Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Limoges, 2015-2016, 141 en médecine.

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S mention très bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primant

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Uniquement médecine et j’ai fini 3ème.

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
J’ai toujours travaillé régulièrement, encore plus en terminale. Donc assidu.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
J’habitais seul dans un appartement.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
J’avais 10 minutes pour aller jusqu’au bus à pied et ensuite environ 15-20 minutes de bus. Au final c’était assez long pour une petite ville comme Limoges.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
La faculté de limoges pour les PACES se résume à deux halls et quelques portes donc c’est extrêmement facile de s’y retrouver et je n’ai eu aucun problème avec ça. Il faut juste bien imprimer le chemin tordu pour aller à la corpo mais vous irez tellement souvent pour récupérer vos polycopiés que vous n’aurez aucun mal.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Le tutorat nous a donné des polys de prérentrée pour toutes les matières sauf la biologie cellulaire et même si je ne comprenais pas tout, j’ai lu au moins une fois chacun des polycopiés. J’ai commencé à apprendre l’anatomie aussi (même si concrètement ça m’a servi à rien).

J’ai aussi fait la prérentrée du tutorat pendant deux semaines avant la vraie rentrée et c’est un avantage énorme. Je recommande à tout ceux qui viendraient à Limoges de faire cette prérentrée d’autant qu’elle est très bien organisée. On a pu voir quasiment tout le programme du premier semestre en biophysique et une bonne partie en maths et en biochimie et je peux vous assurer que c’est bien plus facile de comprendre un cours en amphi quand vous l’avez déjà vu avant. Ça permet de vraiment débroussailler les cours compliqués et on arrive vraiment plus serein en cours ensuite.

Sinon en général profitez bien de votre été et ne vous prenez pas la tête si vous ne comprenez pas le poly de prérentrée, tout sera expliqué si vous allez à la prérentrée. Je n’ai pas passé trois heures par jour à lire ce truc mais plutôt un quart d’heure par ci un quart d’heure par là et dans des endroits sympas comme à la plage par exemple.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Moi qui suis plutôt sportif j’ai été frustré de pas pouvoir en faire beaucoup cette année et ça m’a vraiment manqué.

Le premier semestre avec ma petite amie on faisait deux heures environ de natation tout les vendredis soirs. C’était vraiment bien pour s’entretenir physiquement et couper un peu avant le week-end. Mais l’hiver arrivant et le travail prenant de plus en plus de place on a perdu la motivation et on en a pas fait du second semestre.

Sinon tout les soirs je faisais 4 minutes de tabata chez moi (20 sec d’exercice, 10 sec de repos). C’était pas grand chose mais ça permettait de garder la forme.

Je pense que c’est important de s’accorder un peu de temps pour faire du sport dans la semaine surtout si vous êtes un peu sportif, ça aide vraiment à se sentir bien et pas rester amorphe (et pas prendre 10 kilos) et ça permet de se vider un peu la tête des cours ce qui est très important en PACES.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
Je suis pas sorti de l’année mais avant chaque « vacances » (comprenez semaines sans cours où vous travaillez pour rattraper le retard) et périodes de révisions on s’accordait une journée avec ma petite amie où l’on ne travaillais pas avec resto/ciné le soir. Je me suis accordé quelques soirées devant la télé sans travailler (coupe du monde de rugby oblige) et quelques moments de pause quand ça ne rentrait plus.

Les moments de pauses sont très important en PACES et je pense que c’est une des clés de la réussite. Ça ne sert à rien de travailler à fond toute l’année sans savoir s’arrêter et se vider la tête quelques heures. Si vous faites ça vous allez juste vous rendre fou et ne plus être efficace.

Le mieux c’est d’avoir des moments précis de pause dans votre emploi du temps, c’est pour ça que se caler une ou deux heures de sport dans la semaine est très intéressant. En plus, de savoir que vous avez ces moments de pauses vous permettra de tenir en vous disant « ok, je bosse à fond maintenant mais je sais que je peux me poser un peu plus tard ».

J’ai vu des gens qui ne rentraient même pas chez eux fêter Noël en famille. Ce genre de chose je pense que ça ne sert absolument à rien et au contraire faire une pause le temps d’une belle soirée avec toute votre famille est quelque chose qui selon moi ne pourra que vous aider à mieux travailler ensuite.

Attention néanmoins à ne pas faire trop de pauses non plus. Si vous sortez tout les vendredis soirs et ne travaillez pas du week-end vous allez juste prendre énormément de retard.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Non personne mais je baigne quand même dans le médical, ma mère étant infirmière libérale et mon père ambulancier.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
Je suis plutôt un gros dormeur et j’ai vraiment du mal à bien travailler quand je ne dors pas assez donc j’essayais de dormir 8h par nuit. Je pouvais tenir avec 7h mais j’avais vraiment du mal si je dormais moins.

Le sommeil c’est aussi l’une des choses les plus importantes en PACES, ne le négligez surtout pas. Il faut que vous soyez en forme pour bien comprendre et apprendre les cours. En étant crevé vous ne serez absolument pas efficace.

En plus ça peut vous faire rentrer dans une spirale infernale : si vous êtes crevé vous allez mal travailler donc vous aller vouloir travailler plus longtemps donc vous vous coucherez plus tard donc vous dormirez moins donc vous serez crevé etc…

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
D’abord ce qui est important de comprendre c’est que ce n’est pas le nombre d’heures que vous allez passer à la BU devant vos cours qui va déterminer si vous travaillez bien ou pas mais la qualité du travail fourni pendant ce temps.

Combien de personnes j’ai vu passer l’intégralité de leurs journées à la BU pour au final faire des pauses de 30 minutes tout les quarts d’heure (j’exagère un peu mais c’est presque ça) et regarder les autres travailler en surlignant bêtement leur cours pour faire croire qu’ils avaient fait quelque chose.

Pour ma part je travaillais ( en terme de travail personnel sans compter le temps passé en cours ou au tutorat) environ 5-6h les jours de cours + tutorat et 12h pendant les révisions ou le week-end (mais pour mieux comprendre regardez l’emploi du temps).

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Généralement, la première chose que je faisais c’était relire et commencer à apprendre les cours que l’on avait eu le matin même. C’est beaucoup plus frais dans la tête et ça permet de décortiquer une première fois le cours et de voir les endroits compliqués dans certains cours. Je n’aimais pas apprendre un cours que je ne comprenais pas alors je n’hésitais pas à chercher sur internet de plus amples explications lorsque je bloquais sur un point, surtout en biophysique.

Même si je n’avais pas le temps d’apprendre le cours, il fallait au moins que je le relise, je n’aimais pas quitter la BU sans avoir au moins relu les cours du matin.

Après avoir revu les cours du matin, il me restait généralement du temps pour revoir des cours plus vieux et vraiment les apprendre correctement. J’essayais de revoir généralement la matière que l’on avait le soir au tutorat et j’essayais de revoir mes cours ou bouts de cours tout les deux ou trois jours.

Au final cela ressemblait un peu à la méthode des J mais je ne m’étais pas fait de planning ce qui me permettait de rester assez libre.

Il m’arrivait de passer toute l’aprem uniquement à revoir les cours du matin.

Faut savoir que j’avais quand même des facilités pour comprendre et mémoriser les cours donc ma méthode de travail est personnelle, comme doit l’être n’importe quelle méthode de travail. Il faut trouver celle qui vous va le mieux et si possible avant même le début de la PACES car beaucoup de personnes passent une bonne partie du premier semestre à chercher la méthode qui leur convient le mieux. Une fois que vous l’avez trouvé, respectez-là, c’est en prenant des habitudes d’apprentissage que ce dernier se fera mieux.

Pour les matières à par coeur il faut apprendre mais pas bêtement,si vous comprenez le cours vous avez fait un grand pas vers l’apprentissage de ce dernier. Et pour les trucs qui ne rentrent pas du tout ou sont juste complétement illogiques les moyens mnémotechniques sont vos amis.

Pour les matières à calculs (biophysique..) ça ne sert à rien d’apprendre par coeur des formules en révisant juste le cours plein de fois. Faites des exercices, plein d’exercices. J’aimais bien faire les exercices du tutorat des années précédentes afin de rencontrer le plus de situations différentes possibles. C’est en appliquant les formules et en comprenant comment les utiliser qu’elles rentreront dans votre tête.

Le week-end je revoyais tout mes cours de la semaine et je refaisais tout les TDs du tutorat ou de la fac que l’on avait eu pendant la semaine. J’essayais aussi de préparer les prochains TDs de fac qui arrivaient ou ceux du tutorat quand on nous le demandait mais ça m’arriver de devoir faire ça pendant la semaine faute de temps.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
J’ai fait très peu voir pas de fiches, tout simplement parce que j’ai tendance à vouloir tout mettre dessus. Je me suis quand même servi de celles de ma petite amie en psycho ou en SSH au deuxième semestre.

Ah aussi je l’ai pas dit dans ma méthode mais je ne surlignais pas ou peu.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Je travaillais seul mais néanmoins à la BU avec un groupe d’amis pour pouvoir se poser des questions si il y avait un souci ou autre. Il m’est arrivé parfois de travailler à deux avec ma petite amie également.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Comme dit plus haut, je travaillais principalement à la BU. Chez moi j’avais tendance à me disperser trop facilement et même si parfois les gens peuvent être pénibles ou l’ambiance pesante à la BU c’est plus facile de se concentrer lorsque autour tout les autres gens travaillent.

Au deuxième semestre j’allais également travailler tout les week-ends soit à la BU de droit de Limoges qui est bien plus sympa que la BU médecine, soit à la Bibliothèque Multimédia Francophone de Limoges même si le calme n’y est pas toujours de mise.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
J’étais au tutorat et je le recommande vivement. Un tutorat de grande grande qualité qui nous accompagne vraiment bien avec des TDs, des colles revues par les profs, des partiels blancs, des corrections de partiels, une prérentrée au premier semestre et une prérentrée en biophy au deuxième semestre qui aide vraiment. La plupart des tuteurs sont sympas et impliqués. Ce n’est pas pour rien si ce tutorat a reçu deux fois l’agrément or.

La prépa peut être une option néanmoins pour les gens qui ont besoin d’être plus encadrés dans leur travail ou qui ont besoin de plus de pression pour s’y mettre. Mais le coté « dépêchez vous de payer » et « on vous demande des trucs qui ne peuvent pas tomber » font que je ne recommande absolument pas la prépa privée, surtout à Limoges.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
J’ai toujours été bien classé aux colles du tutorat.

A Limoges on a également des colles blanches organisées par la fac et faites par les profs 4 fois par semestre et qui permettent de se situer un peu par rapport aux autres mais concrètement, les résultats de ces colles ne veulent pas dire grand chose et il ne faut absolument pas se baser dessus selon moi. La surveillance est minime pendant ces colles et la plupart des gens ne les prennent pas au sérieux et communiquent beaucoup pendant, si bien qu’on a une copie pour quatre cerveaux.

Elles restent quand même utile pour savoir dans quel gros tiers de la fac vous vous situez mais sans plus de précision.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
Au premier semestre j’avais beaucoup de retard en anatomie, tout simplement car je m’y suis très mal pris pour l’apprendre.

D’abord le polycopié du prof n’est sorti que après plusieurs semaines de cours et ensuite j’avais décidé de n’apprendre l’anatomie que le dimanche ce qui était une grosse erreur, si bien que j’ai du quasiment tout apprendre pendant le mois de révision (en tout cas pour un des trois profs).

Sinon j’ai réussi à ne pas avoir beaucoup de retard mais il ne faut pas paniquer si on en a, il faut essayer de ne pas le laisser nous submerger et le rattraper du mieux possible pendant les « vacances ».

Quel était votre rythme de travail ?
Soutenu mais je savais m’accorder des pauses quand ça ne rentrait pas. Surtout j’ai respecté au maximum le même schéma de travail toute l’année ce qui est important je pense. Il faut savoir installer une routine même si ça va vraiment vous saouler à la fin.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Altruiste avec mes amis mais en compétition tout de même avec les autres, je voulais faire mieux que certaines personnes et ça m’a poussé à travailler encore plus.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Bizarrement j’ai été beaucoup plus stressé aux partiels du second semestre alors que j’étais sûr de passer (4ème au premier) qu’à ceux du premier semestre.

Sinon en général j’ai plutôt été décontracté, mes bons résultats aux colles aidants beaucoup.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Alors contrairement à beaucoup de gens que je ne voyais absolument pas écouter pendant ces cours, j’étais très attentif et je pense que ça aide beaucoup à l’apprentissage du cours.

Je suis également allé à tout les cours ou presque et je ne comprends pas que l’on puisse réussir à apprendre et comprendre un cours sans avoir eu quelqu’un qui vous le lit et vous l’explique au moins une fois. Et bien sur les profs ne se gênent pas pour changer le contenu de certains cours ou donner des indices sur les points du cours qui pourraient tomber en partiel.

Après certains cours étaient absolument ennuyants mais je ne regrette quand même pas d’y aller car si l’on suit bien c’est vraiment une première partie de l’apprentissage qui est faite.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Les supports de cours étaient donnés par le tutorat mais les profs changeaient des choses et le cours était parfois un peu faux sur le support donc je faisais attention mais sinon je prenais exclusivement sur ordinateur et j’apprenais dessus également.

J’ai essayé parfois de prendre les schémas d’anatomie mais étant particulièrement pas doué en dessin le résultat n’était pas du tout à la hauteur de mes espérances…

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
Bien sur les annales +++++++ mais je les gardais juste pour les révisions et des fois je jetais un coup d’œil en cours d’année pour voir un peu ce que le prof demandait.

Je refaisais également tout les TDs et les colles du semestre pendant les révisions (fac + tutorat).

Comment était organisée votre journée ?
6h30 : Lever (je me levais assez tôt mais c’est parce que j’aimais bien prendre mon temps le matin pour prendre un solide petit déjeuner et pas me presser)
7h20-30: Bus
8h-12h (en général) : Cours en amphi
12-13h : Miam
13h-18h : BU et boulot avec petite pause de 15 minutes au milieu
18h-20h : Tutorat mais ça pouvait durer plus longtemps ou moins longtemps
20h-21h : trajet retour et si il me restait du temps un peu de travail
21h-22h30 : miam, douche, un peu de lecture/détente puis dodo

Je m’arrêtais tout les soirs à 21h de travailler et je me couchais assez tôt pour bien dormir. Pour le tutorat ça changeait des jours, parfois je n’y allais pas. Le week-end et les périodes de révision je me levais plus tard genre 7h30 et je me couchais plus tard également.
On pouvait aussi avoir des TDs de fac pendant l’aprem.

Et le matin durant le trajet jusqu’au bus j’aimais bien écouter de la musique pour me lancer dans ma journée ça m’aidait à bien commencer.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Pour Limoges : Bossez la psycho, beaucoup de gens faisaient l’impasse dessus parce que c’est pas une matière facile à apprendre et c’était un petit coef mais cette année le coef a doublé et ça a permis des remontées de classement exceptionnelles pour des gens qui avaient bossé la psycho.

Pour tout le monde : Travaillez dur, soyez honnêtes avec vous mêmes en ne pensant pas que vous avez bien travaillé aujourd’hui à la BU alors que vous avez passé la moitié du temps dehors devant la machine à café.

Essayez de trouver votre rythme et votre méthode de travail avant la PACES si possible, à quelles heures vous êtes le plus efficace etc…

Ne lâchez rien, surtout vers la fin c’est là que c’est le plus dur, les dernières semaines de révisions du deuxième semestre. Cherchez le soutien de vos proches et trouvez quelque chose qui vous remonte le moral quand ça va pas bien.

C’est une année difficile mais on en vient à bout.

« Cela semble toujours impossible, jusqu’à ce qu’on le fasse. »

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
J’avais des facilités, je retenais et mémorisais assez vite les choses et ça m’a vraiment beaucoup aidé. Mais c’est aussi mon travail régulier, organisé et le fait d’être allé et d’avoir été attentif dans tout les cours qui m’ont permis d’atteindre cette place.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
Une année difficile de bout en bout mais encore une fois pas impossible. Le plus dur une fois que le rythme est là c’est de tenir jusqu’au bout, il faut vraiment être déterminé.

Ne lâchez rien jusqu’au bout, tout est toujours possible avec du travail.

Je pense que si vous travaillez vraiment à fond comme cela, que vous réussissiez ou pas, cette année vous apportera beaucoup.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
J’ai surtout regardé les témoignages et c’était vraiment cool de voir comment ça peut se passer dans d’autres facs.

29