Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Bordeaux, 2012-2013, NC de 334

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S SVT mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primant

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Médecine, 1er

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
Bon élève (autour de 15-16), plutôt assidu

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Chez mes parents

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
Autour d’une heure

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Assez facilement. J’avais la chance d’avoir beaucoup de connaissances +/- proches de lycées qui rentraient en PACES en même temps que moi, et la tut’rentrée est une bonne préparation.

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
J’ai jeté un oeil à quelque cours d’histo de P1 récupérés pendant mon année de terminale, mais rien de très approfondi. Je pense qu’il vaut mieux passer un été tranquille mais se préparer « psychologiquement » à un boulot monstre…

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Non. Cela dit je pense que si on pratique un sport il vaut mieux continuer en P1, une ou deux heures par semaine ça a jamais empêché personne d’avoir le concours je pense. ^^

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
Des petites sorties de temps à autres mais pas en soirée : Déjeuners en ville, quelques cinés… Rien d’extravagant quoi. J’ai surtout essayé de pas perdre contact avec mes amis qui n’étaient pas en PACES ! Et au premier semestre j’ai fêté le nouvel an (le concours était vers le 10 janvier).

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Non.

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
Ca dépendait fortement de mes horaires de cours. A Bordeaux les cours sont le matin la moitié du temps et l’après-midi l’autre moitié, je dormais plus quand les cours étaient l’après-midi puisque je me levais un peu plus tard. Donc en moyenne 6 à 8h/nuit ; sachant que les périodes où je dormais moins en semaine je dormais un peu plus le WE. Dans tous les cas j’essayais d’être régulier dans mon sommeil et de me poser des limites le soir sinon on s’en sort pas..

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
Ça dépendait fortement des jours. Pour faire simple j’essayais de bosser le maximum en toutes circonstances sans négliger sommeil/repas/cours/tutorat et bien sûr quelques pauses, en me levant vers 7h le matin (quand j’avais pas cours le matin). Donc je suppose que ça fait 6 à 10h par jour en gros, sans compter les cours…

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Pas de méthode universelle, je faisais un peu au feeling… En général je tapais les cours sur ordi un peu à l’arrache, je les reprenais dès que possible (voir plus bas) pour avoir une première vision globale du cours, et après je revoyais le cours, souvent en me le « récitant » à voix haute ou dans ma tête (j’aimais bien bosser à voix haute quand c’était possible).

Surtout pas par cœur au mot près bien sûr mais je me listais les éléments présents dans chaque partie en essayant de n’omettre aucun détail. Souvent j’apprenais une sous-partie, je me la récitais et puis je me rerécitais tout le cours en partant du début, ou au moins certaines sous-parties d’avant…
J’essayais au maximum d’apprendre le cours pour être capable de le « réciter » (de l’expliquer plutôt) et pas dans une optique QCM. Ça marche pas aussi bien dans toutes les matières cela dit ! Mais pour l’UE2 notamment cette méthode a toujours été efficace.
Après ya presque autant de méthodes que de profs (et que d’élèves), pour la biochimie en UE1 je me refaisais les chaînes métaboliques de mémoire plein de fois, en UE3 et 4 les exercices…

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
J’ai fait très peu de fiches dans l’ensemble mais ça m’est arrivé, toujours pour des trucs très précis que j’arrivais pas à retenir ou des trucs qui passaient mieux sous forme de fiches…
Je partais jamais dans l’optique « Je vais faire une fiche » si j’en ressentais pas le besoin. Au final j’en ai fait pour les cours de chimie orga (parce que les 80 diapos avec 25 réactions impliquant des alcools c’est assez indigeste… ^^), pour la partie métabolisme en UE1 (une fiche par chaîne métabolique pour avoir une vision d’ensemble), un cours de par cœur en UE3 que j’arrivais pas à apprendre…

Dans tous les cas quand je faisais une fiche j’essayais de faire une fiche qui puisse me servir presque de support de cours unique, donc avec le plus de détails possibles, s’il faut apprendre la fiche et le cours à côté je sais pas si c’est un vrai gain de temps… Je faisais jamais aucune fiche type « plan de cours » ou résumé, en gros c’était des fiches pour apprendre, pas
pour résumer.

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
J’apprenais souvent seul, je suis pratiquement jamais allé à la BU de l’année. Je bossais dans des salles d’EDs quand j’avais pas cours l’après-midi et tutorat le soir par exemple avec quelques amis, mais en général c’était silencieux…
Cela dit on s’interrogeait mutuellement à l’occasion. Quand on est avec un petit groupe de gens qu’on aime bien, qu’on est tous fatigués et qu’on en a un peu marre de bosser, c’est parfois dur de rester concentré sur sa feuille, alors quitte à parler autant que ça soit profitable… 😛

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
A la BU presque jamais (la BU à Bordeaux c’est pas facile de trouver des places dès qu’on est plus d’un et qu’il est plus de 9h30…), souvent dans des salles d’EDs de la fac quand j’avais pas le choix (un trou dans la journée mais tutorat le soir), mais la grande majorité du temps chez moi.
De toute façon le travail en groupe était pas mon moment le plus efficace… Et dans les transports à l’occasion, aussi.

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
Tutorat ! Parce que j’en avais entendu du bien et qu’une prépa privée c’est très cher ! Et je l’ai jamais regretté. Je connais pas tous les tutorats mais celui de Bordeaux est très bien, l’inscription est, quoi, 100 fois moins chère qu’une prépa privée ?
Et les services sont quasi identiques. Les prépas diront le contraire, mais la seule vraie différence (à Bordeaux hein) au niveau des services proposées c’est que le tutorat propose pas de fiches de cours systématiques contrairement aux prépas.

Et les fiches de prépa en général c’est juste l’intégralité du cours présenté de manière condensée, donc bon, si on prend bien les cours… Après l’encadrement est sans doute différent, donc ça dépend de chacun. Enfin bon, dans tous les cas, il faut fournir un travail personnel monstrueux donc bon, à un moment la motivation elle doit venir de soi et pas d’une prépa je pense. ^^

Le tutorat, c’est une super ambiance, un contact étroit avec les profs et un forum pour poser toutes vos questions sur les cours dans un cadre convivial. 😉 Et avec un peu de bouche à oreille on se retrouve facilement avec le tuteur qui nous convient le mieux.

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Au premier semestre j’étais très bien classé à la plupart des colles et au concours blanc ; au second semestre moins voire beaucoup moins selon les matières.

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
On prend toujours du retard à un moment ou à un autre, je pense. Mais il faut absolument éviter de se laisser dépasser ! Pour ça il faut s’y mettre à fond dès le début. Au premier semestre j’avançais à peu près au rythme du tutorat où on avait 2 UE par semaine, globalement une semaine je prenais du retard en UE1 en me mettant à jour en UE2 et la semaine suivante le contraire…

Mais sauf exception j’arrivais à être à jour pour les colles. J’ai eu un coup de mou en début de deuxième semestre et j’ai pris pas mal de retard en anat’ notamment, j’arrivais à être à jour pour certaines colles mais c’était loin d’être la majorité.
Donc j’ai essayé de limiter les dégats, de rattraper… Il faut pas oublier qu’il reste toujours la période de révisions, donc il faut jamais désespérer niveau retard. 😉

Quel était votre rythme de travail ?
Dépendant des cours, du tutorat…
Quand j’avais cours le matin je me levais à 6h pour être en cours à 8h, après l’après-midi je bossais de 14h jusqu’à 21-22h si j’avais pas tutorat (en prenant quelques petites pauses : goûter, un épisode d’une série courte…) ; les jours de tutorat je mangeais à la fac, je bossais sur 14-18h et puis je rentrais tard…

Sur les périodes où j’avais cours l’aprèm’ je pouvais me lever un peu plus tard (7h idéalement mais souvent je dépassais, surtout sur la fin de l’année avec l’accumulation…), je bossais le matin (les cours de la veille souvent puisque le soir c’était toujours juste…) puis je mangeais tranquillement chez moi avant d’aller à la fac pour 14h-18h, et après soit tutorat soit je rentrais et je bossais encore un peu avant de me coucher !
Après les WE j’essayais de me lever vers 7h aussi, voire 8-9h les périodes de cours le matin, et de bosser plus ou moins toute la journée pour rattraper le retard accumulé pendant la semaine et préparer la colle du mardi !

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Surtout pas de compétition ! Il y a des gens qui fonctionnent bien comme ça mais c’est pas mon cas, alors bon… Je trainais pas mal sur le forum du tutorat donc je répondais parfois à des questions d’autres P1 (car comme le disait un tuteur, quand on sait expliquer c’est qu’on connaît bien son cours !), et bien sûr entraide totale avec les amis. 😉

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Pas vraiment stressé par rapport à la moyenne je pense, les résultats des colles étaient plutôt rassurants donc pas de raison de stresser pour le concours… Après accumuler du retard, bosser tout le temps, les profs qui parlent trop vite… C’est toujours une source de stress !

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Très prof-dépendant… J’essayais d’être le plus concentré possible mais c’est pas toujours facile ! Quand il fallait vraiment taper le cours ça va (Mme Chevret <3) mais quand c’est un prof pas très intéressant avec tout le cours sur ses diapos et un ami assis à côté c’est pas facile !

Et puis parfois un moment de détente ça fait du bien… Mais bon, dans l’ensemble j’allais quand même à tous les cours (même si ça m’est arrivé de partir en avance…) et j’essayais de suivre au mieux ! Ça m’est arrivé de m’endormir deux ou trois fois aussi.

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Je prenais pas vraiment les cours où il y avait « tout sur les diapos » et où le prof ne faisait qu’expliquer, souvent je prenais simplement quelques notes à la main que je rajoutais sur les diapos que j’imprimais. Ça c’était en UE3, en UE4, certains cours d’UE1 et la plupart des cours du second semestre (mais yen a certains que j’aurais dû prendre plus sérieusement !).

Après pour les cours où il fallait vraiment écrire, j’essayais de vraiment les prendre de bout en bout sur ordi en notant tout ce que dit le prof (pas au mot près hein, attention, il faut pas trop se prendre la tête non plus), donc en général c’était écrit un peu à l’arrache !
Après le cours (soit juste après soit la plupart du temps plus tard) je reprenais le cours du début à la fin, en complétant les trous au dictaphone quand j’avais des trous, en mettant bien en page avec des titres bien marqués et surtout un plan clair, en corrigeant les erreurs et les phrases qui veulent rien dire, et en mettant en gras les mots importants.

Ça peut sembler une grosse perte de temps et c’est peut-être le cas, mais ça me permettait de bien comprendre le cours, son organisation, les points les plus importants, après j’avais plus qu’à l’apprendre plus en profondeur.

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
Pas vraiment pour réviser dans le sens où je « faisais » pas vraiment les annales, mais souvent après chaque cours j’allais voir dans les annales quel type de QCM pose le prof. C’est important parce que quand on a une épreuve où chaque prof pose les questions pour son cours, il vaut mieux savoir ce que le prof attend !
Certains veulent qu’on apprenne tout dans les moindre détail, d’autres veulent surtout une compréhension des points les plus importants…

Comment était organisée votre journée ?
Cf « rythme de travail ».

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Partir à 100% dès la prérentrée, essayer de limiter au maximum le retard pour se réserver une longue période de vraies révisions pas bouffée à moitié par le rattrapage des cours en retard, même si parfois ça veut dire voir un cours un peu plus vite qu’il faudrait… Et surtout travailler beaucoup, le plus possible, mais ça c’est possible qu’avec la motivation adéquate. 😉
Je conseille aussi le forum du tutorat, il est super. 😉

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Sans doute être à fond dès le début ! Ayant des connaissances proches ayant fait une PACES je savais exactement à quoi m’attendre, donc je me suis mis en tête

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
Longue, difficile, mais aussi très intéressante ! J’étais dans un petit groupe d’amis très soudés donc super année de ce côté là. C’est une année assez unique je pense, ça peut rebuter, mais avec le recul c’était sans doute une des meilleures années de mes études jusqu’à présent. 😉

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
J’aime bien la section témoignages, j’avais trouvé ça sympa en début de P1 de lire ça. Je suis pas fan du reste du site cela dit, c’est intéressant mais je pense qu’il vaut mieux pour chacun trouver sa propre méthode. 😉

12