pense qu’on peut aussi très bien y arriver seul. (Mais surtout une personne de confiance !)

Mon dernier conseil sera de vous dire qu’il faut toujours croire en soit, même si vous pensez que jamais vous y arriverez, ne baisser pas les bras, et dites vous que tout est encore possible. (La preuve en primant je suis arrivé 1300 et en doublant 240, donc gardez espoir !)

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
J’avais le soutien de ma famille et de tous mes amis, ainsi que la motivation de réussir et d’avoir cette année que tout le monde redoute. (Même si je pense que beaucoup de personnes étaient autant motivées que moi)

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?
J’avais aucune organisation et aucune méthode de travail que j’ai acquis très rapidement en doublant.. Je sortais aussi beaucoup trop en primant, et je pense que ça a énormément joué sur mon redoublement.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
Très difficile, mais réalisable. Je suis passé par des hauts et des bas, mais au final, ça m’a permis d’être plus mature, et de prendre conscience qu’il faut travailler pour réussir. C’est surtout ce que je retiendrais de cette année.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
C’est un très bon site, sur lequel j’allais souvent pendant mon année de PACES, et qui me redonnait le moral et l’envie de réussir.

22