Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Bordeaux, 2013-2014, 334

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S, spé Physique Chimie, mention très bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Doublante

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Médecine : 166Maïeutique : 18

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
J’avais un assez bon niveau au lycée. Très attentive en cours et je travaillais pas mal à la maison.

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
En primante j’ai habité en colocation de Septembre à Mars. Ma coloc ayant abandonné la PACES dès Novembre, l’ambiance c’est rapidement dégradée entre nous et j’ai déménagée en Mars pour être seule.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
En coloc, j’avais plus de 30min de trajet en venant en tram. Après mon emménagement en solo, plus que 5min à pied.

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Au début j’étais un peu paumée, mais finalement la fac n’est pas si grande que ça et on se repère facilement.

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Avant ma rentrée de primante, j’avais voulu les regarder un peu pour voir vite fait de quoi ça parlait. Mais j’ai vite abandonné quand j’ai vu que je ne comprenais pas grand chose.

Par contre avant ma rentrée de doublante, je me suis remise « au boulot » en Août. Etant donné que l’on était en vacances depuis le 1er mai, je me suis accordée 3 mois de vraies vacances et en Août j’ai décidé de revoir les cours du 1er semestre qui m’avaient donné pas mal de difficulté en primante.
Mais je ne les apprenais pas pour autant, je les relisais simplement, attentivement tout de même.
Ca me prenait 4h de mon temps le matin et l’après-midi je profitais encore des vacances. Même si je ne les apprenais pas, ça m’a permis de comprendre plusieurs petits détails (notamment en biochimie) avant la rentrée et d’être plus sereine dès le début des cours.

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Pas franchement.
Dès le départ je ne suis pas une fana de sport. Il m’est arrivée d’aller courir de temps en temps en primante (maximum 5 fois dans l’année) quand je faisais une crise de nerf et que je me mettais à douter au point de vouloir abandonner. On allait faire du squash une fois par semaine avec ma coloc, mais ça n’a duré que deux mois.

En doublante, j’allais faire 2h de vélo à la salle de muscu de la fac tous les samedis matin mais seulement parce que je devais accompagner mon père pour un marathon en mai. Sinon je n’aurais pas fait de sport de l’année.
Je reconnais tout de même que les rares fois où je faisais du sport, je me sentais plus sereine après pour la journée, même si du coup j’avais plus de mal à bosser l’après midi.

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
En arrivant en PACES, j’ai pratiquement arrêté de jouer de la musique alors que j’en faisais plusieurs fois par semaine au lycée.

Les rares fois où j’en jouais c’était quand je rentrais chez mes parents (1 fois par semestre en primante, 1 fois par mois en doublante).
Pour les sorties : aucune en primante, et 1 par mois à peu près en doublante quand je rentrais chez parents. J’en profitais pour voir mes copines du lycée comme elles ne sont pas sur Bordeaux.

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Non aucun

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
En moyenne je dormais 7-8h par nuit. En doublante je m’octroyais une grasse matinée le dimanche matin en me levant à 10h au lieu de 7h.

Et quand je manquais vraiment de sommeil, je m’accordais une sieste de 15min en début d’après midi.
Ca ne sert à rien de lutter contre le sommeil après le repas de midi, juste à « perdre » du temps en luttant pour apprendre un cours qui au final ne sera pas su et qu’il faudra rapprendre une fois le coup de barre passé.

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
En primante, j’allais aux 4h de cours de la journée et je bossais en plus 7-8h à la maison. Ce qui me faisait en gros une journée de 8h à 22-23H avec une pause de 2h pour les repas à peu près.

En doublante, je n’allais pas à tous les cours et j’arrêtais de travailler vers 19h-19h30 grand max hors période de révision. Ce qui me faisait des journées de 9h de travail maximum.
En période de révision par contre je travaillais de 7h à 21h avec une pause le midi d’1h30. Le changement de rythme, passer de 9h/jour à 12h/jour, est un peu brutal au début, mais ça me permettais de respecter mon planning de révision et de moins stresser pour les partiels à venir en me disant que j’aurais « largement » le temps de faire tout ce que j’ai à faire.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
J’ai trouvé ma méthode seulement en doublante.
J’imprimais TOUS mes cours, que ce soit des diapos ou du texte, j’avais besoin d’un support papier pour ajouter des notes si les diapos étaient assez complètes, et surtout pour fluoter les notions importantes.

Je ne tapais mes cours que lorsque le prof dictais ou quand les diapos n’étaient pas assez complètes pour m’évitais de mettre des notes partout et que ça fasse brouillon.
Une fois les cours imprimés et les notes rajoutées au besoin, les fluos devenaient mes meilleurs amis. (Attention toutefois à ne pas trop fluoter au risque de ne plus rien comprendre).
J’avais établi un code couleur : jaune= notion à retenir sans importance particulière, rose = notion supra-méga-ultra importante à retenir, orange = notion permettant de séparer différentes parties dans le cours, vert = exemple à savoir, bleu = titre.

Pour les poll d’anatomie, j’ai utilisé en plus un code couleur en soulignant au stylo (ça surcharge moins le poly) : vert = muscle, rouge = vaisseaux sanguins, jaune : nerfs, violet = lymphatique, orange = nerf.

Dès la première lecture je fluotais en fonction du code couleur. Après je pouvais commencer à apprendre mon cours.
Le « par coeur » n’étant pas spécialement mon fort, je relisais un maximum de fois le cours dans le semestre pour le retenir au plus juste.
La séquence fluo se déroulait l’après midi-même quand j’avais le cours le matin, ou alors le lendemain matin lorsque j’avais cours l’après midi. Je relisais ensuite une ou deux fois le cours pour l’apprendre.

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
En primante j’essayais de faire des fiches résumé de cours.
Mais qui dit résumé dit cours incomplet et donc lacune d’apprentissage.
En doublante, je notais toutes les erreurs que je faisais aux ED et aux colles du tutorat. En les classant par matière et par ED/colle.

Ce classement me permettais de mettre du fluo sur l’erreur en question si je la refaisait plus tard dans le semestre en refaisant les ED et les colles. Je relisais ces fiches uniquement à l’approche des partiels, et juste avant l’épreuve je relisais les erreurs fluotées.

Pour la biochimie, j’ai fait des fiches récap de cours avant les différentes réactions et les notions importantes à retenir. C’était une façon pour moi de mettre de l’ordre dans les cours des profs qui me paraissaient brouillon, et aussi une manière de simplifier tout ça comme j’avais assez de mal à retenir toutes les réactions et cycles à savoir.
Je ne lisais plus les cours des profs mais uniquement ces fiches pour les apprendre et j’ai réussi à tout retenir au final.

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Je travaillais seule.
Lorsque je travaille en groupe, je ne peux pas m’empêcher de regarder ce que font les autres autour de moi et je n’arrive pas à me concentrer. Toutefois, j’avais 2 amies sur qui je pouvais compter en cas de problème de compréhension.
On travaillait chacune de notre côté mais en cas de besoin on s’entraidait.

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Je travaillais chez moi. J’allais à la BU en cas d’extrême nécessité, comme lorsque j’avais un ED à 14h et que je finissais les cours à 12h45, ça m’évitais de faire l’aller retour chez moi et de devoir manger en quatrième vitesse.

Je n’arrive pas à me concentrer à la BU, je ne peux pas m’empêcher de regarder ce que font les autres autour de moi.

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
J’ai fait 2ans de tutorat.
La fille de mon médecin traitant y étais allée avant moi et me l’avait vivement recommandé. L’avantage par rapport aux prépa c’est que les tuteurs sont en relation directe avec les profs et leur soumettent les QCMs des EDs et des colles, ce qui permet de faire un tri entre ce qui est abordable et ce qui est trop compliqué aux yeux des profs.

On avait du coup une correction quasi parfaite (ou quasi car les profs et les tuteurs ne sont pas infaillible et certaines erreurs passaient à la trappe). De plus le tutorat de Bordeaux a mis en place un forum où les tutorés peuvent poser leurs questions. D’autres tutorés peuvent leur répondre, ou alors les tuteurs s’en chargent.

Ca permet d’instaurer un système d’entraide dans cette année très sélective. Enfin je ne cache pas non plus que le fait de payer seulement 50euros l’année m’a aidé à me décider pour le tutorat plutôt que pour une prépa.

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
En primante, pas franchement non. En doublante, je me maintenais sous la barre des 200, avec quelque pics sous la barre des 100 premiers. On était en moyenne 800 classés.

Pour me donner une idée de mon classement tout au long du semestre et de mon classement « réel » (avec ceux non inscrits au tutorat), je gardais toutes mes notes et classements dans un tableur excel, en multipliant mon classement par 3 pour le classement réel.
A la fin du semestre ça me donnait une bonne indication pour les révisions pour le concours blanc.

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
En primante, j’avais beaucoup de retard et je ne l’ai rattrapé que pendant mes révisions qui ne furent donc que des révisions à moitié.
En doublante, j’en avais un peu mais c’était gérable. Je le rattrapais le week end, ou si vraiment j’avais besoin je travaillais 1h de plus le soir.

Quel était votre rythme de travail ?
Pour le rythme de la semaine, voir plus haut « Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ? »

Pour le week end, je ne travaillais pas les cours de la semaine passée mais les cours de la colle à venir le mardi.
On avait 2 matières par semaine à la colle. Je divisais donc mon week end en deux : le samedi je révisais la matière la plus difficile et la plus consistante en relisant TOUS LES COURS DEPUIS LE DEBUT DE L’ANNEE, puis en faisant les EDs et colles de l’année précédente correspondants aux cours qui allaient majoritairement tombés le mardi.

Et le dimanche je faisais pareil avec la deuxième matière. Cette division du week end n’est bien sur plus possible à partir d’un certain moment du trimestre, notamment pour l’UE2 et pour l’UE1 où les cours sont très nombreux.
Je m’étalais donc jusqu’au mardi en laissant les cours du lundi et du mardi de côté. Le fait de revoir tous les cours depuis le début de l’année me permettait de relire encore et encore les cours, et surtout ceux du début du semestre qui ont tendance à se faire oublier au fur et à mesure que le semestre avance.

J’ai ainsi pu facilement voir 7 fois chaque cours avant les révisions.
Le mercredi, je rattrapais mon retard du lundi et du mardi.

Pour les révisions, je travaillais par bloc de 3-4h pour les grosses matières (UE1, UE2, anatomie) et par bloc de 2h pour les autres matières. J’alternais les différentes matières dans la journée. En faisant principalement du théorique le matin, et des QCMs l’aprés-midi et fin de journée.

Deux journées types de révisions au premier semestre seraient :
J1 : 4h UE1 (cours) / 2H UE3 (QCMs) / repas / 3h UE2 (QCMs) / 2h UE7 (cours) / 2h UE4 (QMCs)
J2 : 4h UE2 (cours) / 2H UE7 (QCMs) / repas / 3h UE1 (QCMs) / 2h UE3 (cours) / 2h UE4 (cours ou QCMs)
Je gardais la dernière semaine pour faire 2-3fois les annales.

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
J’ai toujours eu l’esprit compétition, même au collège et au lycée. En PACES, il était encore plus présent. Cependant, j’ai sympathisé avec deux filles de mon groupe de tutorat et je mettais mon côté compétitrice de côté pour les aider de bon coeur en cas de besoin.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Ca dépendait des périodes, mais principalement ni stressée, ni décontractée. Il m’arrivait de stresser quand j’avais beaucoup de retard ou que je n’arrivais pas à apprendre un cours malgré le travail fourni.
A l’approche des partiels, je stressais surtout le matin sur le trajet appart-parc des expos.

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Concentrée en début de cours, puis au fur et à mesure je me dissipée. Surtout en doublante quand les cours ne changeait pas beaucoup. Il m’arrivait parfois de quitter le cours avant la fin si le prof n’avait rien changé au bout d’une heure.

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Comme dit plus haut, les cours avec diapos bien complètes je les imprimait et rajoutait quelques notes au stylo. Pour les profs qui dictaient ou qui parlaient beaucoup, je tapais les cours sur ordinateur.
Je complétais les trous à l’aide du dictaphone (mon deuxième meilleur ami après les fluos ^^).

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
Comme dit plus haut, je gardais les annales pour la dernière semaine de révision, une fois que j’avais bien revu tous les cours. Je les faisais 2-3fois selon le temps et comme pour les EDs et les colles, je relevais mes erreurs sur fiches pour bien les relire juste avant l’épreuve.

Comment était organisée votre journée ?
Je commençais à travailler entre 8 et 9h (selon que j’ai cours ou non le matin). Je faisais une pause vers 10h30 pour manger un petit quelque chose. Je bossais ensuite jusqu’à 12h30-13h.
Pause le midi de 1h30-2h. L’après-midi la pause arrivait vers 17H-17h30 et je bossais ensuite jusqu’à 19h-19h30.

Pendant les révisions, je commençais à 7h, et je finissais le soir vers 21h. Le repas du soir avait lieu une fois ma journée de révision terminée car sinon je n’arrivais pas à me remettre à bosser après manger.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Ne pas oublier de s’arrêter de travailler de temps en temps !!! (Facile à dire certes ^^)

Pendant mon année de primante je me tapais des journées de malade 7j/7 et je ne rentrais chez mes parents que pour les révisions => J’ai redoublé. D’un autre côté j’avais des copains qui rentraient chez eux toutes les 3 semaines voir leur copine et s’octroyaient donc un break une fois par mois à peu près => Ils n’ont pas redoublé.

En doublante j’ai donc travaillé moins tard le soir, j’ai fait la grasse mat’ tous les dimanches (ou presque), et je suis rentrée chez mes parents une fois par mois => J’ai eu mon année. Et pourtant je n’ai pas eu l’impression de perdre du temps à ne pas travailler.

Avoir une organisation précise dans ses cours et son travail. Il y a beaucoup de choses à apprendre alors si en plus votre méthode est brouillon et si c’est le bazar sur votre bureau, vous allez perdre du temps inutilement.

Faire du sport de temps en temps si possible, ça défoule bien quand même.

Etre assidu aux EDs et aux colles (du tutorat ou de la prépa) même si c’est tard le soir, qu’il fait nuit, froid ou alors beau et chaud quand le printemps est là. Forcez vous quand vous n’avez pas envie. Même si vous n’êtes concentré qu’à moitié, ça fait toujours une « relecture » de plus du cours.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
La hargne de réussir malgré mon échec en primante.
Le support affectif de mes parents, sans lesquels j’aurais abandonné plus d’une fois en primante.
Mon envie de toujours avoir envie d’apprendre des choses nouvelles.
L’envie de ne pas s’être tapée deux ans de dur labeur et d’absence de vie sociale pour rien.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?
Mon manque de méthode a contribué grandement à mon redoublement. Après les partiels du 1er semestre de mon année de primante, j’étais classée 760ème.

Même si je savais que j’étais loin des 340 premières places, je me suis accrochée pour éviter d’avoir trop de lacune en doublante et parce que je me disais que c’était toujours possible de remonter.
Mais ensuite les cours d’anatomie ont commencé et là je me suis avouée vaincue. J’ai donc bossé avec un peu moins de convictions tout en pensant à l’année suivante.

Pendant l’été de transition, j’ai cherché une méthode de travail qui pourrait être efficace pour mon année de doublante (notamment sur le site reussirmapaces.fr). Je me suis raisonnée en matière d’utilisation du fluo car trop de fluotage empêche un bon apprentissage. Et je me suis remotivée pour être à fond dès le début.

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
Sur le coup : horrible, inhumaine, déconcertante (faire un trimestre de SVT de terminale en seulement 4h en PACES avec plus de détails, ça fait se remettre en question dès le premier cours de l’année).

Après réflexion, on relativise et je me dit que malgré tout travail fourni et les sacrifices obligatoires (moins de sorties que je le voulais par exemple), ça en vaut la peine et que finalement c’était pas si terrible.

Il faut se dire que ce n’est que la première année d’une longue série d’années où le travail ne sera pas forcément moins important. Je reconnais tout de même qu’une fois sortie de la vie de PACES, j’ai eu l’impression d’avoir fait une pause de 2ans dans ma vie entre le bac et maintenant pour tout ce qui ne concerne pas mes études.

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
J’adore ce site, il m’a beaucoup aidé avant mon année de doublante et je regrette de ne pas l’avoir connu avant pour mon année de primante.
J’ai acheté aussi le livre sorti et il m’a beaucoup aidé pour gérer mon année de doublante.

36