Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Paris VI, 2013, 313

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S spé P-C, mention Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Doublant (pour deux fois plus de plaisir)

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Médecine 65 / Odonto 28 / Pharma 58 / SF 43

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
Bon niveau, assidu mais je sélectionnais mes matières +++

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Chez mes parents

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
Entre 45mn et 1h selon les bons vouloirs de la SNCF

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Assez rapidement puisqu’on était plusieurs de mon lycée à s’être inscrit à P6. Je me suis assez rapidement fait des amis en ED et à la prépa également donc j’ai pas été perdu très longtemps.
Cela dit question méthode de travail j’ai bien ramé, je l’ai trouvée qu’au deuxième semestre de primant, au premier semestre c’était un vrai bordel !

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Non parce que je me disais que la rentrée était fixée à une date pour une bonne raison. Je n’ai jamais regretté de ne pas avoir pris d’avance, j’étais déjà bien assez crevé sans avoir travaillé l’été alors si je l’avais fait j’aurais sûrement fini sur les rotules.

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Non mais ça c’est parce que je suis une loque.

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
Primant :
Au premier semestre très peu, je bossais beaucoup (mais pas efficacement donc bon…).
Au deuxième semestre je sortais et prenais beaucoup de pauses. Je savais que je ne passerai pas, j’ai bossé le minimum nécessaire et ayant trouvé une méthode qui marche pour moi, j’avais pas besoin de beaucoup en volume horaire. Typiquement sur une semaine je foutais rien pendant 2 ou 3 jours. C’est vraiment pas recommandé par contre !

Doublant :
Au premier semestre je sortais peu mais je m’accordais des pauses hebdomadaires. Le samedi soir je me regardais des films/séries et le dimanche matin c’était grasse matinée.
Au deuxième semestre mentalement j’étais épuisé, je sortais assez régulièrement, une fois par semaine. Pas de grosses soirées, mais suffisamment pour pouvoir prendre l’air mentalement. Je m’accordais beaucoup de temps pour les divertissements aussi (films/bouquins/jeux/sketuveu).

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Aucun, je suis le seul de la famille à m’être lancé dans un cursus scientifique (et a fortiori en santé).

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
Entre 6 et 7, je ne suis pas un gros dormeur, ça me suffisait globalement.
Je m’accordais quand même une grosse nuit le samedi, entre 8 et 9h.

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
Je ne travaillais pas beaucoup en volume horaire comparé à d’autres P1, entre 7 et 8h par jour en moyenne, plus proche des 10/11h pendant les périodes de révisions intensives.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Alors là ça dépend énormément de la matière, je vais faire rapide quand même pour pas pondre de pavé :

UE1:
Biochimie : J’apprenais le cours à fond et je faisais les TD de la fac qui sont vraiment bien faits. Je faisais aussi les annales. Il faut faire beaucoup d’exercices dans cette matière et vraiment connaître son cours sur le bout des doigts.
Chimie organique et chimie générale : J’apprenais pas trop le cours, surtout le formules et détails à la con de chimie G, mais en chimie O je n’ai presque jamais ouvert le poly. J’allais en cours et j’écoutais, simplement. Je prenais en note les détails ou astuces qui me semblaient intéressants. Par contre exercices +++++. Je faisais tout ce que j’avais sous la main : prépa, tuto, bouquins des profs, ED…

UE2:
Biocell : Exercices, exercices et encore exercices. J’apprenais quand même quelques détails mais je me démerdais surtout pour comprendre.
Le reste : Il faut apprendre le cours, y a pas de secret. Que du par coeur. Ce que je faisais c’est que j’apprenais un chapitre puis j’enchaînais sur plein de QCM + Annales du chapitre en question.

UE3.1: Physique : j’ai fait l’impasse (à éviter) sauf en radioactivité. Biophy : compréhension du cours +++. Ensuite je prenais les ED des années précédentes et les annales pour bien maîtriser.

UE3.2:
Physio : Pas trop de par coeur, beaucoup de compréhension et de logique. Je relisais souvent les cours pour être sûr qu’aucun détail du fonctionnement de tel ou tel système ne m’échappe. Beaucoup de QCM.
Biophy : Pareil qu’en UE3.1 mais un peu plus compliquée.

UE4: Je faisais beaucoup d’exercices. On a droit au doc, apprendre le cours est inutile (comme en biophy et physique d’ailleurs). Par contre il faut vraiment le comprendre, donc je faisais des exos simples au début puis de plus en plus compliqué.

UE5: J’ai pris en note à l’ordi TOUS les cours, puis j’apprenais avec des planches/schémas pour bien comprendre. J’apprenais surtout les structures en image puis j’en déduisais les réponses aux items phrasés. J’arrive pas à apprendre l’anatomie en texte brut donc c’était surtout de la visualisation.

UE6: Je faisais beaucoup de QCM, rien de spécial pour cette matière. Certains cours sont chauds à comprendre.

UE7: Je bossais ça tous les jours mais honnêtement je la bossais très mal. De toute façon les épreuves sont foireuses dans cette matière…

UECS1 : C’est de l’anat, donc pareil que l’UE5.
UECS2 : Je faisais tout un tas d’exercices, il faut comprendre le cours plus que l’apprendre. Les annales sont très utiles.
UEP : Pareil que la chimie O, beaucoup d’exercices même si là du par coeur est nécessaire donc j’apprenais quelques détails à la con.
UEO : J’ai coché au hasard.
UEM : Je ne suis pas allé à l’épreuve.

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
J’ai fait quasiment aucune fiche parce que :
1/ Flemme.
2/ Je suis bordélique.
3/ J’aime pas multiplier les supports.

J’ai quand même fait un carnet de révisions de dernière minute où je notais tout ce que j’oubliais et des formules ou détails à la con.

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Je travaillais seul dans un groupe.
C’est à dire qu’on se retrouvait en groupe à la BU, en cours, pour manger etc histoire de pas être isolé mais je bossais dans mon coin avec ma musique et je ne les rejoignais globalement que pour manger. Mes pauses se résumaient à dormir la tête sur mes bras pendant 5mn, je sortais rarement de la bibliothèque.

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Je bossais à la BU tous les jours du lundi au samedi et le dimanche à la BNF en doublant puisque dès que je mets le pied à la maison je ne travaille tout simplement pas.
En primant c’était un peu aléatoire.

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
Primant :
Les deux mais surtout la prépa. La mienne n’a pas valu le coup, mais je recommande la prépa pour ceux qui ont pas de méthode au point en arrivant à la fac et qui ont vraiment peur de se perdre rapidement. Ca permet d’avoir un cadre assez personnalisé et d’avoir toujours un soutien moral et scolaire à disposition.
Le tutorat j’y allais puisque les concours blancs c’est très important, même s’ils sont pas toujours au top, au moins on peut corriger leurs erreurs et voir ce qui va pas, ça fait toujours réviser.

Doublant :
Tuto + formule de concours blancs. J’avais entre 3 et 5 concours blancs par semaine, ce qui donnait un rythme TRES soutenu et c’est nécessaire en doublant, j’étais toujours à fond. En plus l’évaluation continue permet de voir ce qui va pas en détail.

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Primant : on oublie !

Doublant : au premier semestre j’étais tout le temps dans la barre des 15% (autour des 5-10% en général).
Au second semestre j’étais plus proche des 20-25% mais c’est parce que les gens qui étaient mal classé avaient globalement abandonné l’entraînement et que du coup on se retrouvait qu’entre gens motivés.

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
En primant je comptais plus mes semaines de retard, c’était juste ingérable, j’ai pas redoublé pour rien…

En doublant le maximum de retard que j’ai eu se comptait en quelques jours, ça n’a jamais dépassé une semaine donc rapidement rattrapable.

Quel était votre rythme de travail ?
Comprendre le cours, l’apprendre et ensuite s’entraîner +++++++.

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
J’aidais mes amis mais je sélectionnais l’aide et la personne.
C’est triste à dire, mais c’est la dure réalité du concours.
Cela dit c’est motivant d’aider ses potes puisque ça permet de s’échanger des méthodes, des cours, des astuces…

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
En primant un mélange des deux, en doublant j’étais très serein et zen.
Globalement ma ligne de conduite était : « donne tout ce que t’as, si tu rates c’est que c’est pas pour toi et tant pis »
J’ai quand même envoyé chier beaucoup de gens sur la fin parce que le stress s’accumule quoiqu’on y fasse !

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Si le cours était intéressant j’écoutais. Si c’était chiant soit je partais soit je papotais avec mes amis. C’est pas bien mais c’est difficilement évitable malheureusement.

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Ma fac enregistre tous les cours et on a des polys globalement bien foutus donc j’ai pas pris beaucoup de notes.
Les seules vraies notes sont en anat : tout à l’ordi avec schémas et couleurs.
Le reste c’est des annotations directement sur le poly.

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
Oui, on peut pas vraiment s’en passer !

Comment était organisée votre journée ?
Journée BU typique :
Lever 7h30, je bossais à la BU de 9h à 13h avec une ou deux pauses de 5-10 mn entre deux chapitres souvent.
Puis pause déj’ entre amis. Retour à 14h, jusqu’à 18h. L’aprem c’était surtout de l’entraînement parce qu’après manger on a tendance à roupiller. Pareil, des petites pauses de 5-10mn, souvent une sieste de 20mn vers 15h30 par contre. (Mieux vaut ça que rêvasser pendant des heures).
Une fois chez moi je mangeais puis je foutais plus rien.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Il y en a beaucoup mais les principaux :
– Travailler régulièrement et pas par pics (genre à l’approche d’un CB). C’est important pour faire travailler sa mémoire, on apprend beaucoup plus vite après.
– Trouver SA méthode de travail. Chacun son truc. Certains de mes amis bossaient de 8h à 23h et galéraient, d’autres bossaient de 9h à 18h et sont arrivés très très bien classés. Ca dépend vraiment de la méthode de chacun. Perso je m’arrêtais de travailler dès que je sentais que ce que je faisais ne servait plus à rien. En lien avec ça :
– Se chercher, apprendre à se connaître. C’est rarement au lycée qu’on apprend à travailler. Si pendant votre P1 vous voyez que vos résultats suivent pas, essayez de changer de méthode, tout simplement !
– Se détendre régulièrement, s’aérer l’esprit et se changer les idées. C’est capital pour pas péter un câble.
– Eviter de rester seul. La solitude c’est très mauvais, encore plus dans des conditions pareilles.
– Bien dormir, bien manger, respecter son corps. C’est très très important. Si vous sentez que vous devez dormir, dormez. Faut pas vouloir jouer les warrior, ça sert à rien à part se flinguer et bousiller sa mémoire.
– Ne perdez pas de vue votre objectif. La motivation reste clé !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
La motivation. J’étais un peu seul dans ce bâteau, personne ne m’a forcé à aller dans cette voie.
Ma mère me répétait souvent : « Tu t’es mis tout seul dans ce truc, tu te démerdes ! »
C’est ce que j’ai fait, et ça a marché.

Je pense aussi que garder beaucoup de contacts hors P1 m’a bien aidé. Je connais beaucoup de gens qui ont pas revu leurs amis hors P1 et qui commençaient à en avoir vraiment marre de n’entendre parler que de ça tout le temps.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ?Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?
Le fait de n’avoir trouvé une méthode qu’au second semestre.
En doublant j’ai simplement appliqué et renforcé cette méthode en travaillant plus longtemps et plus sérieusement.
J’ai aussi appris à être ultra régulier dans mon travail.

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
Eprouvante mais enrichissante.
On s’en prend plein la tronche, c’est indéniable, mais avec un bon groupe d’amis c’est presque agréable.
Avec du recul ça n’était pas si agréable que ça, mais en P1 on est littéralement sur une autre planète. On devient une autre personne, nos centres d’intérêts changent et on se satisfait de peu.

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Il évolue vite et c’est bien 😉

11