Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Limoges, année 2015-2016 et un NC de 141 places en médecine

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S, Spé SVT, Mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primant

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Uniquement le concours médecine, j’ai fini 40ème au S1 et 8ème au S2

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
Assez assidu, j’étais dans un petit lycée (7 élèves en terminale S) donc bon y’avait pas trop moyen de faire autrement. ^^

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
J’habitais tout seul dans un appart proche de la fac.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
Environ 10-15 minutes, ça me permettait d’y aller à pieds tout le temps histoire de me dégourdir les jambes, ce qui n’est pas négligeable durant une année où l’on est souvent assis.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Assez bien oui, la fac étant assez petite par rapport aux autres, j’ai assez vite trouvé mes repères.

J’ai profité de la pré-rentrée du tutorat (que je remercie infiniment au passage +++) pour voir un peu où se trouvaient les quelques amphis de la fac, ainsi que la CORPO qui vous permettra d’acheter certains polycopiés rédigés par les profs.

Comme je l’ai dit je viens d’un petit lycée, j’étais le seul qui s’est lancé dans ce cursus, j’ai donc bien évidemment été dérouté en passant d’une classe de 7 élèves à un amphi plein à craquer de plus de 600 étudiants, et surtout lorsque les ~1000 étudiants attendent l’ouverture des portes les premiers jours de cours. ^^’

Mais rassurez-vous, on s’y habitue très vite, et l’ambiance se calme au fil des jours.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Je ne les ai pas vraiment travaillés ; grâce à la pré-rentrée du tutorat (que je conseille fortement) j’ai tout de même pu me familiariser avec certaines notions et m’entraîner sur des exercices simples. J’ai aussi essayé de me familiariser avec le vocabulaire d’anat mais j’avais un peu de mal au début.

Si j’ai un conseil à vous donner (et je pense que beaucoup l’ont donné également ^^), c’est de profiter au maximum de vos vacances ! Ne commencez pas à stresser, vous aurez toute votre année pour ça, je dirais même ne pensez pas à la paces pendant vos vacances. Il faut arriver frais pour entamer cette année !

Si vous décidez de faire une pré-rentrée (ce que j’encourage pour avoir une idée de ce que l’on voit en cours), que ce soit le tutorat ou la prépa, ce n’est pas parce que vous ne comprennez pas une notion à ce moment que vous ne la comprendrez pas plus tard (coucou la biophy) donc détendez-vous. C’est bien de se mettre en condition 2 semaines avant le commencement des cours, mais n’en faites pas trop non plus, essayez toujours de voir des amis, ou de la famille en fin de semaine. Si vous connaissez déjà des gens c’est le top, ça vous permettra de vous sentir moins seul et pourquoi pas de monter un petit groupe.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
A part la marche pas grand chose. Quand j’avais la « chance » d’avoir un TD l’après midi, ça me permettait de faire avec les cours du matin 2 allers-retours, soit environ une heure de marche, c’est pas mal pour prendre l’air et bouger un peu.

J’avais aussi pris avec moi deux haltères, ça me permettait de temps en temps de faire quelques exercices, mais rien de bien méchant. Par contre je pratiquais plus souvent du crossfit, j’en faisais déjà avant la paces, donc je gardais 2 ou 3 mouvements faisables en appartement comme les burpees (même si c’était pas toujours évident ^^’), ça me permettait d’avoir une activité légèrement plus éprouvante.

Même si ça n’avait rien à voir avec ce que je faisais avant la paces, ça me permettait de garder une légère activité sportive, au passage les bienfaits du sport ne sont pas à négliger dans une grosse phase d’apprentissage comme la paces. 😉

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
Pas vraiment, même si en y repensant j’aurais quand même pu programmer quelques sorties. Si jamais votre méthode donne de bons résultats et que vous êtes à jour, vous pouvez vous permettre d’aller boire un verre avec des amis de temps en temps. 😉

J’ai aussi préféré mettre de côté Facebook et Twitter cette année, mais ça ne m’a pas empêché de prendre des nouvelles de quelques amis.

Sinon niveau purement loisirs, j’avais toujours mon Rubik’s Cube sous la main histoire de faire quelques solves quand je m’ennuyais, et comme je l’ai dit je pratiquais du sport de temps en temps. ^^

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Mes parents sont tout deux médecins, mais je vous rassure, ce n’est pas ce qui m’a permit de passer. Les deux ou trois fois où je leur ai demandé de l’aide, c’était pour des détails en anatomie, mais c’est tout.

Ce qui compte, c’est le travail que vous allez fournir, votre méthode, votre motivation, votre persévérance et votre régularité. Je recommande aussi (je dirais même que c’est une obligation) d’avoir une bonne hygiène de vie : alimentation saine et équilibrée et SURTOUT un sommeil de qualité. ^^

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
J’essayais d’avoir entre 7 et 8 heures de sommeil (au maximum je descendais à 6 heures, mais ça n’arrivait pas tous les jours). Si vous étiez fatigué la semaine, n’hésitez pas à faire une grasse matinée le week end (sauf si une grasse matinée pour vous c’est de se réveiller à 14h ^^’).

Comme on le dit, il vaut mieux être au top en ayant plus d’heures de sommeil, qu’en en ayant moins et en étant fatigué et inefficace. 😉

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
Si on prend en compte les cours, j’en avais pour environ 10 heures par jour. Toutefois ma méthode ne reposait pas sur le temps passé à plancher sur les cours, mais plutôt sur le travail réalisé pendant la journée (cf plus bas).

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Je tiens d’abord à préciser que le fait que vous ayez votre bac avec ou sans mention n’influence en rien votre réussite !!! Il existe des personnes ayant eu la mention TB et qui pourtant se sont littéralement ramassées, et à l’inverse des personnes aux résultats plutôt moyens pour qui les matières du lycée étaient inintéressantes, alors que celles de la paces leur ont plu, et qui ont donc réussi haut la main ! Le seul avantage d’une mention c’est que vous êtes peut-être habitués à travailler, mais cela ne fournit en rien une avance considérable. Bref revenons à la méthode. 😉

A Limoges on a 4h de cours le matin de 8h à midi, puis l’après midi de libre sauf quand il y a des TD. Ces derniers durent 2h, de 14h à 16h ou 16h à 18h (c’est possible d’en avoir 2 à la suite). Si vous faîtes le tutorat, les horaires s’étendent de 18h à 20h, du lundi au jeudi.

Le matin je me réveillais vers 6h45 voire 7h vers la fin de l’année. En cours j’essayais d’être attentif pour retenir les grandes lignes en faisant travailler ma mémoire auditive, mais il faut avouer que pour certains cours ce n’est pas simple (#psycho). Une fois les cours terminés, je reprenais vers 13h ou 13h30, le temps de rentrer, manger, faire la vaisselle (la joie en paces) et imprimer les cours. Puis j’allais au tutorat, et une fois rentré je travaillais jusqu’aux alentours de 22h. Au premier semestre j’étais pas concentré le soir en rentrant du tut, donc je faisais uniquement des exos, puis au deuxième semestre j’ai commencé à prendre l’habitude de lire les cours, mais je me réservais 2 soirs pour faire des exos.

Pour ce qui est de la méthode d’apprentissage, je détestait par dessus tout apprendre par cœur, donc je lisais et relisais les cours. C’est comme quand vous lisez une BD, vous finissez par la connaître par cœur. La différence, c’est qu’en paces ce ne sera pas une BD mais une quinzaine de classeurs. Attention quand je dis lire, j’entends lire mais surtout COMPRENDRE, bien évidemment si on lit dans le vide le cours cette méthode ne portera pas ses fruits.

Du coup pour le premier semestre, en UE 1 (chimie) je m’aidais de quelques schémas pour la chimie organique, la biochimie, la biologie moléculaire et la génétique. Pour les autres matières comme la chimie physique ou l’enzymo, je regardais en quoi le cours m’aidait à faire les exos, histoire de cibler ce qui est important de ce qui ne l’est pas. Attention car en paces il faut connaître tout le cours, donc ne faîtes pas d’impasses non plus !

Pour l’UE 2 (biocell) nos profs nous fournissaient leurs schémas, ce qui m’aidait beaucoup pour faire travailler ma mémoire visuelle cette fois. Un bête schéma peut parfois vous faciliter l’apprentissage de tout un paragraphe de cours. D’ailleurs certains schémas sont susceptibles de tomber le jour du concours !

En UE 3 (biophy), le cours aide beaucoup dans la réalisation des exercices. Il est assez complexe, mais une fois compris le plus gros est fait.

Pour l’UE 4 (maths), malheureusement il n’y a pas de recette miracle, il va vous falloir apprendre les diverses formules tout en sachant dans quel cas précis les appliquer. Encore une fois les exos sont rois ici.

Pour l’UE 5 (anatomie) il est très important de connaître le vocabulaire de base (médial/latéral, proximal/distal, etc…). Ici aussi je m’aidais beaucoup des schémas, qui d’ailleurs tombent assez souvent au concours.

Il reste l’UE 7 (psycho) pour clôturer le S1. C’est une UE assez compliquée car elle demande parfois d’apprendre des cours qui ne sont pas évidents, tout en cherchant à connaître le maximum de mots clés possibles. En effet, là où les autres épreuves portent sur des qcm, la psycho, elle, est rédactionnelle. N’hésitez pas à checker les diapos des profs, ils comportent souvent pas mal de mots clés.

Pour le deuxième semestre, on avait encore les UE 2 et 3 où je faisais comme au premier semestre, l’UE 7 porte ici sur la santé, société, humanité, qui dans les autres facs constitue l’épreuve rédactionnelle mais à Limoges porte sur des qcm, et l’UE 6 (initiation à la connaissance du médicament) qui est une UE plutôt « calme » par rapport aux autres.

Reste l’UE de spé, en médecine nous avions l’anatomie encore, à quoi s’ajoutent de la génétique (légèrement plus poussée qu’en UE 1), l’histologie et un peu d’embryo qui se travaillent comme en biocell.

Quand je rentrais des cours, je relisais pendant l’après midi les cours de la matinée, puis le soir soit je faisais des exos (S1, sauf s’il me restait des cours à voir), soit je relisais mes cours avec des exos de temps en temps (S2), ça pouvait être un cours difficile à apprendre ou alors un cours ancien dont j’avais oublié des détails.

Le week end la plupart du temps je rentrais chez moi (mon vrai chez moi pas mon appart ^^), certes ça prenait du temps, mais ça me permettait de voir ma famille plus souvent et de ne pas craquer, j’en ressortais plus efficace sur le travail. J’essayais de dormir plus qu’en semaine sans trop en faire pour autant, le samedi je relisais l’intégralité des cours de la semaine, puis le dimanche s’il me restait du travail de samedi je le terminais, puis je lisais des cours anciens ou difficiles, et le soir je faisais les quelques exercices que le tut nous proposait de préparer pour la semaine à venir.

En parlant d’exercices, que ce soit ceux du tutorat ou d’une prépa, n’hésitez pas à consulter ceux des années antérieures. J’ai fait l’erreur les premières semaines de ne les faire que lors des séances du tut, et généralement j’étais perdu car je ne savais pas quelle méthode il fallait appliquer, c’était limite si j’étais venu en spectateur à ces séances. Puis j’ai commencé à les faire le soir, certes les premières fois je ne m’en sortais pas non plus, mais avec la correction à côté ça me permettait de prendre en main la méthode à appliquer, et par la suite de travailler efficacement lors des séances du tut.

D’ailleurs la fac nous faisait faire des examens blancs toutes les 3-4 semaines, même si le classement n’est pas forcément significatif, ça me permettait de voir si j’étais au point niveau cours, et qu’est-ce qu’il fallait que je revois lorsque j’avais eu des difficultés (tout comme les colles du tut d’ailleurs).

Pour les révisions je travaillais de 8h à midi, puis une heure pour manger et prendre une pause, puis de 13h à 19h, puis pause/manger comme à midi, puis de 20h à 22h. J’arrivais à caser du temps pour réviser chaque UE, après à vous de vous organiser comme vous l’entendez. 😉

Après n’oublions pas qu’une méthode reste personnelle, si vous parcourez les différents témoignages sur ce site, vous verrez que chaque méthode est différente, certes il y aura des similitudes mais aucune ne sera exactement identique à une autre. Ce sera à vous de trouver votre propre méthode, et de la modifier en fonction de vos résultats. ^^

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
J’en faisais à de rares occasions, par exemple pour l’innervation nerveuse ou le drainage lymphatique en anat. Je me suis aussi aidé de quelques fiches tableau fournies par le tutorat pour l’histo et la myologie, même si vaut mieux faire ses fiches soi même. ^^

Des fiches formules ou fiches méthodes peuvent être utiles, mais pour ma part je n’en ai pas eu besoin.

Attention, le piège en paces c’est de faire des fiches résumé. A ne surtout pas faire ! Encore une fois vous devez connaître tout votre cours. Ne passez pas non plus beaucoup de temps à faire vos fiches. 😉

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Seul, j’ai tout de même pu me sympathiser avec quelques personnes, même si c’est pas évident quand on vient d’un tout petit lycée. ^^’

Contrairement à ce que l’on pourrais penser, il n’y a pas un esprit de compétition si fort au point que votre voisin vole vos cours pendant que vous vous retournez pour voir quel doublant s’amuse à vous lancer des avions en papier, généralement les autres étudiants sont assez gentils.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Dans mon appart, je lisais certains cours à voix haute, donc impossible de le faire à la BU. D’ailleurs j’ai du mal à me concentrer quand je vois les autres travailler, après pour d’autres ça peut au contraire vous aider à vous mettre au travail, à vous de voir ! 😉

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
J’étais au tutorat (que je remercie encore eh oui :D). J’aurais pu prendre une prépa, mais le tutorat de Limoges un des (si ce n’est le) meilleur de France, étant donné qu’il possède l’agrément or.

L’équipe des tuteurs est toujours à l’écoute que ce soit pour répondre à nos questions ou nous encourager, les séances sont dispensées dans une bonne ambiance, des permanences sont organisées en plus des séances pour aller poser des questions supplémentaires sur les cours que l’on n’aurait pas compris, un système de parrainage est également proposé, et des concours blancs sont organisés à la fin des périodes de cours.

Le tout étant gratuit, que demander de mieux?

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Assez oui. Au début j’étais souvent aux alentours du 70ème rang, puis au fil du temps je me rapprochais de plus en plus du top 10. Je finissais parfois major (au S2 cependant), je ne vous dis pas le boost de motivation que cela vous procure. ^^

Aux premières colles de la fac en revanche je n’étais pas classé, mais ici aussi au fur et à mesure mon classement s’améliorait (classé 2ème à la toute dernière colle, c’était l’élan dont j’avais besoin avant d’entamer les révisions).

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
De légers retards à cause des TD surtout au S1, car au S2 on a des heures creuses à causes des autres spé (si vous ne les faîtes pas), ce qui me permettait de rattraper. Une fois au début du S1 j’ai fait le fou, en effet après 4h de TD, j’ai enchaîné une séance de tutorat, tout en étant dépité par mon premier classement à la colle de la fac. Mais j’ai pu me rattraper le week end. ^^

Quel était votre rythme de travail ?
Cf méthode.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
J’adoptais un esprit de compétition, mais dans le sens ou je devais travailler d’une meilleure manière que les autres pour être bien classé. Il faut savoir rester altruiste, même en paces. ^^

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Beaucoup stressé au premier semestre, puis quand j’ai vu mon classement, j’étais beaucoup plus calme au second semestre car j’avais la preuve que ma méthode fonctionnait, mais je ne me suis pas pour autant relâché.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Plutôt concentré, pour comme je l’ai dit retenir les grandes lignes. Après comment ne pas prêter attention à nos chers doublants lorsqu’ils sifflent la Marseillaise à la fin du cours de psycho? Heureusement qu’ils sont là pour casser la monotonie des cours. ^^

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Sur ordinateur, le tutorat nous ayant fourni les cours des années précédentes. Cependant, ces cours sont à mettre à jour, surtout que les profs aiment bien changer certains exemple ou développer certains détails. Je m’aidais du dictaphone uniquement lorsqu’un passage m’avait échappé (le piège étant de réécouter tout le cours, à ne surtout pas faire +++). J’avais aussi un appareil photo pour prendre les schémas (surtout en anat ++).

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
Bien sur, une paces sans annales c’est comme sauter d’un avion sans parachute. Les annales vous permettront de voir ce que les profs attendent de vous, il arrive même que les profs reprennent certains énoncés des annales précédentes ! +++

Comment était organisée votre journée ?
Cf méthode.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Donnez vous à fond, n’abandonnez rien quoi qu’il arrive. Dites vous que tout le monde est dans la même situation que vous. C’est une année stressante et dure, mais très enrichissante et indispensable pour réaliser votre rêve. Vous en ressortirez complètement nouveau, bien plus mature, en sachant comment travailler efficacement… Donnez le meilleur de vous même et si votre méthode porte ses fruits, n’hésitez pas à sortir un peu avec des amis ! 😉

Dans les moments les plus durs, visualisez vous dans votre blouse blanche avec le stéthoscope autour du cou, ou regardez pendant 20 minutes des émissions comme « Médecins de demain », pour vous rappeler ce pour quoi vous vous êtes engagé dans cette année !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Avoir un mental d’acier aide énormément, là où beaucoup vont s’apitoyer sur la quantité de travail qu’il faut fournir, il est intéressant de savoir prendre les devants pour mieux gérer la situation.

Une méthode efficace aide beaucoup aussi, ce sera à vous de trouver la votre. ^^

Mais le plus important selon moi, c’est d’avoir une bonne hygiène de vie, la phrase « Mens sana in corpore sano » prend tout son sens ici. Bien évidemment qu’une personne qui fume un paquet de cigarettes par jour aura plus de mal à apprendre ses cours qu’une personne qui mange bien et dort suffisamment. Mais je ne suis pas là pour faire la morale, vous aurez vos cours pour le constater de vous même. 😉

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
C’est une année vraiment éprouvante, que ce soit physiquement ou psychologiquement, mais étonnamment très enrichissante, que ce soit du point de vue des cours que vous allez recevoir ou de vous même, puisque vous allez apprendre à travailler efficacement, à faire des choix, à gérer votre stress quotidien… Au final vous n’en ressortirez qu’avec du bénéfice.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Tout simplement un must pour avoir une idée de ce qu’est la paces.

23