Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Pharmacie 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Lyon Sud, 2015/2016, 57 places en pharma

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S spé physique chimie, mention bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Uniquement celui de pharma, j’ai fini 1ère au classement définitif (et 241 au 1er semestre, comme quoi on peut rattraper des places !)

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
J’étais assez bonne, j’avais des facilités tout en travaillant à la maison

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
J’habitais seule dans un studio dans Lyon 7, vu que de base j’habite dans la région PACA.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
Entre 30 et 40 mins pour aller à la fac (métro + bus), mais ça ne me dérangeait pas au contraire, ça fait une pause en rentrant des cours avant de se mettre au travail.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Oui, et puis j’avais déjà fait des connaissances à la prépa du coup on a « découvert » la fac ensemble (alors que je connaissais personne en arrivant sur Lyon).

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Oui j’ai fait un stage de pré-rentrée avec une prépa (le CCM) pendant 2 semaines, fin août début septembre, puis après je suis allée voir le stage de pré-rentrée du tutorat (gratuit pour Lyon Sud) mais ils étaient assez similaires.

Je trouve ça important de faire un stage car ça permet de remettre dans le bain après 2 mois ou plus de vacances.

On arrive pas à la fac en étant complètement perdu, on commence petit à petit (et malheureusement) à se remettre au travail, et on a des connaissances sur certaines matières avant même que les profs fassent leurs cours, ce qui fait que lorsque les cours à la fac commencent réellement, on a plus qu’à revoir les 1ers étant donné qu’on les a déjà appris pendant le stage.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Non je ne faisais pas de sport, c’est pas trop mon truc et puis je préférais utiliser mes pauses pour faire autre chose.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
En semaine j’allais juste en cours et je bossais dans mon appartement. Quand je rentrais chez moi dans le sud certains week-ends (toutes les 2 semaines en général) je sortais tous les samedis vers 18h et je passais la soirée avec mes potes et mon copain, ça fait tellement du bien de les revoir puisque j’habite loin d’eux maintenant !

Et quand je restais sur Lyon, je dormais chez mes grand-parents le samedi pour ne jamais être seule le week-end et pour pas bader. Ca me faisait sortir un peu aussi.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Non, personne.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
Entre 8 et 9h de sommeil, et encore parfois c’était pas assez. J’ai toujours énormément besoin de sommeil, d’une part pour pouvoir bien travailler, mais aussi pour ne pas craquer vu que mes parents et toutes les personnes que je voyais quotidiennement étaient loin.

Quand je suis fatiguée je suis beaucoup trop irritable et ça va pas du tout, donc le sommeil pour moi était crucial.
Les dimanches je faisais une grasse mat, indispensable, j’essayais de dormir le plus possible, genre jusqu’à 12h.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
En comptant les heures de cours à la fac, je travaillais entre 10 et 11h par jour, mais beaucoup plus en période de révision.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Alors, pour apprendre il fallait toujours que je me parle à moi-même à voix haute (embêtant pour travailler dans les locaux de la prépa ou à la BU). Je me répétais certaines phrases plusieurs fois, tout en surlignant ce que j’apprenais. Je faisais les deux toujours simultanément, avec un code couleur. De plus je notais plusieurs fois sur une feuille tous les mots bizarres que j’avais du mal à retenir.
Vu qu’on avait cours les après-midi (en général 2 cours de 2h chacun), j’apprenais un des cours le soir même, et l’autre le lendemain matin. Il fallait absolument qu’à 12h mes deux cours soient appris, sinon je prenais du retard dans mon emploi du temps.

Le week end je revoyais tous les cours appris la semaine, c’était primordial pour moi, pour le retenir étant donné que c’était beaucoup de par coeur. Le temps de travail qu’il me restait le week end après avoir revu la semaine, je le consacrais aux cours fait les semaines précédentes. J’essayais de les revoir les plus possibles, sinon j’oubliais tout. La mémoire est très importante.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
Non je ne faisais pas vraiment de fiches, je notais uniquement des définitions que je n’arrivais pas à retenir, ou même des détails dont on se souvient pas en général mais qui peuvent être important et faire l’objet d’un item le jour J.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Je travaillais toujours toute seule, mais avec une amie on s’entraidait beaucoup. C’est très important de ne pas être seul à la fac, d’une part pour le moral mais aussi car tes potes peuvent t’aider et t’apporter des réponses ou une clarification de certains cours. La prépa fait pareil, mais pour moi c’était uniquement en recours.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Je bossais chez moi, vu que je parle en apprenant c’était pas possible de travailler ailleurs que dans un endroit isolé, calme, et sans personne autour. J’ai essayé de travailler à la prépa, avec une autre méthode d’apprentissage du coup, mais j’ai pas réussi du tout.

J’arrive pas à me concentrer et je fais que de regarder les personnes autour de moi, qui ont tendance à parler beaucoup trop fort.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
Alors je faisais les deux. Ils avaient un rôle totalement similaires, organisaient des colles toutes les semaines, filaient les polys des cours des années précédentes, on peut leur poser des questions quand on veut du coup c’est cool. Du coup j’essayais de faire vraiment toutes les colles, que ce soit au tut ou à la prépa, c’est un très bon entrainement qui est assez important et qui permet de comprendre certains points de cours des fois.

J’allais à tous les td organisés par la prépa aussi, en revanche le tut n’en faisait pas. La différence est bien sur le prix, au tut tout est gratuit (il faut juste payer 30€ ou un truc dans le style pour avoir les polys ce qui n’est pas chère du tout). Pour moi je pense que le tut suffit, mais si j’avais redoublé j’aurais repris une prépa (mais pas le ccm je trouve pas ça top du tout), car j’aurais eu d’autant plus d’entrainement.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Oui j’étais souvent assez bien classés, après tout dépendait des colles et des matières. Si t’as pas eu le temps d’apprendre le cours, en général t’es pas très bien classés.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
Lors du 2ème semestre j’ai pris beaucoup de retard dès janvier, vu qu’on avait cours le matin et l’après-midi. J’ai pu rattraper le retard peu de temps après, on avait de moins en moins de cours. Avoir un ou plusieurs cours de retard me stressait beaucoup, je savais pas où les caser dans mon emploi du temps, surtout qu’on avait en plus des cours à la fac, des cours à « visionner » chez nous (ce que je n’ai jamais fait, j’ai directement appris sur les polys tapés par la prépa, tout en sachant que les profs peuvent rajouter ou enlever des détails d’une année à l’autre, c’est un risque à prendre). Du coup j’essayais de tout rattraper le plus vite possible.

Quel était votre rythme de travail ?
Assez soutenu en semaine, beaucoup beaucoup le week end. C’était très important pour moi de faire des grosses pauses le week end pour pouvoir bien repartir la semaine. Je faisais en sorte d’avoir toujours la même routine.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
J’étais pas trop en mode compétition, au contraire avec ma pote on était toujours là l’une pour l’autre, sans s’enfoncer ou quoi.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Je suis de nature assez stressée, du coup dès que j’arrivais pas à un truc, ou bien que quelque chose vient changer tous les plans que j’avais prévu pour la semaine par exemple, ça m’énerve et ça me stress énormément.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Franchement… J’écoutais pas grand chose. Je savais que les profs pouvaient changer ou rajouter des infos, du coup j’essayais d’écouter au max, mais très rapidement je faisais plus, je discutais. C’était un peu la pause de la journée pour moi.

Par contre au 2ème semestre il y avait des nouveaux cours (genre la ssh, les cours changent chaque année) ou alors le prof d’histo changeait beaucoup ses cours, du coup je prenais tout en note, j’attendais surtout pas les polys de la prépa.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
La prépa me filait tous les cours du coup je m’appuyais sur ça, je complétais quelques fois avec ce que le prof disait, et je comparais avec les polys du tut. Sinon, je prenais tout à la main, je tape pas assez vite à l’ordi et ça me soule.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
Uniquement pendant les révisions, j’essayais d’en faire le plus possible une fois que j’ai revu tous les cours 1 fois.

Comment était organisée votre journée ?
Alors :
6h45 réveil
7h15-30 jusqu’à 12h je bosse en faisant une pause à 10h pour m’habiller et tout le tralalala (ouais la flemme de le faire à 7h)
12h-13h je mange, je pars à 13h pour aller à la fac (j’aime bien arriver en avance)
14h-18h cours
Dès que j’arrive chez moi le soir vers 18h45 je bosse, jusqu’à 21h.
Puis manger laver et enfin dodo !

Les week-end quand j’étais chez mes parents, je travaillais à partir de 7h le samedi, mais en général j’avais vraiment trop du mal à bosser là bas du coup vers 16-17h j’arrêtais. Fiesta le soir, grasse mat le lendemain, je fais rien en début d’aprem, train à 16h arrivée à 19h (ouais c’était long en ter), j’essayais de bien bosser dans le train du coup. Et une fois chez moi je regardais une série. Chez mes gp c’était la même mais je travaillais plus le dimanche aprem.

Par contre pendant les révisions, là c’était vraiment vraiment beaucoup plus de travail (12-13h par jour voir plus), je faisais une pause le week end sinon j’allais péter un cable, mais la pause était moins longue que les autres fois. Et oui, c’est la dernière ligne droite il faut tout donner !!

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Mon conseil c’est de se faire confiance à soi même, ce que je n’ai jamais réussi à faire ahah ! Comme ça on dirait que je travaillais pas beaucoup, mais quand je le faisais je le faisais bien. Chacun a sa propre méthode de travail, certaines personnes ont besoin de travailler beaucoup plus pour réussir (et parfois ça marche pas..) et d’autres travaillent encore moins.

Il suffit juste de se connaître soi même, et surtout faire ce qui nous permettra d’être bien et de ne pas stresser.

Le moral est vraiment super important c’est la base de tout, il faut être bien entouré, parler avec les autres, demander des conseils etc.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
J’en ai absolument aucune idée !

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
J’ai trouvé ça quand même super dur moralement et intellectuellement, surtout au 2ème semestre. C’était long quand même (même si tout le monde dit que c’est que 7 mois dans une vie), c’est chiant, t’as l’impression que tu vas jamais y arriver mais il ne faut surtout pas baisser les bras, tout donner jusqu’au bout ne rien lâcher, pcq après t’es vraiment super content et fière de toi !

Je me voyais vraiment pas refaire une année comme ça, mais bon j’aurais quand même retenter pcq pharma c’est ce que je voulais depuis toujours faire.
J’espérais juste l’avoir, au final j’ai fini major, je m’y attendais tellement pas.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
C’est super cool car ça permet de voir des témoignages et d’essayer de comprendre et de se préparer mentalement à la paces. Ca m’a vraiment servi moi en août quand je stressais par rapport à cette année.

19