Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Caen, 2012-2013, NC : 193

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S, Spé physique-chimie, mention B

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primant

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Médecine : 68/826

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
Plutôt bon élève, assidu.

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Chez mes parents.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
45min voire 1h..

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Au début, c’est difficile. Il faut du temps pour s’adapter à ce nouvel environnement, alors qu’il faut travailler dès le début. Malgré tout, l’adaptation se fait assez rapidement.

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Oui j’avais commencé à travailler un peu (surtout la biochimie), car j’étais stressé et je pensais que prendre de l’avance ne pourrait qu’être bénéfique pour moi. Mais je l’ai payé au cours du premier semestre, j’ai failli craquer et tout arrêter.

Je vous conseille donc de bien profiter de vos vacances, l’année est bien assez longue comme ça et vous ne prendrez aucune avance en commençant à travailler pendant l’été.

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Très peu… J’allais juste courir de temps en temps, quand j’avais besoin de m’aérer l’esprit.. Cependant cela dépend des personnes, si vous ressentez le besoin de faire du sport régulièrement, n’hésitez pas à prendre un créneau de 2h par semaine pour le faire.

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
En général je prenais au moins une soirée par semaine pour me détendre (le samedi soir). J’en profitais de différentes manières : voir des amis, soirée télé… Cependant évitez les grosses soirées car il faut être opérationnel le lendemain matin !
En fin d’année il ne faut pas hésiter à prendre 2 ou 3 soirées par semaine si vous n’en pouvez plus : le travail inefficace ne sert à rien.

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Non, personne.

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
En moyenne je dirais 7h. Le sommeil est le truc le plus important en PACES. Si vous dormez sur vos cours, aucun intérêt. Il vaut mieux réviser en cours de moins et dormir une heure de plus lorsque la fatigue vous gagne..

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
Question délicate.. cela s’échelonne de 0 à 16h, selon la forme :). En moyenne, pendant la période de révision, je dirais 12h. Mais si, par exemple, après une journée de cours, vous êtes complètement somnolent à 21h, ne bossez pas.

Encore une fois ce serait inefficace, donc allez dormir, et vous serez en pleine forme le lendemain !

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Je vais vous exposer ma méthode de travail, mais ayez conscience qu’elle est loin d’être universelle et que vous devez trouver la votre.
La première chose que je faisais en rentrant chez moi c’est relire les cours de la journée. Il faut passer 2h maximum par cours (environ, sinon risque de saturation) et ne pas chercher à tout retenir directement.

Commencez déjà par comprendre le cours en sa globalité, retenez les trucs principaux.. mais ne vous acharnez pas pendant 6h. Evidemment ce n’est pas toujours possible de relire tous les CM d’une journée, mais il faut vous arranger pour que le vendredi soir vous ayez révisé tous les CM de la semaine. Voilà déjà comment occuper 5 jours.

Le samedi, je me consacrais à refaire les ed qu’il y avait eu pendant la semaine. Je ne touchais pas aux ed pendant la semaine, ni pour les préparer, ni pour les refaire (à la limite je regardais l’ed juste avant qu’il soit corrigé, dans l’amphi, mais je trouvais que les préparer prenait trop de temps et que c’était peu bénéfique au final…). 2è chose le samedi : je retravaillais les CM les plus durs de la semaine.
Et je prenais le samedi soir en repos car faut prendre AU MOINS une soirée détente par semaine. Sinon vous craquerez !
Enfin le dimanche : révision de tout ce qui porte sur la colle du lundi : ED, CM… Ca occupe bien, très bien même.

Bon, c’est cool tout ça, mais j’ai quand même pas parlé d’un truc super important : c’est qu’il faut revenir (très) régulièrement sur les cours du début d’année, pour les approfondir et ne pas les oublier. Quand ?
Pour commencer, si un soir après les cours, ou n’importe quand, vous avez un trou : faites-le. Il faut savoir que les cours vont fortement diminuer en avançant dans le semestre. Ca vous laisse donc du temps pour réviser, mais ça n’est pas de trop !

Enfin, avant réviser un cours (même la 1ère fois), il faut ABSOLUMENT que vous regardiez les annales pour voir le type de choses que le prof peut vous demander. Ca vous permet de cibler à fond quoi apprendre, c’est la base de la réussite en PACES !
Par exemple en biocell certains items sont logiques, alors que pour d’autres faut vraiment connaître des trucs spécifiques (je pense à l’historique du CM1, le diamètre et la longueur d’un microtubule, le poids et le diamètre d’une tubuline.. ce sont des choses qui ne s’inventent pas).

Alors que si je vous dis que « certaines mutations conduisent à des changements au niveau cellulaire qui peuvent entraîner des maladies, dont le cancer » ; il suffit d’avoir lu une fois le cours pour savoir que c’est vrai, c’est logique quoi ^^

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
Non pas de fiche. Le reste en fonctionnant par fiche, c’est de ne pas mettre dans sa fiche des détails qui peuvent tomber..

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Seul. Je travaillais seul, mais ça ne veut pas dire que j’étais seul pendant ma PACES. J’avais un bon petit groupe d’amis avec qui j’allais en cours, et c’est indispensable pour tenir toute l’année.

N’hésitez pas à vous entraider avec ces quelques personnes, ce n’est pas ça qui vous fera rater votre concours.. Si vous la jouez trop solo, vous craquerais ! Ca ne veut pas dire qu’il faut aller aider des personnes inconnues aux 4 coins de l’amphi, bien sûr :).

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Le plus souvent chez moi. Mais quand j’en avais marre, il m’arrivait d’aller à la bibliothèque avec des amis, c’est plus motivant !

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
J’ai, comme tout le monde, participé au Tutorat de ma fac. C’est indispensable car il permet de se situer par rapport à vos concurrents tout au long de l’année, toutes les semaines. Sans les colles du Tutorat, vous n’avez aucun moyen de vous situer.
Les colles sont réalisées par les tuteurs, puis relues et corrigées par les professeurs de la fac, afin qu’elles soient adaptées à ce qui peut tomber le jour du concours. Aussi, le Tutorat vous permet de bénéficier d’un tuteur qui sera là pour vous épauler tout au long de l’année et à qui vous pourrez poser toutes vos questions.

Je n’ai pas fait de prépa privée, et je ne le regrette pas pour plusieurs raisons. La fac de Caen a la chance d’avoir un excellent Tutorat qui s’améliore d’année en année, et qui propose désormais les mêmes services que ces prépas privées, gratuitement (synthèses, corrections d’annales, concours blanc).
De plus, le Tutorat vous permet de vous situer sur un grand nombre de personnes (900 environ au début de l’année), au contraire des prépas privées (250).
De plus, ces prépas représentent un coût considérable (3600€/an), et rajoute des heures de cours en plus de ceux de la fac. Selon moi ces heures ne sont pas nécessaires et il est bien plus profitable de travailler les cours de la journée seul, chez soi, plutôt que de retourner en cours chez ces prépas.

En définitif, les prépas ne sont absolument pas nécessaires à la réussite de la PACES, mais ce n’est que mon avis :).

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Plutôt bien, oui. Au premier semestre j’étais autour des 200, au second semestre toujours dans les 50 premiers.

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
Oui, je pense que le retard est un peu inévitable. Mais il faut essayer d’en avoir le moins possible. J’ai eu beaucoup de retard au premier semestre car il m’a fallu beaucoup de temps pour savoir comment bien apprendre, pour trouver ma méthode de travail.
Une fois celle-ci trouvée, j’ai réussi petit à petit à rattraper mon retard, et en bossant à fond sur la fin, je m’en suis bien sorti.

Quel était votre rythme de travail ?
Plutôt soutenu. J’ai eu un passage à vide de 2 semaines au premier semestre, où j’ai craqué, et malgré tout j’ai réussi. Donc il faut avoir conscience que ce n’est pas parce que vous ne travaillez pas pendant un jour ou deux que votre année est foutue.

Il y a des jours où ça ne veut pas, et dans ces cas là il faut savoir tout arrêter et se détendre pour bien repartir dès le lendemain.

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Même si c’est un concours, je pense que la réussite ne dépend pas tellement des autres mais essentiellement de soi. Il faut être meilleur que les autres certes, mais il faut se préoccuper de soi, comment réussir à travailler plus efficacement, plutôt que de se préoccuper des autres, être désagréable avec eux et essayer de les détruire.
Cela ne mène à rien et ne permettra pas d’égailler un peu votre année.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Plutôt très stressé ! Quand je ne travaillais pas je culpabilisais à mort, et même quand je travaillais j’avais peur de ne pas assez travailler par rapport aux autres. Mais il faut essayer de relativiser en se disant que certains ne font rien !

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
J’essayais d’être concentré, de prendre un maximum de notes, mais ce n’est pas toujours facile !

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
J’imprimais les diapos des profs avant le cours quand c’était possible, et je prenais des notes directement dessus. J’utilisais le dictaphone pour les conférences de SHS et l’anatomie : je prenais un maximum de notes en cours puis je reprenais tout au dictaphone le soir même.

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
Oui, comme je l’ai dit plus haut, c’est indispensable. Il faut travailler avec les annales avant et/ou après de réviser un cours. Cela doit devenir une habitude pour vous, on ne sort jamais sans ses annales.

Comment était organisée votre journée ?
Pour la période de cours : on va en cours. Et dans les trous, on révise les cours de la journée ou de la veille, comme expliqué dans ma méthode de travail.
Pour la période de révisions : matin : révisions ; après midi : révisions ; soir : révisions (sauf le samedi :D).
J’alternais en ne bossant jamais plus de 2h une matière.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Cf toutes les autres questions :). En résumé : ne jamais se décourager, et ne jamais penser que c’est acquis. Quand on sent que notre cerveau ne veut plus, avoir le courage d’arrêter pour mieux reprendre plus tard.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Sans doute mon grand nombre d’heures de travail, ma méthode de travail qui était au bout d »un moment bien rodée, et le travail avec les annales.

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
C’est une année difficile. Pourquoi ? Car on passe la majeure partie de notre temps à travailler, et surtout, à penser au travail des autres, car c’est un concours. Mais ce n’est pas non plus une année horrible, car personnellement elle m’a permit de rencontrer de vrais amis avec qui j’ai passé d’excellents moments. Avec le recul, on peut même se dire que c’est une bonne expérience.

Même pour ceux qui au final ont échoué, la PACES leur a permis de savoir comment travailler.

Je tiens tout de même à vous rappeler que la PACES est certes une année difficile, mais ce n’est peut-être pas la plus dure des études médicales pour ce qui est de la quantité d’information à retenir. Elle est difficile car c’est une marche gigantesque en sortant du lycée, mais bien d’autres épreuves vous, nous attendent :).

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Très utile pour les néo-PACES, et agréable pour les étudiants qui sont ravis de témoigner de leur expérience !

8