Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Tours, 2014-2015, 235

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S, spécialité physique chimie, mention Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primante

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
J’ai uniquement passé le concours de médecine (231/1200) et Maïeutique (116/705)

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
Au lycée j’étais plutôt dilettante, j’avais des facilités. En terminale j’ai commencé à réellement travailler plus sérieusement.

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
J’étais en colocation avec une carré et une fille en orthophonie.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
15 minutes à pied, mais généralement j’y allais à vélo, j’en avais pour 5 minutes.

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Très facilement. Déjà j’avais ma coloc qui était carré et qui savait comment se passait les cours, les colles… De plus j’étais au tutorat ce qui m’a bien permit de m’adapter et de m’intégré à l’univers de la fac de médecine, plus que mes amis en prépa.

J’ai toujours été très autonome, et si j’avais un problème j’avais toujours mes colocs ! Cela m’a réellement beaucoup aidé à trouvé mes repères.

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
L’été je m’étais renseigné sur cette année sur internet, en lisant par exemple tous ces témoignages mais aussi de nombreux blogs qui en parlent.

Je n’ai pas commencé à travaillé les cours toutes seules car ce n’est pas très utile, mais je suis allée à la pré-rentrée du tutorat qui dure 2 semaines à Tours.
Durant ces deux semaines on a 8 heures de cours par jours, le soir je rentrais et je travaillais un peu les cours, deux heures généralement histoire de me mettre dans le rythme de l’année qui allait venir.

La pré-rentrée est réellement utile pour bien comprendre les cours quand on est une petite bizuthe comme je l’étais !

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Au premier semestre, je n’avais aucune activité physique si ce n’est 5 minutes de vélo pour aller à la fac, et 5 minutes retour. Au second semestre j’ai commencé à faire des exercices chez moi.

Mentalement cela m’a énormément aidé à tenir. Cela me défoulait. Néanmoins j’ai perdu 60 places au seconds semestres certainement en partie parce que je prenais un peu de temps pour moi.

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
J’allais régulièrement (une fois par mois au premier semestre, un peu plus au second) manger avec des amis que ce soit le soir ou le midi.

On discutait et le lendemain ou l’après-midi on pouvait travailler tranquillement. J’ai aussi fait une grosse sortie au second semestre pour mon anniversaire.

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Non aucun. Ma cousine fait infirmière. Sinon je suis la seule.

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
8 heures. Le sommeil c’est sacré. Je tenais réellement à ne pas toucher à mes 8 heures de sommeil. C’est vraiment important pour pouvoir se concentrer et apprendre correctement dans la journée.

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
A peu près 12 – 13 heures en comptant les heures de cours, même si cela variait en fonction des périodes. Au début pas autant mais à la fin de chaque semestre je finissais par atteindre ces horaires.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
J’appliquais la méthode des J. Le jour même des cours je l’apprenais mais c’était surtout de la compréhension. En suite je le revoyais 3 jours après et là je prenais réellement mon temps pour apprendre par coeur au maximum.

Je le revoyais ensuite une semaine après avoir eu le cours, puis encore 7 jours après, puis au bout de 30 jours et 60 jours. C’était réellement le principe de revoir très souvent pour retenir le plus possible.

J’ai choisi cette méthode car je ne savais réellement pas quelle était ma méthode de travail et au final cela m’a plutôt bien réussi !

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
J’ai fais des fiches en chimie organique, pour les différentes réactions, en physique, physiologie, et statistique pour les formules, en SH pour les concepts et les plans et parfois en biologie cellulaire pour le rôle des protéines quand il y en avait un grand nombre ou en embryologie pour ce qui ce passe à chaque semaine.

J’ai une mémoire très visuel donc faire des fiches pleines de couleur m’a aidé à apprendre plus facilement.

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Je travaillais seule. J’ai du mal a travailler en groupe car je veux toujours parler ! Néanmoins à la fin je travaillais à la BU avec ma soeur.

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
J’ai travaillé toute l’année chez moi, mais les deux dernières semaines de révisions je les ai passé à la BU car la pression devenait trop forte et j’avais besoin de changer d’environnement.

Au final, j’ai adoré travailler à la BU. Je pense que j’aurais dû y aller plus tôt.

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
J’étais au tutorat tout simplement parce que je n’avais pas 3000 euros à dépensé dans une prépa qui apporte autant que le tutorat.

En effet, le tutorat de Tours est génial. Il a eu l’agrément d’or. Les colles sont très bien, les polycopiés sont nombreux et généralement très bien rédigés.
Je conseille vraiment le tutorat. Ce n’est pas parce que vous payez 3000 euros que vous allez forcément réussir. Beaucoup d’amie en prépa ont échoués.

En plus les classements au tut sont vraiment représentatif, et l’ambiance est top. On a toujours du soutiens de la part de nos tuteurs. Bref, coeur coeur pour le tutorat de tours.

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Oui plutôt !
Ca dépendait des matières mais les classements sont vraiment représentatif de ce que j’ai eu au concours (même si j’étais un peu plus bas dans le classement au concours certainement à cause du stress..).
J’avais des matières de prédilection, comme l’histologie, la biologie de reproduction où j’étais souvent classé dans les 50 premiers. De même pour l’anatomie.

Mais j’avais aussi des matières où j’avais de mauvais classements et que j’ai dû travaillé plus que les autres comme la physique ou les sciences humaines. Mais dans l’ensemble, au concours blanc du premier semestre j’ai fini 73ème et au second 89ème sur 1100 à peu près.
Après, j’avais une amie qui avait de mauvais classement au début du semestre et qui remontait tout au fur et à mesure, et au final elle est 249 au concours, elle va donc passer en deuxième année. Il ne faut pas se décourager.

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
Qui n’a pas de retard ? Tel est la question. J’avais toute une pile de cours en retard à côté de mon bureau qui me stressait énormément. Au final pour rattraper mon retard… Je travaillais plus ! Le midi je travaillais en mangeant, ou le soir. Je réduisais mes pauses.

Bref, je m’organisais pour rattraper au maximum. Je privilégiais les gros coefficient et les cours qui me posaient problèmes. Mais au final je n’ai pas pu tout rattraper et c’est NORMAL.
Il ne faut pas être obsédé par le retard car on en a tous. Il faut continuer de travailler les cours prévu et dès qu’on a un peu de temps libre, on rattrape le retard.

Quel était votre rythme de travail ?
Acharnée, régulier. Franchement je passais ma vie à mon bureau à travailler d’arrache pied, même si parfois ma concentration flanchais et dans ce cas, petite pause avec musique et danse dans ma chambre comme une folle !

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Je suis vraiment du genre compétition dans le sens où je trouvais une personne qui pour moi gérais et allais réussir et j’essayais de devenir meilleure que cette personne mais à côté de ça j’étais très altruiste.

J’aidais mes amis, je leurs passais mes cours si ils en avaient besoin et je leurs expliquais les cours. Il ne faut pas sélectionner tout le monde. On a vraiment besoin d’amis proches durant cette année..

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Stressée. Énormément. Je me mettais la pression, je voulais vraiment réussir.

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Généralement concentrée pour assimiler un maximum de choses. Mais parfois… je discutais je l’avoue. Certains cours étaient tellement ennuyant.

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Sur ordinateur ! J’aime avoir de joli cours bien écrit et bien présenté, et puis j’écris beaucoup plus vite sur l’ordi.
J’avais une application dictaphone sur mon portable je l’utilisais pour certains prof qui vont trop vite et au début de l’année le temps de se mettre dans le rythme.

Mais surtout… Ne pas réécouter les 2 heures de cours en entier chaque jours ! Si il manque un truc, on note l’heure et on le reprend le soir.

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
Les annales arrivent un peu tard. Je m’en suis servie uniquement durant mes périodes de révisions pour vérifier mon niveau et voir sur quelles questions je pourrais tomber.

Comment était organisée votre journée ?
En période de cours :
06H45 : réveil – douche – petit dej …
07h25 : je pars pour aller en cours (j’arrivais tôt pour avoir une place dans l’amphi avec le prof et pour pouvoir parler avec mes amis)
08h – 12h : Cours
12h-13h : Manger devant un épisode de Grey’s anatomy ou autres séries 😉 + mise en page des cours du matin
13h-16h45 : Apprentissage des cours du matin
16h45-17h : Goûter avec musique ou sport
17h-19h15 :: Révision cours
19h15 – 19h45 : Diner & discussion avec les colocs
19h45 – 22h45 : Révision cours
22h45 – 06h45 : Dodo

Franchement en réalité cela ne se passait jamais réellement comme ça. Mais théoriquement c’était ça. Parfois je mangeais plus tard, parfois je travaillais en mangeant, parfois je me couchais plus tôt.
C’est vraiment en fonction de comment on se sent sur le moment.

En période de révision
06h30 : Réveil & petit déjeuné
06h45 – 09H45 : Révisions
09H45 – 10h : Douche
10h – 12h : Révision
12h – 13h : Déjeuné & Série
13h – 16h : Révision
16h – 16h30 : Sport & Goûter
16h30 – 19h30 : Révision
19h30 – 20h : Diner + Discussion avec les colocs
20h – 22h : Révision
22h – 23h : Annales

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Dormir. Avoir des amis et des proches pour parler de la PACES, de ses inquiétudes mais aussi d’AUTRES CHOSES.
Et oui, il y a d’autre chose dans la vie que la PACES, mais durant cette année vous allez oubliez tout le reste ! Ne rien lâcher.

Chaque fois que j’étais démotivée, je me disais que si je travaillais assez cette année, je n’aurais pas à la refaire. Je me rappelais à quelle point je rêvais de faire médecine et ce depuis toute petite.

Parfois je m’autorisais à lâcher un peu. La série le midi ça aidait bien.

Franchement, au début vous aurez certainement assez de motivation pour bosser tout le temps sans trop souffrir, mais après la motivation va s’épuiser.

Ce qu’il faut c’est entretenir la motivation, en regardant des série médicales, en ayant des amis P2, en suivant la page de l’ACT pour ceux qui viendrons sur Tours 😉

Et puis il faut faire en sorte que travailler deviennent une habitude. Si vous avez l’habitude de travailler vous avez tout gagné franchement.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
La motivation. Je veux faire médecine depuis que je suis toute petite, je suis arrivée en PACES je savais à quoi m’attendre et je voulais réussir.
J’étais prête à tout. Je pouvais motiver 15 personnes avec mon quota de motivation !

Mon côté perfectionniste. Même quand j’arrivais 20ème aux colles du tutorat, je faisais la danse de la victoire mais je me disais « il faut que je fasse mieux encore ».
Quelque part, j’étais tellement dure avec moi même que cette année a été très difficile, mais c’est aussi ce qui m’a permit de passer je pense.
Au second semestre j’étais moins acharnée et j’ai perdu des places.

Je n’ai jamais abandonné. Le seul moment où je me suis dis que ce n’étais pas possible, c’était le soir du concours. Sinon, tout le semestre je me suis dis que c’était possible si je m’en donnais les moyens.

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
C’est un peu débile ce que je vais dire mais c’était la pire et la meilleure année de ma vie.
C’était une année très enrichissante. Sur le plan personnel, j’ai vraiment évolué. C’est une année de combat contre soit même. On est pas la même personne après ça.

Je profite beaucoup plus de chaque instant, parce que j’ai passé une année enfermé alors maintenant quand je sors c’est vraiment du pur bonheur. C’est aussi une année où on devient autonome et on rencontre des personnes extraordinaires.

On perd beaucoup de monde aussi. Les amis, les petits-copains ou petites copines.. On change beaucoup. Mais ça vaut le coup. Ça en vaut la peine.

C’était difficile, mais quand tu arriveras au bout, quand tu auras réussi, tu verras comme tu peux être fier d’être arrivé là.

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Au top ! Parfait pour aider les futur bizuth en perdition. Continuez comme ça !

95