Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Maïeutique 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Angers, 2015-2016, 19 en sage-femme

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac scientifique, spé physique-chimie, mention très bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Doublante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
A Angers il n’y a pas de choix de filières donc j’ai tout passé, je suis arrivée 1ère en sage-femme après reclassement (58e avant)

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
J’avais un bon niveau en travaillant régulièrement pour les devoirs, mais sans plus.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Seule en appartement

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
10-15 minutes en tram ou vélo

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
J’ai assez vite pris mes marques en bizuth, à Angers les cours se déroulent tous dans le même amphi donc on se repère vite ! Les ED se passent souvent sur d’autres campus mais c’est facile de s’y retrouver.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Après la terminale pas du tout parce que je n’avais aucun cours et on m’avait beaucoup dit de profiter de mes derniers instants de liberté, ce que j’ai fait et je le recommande !!

Entre mes 2 PACES j’ai surtout bien régorganisé mes cours pour qu’ils soient nickel et relu quelques cours qui m’avaient posé problème en bizuth au mois d’Août pour me remettre dans le bain, mais sans en faire trop.

J’ai aussi fait des pré-rentrées avant chaque année, une en prépa et une avec le tutorat,ce que je conseille beaucoup, elles permettent de s’imprégner de l’ambiance et de ce qu’on attend de nous. Ça peut aussi aider à rencontrer des gens !

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
En carré je me suis mise un peu au sport chez moi avec quelques exercices et même quand je n’avais pas le temps à cause des cours, je faisais l’effort de prendre 20 minutes 2-3 fois par semaine parce qu’après je me sentais toujours mieux.
J’allais aussi à vélo à la fac et même si ce n’est pas grand-chose ça fait du bien !

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
Pas du tout, j’avais trop de mal à déconnecter des cours sans culpabiliser… Je suis seulement « sortie » 2 ou 3 fois dans l’année (jamais tard).
Par contre je m’octroyais toutes les semaines mon samedi soir, voire mon vendredi soir après 20h où j’en profitais pour voir ma famille, regarder la télé ou simplement dormir ! C’était mon moment de pause dans la semaine pour recharger les batteries.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Non aucun.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
J’ai besoin de beaucoup de sommeil donc je me fixais comme minimum 8h par nuit : ça peut paraître beaucoup mais pour moi c’était indispensable, je ne pouvais pas tenir le lendemain sinon.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
Ça dépendait vraiment des jours, entre 9h et 12h (en comptant les heures de cours). Je faisais le maximum tous les jours mais si j’avais besoin d’une pause je n’hésitais pas, j’essayais surtout de travailler efficacement.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
J’ai trouvé ma méthode travail à la fin du premier semestre de mon année de bizuth et c’est à partir de là que j’ai eu de meilleurs résultats. Il ne faut surtout pas hésiter à tester beaucoup de méthodes et ne pas s’enfermer dans une seule au risque de ne pas bien travailler !

Dans l’ensemble j’ai plutôt une mémoire auditive donc relire à voix haute mes cours et les expliquer comme si je donnais un cours dessus m’aidait beaucoup.
Mais j’aimais bien faire plusieurs méthodes pour varier et ne pas me lasser dans l’apprentissage des cours ! Par exemple j’ai fait beaucoup de fiches (pour les matières à formules, mais aussi les matières « littéraires » dont les cours font plusieurs dizaines de pages et ne sont pas très agréables à relire…) et j’aimais bien faire des « mindmaps » en complément pour avoir une vue d’ensemble du cours. Les tableaux m’ont aussi aidé à rendre plus clairs des cours parfois mal organisés ou un peu brouillons…

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
Au début de mon année de bizuth j’ai fait beaucoup de fiches où je réécrivais quasiment tout le cours, grave erreur ! Ça m’a fait perdre trop de temps pour rien…

Mon conseil c’est de faire des fiches pour les matières à formules, pour tout regrouper à un endroit et pouvoir s’en servir quand on fait des exercices d’entraînement ou se les réciter avant d’aller se coucher par exemple.
Pour les matières plus « littéraires » comme la socio, la psycho ou l’histoire de la médecine je pense que ça peut être intéressant de faire des fiches pour faire ressortir les grands concepts et les personnages de chaque période par exemple, mais ça ne doit venir qu’en complément du cours qui reste la base à connaître par cœur.
Pour les matières à par cœur comme la biocell, la bioch ou l’anatomie, je ne faisais pas de fiches, je préférais voir et revoir le cours jusqu’à le connaître parfaitement.

Après je pense que c’est à chacun de savoir s’il veut faire des fiches ou non, c’est très personnel ! Mais avant de faire une fiche, il faut vraiment se poser la question de savoir si elle est nécessaire pour ne pas perdre de temps.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
En bizuth j’ai pas mal travaillé à la bu avec 2-3 amies, ce qui permettait de se poser des questions sur les cours qu’on ne comprenait pas (attention à bien choisir les gens avec qui on travaille, ça peut vite devenir difficile de travailler quand les amis parlent d’autre chose !).

En carré j’ai préféré travailler seule toute l’année, j’arrivais mieux à me concentrer et pour réciter mes cours c’était mieux ! Par contre ça n’empêchait pas que j’avais un bon groupe d’amis avec qui j’allais en cours et avec lequel on se posait toutes les questions qui nous passaient par la tête.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Beaucoup à la BU en bizuth, tout le temps chez moi en carré.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
En bizuth j’étais dans une prépa. J’avais choisi de faire ça pour me rassurer, avoir un suivi et ne pas être lâchée toute seule dans un monde inconnu. Honnêtement j’ai été très déçue car je m’attendais à un réel soutien dans l’année qui n’était pas malheureusement pas là. Je n’avais pas le temps d’apprendre tous les cours parfaitement avant d’aller aux colles, j’y allais donc souvent sans connaître mes cours et j’en ressortais déprimée parce que je n’avais pas su répondre aux questions.

En carré j’ai choisi de ne pas faire de prépa et de seulement faire le tutorat pour pouvoir gérer mes révisions comme je le voulais. Le tutorat d’Angers est très bien et je le conseille vraiment, il propose des colles « normales » chaque semaine que l’on prépare seul et que l’on corrige en petits groupes avec des réexplications de cours et des colles « notées » qui permettent d’être classé (les classements ne sont par contre pas représentatifs car beaucoup d’étudiants n’y participent pas).

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
En bizuth j’étais souvent classée dans la première moitié ou premier tiers et en carré j’étais toujours dans les 100 premiers. Ça fait toujours du bien d’être bien classé, mais attention à ne pas donner trop d’importance aux classements des colles. Ils doivent surtout vous montrer les cours où vous êtes moins au point et sur lesquels vous devez travailler plus.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
En carré je n’avais pas de retard, c’est vraiment à éviter ! Le tout est de bien s’organiser pour avoir le temps de revoir chaque cours.

Quel était votre rythme de travail ?
J’avais un rythme régulier et très soutenu toute l’année. Personnellement je fonctionnais avec des plannings par semaine qui me permettaient de savoir à l’avance quels cours j’avais à réviser et de n’en oublier aucun !
Encore une fois c’est très personnel, chacun doit trouver son rythme. J’avais par exemple du mal à travailler tard le soir, je finissais donc souvent plus tôt pour dormir et me lever plus tôt le lendemain pour être en forme.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
J’étais altruiste avec mon groupe d’amis et en compétition avec moi-même je dirais. Le tout est de garder son objectif en tête et de tout faire pour l’atteindre.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
J’étais assez stressée toute l’année, surtout à l’approche des examens.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
J’étais très attentive en cours pour ne rater aucune information (ne surtout pas négliger les petits détails donnés à l’oral !) et retenir le maximum.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
En bizuth on avait quasiment tous les polys et diapos des profs donc je prenais des notes dessus, sans plus. En carré on n’avait pas les nouveaux polys et diapos donc j’ai tout pris à l’ordinateur pour avoir des cours complets et propres.
Le dictaphone n’est pas utile car on a accès aux cours podcastés donc on a la possibilité de réécouter certains passages des cours si on a raté quelque chose.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
En bizuth j’ai beaucoup fait d’annales pendant les périodes de révision, je les connaissais par cœur à la fin ! Ça m’a beaucoup aidé à cerner ce que les profs demandaient.

En carré par contre comme c’était une réforme il y avait beaucoup de nouveaux cours donc sans annales et d’autres cours avaient changé… Donc j’ai trié les annales qui pouvaient m’être utiles et je les ai refaites.

Comment était organisée votre journée ?
Lever à 7h (7h30-8h le week-end)
Cours/révisions jusqu’à 12h30-13h
Repas pendant une heure devant un série (indispensable !)
Cours/révisions jusqu’à 17h30
Pause goûter/sport pendant 30-45 minutes
Révisions jusqu’à 20h-20h30
Repas devant une série pendant 40-45 minutes
Révisions jusqu’à 22h30-23h (sauf les jours où j’étais trop fatiguée…)

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Le plus important je pense c’est de ne pas se décourager si on est un peu à la ramasse dans les cours, tout le monde a des moments de doutes, le tout c’est de dépasser ça et d’aller de l’avant pour toujours faire le maximum ! Il faut essayer de garder sa motivation toute l’année même si c’est difficile, se dire que ça vaut le coup.

Très important aussi : ne pas se surmener et savoir prendre des pauses quand on sent que ça ne va plus. C’est bien de beaucoup travailler, mais si c’est pour mal le faire, autant faire une pause et revenir plus tard sur ses cours, la tête reposée.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
C’est difficile à dire parce que ça se joue vraiment à rien, mais je pense ma détermination et ma motivation. Ce qui m’a aidé aussi c’est que j’aimais la plupart des matières proposées (eh oui, la PACES c’est dur mais on voit aussi des choses super intéressantes !).

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?
Comme je l’ai dit je n’ai trouvé ma méthode de travail et mon rythme qu’en fin de premier semestre donc difficile de rattraper tout un semestre ! Il ne faut surtout pas s’entêter dans une méthode qui ne fonctionne pas pour nous et essayer d’autres choses.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
Difficile psychologiquement, mais très enrichissante. Ça m’a permis de découvrir jusqu’où j’étais capable d’aller.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Très bon site pour ceux qui seraient intéressés par ces études, il permet de se préparer un peu et la partie témoignages est super (j’en avais lu des dizaines avant d’entrer en PACES pour récupérer pleins d’astuces, ça rassure un peu !).

11