Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Montpellier, 2013-2014, 209/2609

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S, spé maths, mention AB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Doublante

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Médecine, 150/2609

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
Dilettante, et ce depuis toute ma scolarité; je me suis toujours contentée du minimum, et les bons résultats suivaient à côté, donc je ne me suis jamais posé la question de faire plus…

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Ma fac se situait à 1h30 en voiture de chez mes parents, j’ai donc choisi de me mettre en colocation avec une amie qui faisait médecine aussi.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
5-6 minutes

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Oui, j’avais fait un stage de pré-rentrée mais qui franchement ne m’avait pas plus aidé que ça au niveau des repères (tout le temps dans la même salle) ; mais à ma fac tout était très bien indiqué, de plus mon parrain de médecine m’a vraiment beaucoup aidé à trouver les salles de td, etc, je me sentais donc relativement à l’aise !

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
J’avais trois mois de vacances d’été en tant que doublante (juin, juillet et août).
J’ai beaucoup profité des deux premiers mois, et le mois d’août j’ai commencé à revoir les points qui m’avaient posé le plus de problèmes en tant que primante (revisionnage de vidéos + polycopiés que j’avais de l’année dernière).

Cela ne m’empêchait pas de continuer à sortir et de profiter tout le mois d’août, puisque ça ne se limitait qu’à 2-3h par jour, ce n’était donc pas vraiment une contrainte !
Et j’ai, au cours des deux dernières semaines, assister au stage de pré-rentrée du tutorat qui regroupait vraiment l’essentiel !

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Je me limitais à du sport chez moi :p C’est à dire une demi-heure de renforcement musculaire plutôt intense, tout les jours.
Ca permet de vraiment aérer le cerveau, même sans forcément sortir de chez soi, et surtout après on est dans un esprit de compétition (dans l’idée d’avoir repoussé ses limites physiques), ce qui l’air de rien est très motivant pour bosser derrière (j’espère ne pas être passé pour une folle et m’être faite bien comprendre :p)

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
En tant que doublante, mes sorties étaient assez limitées (trop de culpabilité), et mes loisirs se consacraient à un épisode de ma série à chaque pause déjeuner/dîner (ça me permettait en plus de ne pas dépasser mon créneau de 45 minutes pour manger)

Sinon je voyais mon copain tous les week-end, du samedi soir 20h jusqu’au dimanche matin 10-11h, ça coupe vraiment la fin de semaine et permet de s’aérer, et surtout voir des personnes qui ne sont pas en PACES fait vraiment du bien, ça permet de repartir du bon pied et de se changer les idées !

Il m’est arrivé d’aller boire un café ou un chocolat chaud en ville, voir de descendre prendre un Macdo de temps en temps, ça ne prends pas plus d’une heure dans la journée et ça aère bien aussi 🙂

Sinon je pense que les soirées boîtes/fêtes etc sont à restreindre de son planning PACES, on prend beaucoup de temps à s’en remettre, et surtout c’est beaucoup trop de dispersion, en primante ou en doublante, j’ai toujours refusé d’accompagner des amies en boîte.

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Du tout, j’étais la première de la famille à entreprendre des études sup, ce qui fait que ma famille était d’autant plus motivante, car très admirative et consciente de la difficulté des études que je faisais !

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
7-8h, le sommeil était très primordial pour moi, une mauvaise nuit de sommeil m’était fatidique pour toute la journée, mais surtout bien dormir est important pour tout le monde, réviser/apprendre par coeur/comprendre un cours en étant fatigué ne fonctionne pas, ou dans ce cas on oublie trop vite !

Il vaut mieux aller se coucher tôt et reprendre le lendemain plutôt que de passer la soirée sur un cours qu’on mettra 2h à mémoriser au lieu de 30 minutes !

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
Pendant la période de cours, 8h de cours (hors les 4h de cours magistraux), et pendant les révisions, 12h (les 4h de cours magistraux par jour étant donc remplacés par des révisions persos)

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Je me plaçais à la place du prof, et faisait comme si j’expliquais mon cours à une personne extérieure. Parler à voix haute m’aide beaucoup à mémoriser, et expliquer son propre cours aide parfois à élargir beaucoup de points !

Sinon, comme une étudiante classique, j’étais adepte des stabilos :p
Pas vraiment de méthode particulière à part ça ; j’apprenais un cours, faisait le qcm avec le cours ouvert à côté (ça parait inutile mais ça me permettait de classifier le cours sous-parties par sous-parties, et de ne pas m’emmêler avec les centaines de formules etc :p), et ensuite un second qcm le cours fermé, je voyais donc vraiment où est-ce que le cours m’était réellement nécessaire pour réussir un qcm, et donc quel partie j’avais à réviser plus intensément.

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
Non, je déteste travailler sur des fiches malheureusement, mais je réécrivais beaucoup sur des morceaux de papiers (que je jetais par la suite), des formules, des points importants, etc.
J’ai une mémoire très visuelle et réécrire des notions importantes m’aidait à mieux réviser.

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Seule.

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Chez moi.

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
J’étais inscrite au tutorat.
On m’a beaucoup présenté les prépas associés à ma fac, mais sincèrement aucune ne me plaisait particulièrement, mais surtout les frais d’inscription étaient exorbitants.

De plus, beaucoup de personnes m’ont fait comprendre (et la prépa elle-même), que la prépa servait surtout à être encadrée plus qu’autre chose, quand on a pas un esprit bosseur et qu’on a besoin de quelqu’un qui nous « force » à travailler.

Si le tutorat de votre fac est compétent, ne payez pas une prépa ! Si en revanche vous avez peur d’être trop dispersé, prenez une prépa qui saura vraiment vous encadrer et vous « aligner ».

Personnellement je croyais en mes capacités de « bosseuse », et je ne voulais pas imposer à mes parents de me payer une école pour me « forcer » à travailler, je me forçais par moi même ^^
De plus, le tutorat de ma fac travaillait beaucoup avec les profs eux-même, ce qui fait que leurs concours blancs/colle étaient plus que représentatifs, le problème avec les prépas est qu’elles sont le plus souvent indépendante..

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Je n’y assistais jamais, je ne souhaitais pas suivre mon évolution par rapport aux autres, c’était tout le jour du concours et rien d’autre.

Je faisais les colles chez moi, donc je n’avais pas de classement mais en tout cas en regardant les corrigés en ligne je faisais tout de même relativement peu de fautes et obtenais une note finale honorable.

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
Très peu de retard (qui souvent était 2-3h de cours pas plus), que je rattrapais facilement le week end.

Quel était votre rythme de travail ?
En tant que primante, très irrégulier, mais en doublante j’ai su rester très fixée sur mes objectifs, à savoir bosser, bosser, bosser, sans m’essouffler.

En fait, je bossais, en me fixant une marge minimum de 1h. Si au bout d’une heure je me sentais capable de tenir, encore, hop je rajoutais une deuxième heure etc.
Généralement, au bout de 2h je fatiguais et faisais une pause, qui SURTOUT n’excédait pas les 10 mn, sinon on perd vite de vue son objectif.
Les seules pauses excédant 10 mn étaient mes 45 mn pour manger, et une demi heure pour le goûter :p

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Très compétition, mais je n’ai jamais eu de comportements dénigrants comme certains doublants peuvent avoir avec des primants… Je trouve que c’est de la méchanceté gratuite, il y a des traditions bien sûr, mais sinon je n’ai jamais cherché à écraser quiconque.

En revanche, quand je voyais quelqu’un partir en plein milieu du cours, j’étais la première à penser intérieurement (« une en moins, sélection ») ! :p

Etre en compétition me motivait beaucoup, j’ai toujours été comme ça, disons que mon leitmotiv était de passer devant tout le monde, de les « battre ».

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
J’étais de nature très peu stressée, disons que des fois je paniquais un peu quand je prenais du retard, mais en soit j’étais plutôt confiante, même en primante.

Je pense que c’était un de mes problèmes, ne pas assez stresser pendant les révisions et les prendre trop à la légère.
Disons qu’en doublante j’ai changé la donne, mais surtout, ne jamais arriver stressé au concours !!
Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire, mais dites-vous qu’en ayant bossé n’importe comment en primante je suis arrivé dans les 1000e (j’étais très confiante devant ma copie, en faisant abstraction de tout ce qui me manquait comme révisions, disons que je me suis persuadée de tout savoir), et la preuve que ça a marché, puisque d’excellents élèves tout au long de l’année ce sont retrouvés 800 places derrière moi, parce-que le stress les a plombé le jour du concours !

Essayez d’y aller le plus décontracté possible (quitte à prendre des cachets anti-stress)

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Ca dépend, certains cours sont vraiment lourds à supporter, et dans ce cas j’étais plus dispersée.
Mais sinon j’arrivais à me concentrer sur certains cours, et du coup il passait beaucoup plus vite !

Forcez-vous à écouter, pour me motiver j’imaginais que je devais prendre le cours pour une amie, et que si je ne le prenais pas bien, elle me tuerait ! haha :p

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
J’achetais les polycopiés des professeurs à la fac, qui sont je trouve indispensable, et je prenais les notes à l’écrit directement sur ce polycopié.
Sinon certains cours nécessitaient plus de notes que d’autre, et dans ce cas je complétais sur une page Word à l’ordi, que j’imprimais ensuite. C’est plus propre et mieux organisé.

Pas besoin de dictaphone dans mon cas, car je peux revisionner les cours sur Internet quand je le souhaitais, ce que je faisais de temps en temps lorsque des notions me paraissaient peu claires, ou que comme une idiote je n’avais pas écouté.

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
Non, je me servais surtout des colles du tutorat qui était très représentatives (parfois plus dures), et également des ED (QCM que les profs nous fournissent tout au long de l’année, pour ceux qui ne sont pas encore en PACES ^^)

Comment était organisée votre journée ?
Je me levais à 7h, et commençais à bosser.
De 8 à 12h je regardais les cours magistraux, directement chez moi (plus facile pour suivre, en amphi il faisait soit trop chaud, soit trop froid, le son du micro était souvent très mauvais, donc on entendait un mot sur deux à cause de la résonance de l’amphi qui était mauvaise).

Une pause d’une heure le midi, avec un épisode de ma série.
Ensuite je reprenais de 14h à 19h (avec bien sûr une petite pause à 16h, et des micros-pauses toutes les heures pour souffler).
De 19h à 20h, dîner devant ma série toujours, et je travaillais jusqu’à 21h30 grand max, après je me préparais pour aller dormir :p

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
De surtout prendre compte de l’importance de cette année.
Beaucoup d’étudiants (dont moi), l’ont pris à la légère, et se sont retrouvés mal classé, malgré de bonnes capacités.
Je pense qu’en ayant bossé dès le début à fond, j’aurais pu l’avoir en primante, car avec du recul les cours ne sont pas difficiles, c’est juste qu’ils demandent énormément de travail perso pour tout apprendre ^^

Et surtout, comme disait mon parrain de médecine, « douter est le maître mot ! » il faut à la fois être sûr de soi mais pas trop, surtout se dire qu’il y aura toujours meilleur que soi, et que le but est de faire mieux qu’eux !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Je pense que ma mère a joué un rôle très primordial, elle a toujours su trouver les bons mots pour me motiver, sans me rabaisser malgré mon échec en tant que primante.
Avoir quelqu’un sur qui compter est très important.

Enfin, j’ai eu la chance d’avoir une excellente mémoire et d’assimiler très vite les cours ; + le fait de ne jamais arriver stressé aux concours ; et l’esprit de compétition qui je pense joue quand même un grand rôle lors des grandes journées de révision, c’est une sorte d’auto-motivation !

De plus, cela faisait plus de 10 ans que je souhaitais faire médecine, c’était un rêve de petite fille, je pense que ça joue beaucoup d’étudier par vocation et non pas par obligation.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?
Le fait de prendre cette année trop à la légère, je pense que je me disais « au pire tu redoubleras ». Il faut y aller dès le début avec l’idée en tête de n’y passer qu’une année.
Pour réussir, pas de secrets, je passais mes journées à bosser, et au final ça a payé, il n’y a pas de secrets 🙂

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
Franchement, j’ai adoré. Même si ce n’est pas l’idée que je me faisais de mes années fac :p Disons que je profiterais de ma jeunesse pendant ma P2 !
Les soirées boîtes, fêtes etc m’ont manqués, mais j’ai adoré les enseignements de la P1, ça m’a prouvé que la médecine était vraiment ce que je voulais faire.

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Je passais surtout lire les témoignages, je n’ai pas eu le temps de visiter la suite du site malheureusement 🙂

150