Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Besançon, 2012-2013, 176 pris.

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S, spé physique/chime, mention assez bien.

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Triplant

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Médecine/dentaire/pharmacie, 51/31/21

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
Outrageusement dilettant mais j’arrivais tout le temps à m’en tirer en travaillant à la dernière minute.

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Tout seul.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
environ 20 min.

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
PAS DU TOUT !

J’ai subi une énorme difficulté d’adaptation tant sur les cours que sur le rythme de travail et les attentes propres au concours. J’ai mis un peu près 1 an à m’organiser.

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
non, j’ai tenté mais je me suis vite rendu compte que les vacances sont tes seuls moments de liberté et qu’il faut les savourer pour mieux aller au « charbon » par la suite.
je déconseille cette idée tentante, il vaut mieux partir dès la rentrée à fond.

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

J’aimais beaucoup la course à pied, à mon sens c’était idéal pour me vider la tête et essayer de garder un semblant d’équilibre psychologique. J’essayais d’en faire une fois par semaine et ce même en période de révisions.
Même si la tentation de sauter cette activité se faisait sentir quand la pression du travail devenait importante, je me refusais à la rogner. C’était une façon comme une autre d’avoir une bouffée d’air dans la semaine.

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
J’ai pour ainsi dire totalement stopper tous mes loisirs durant les 9mois de la PACES.

Du coté des sorties j’ai eu moins de courage et heureusement ! Je me limitais à une sortie par mois environ. Du coup je la choisissais avec attention et je me « lâchais » sans penser aux conséquences du lendemain matin. Mais je m’octroyais que le matin, l’après midi (souvent le dimanche) je devais être au taquet.
Les sorties même si elles ont un caractère culpabilisant permettent de maintenir un lien social avec ces amis et de ne pas les « perdre ». C’est aussi une des clés de la réussite !

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Non.

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
j’essayais de ne jamais descendre en dessous de 7h par nuit, je tournais généralement autour de 8h.
Surtout pas de nuit blanche ça ne sers à rien excepté de chambouler toute sa semaine de sommeil. Respecter une certaine stabilité dans les moments clés de la journée (le petit déjeuner, le temps de midi et le coucher) est crucial.

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
9h grosso modo ! (je ne compte pas les 4h de cours en fac).

Les pauses se résumaient à 1h le midi et 1h30 pour le diner.
5-10min par ci par là pendant l’après-midi.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Je me prenais 2h-2h30 maximum tout les jours pour apprendre une première fois les cours du matin.
Le reste du temps je révisais les cours du jour précédent plus des cours de la matière qui allait tomber en prépa.
Le vendredi soir et le dimanche je révisais les cours vus durant la semaine.
Le samedi je révisais à fond la matière qui tombait en interro.

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
Quasiment jamais de fiches sauf pour les listes de notions à apprendre sans nécessité de compréhension (en histologie par exemple). Il faut pas perdre de vue que : tes fiches c’est ton cours. J’entends par là que tu dois tout savoir par cœur ton cours donc si des passages coincent il faut souligner, annoté et mettre des couleurs.
Les fiches, à terme,sont une perte de temps et on en a peu.

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Seul mais j’avais toujours un ou deux copains pas loin de moi que je pouvais questionner sur des blocages.
La PACES ne se prête pas vraiment à être en groupe, on est trop vite tenter de s’éparpiller: contre-productif !

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Uniquement à la BU, l’ambiance studieuse m’y était largement profitable.

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
Le tutorat pour être efficace doit être utile, porter sur ce qui est demandé au concours et ne doit pas faire perdre trop de temps.

J’avais mes trois années une prépa, c’était en quelque sorte le pilier de mon travail. Les interros me poussaient à me dépasser. Néanmoins les cours de prépas sont TRES peu utiles.

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Toujours dans la première partie du classement.

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
aucun retard d’une semaine à l’autre. Tout retard pris pendant la semaine je le rattrapais pendant le week-end.
C’est vraiment une des »lois sacrées » de la PACES.

Quel était votre rythme de travail ?
Progressif, le premier mois de chaque semestre servait de rampe de lancement et après je gardais le même rythme qui s’accentuait une dernière fois pour les périodes de révisions.

Il faut absolument s’écouter, travailler trop et trop vite c’est très dangereux.

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
J’étais dans l’entraide avec mes amis du lycée avec qui j’étais en cours. Pour le reste pas de cadeaux, je restais indifférent aux demandes d’aide venant des autres.
On est pas là pour cueillir du muguet mais faut pas oublier de rester respectueux.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
très mais vraiment très stressé ! Je me disais que plus j’avais peur de l’échec plus je fournirais du travail.

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
J’étais concentré enfin suffisamment pour compléter mes cours mais je relâchais quelques fois la pression en profitant de l’ambiance particulière de l’amphi.

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Sur ordinateur (plus rapide et claretée des cours), j’utilisais aux moments chauds le dictaphone mais je me méfiais de son pouvoir chronophage !

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
Totalement c’est LA BASE !! en Biophysique par exemple on ne fait rien sans. C’est le meilleur moyen de devenir un guerrier du QCM.

Comment était organisée votre journée ?
levé: 7h.
début des cours: 8h.
déjeuner: 12h
début de l’après-midi révisions: 13h.
fin: 19h
pause diner: 19-20h/20h30.
travail du soir: 20h-23h.
coucher: 23h05

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Avant tout,ce sont des conseils qui s’adresse à la tête plus qu’au travail.
– Il faut garder le moral, c’est le vrai moteur. Il entraine la motivation et donc le travail.
– Chacun son propre fonctionnement, écouter d’une oreille distraite les conseils de tout le monde.
– Choisissez ceux qui vont passer l’année de guerre avec vous, ils seront importants.
-Rien n’est jouer avant la fin de l’année.
-Apprendre à se concentrer et à travailler des heures sans trop de pauses c’est un des tous premiers objectifs.

pour le travail:
-Pas de retard.
-Pas d’impasse.
-Essayer d’avoir des cours des néo-p2 c’est avantageux.
– soyez régulier, la routine c’est lourd mais salvateur.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
L’obstination, l’abnégation aussi. Avoir le sens du sacrifice c’est fondamental.

Ma capacité de travail également mais sans motivation c’est inutile !

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ?Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?
Il faut parfois du temps pour trouver ses marques et une bonne organisation que le lycée n’apporte en aucun cas.
Une fois tout cela trouvé (en redoublant) on peu presque « dérouler le tapis »toute l’année.

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
C’est d’une telle difficulté perverse qu’elle vous façonne pour plus tard.

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
C’est bien ficelé ! On voit un peu plus précisément ce qui fait la spécificité de cette année et ce n’est que trop rare.

5