Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Dentaire 3ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Lille, NC :90

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S, spé SVT, mention Très Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Dentaire 52/90 et pharma ~30/192

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
Assidue

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Toute seule

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
Environ 20 min,

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
En fait pas vraiment, au départ, passer du lycée avec les classes de 30, à un amphi de 600, c’est étrange je dois dire.
Et il se trouve que je suis allée en PACES seule, sans amis de lycée ni autre, ce qui au final n’est pas plus mal, ça permet de mieux rencontrer d’autres gens ensuite.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
NADA ! Ni prépa ni rien, ni même ouvert un truc ! En plus je travaillais les deux mois d’été en centre de loisir, j’étais déjà KO avec ça, pas besoin d’en rajouter.

Et puis les stages de pré-rentrées des prépas privées sont pour moi une arnaque, ça n’avance en rien sur le programme ou à très peu, et ça ne fait qu’épuiser les étudiants qui arrivent à la fac avec déjà deux semaines de cours et la fatigue de celles ci.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Durant les premiers mois j’ai continué à courir plusieurs fois par semaine, et puis l’hiver en plus du stress des concours m’a stoppée ensuite.
J’allais souvent faire des ballades, de 1 ou 2h, en guise de pause du WE, ca détend beaucoup.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
Oui, je ne m’en cache pas, il m’arrivait d’aller au resto ou au ciné une fois toute les deux semaines environ, et surtout il ne faut pas se priver de sorties, sinon vous allez déprimer dans vote coin.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Personne, mes parents sont prof et ouvrier, personne dans le médical ou le paramédical.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
Environ 7h, puis 6 à mesure ou le concours approchait. J’ai fait l’erreur de diminuer mon nombre d’heure de sommeil pour « encore plus travailler », ce qui m’a bien sur menée à être fortement affaiblie, me choper une belle et grosse angine à 3 jours du concours et arriver à Gayant Expo en mode zombie.

Bref : Mauvaise idée ! Dormez ! Je l’ai fait au second semestre ou je dormais entre 7 et 9h par nuit environ, ça peut paraitre énorme comme « perte de temps de travail » mais c’est indispensable pour tenir.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
Environ 7 à 8h en plus des cours.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Je réécrivais beaucoup, j’avais constamment des tonnes de brouillons et je grattais en me répétant les phrases dans la tête pour qu’elles deviennent automatiques, surtout en SSH ou c’est du par coeur.

Et je bossais en BU, ce qui est la seule manière de me concentrer, j’ai tendance à me distraire en quelques secondes, j’ai une concentration égale à un poisson rouge.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
Non, pas le temps, elles ne servent que si vous avez besoin de réorganiser un cours pas clair, sinon c’est à éviter, c’est une perte de temps.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Avec mes amis de BU on était une joyeuse petite équipe qui se retrouvait à chaque pause. Entre temps on était très concentrés et éloignés les uns des autres dans la BU pour éviter les papotages.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
BU !

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
Les prépas privées étaient trop cher pour moi, je n’ai compté que sur le tutorat de la fac de Lille, qui est très bien ! Et je pense même que c’est le fait de ne pas avoir de prépa qui m’a donné mon année primante.

Je partais avec un genre de désavantage par rapport au autres et donc je devais parfois beaucoup plus travailler pour le combler ce qui m’a forcé à être plus assidue, pointilleuse sur ma note des cours etc …

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
On avait qu’un concours gris au tutorat, et je me suis étonnée à être bien classée. En effet, n’ayant pas de prépa privée, je ne pouvais pas vraiment savoir ou j’en étais réellement, j’avançais dans le vide.

Mais ce concours gris à deux semaines du concours m’a permis de croire en mes chances

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
Jamais, je n’en ai jamais eu, je travaillais l’après midi ou le lendemain les cours et cela sans exception.
Je passais très peu de temps dessus mais je l’ai revoyais un milliard de fois ce qui m’a permis d’arriver au concours en les sachant sur le bout des doigts.

Quel était votre rythme de travail ?
Assez intensif, je ne me laissais peu de temps de pause quand je travaillais. J’aimais mieux travailler assidument pendant la semaine pour me laisser plusieurs heures de libre le WE pour sortir, me balader, ou juste regarder un film avec ma soeur.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Altruiste, avec ma binôme on s’échangeait tous nos cours sans exception. Je n’ai jamais cherché à mettre des batons dans les roues, car la réussite vient de vous et pas des autres qui plantent.
Si les autres réussissent et pas vous, c’est que c’est de votre faute, pas de la leur, c’est ce que je me disais.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Stressée, très stressée, et surtout très déterminée à montrer que j’étais capable de réussir ma PACES du premier coup. Etant très fière de naturel, je ne supporte pas, ou peu l’échec, ce qui pousse encore plus au travail.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Très assidue et concentrée, je ne perdais pas une miette du cours, car n’ayant pas de prépa, si je loupais quelque chose, pas de polycopiés pour se rattraper.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Ordinateur pour la plupart, en anatomie j’étais celle qui prenais en note car je tapais vite. Sinon je prenais aussi beaucoup à la main, c’est dur car les profs parlent vite, mais ca permet de s’approprier le cours

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
Oui et je les connaissais par coeur à force de les faire, c’est méga important pour savoir comment le prof travaille, ce qu’il demande, ce qui est déjà tombé et ce qui est tombable.

Comment était organisée votre journée ?
Au premier semestre j’avais cours au matin, j’allais en cours de 8h à 12h, puis je m’installais en BU et je retapais ou réécrivais mes cours jusque 13h (histoire de ne pas avoir de monde à la cafet).

Je reprenais vers 13h30 jusque 19h avec une pause d’1/2 heure environ, puis de 20h à 22h30. La BU médecine de Lille a l’avantage d’être ouverte jusque 23h ce qui est pratique.
Au second semestre, je bossais moins tard et commençais à 8h30 au matin, histoire de dormir un peu.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
De ne pas travailler pendant les vacances, de profiter. De prendre le temps au début de bien apprendre les bases des cours, pour mieux comprendre.

De ne pas chercher à apprendre bêtement sans comprendre et aussi de savoir s’accorder des pauses, une sortie, du sport, quelque chose pour couper un peu.
Et puis si vous croyez en vous, battez vous pour réussir #Warrior

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Ma force de travail, ma fierté de vouloir réussir alors que très peu de gens croyaient en moi.
Au départ au lycée, j’étais une élève moyenne qui plafonnait à 11 de moyenne et encore, juste les beaux jours, mais j’avais une prof de maths qui me disait que si je travaillais vraiment à fond, j’étais capable de devenir l’une des meilleures de ma classe.

J’ai suivi ses conseils et j’ai progressé de 10 de moyenne à 17,5 au bac avec de très belles notes, alors que tous les autres me prédisaient un bac mention assez bien au grand max.

J’ai fait pareil en PACES, personne, ni même mes parents ne croyaient en mes chances, étant timide et fragile, ils pensaient que la pression serait trop forte et que j’abandonnerai. J’avais envie de prouver que j’en étais capable et qu’ils se trompaient sur moi.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
Dur, inutile maintenant que je passe en troisième année de dentaire et que je vois que ce que j’ai appris en PACES ne m’a servi à rien (du moins jusque là).

Mais elle a l’avantage de tester ses limites, de se confronter à soi même et de relever des défis. *

Et puis elle peut vous donner votre futur métier, j’ai choisi dentaire et je ne le regrette pas, j’adore ma filière, les cours, et le métier.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
J’y passais beaucoup de temps pour lire des témoignages, histoire de me rassurer.

23