Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Montpellier (Site de Nîîîîmmmmeeeesss !!!!!!) N.C: 209 en médecine

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S spé svt, mention Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Team doublant !!!!

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Médecine (443e en primant et 22e en doublant) et Pharmacie (uniquement en doublant, j’ai fait 17e)

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
Dillétante jusqu’en terminale où je me suis motivé à travailler et plus intéressé aux cours de cette année, notamment en maths.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Chez mes parents

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
Entre 35 et 45 minutes en voiture, ça dépendait du traffic ^^

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Oui assez facilement car à Nîmes, elle est assez petite avec deux amphis, on bâtiment pour les eds, et un autre pour le tuto et la corpo. Le fonctionnement est assez simple, et en plus, on a une présentation par le tuto lors du Stage de Pré-Rentrée (SPR).

Malgré qu’on soit à la fac et qu’il y ait un concours, on peut tisser facilement des liens avec les autres étudiants, car on est pas beaucoup. Le tuto est très proche de nous et ça permet de bien prendre ses marques à la fac.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
En primant, j’ai lu quelques cours et quelques passages de manuels, mais sans plus, j’étais juste super curieux de découvrir ce nouveau monde qu’étais la PACES (#naïveté). J’ai quand même bien profité de mon été jusqu’au SPR.

En doublant, je m’était prévu un emploi du temps qui commençait début août et jusqu’au SPR, mais j’ai commencé la première matinée sans avancer vraiment. J’arrivais pas à me remettre dans le bain alors j’ai préféré arrêter et continuer de profiter du reste de mon été. Je pense que ça m’a été bénéfique car si j’avais forcé dès le début, je me serai dégoûté trop tôt dans le semestre, et c’est clairement pas l’objectif.

Mieux vaut commencer à point pour ne pas s’arrêter en route, car c’est dur de tenir deux semestre et encore plus en doublant 😉

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Aucune. Sauf si la marche entre ma voiture et la fac ça compte 😛

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
En primant pas du tout, à part lâcher deux accords pendant 5 mins sur ma guitare. Parfois le dimanche, je m’arrêtais de travailler à 16h, mais que si je l’avais prévu à l’avance.

En doublant pas beaucoup, mais j’ai tenu à avoir une vrai grande pause un week-end sur deux, voire tous les week-end quand c’était possible avec le retard. C’est à dire que j’allais voir ma copine en train et je restait du samedi après/samedi soir au dimanche midi. Ça me permettait d’avoir une coupure dans ma semaine et de bien reprendre après, c’étais vraiment bénéfique.
Sinon j’ai fait quelques soirées anniversaires mais j’ai jamais bu car je voulais toujours réviser le lendemain.

Le seul problème c’est que même si on se vide la tête pendant les pauses, les sorties, on a toujours ce stress qui nous hante (en tout cas, c’était mon cas ^^). Il faut quand même continuer de faire des pauses car sinon on arrive à un moment où on explose ^^

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Aucun, ce qui prouve que c’est pas essentiel pour réussir la PACES 😛

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
Entre 7 et 8h en général. Je m’assurais en tout cas d’avoir suffisamment de sommeil, car pour moi c’est quelque chose de primordial en PACES. Ça aide a se recharger et à assimiler les connaissances. Et puis le dodo c’est la vie 😛

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
Environ 10h en comptant les pauses. Je prenais une pause à 11h30 jusqu’au tuto (12h15) ou jusqu’à 12h30, puis une pause de 30 mins à 16h. J’ai toujours gardé ce rythme, c’est important d’avoir une routine en PACES, ça permet de mieux avancer

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Je vais me concentrer sur celle en doublant, car le par cœur mot à mot, ou la lecture simple n’était pas très efficaces, ou avait de très grosses lacunes ^^.

Donc en doublant j’avais déjà de bonnes bases, donc je pouvais restituer les grand axes du cours et comprendre du premier coup (ou presque ^^). J’ai mis trois choses au centre de mon apprentissage :
– La logique : avec tout ce qui est compréhension, moyens mnémotechniques, visualisation, schémas (Netter et Kamina +++ en anat )
– La restitution : soit avec tout le cours, soit au fur et à mesure (p. ex. avec le cours sur l’appareil digestif, je restituais le contenu sur l’œsophage, puis sur l’estomac, etc.). Après restitution, je vérifie, et regarde ce qu’il manque (c’est souvent les mêmes absents :P)
– La répétition : c’est important dans les exos et dans les cours théoriques pour bien assimiler et avoir les bases solides 😉

Et ça marche, car dès que votre cours vous est plus familier, plus marquant, c’est plus simple de l’apprendre. Il ne faut pas hésiter à mettre des références grotesques ou un peu sexuelles, car on retiens bien tout ça 😛 . En plus, j’ai remarqué que ma mémoire était plus visuelle, et j’ai beaucoup joué dessus ^^

Au premier semestre et en étymologie, pour tout ce qui est liste, molécule, etc. J’ai utilisé la méthode dite des « petits papiers » où le but était d’écrire un point de cours sur un papier et de se questionner dessus le plus souvent. J’avais une grosse pochette plastique pleine de petits papiers 😛

Pour ce qui est de l’organisation, j’ai utilisé la méthode des J. J’avais en plus un logiciel (SEGMO app gratuit) qui me permettait de les générer automatiquement. Ensuite, soit je prenais directement l’emploi du temps s’il étais pas trop chargé, ou alors je le rendait plus homogène en établissant des priorités. Pour cela, je faisait mes to-do lists pour la semaine dans le train, en déplaçant les révisions à faire d’un jour à l’autre afin d’être moins chargé. Bien sûr tout étais prévu à l’avance, ce qui permet d’être plus serein.

ATTENTION: dans les matières à exercices, je consacrait mon temps à ne faire que des exercices en doublant. C’est une méthode à doublant tranchant car elle vous permettra d’aller très haut dans le classement si l’épreuve reste classique, mais elle vous fera perdre des points si l’épreuve est exotique (malheureusement ça a été mon cas, mais finalement, je n’ais pas à me plaindre ^^ ) .

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
Oui, pas pour tous les cours, mais pour certains. Surtout en UE7 (SHS), quand le prof de philo faisait son cours et qu’il partait dans ces délires (#Moutot les vrais savent 😉 ), c’était utile de reprendre le cours pour faire une fiche récap. J’y mettait le plan, les idées importantes pour les QCM, avec les citations d’auteur, et tout ça, mais en plus je mettait des mots/notions clés. Des fois je mettais que le plan et les idées principales des diapos.

Ou alors en anat (surtout en petit bassin qui est une masse de détails à apprendre) je faisait des schémas récap pour les vaisseaux, les nerfs, les lymphatiques, les muscles, avec plein de flèches et tout, et tout ^^

Sinon, pour les cours moins importants, à petit coeff, afin de passer moins de temps dessus tout en gagnant des points

Finalement, c’est une bonne méthode, même si je ne m’y suis mis qu’en doublant. Mais ça ne l’est que si vous ne passez pas beaucoup de temps à la faire, qu’elle est pratique, qu’elle vous correspond, et qu’elle n’est pas une copie du cours !!!

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Toujours seul dans mon coin mais j’étais toujours dans la même salle avec mon groupe, et ça n’empêchait pas de poser des questions tout en restant indépendant dans notre travail ^^

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
En primant j’ai travaillé surtout chez moi car je n’avais pas le permis. Malheureusement chez moi je suis trop déconcentré, alors en doublant j’ai toujours révisé à la BU quand elle était ouverte. Il n’y a qu’en fin de semestre que je révisait le week-end chez moi pour avoir une sorte de coupure dans ma semaine. Ça me faisait voir un autre décor 😛

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
J’étais au tutorat et je le recommande vraiment, il est très développé à Nîmes et Montpellier. Je ne sais pas si c’est mieux que la prépa, mais même si on a pas des fiches pour tous les cours, on est très bien encadrés. Les tuteurs et les profs sont proches de nous et on peut leur poser des questions sans se prendre la tête (même si les questions sont de gros détails, j’étais spécialiste dans la matière 😛 ). De plus, il y a des séances de qualité avec une bonne ambiance et un bon contenu !

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Assez souvent dans les premiers, il y avait quelques fois où je descendait mais sinon j’ai réussi à me maintenir. Les résultats les plus importants sont ceux des concours blancs car très représentatifs.

Mais, c’est le jour du concours qui compte, alors je vous relâchez pas après le CCB, au contraire. Et à l’inverse, ne vous découragez pas si vous êtes mal classés, si vous avez la bonne méthode, ça viendra, sinon il faut rechercher les failles dans votre méthode et en parler aux tuteurs ;). N’oubliez pas que la PACES on avance toujours certes, mais centimètre après centimètre, c’est très important !!

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
Oui souvent, voire tout le temps, mais je le gérais au fur et à mesure du semestre. En plus on a au premier semestre, un long mois de révision très utile. Au second, on a un emploi du temps avec beaucoup de trou à la fin, ce qui permet de rattraper le retard.

Sinon, quand c’était pas possible, je priorisait en sautant les J dans les matières à exercice (pour faire des qcm à la place), et en me concentrant sur les matières théoriques qui rapportent facilement des points ou qui ont un gros coeff. Mais attention, ça ne marche pas toujours de remplacer les révisions des cours par des exos, vous pourrez être surpris le jour de l’exam…

Quel était votre rythme de travail ?
Très soutenu, et constamment, mais ça m’a permis justement de tenir car c’était ma routine. Mais même si votre rythme est soutenu, il faut faire des pauses, c’est bien trop tentant de ne pas en faire ! Attention au piège 😉

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Altruiste avec les autres, et surtout avec mon groupe d’ami, mais en plus j’aimais beaucoup répondre aux questions des autres. Par contre j’étais extrêmement compétitif avec moi même, c’est un peu ce qu’il faut en PACES pour avancer viser toujours plus haut (toujours plus loin, toujours plus fort 😛 ). Juste faites attention à ne pas vouloir trop d’un coup, ça pourrait être fatal (comme l’arme #blague 😛 )

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Que ce soit en doublant ou en primant, au premier ou au second quad, j’étais excessivement stressé, ça m’a permis de me décourager à mon second quad de primant. Il faut chercher à être dans un stress optimal, suffisamment pour bien travailler, mais pas trop pour pouvoir survivre ! C’est pour ça aussi qu’il faut faire des pauses, sinon c’est le burnout ! Manger et faire du sport aussi sont des bons moyens pour évacuer le stress ;).

Malgré tout (et je pense que ça a fait la différence), le jour du concours je ne pensait qu’à l’instant présent, dès qu’une épreuve était terminée, je pensait à la prochaine. Pendant l’épreuve, rien d’autre ne compte. Certains baissent les bras après la première épreuve, c’est exactement ce qu’il ne faut pas faire ! Ayez confiance en vous le jour du concours, c’est le jour où le stress ne compte plus 😉

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Un peu des deux, vu que je les regardais sur mon ordinateur à la bu, j’étais pas beaucoup dissipé. Mais mon attention fluctuait en fonction des notes à prendre, ou si le cours était intéressant / pas du tout :P. Au second semestre il y a certains cours où il ne faut pas louper un mot de ce que dit le prof, alors j’étais absolument concentré 😛
Il y avait quelques cours à ne pas regarder du tout car le support de cours est juste lu par le prof, alors c’est juste une perte de temps 😛

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Sur papier au début, en plus on a accès aux diapos du cours gratuitement, donc je notais à la main. Mais quand le prof ne fournissait pas son cours je prenais sur papier en primant et sur l’ordi en doublant, dans tous les cas ça aide beaucoup à la mémorisation ^^

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
Toujours, mais pas uniquement des anales de concours, mais aussi des annale de tuto. Au début des cours, comme on a pas beaucoup de temps, je m’entraînais en faisant les séances tuto. Au fur et à mesure je faisait des rappels sur les anciens cours. Pendant la période de révision j’en faisait beaucoup, au moins deux heures par jours !

Comment était organisée votre journée ?
Levé à 6h05 (précisément 😛 ). Douche, petit dej, et je partais à 6h55 de chez moi. Je commençais à travailler dans une salle de travail à la fac à partir de 7h45/8h00, et ensuite B.U. à partir de 9h (heure d’ouverture chez nous ^^).

Soit je regardais les cours en vidéo le matin, soit je révisais ce que j’avais marqué sur ma to-do list. Souvent à 10h45/11h je commençais des exos et ensuite, c’était pause à partir de 11h30.

Miam jusqu’à 12h15 pour aller au tuto, ou jusqu’à 12h30.

Si tuto, il durait jusqu’à environ 14h (plus ou moins en fonction de la matière !), puis ED s’il y avait jusqu’à 16h. On pouvais faire les ED quand on voulais, mais en général je les faisait soit juste après le tuto, soit de 8h à 10h

Ensuite pause GOÛTER de 16h à 16h30

Puis je reprenais jusqu’à 20h où je rentrais à ma maison pour aller manger et dormir ^^. Bien sûr, je faisais des pauses de 5/10mins entre chaque session de travail (toutes les 1h/1h30) pour m’étirer et m’aérer l’esprit => donc important +++

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Même si vous êtes impatients, ne commençais pas pendant l’été. Il vous faut vous reposer pour être d’attaque dès le début de l’année. Ensuite, n’ayez pas peur du travail, car avec les gros polys, on prends vite peur, c’est pareil pour tout le monde 😉 .

Surtout !!!! Ce qu’il ne faut pas faire : se lancer à cœur perdu dans le « tout par cœur » (MÊME LES COULEURS !! 😛 ). Mieux vaut expérimenter pour trouver la méthode de travail qui vous conviendra le mieux et qui vous aidera à bien apprendre, à bien MAÎTRISER les cours. C’est un des plus importants !!

Enfin, il vous faut surveiller votre mental, c’est primordial pour tenir, ne relâchez jamais, avancez toujours !! 😉

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Je pense que c’est ma volonté de toujours vouloir améliorer ma méthode, même quand ça fonctionne, afin d’être en constante évolution. Ensuite le fait que j’ai su m’entourer d’autre PACES, et de tuteurs. Et enfin, la rage de vaincre, j’ai jamais eu la force de relâcher, je voulais être fier de moi après ces deux ans !

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?
Comme je l’ai dit, je me suis découragé parce que je voulais atteindre la perfection, constamment. Malgré mon bon classement en primant, j’étais pas satisfait, je trouvais même que c’était mauvais, et ça m’a pas servi du tout… Mais aussi une mauvaise méthode de travail (apprendre par cœur mot à mot au premier semestre, et tout lire plein de fois au second)

Ça m’a appris à ne rien lâcher, à toujours avancer !

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
Très dur, mais très enrichissante, j’ai travaillé comme je n’aurai jamais pu l’imaginer. Ça m’a permis de gagner de la confiance en moi, mais aussi de créer des liens très fort avec les autres PACES.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
C’est un site que j’ai beaucoup aimé, et qui m’a bien accompagné ces deux ans, notamment avec les témoignages. Ça faisait longtemps que j’attendais le moment pour publier mon témoignage 😉

52