Reda.C, en 2ème année de Médecine à Paris Ouest nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2015 – 2016, 115

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S, spécialité physique-chimie, mention bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Doublant

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai passé les concours de médecine et pharmacie, j’ai fini 62e en médecine et 36e en pharmacie.

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Au lycée j’etais pas du tout un gros bosseur, c’est à dire que je bossais juste quand y avais des devoris notés ou des contrôles. Donc j’etais plutôt dilletant.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

En primant j’etais chez mes parents. Et en doublant j’habitais seul.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

En primant, j’avais envrion 1h de trajet. Et en doublant, 5-10 min de trajet (voir 2 min quand j’avais la flemme et que je prenais le bus).

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Oui assez rapidement, Paris Ouest est une petite fac donc c’est assez facile d’avoir des repères pour pas être paumé.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

En primant j’avais fait une pré rentrée 2 semaines avant la rentrée avec le tutorat de la fac, ça m’avait permis d’avoir une idée globale de comment allait se passer cette année et du niveau de difficulté.
Je le conseille vraiment parce que ça permet d’arriver avec déjà quelques notions en poche, et de pas être paumé et effrayé dès la 1ère semaine.
Mais ça sert à rien de travailler 2 mois à l’avance, c’est les dernières vacances avant très longtemps, donc faut bien en profiter pour se reposer.

En doublant j’avais commencé à revoir mes cours 2 semaines avant la rentrée aussi, mais chez moi. Ça me permettait d’aller à mon rythme, de bien insister sur les cours où j’avais du mal et de passer rapidement ceux que je maitrisais déjà assez bien.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Non, personnellement je préférais passer mes temps de pause à me reposer mentalement et physiquement devant des séries ou je ne sais quoi.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Je m’accordais 2 sorties par semestre, c’est à dire qu’au lieu de bosser jusqu’à 23h, j’arrêtais de bosser vers 19h pour sortir voir mes potes et se faire un resto ou un bowling,etc…

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Pas du tout.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Alors, je savais que j’assumais assez bien le manque de sommeil, donc généralement je dormais 6-7h, voir 5h pendant les révisions. Les week-end j’essayais quand même de dormir 8h.

Mais je conseille vraiment de bien dormir, ça sert à rien de dormir 6h si c’est pour être éclaté toute la journée, et gâcher une journée de travail au lieu de 2h de sommeil de plus.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

En semaine : 4h de cours le matin + 7h de travail perso
En week-end : 12h de travail perso

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)

Je m’étais rendu compte durant mon année de primant que j’avais une hyper bonne mémoire à court-terme mais que la mémoire à long terme c’était pas trop ça. Donc j’ai utilisé cette technique qui a marché pour moi :
J’apprenais mon cours avant le Cours Magistral en étant hyper pointilleux et pas en faisant une lecture approximative, puis je le réapprenais pendant le cours magistral (en écoutant bien les parties ou j’avais du mal), puis encore une autre fois l’après midi même après les cours.
Ce qui faisait que j’avais déjà appris 3 fois le cours. Mais quand je dis appris, c’est vraiment qu’à chaque fois je l’apprenais comme si je l’apprenais pour la 1ere fois, et pas en me disant « bon ça je connais ».
Et puis je l’apprenais encore le week-end de la même semaine.

Donc petit à petit à force de l’apprendre, bah je mettais de moins en moins de temps à l’apprendre. Quand je mettais 2h pour la 1ere fois, bah je mettais seulement 30 min pour la 5e fois.
Et j’essayais tout au long du semestre de le revoir assez régulièrement, et de ne pas le laisser de côté trop longtemps.

En fait ce que je faisais c’était de lire, lire et relire mon cours, en me le récitant dans la tête, donc petit à petit je visualisais assez bien mon cours et c’est comme si je le feuilletais dans ma tête.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Non, le but d’une fiche c’est de synthétiser le cours et de garder les parties les plus importantes.
Mais je considère qu’en Paces, t’as pas de parties plus importantes qu’une autre, car tout peut tomber le jour du concours.

A la limite faire des fiches sur les parties où on a du mal, ça peut être utile.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Toujours seul, quand je travaillais en groupe, j’étais trop enclin à discuter.
Mais j’avais quand même mon groupe d’amis que je voyais la matin pendant les cours et avec qui je me détendais à chaque inter cours.
Faut vraiment éviter de passer son année de Paces seul, l’année de Paces est déjà assez dur psychologiquement, donc sans potes c’est pire.

Travailliez-vous à la bibliothèque  de votre université ou chez vous ?

Chez moi en doublant, je préférais avoir un silence parfait pour travailler. Et j’étais beaucoup trop distrait par les gens qui passaient à la BU, ou par ce qu’ils faisaient.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

En primant j’avais une prépa privé, qui m’a sincèrement vraiment été utile, parce qu’elle me faisait des cours papiers, et qu’elle m’entrainait avec des TD assez représentatif du concours.
J’étais aussi au tutorat.

En doublant, j’ai seulement fait le tutorat parce que 2 années de prépas ça revenait trop cher pour moi, et franchement j’ai pas du tout regretté, parce que le tutorat de ma fac est vraiment hyper cool. Entre les concours blancs relus par les profs (donc ceux qui font le concours), le forum de questions, la banque de QCM, et les cours pris en note par des P2, ça valait largement la prépa, sauf que c’est gratuit.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Oui j’étais toujours dans les 50 premiers.
Les colles sont généralement assez représentatif du classement final, mais chaque année y a toujours des surprises.

Aviez-vous du retard dans vos cours ?  Si oui, comment le gériez-vous ?

En primant toujours, c’est normal.
Je devais avoir au moins 10 cours de retard, donc j’essayais de bosser encore plus, mais j’arrivais à rattraper mon retard que pendant les révisions.

Et en doublant avec la méthode de travail que j’avais, jamais. J’avais même de l’avance.
Je perdais moins de temps à réapprendre les cours que j’avais complétement oublié.

Quel était votre rythme de travail ?

J’avais un rythme de travail assez soutenu. Comme tout Paces j’imagine.
Y a pas de secret, plus tu bosses, plus t’auras de chance de passer.
C’est pas en sortant chaque soir, ou en ne bossant pas les week-end qu’on a le plus de chance de réussite.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

J’étais très altruiste, j’avais pas du tout cet esprit de compétition. J’étais le premier a répondre à mes potes dès qu’ils avaient une question sur tel ou tel cours. Et je pense que psychologiquement on se sent mieux, et on a pas cette crainte de tout le monde.
Bon après ça reste un concours, je partageais pas mes cours avec toute la promo non plus.

De plus la fac Paris Ouest est hyper chaleureuse vu qu’on est que 900. On se connait à peu près tous au moins de vue, et y a pas trop cet esprit de compétition.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

J’étais plutôt décontracté, ça sert à rien de se stresser et de perdre ses moyens. Faut se faire faire confiance.
Même le jour du concours, faut arriver à gérer ses émotions et être maitre de son cerveau.
Y a tellement de gens qui se stressent tellement à en perdre leurs moyens et à tout oublier.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Ça dépendait des cours et des gens assis à côté de moi.
J’étais très souvent dispersé mais quand je savais que le cours était un cours de par cœur, et que chaque phrase que le prof dit est hyper importante, j’essayais de me mettre à coté de potes qui parlait peu, et je me concentrais au maximum

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Sur ordinateur le plus souvent, mais sans dictaphone. Sinon j’étais trop enclin à réécouter tout le cours.

J’utilisais le dictaphone seulement à la fin du cours quand on posait des questions au profs.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Malheureusement dans notre fac on a pas accès aux annales officiellement.
Mais sinon ils auraient été très utiles.

Comment était organisée votre journée ?

En semaine :
7h : Lever
8h-12h : Cours
12h-13h : Pause déjeuner
14h-17h : Apprentissage des cours du matin
17h-18h : Pause
18h-20h : Fin d’apprentissage des cours du matin OU apprentissage des cours du lendemain
20h-21h : Pause repas + douche
21h-23h : Apprentissage des cours du lendemain + Quelques exercices ou QCM détentes
23h-00h : Pause avant de dormir (Au 2e semestre je bossais jusqu’à 00h)

En week-end :
8h : Lever
8h15-13h : Révisions (avec une pause de 20 min quand j’avais faim)
13h-14h : Pause déjeuner
14h-17h : Exos ou révisions
17h-18h : Pause
18h-20h : Révisions
20h-21h : Pause + douche
21h-23h/00h : Exos ou révisions

En fait les exos c’est quand je sentais que mon cerveau était pas opérationnel pour apprendre du par cœur.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Mettez vous dans le bain dès le début, et mettez y vous à fond ! Beaucoup de personnes mettent du temps à réaliser qu’on est plus au lycée et que notre méthode de travail doit changer.
Mais surtout ne lâchez rien jusqu’au bout !!

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

J’étais un battant, je lâchais rien.
Pendant que certains s’accordaient des soirées ou des journées ou quoi que ce soit d’autre par flemme ou parce que ils étaient trop serein, moi je bossais parce que je savais que ça allait payer

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

J’avais pas du tout la bonne méthode de travail, j’apprenais mes cours une fois, puis je les laissais de côté jusqu’à ce que je les oubliais, et donc je perdais énormément de temps à les réapprendre

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

On va pas se mentir, elle est difficile. Mais elle est surtout difficile physiologiquement, le fait de pas sortir et de passer ses journées à bosser, c’est mentalement dur, mais je vous assure ça paye.

Et avec du recul, ça fait partit des années que j’ai le plus aimé, parce les gens que tu rencontres, ils sont dans la même merde que toi donc ça crée un lien entre vous vachement fort.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

J’ai connu ce site avant ma 1e année de Paces, et quand je lisais chaque témoignage, bah ça me motivait encore plus. J’avais un objectif : « un jour, j’écrirai le mien ».

Et franchement de voir toutes ces méthodes différentes, ça m’avait vraiment aidé à trouver la mienne.

27