Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Fac de Nîmes (rattachée à celle de Montpellier), 2016, numérus médecine 209

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
S SVT mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Doublante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Primante: Médecine: 430 . Doublante: Médecine 36, Dentaire 23, Pharma 32, Maïeutique 17

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
J’avais des facilités et étais un peu du genre « dernier moment »….

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Primante en colocation et en doublante dans un appartement

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
5 minutes

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
J’ai fait une pré-rentrée dans ma prepa privée et j’ai donc commencé le 11 aout mon année de primante. Ca m’a permis de rencontrer déjà certaines personnes avec qui j’ai ensuite continuer mes 2 ans de paces. De plus, la fac de Nimes n’est pas très grande et beaucoup de gens travaillent à la Bibliothèque Universitaire (BU), là encore j’y ai rencontré des gens avec qui j’ai continué de bosser. Je n’ai pas eu trop de mal a m’habituer à ma « nouvelle vie » mais j’ai mis 3 bons mois avant de comprendre que la BU allait changer ma vie! J’y suis allée une fois et dès lors, j’y étais chaque jour jusqu’à mon dernier concours!

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
En primante comme je l’ai dit plus haut, j’ai fait un stage de pré-rentrée dans ma prepa privée (Sup’Perform, à Nimes). On commence les cours des différentes matières avant la rentrée histoire de se sentir à l’aise les quelques premières semaines (seulement hélas ahah…!) Je conseille ce stage pour les primants, il est clairement indispensable!

En doublant, j’ai très peu travailler durant l’été. Je suis une grosse fétarde donc je suis sortie tout l’été. J’ai repris mes forces… J’ai recommencé à trier mes cours de primante début aout, et j’ai recommencé à travailler un petit peu la dernière semaine d’aout. J’avais décidé de travailler uniquement mes grosses impasses de primante (comme la thermo, l’enzymo…). Mais j’ai eu beaucoup de mal à m’y remettre avant l’heure je l’avoue..!

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Pas du tout, je suis allée courir une fois en primante mais je déteste la course ahaha donc je n’ai pas retenté l’expérience!

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
Très peu. J’avais du mal à m’accorder du temps libre sans culpabiliser. Toute fois je ne travaillais jamais le samedi soir. C’était ma soirée détente : ma mère venait sur Nîmes et nous allions au restaurant!

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Pas du tout!

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
C’était assez variable… J’essayais d’avoir 7-8h… Mais (avant les concours surtout) il m’arrivait de dormir seulement 5 heures par nuit… (le stress maintient en forme je vous assure!)

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
je dirais entre 10 et 12 mais là non plus ce n’est pas très régulier… J’ai eu des périodes compliquées où il m’arrivait de repousser le réveil jusqu’à 10,11h et donc de commencer ma journée très tard… A l’inverse avant les concours je pouvais faire du 7h-3h du matin…

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
J’apprenais seule devant mon cours, une feuille à coté et je ré-écrivais sans cesse… Parfois je me récitais le cours dans ma tête mais c’était plus rare… Je surlignais beaucoup mais n’avais pas de code-couleur. C’était un peu au feeling dans le but que les différentes notions ressortent… Je travaillais avec beaucoup de potes et on avait tous une technique différente! je crois que ça, c’est vraiment différent pour chacun et c’est peut être ce qui est compliqué en PACES: tu dois trouver ta propre méthode, simple et efficace, très rapidement…

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
Non je n’en faisais pratiquement pas. La prepa nous en donnait quelques unes. En maths par exemple, leurs fiches étaient mes seuls support de cours. La prepa nous rédigeait des poly en physique qui résumait 300 pages en une quinzaine (trop génial!!!).

En PACES il faut tout savoir alors c’est difficile de résumer… On oublie forcement des détails qui peuvent tomber le jour du concours… Je préfère les schémas, les tableaux récapitulatifs très précis.. Mais la fiche telle quelle comme on la fait au lycée, je suis pas sure que ce soit très rentable in fine…

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
J’étais seule pour apprendre. Par contre, j’ai rencontré beaucoup de gens qui sont devenus mes amis et mes collègues de travail. On se retrouvait tous les jours, on mangeait ensemble, faisait nos pauses ensemble… Je pense que ça a été très important pour moi de trouver un bon groupe moteur qui me tire vers le haut!

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Les 3 premiers mois de PACES primante, chez moi… Mais arrivées les révisions je me suis retrouvée submergée de travail et complètement en panique… Un de mes potes de la prepa m’a proposé de l’accompagner a la BU, ce que j’ai fait! A partir de ce moment, je n’ai plus jamais travaillé chez moi! Je bossais à la BU la journée. Le soir, de 20h30 à 23h30, je travaillais dans ma prepa avec 2 ou 3 copains : l’administration nous avait donné le double les clefs en début d’année ce qui nous permettait d’y travailler à chaque fois qu’il n’y avait pas de cours !

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
J’ai fais la prepa les deux années, primante et doublante. J’étais a Sup’Perform, à Nimes pour ceux qui y seront. A Nîmes/Mtp les cours magistraux sont retransmis en vidéo (on voit le prof en train d’expliquer son cours et son diapo est afficher à l’écran), sur internet. On a donc accès à tous les supports de cours et tous les cours eux même. Ma prepa me permettait surtout d’avoir un rythme puisque je n’allais pas en amphi pour les cours magistraux.

Avec la prépa, j’avais telle matière tel jour à telle heure, et je ne me souciais de rien: c’était toujours les mêmes horaires, le même groupe et le même prof. Trouver un rythme, et le conserver de la rentrée jusqu’au concours, c’est une des nombreuses choses compliquées en PACES. La prépa t’aide pour tout ça. C’est plus facile de s’organiser autour des cours imposés par la prepa plutôt qu’à partir de rien… Les cours des profs de la fac sont résumés, on nous délivre des fiches récapitulatives…

On a un suivi hebdomadaire, voire quasi quotidien si l’on y prend toutes les matières. Les profs sont sympas et on est en petits groupes. Personnellement je pense que sans la prepa, ça aurait été très difficile de finir dans le numérus : ça a été quelque chose de décisif que je conseille fortement, surtout la première année!

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
En primant j’étais assez moyenne, je faisais très rarement de bons résultats même si je donnais beaucoup du mien par ailleurs…
En doublant c’était très nettement différent. J’arrivais souvent bien voire très bien classée (sauf en physique….)

Mes résultats à la prépa correspondait bien a mon vrai niveau. Mais je n’ai jamais eu d’aussi bons résultats que ceux que j’ai eu au vrai concours (en doublant)… La concentration le jour J joue très clairement sur la note finale, il faut s’en souvenir!

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
Oui, je crois que je ne me suis jamais senti  »pas en retard » en fait…! En doublant je l’ai géré de la façon suivante: au premier quad je suivais le rythme de la fac pour l’UE1 (chimie) seulement : je ne m’autorisais aucun retard dans cette matière. Pour la physique et les maths, je suivais le rythme et le programme de la prepa (qui était largement faisable et rentable). Pour l’UE2 (cyto, histologie..) j’essayais de suivre le rythme de la fac (qui est difficilement faisable de mon point de vue) tout en m’accordant 1 à 2 semaines de retard (que je rattrapais au moment des révisions, un mois avant le concours).
Le deuxième quad est plus long et donc le retard se rattrape aisément si l’on est régulier et assidu!

Quel était votre rythme de travail ?
Idéalement :
8h – debout : ptit dej, douche, jme prépare je pars à la BU
9h – 12h : travail perso à la BU
12h – 13h30 : pause repas avec mes potes à la cafète de la fac
13h30 – 16h : travail perso à la BU
16h – 16h30….17h (le plus souvent..) : pause café avec mes potes
17h-19h30 : travail perso à la BU
19h30 – 20h30: diner devant la télé
20h30 – 23h/23h30… : travail perso à la prepa avec 3 potes à moi

à cela il faut rajouter la prepa, 2h par jour, 4jours par semaine (si l’on prend toutes les matières)…

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Assez altruiste. J’avais un bon groupe et on s’aidait pas mal entre nous! On n’hésitait jamais à se poser des questions les uns les autres quand on avait une incompréhension, et on se filait certaines fiches ! Mais mes potes étaient vachement bons et j’adorais me comparer à eux lors des colles a la prepa : il n’y avait jamais rien de méchant, mais ça fait aussi du bien de se souvenir que nous sommes dans une véritable compétition!

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
décontractée….. puis deux à trois semaines avant le concours complètement stressée!! Mais j’arrivais à utiliser ce stress pour travailler toujours plus et pour donner absolument tout ce que j’avais quelques jours même avant le concours!

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Concentrée! C’est indispensable il ne faut jamais perdre son temps!

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
J’imprimais le poly de cours et je rajoutais mes notes à la main! Un conseil: essayez de bien écrire vos notes, c’est du temps gagné pour apprendre rapidement ensuite une fois qu’on reprend le cours!

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
Idéalement oui. Ma prepa avait fabriqué des annales corrigées que j’ai acheté pour un prix très correct. C’est un très bon outil qui permet de bien apprivoiser les qcms et de capter le style de questions que peuvent poser les différents profs.

Comment était organisée votre journée ?
Je me levais (péniblement) aux alentours de 8h… J’avais un peu moins d’une heure pour me préparer et j’arrivais à l’ouverture de la BU c’est à dire à 9h. Puis je m’installais dans une salle pas très loin de mes potes. Je travaillais jusqu’à midi. Je descendais manger à la cafète avec mes copines de la fac et je me remettais au travail entre 13h30 et 14h. J’avais souvent prépa dans l’après midi. En général on faisait une pause tous ensemble à 16h.

Elle durait plus ou moins longtemps en fonction de notre motivation et de notre état de fatigue. Je finissais mon après midi de travail à 19h30, je rentrais manger chez moi, devant la télé. J’avais les clefs de ma prepa et j’allais y travailler tous les soirs avec 2/3 copains de 20h30 à 23h/minuit. Puis je rentrais chez moi et je dormais!

C’était une organisation bien rodée. Je faisais toujours la même chose et c’était devenu une habitude!

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
De rester motivé, de croire en soi et de faire en sorte que ça marche!

Pour le coté plus  »pratique » : d’avoir des boule quies , de bosser à la BU, de se faire des potes à la fac et de bien rigoler aux pauses! De prendre une prepa même si malheureusement c’est cher… de trouver sa méthode de travail le plus rapidement possible (c’est à dire de la chercher: il faut tester, essayer différentes techniques..avant de trouver la bonne) et de se décharger au maximum des autres taches du quotidien (ménage, machines, courses…)..

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Selon moi plusieurs choses essentielles.

La première me parait indispensable: ma mère était hyper présente. Elle habitait à 40 min de mon appartement. Elle venait tous les samedis soirs (elle n’en a jamais raté un seul en deux ans…!). Elle m’apportait mon linge propre et récupérait mon linge sale. Elle faisait mes courses et s’occupait de me préparer certains plats cuisinés pour ma semaine. Elle a été présente de A à Z et m’a toujours soutenue et je pense que c’est super super important !

La deuxième est que j’ai une très grande motivation : je ne me suis jamais posé la question d’abandonner!

La troisième raison c’est que j’avais un bon groupe de potes avec qui j’étais dans la même galère, et avec qui j’ai travaillé chaque jour de ces deux années ! On se soutenait tous et même si c’était pas toujours facile ça me faisait plaisir de savoir que j’allais les retrouver à mes pauses!

Enfin, le jour du concours (doublante), j’étais sur-concentrée, je ne parlais à personne, je n’écoutais personne… Je pense qu’avoir réussi à garder cet état d’esprit tout le long de la journée m’a permis d’avoir les meilleures notes possibles! Il faut aussi travailler son mental : il est déterminant le jour du concours!

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?
Je pense que je n’avais tout simplement pas la bonne organisation, donc pas assez de temps pour être assez prête le jour J. J’ai compris que tout se jouait au premier semestre et que celui ci serait déterminant dans mon parcours de doublante.

J’ai tout donné en doublant au premier quad (j’étais beaucoup plus motivée et concentrée qu’au deuxième quad qui est plus long et plus difficile a géré) et je suis arrivée 27e sur 2700! Ca m’a donné une avance considérable et je n’ai perdu que 9places au final! Le premier quad est vraiment LE quad a réussir, et si c’est le cas, le deuxième suivra…!

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
Dur, surtout vers la fin! Mais elle permet de se tester et je peux vous dire qu’une fois réussie, il n’existe pas plus grand bonheur !

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Je l’avais regardé avant de débuter et j’avais bien aimé, j’espère que mon témoignage servira!

15