Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Paris VI-Pierre et Marie Curie, 2012-2013, 313

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S, Spé SVT, mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Doublante

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Je me suis inscrite à toute les filières mais je me suis rendue qu’à celle de médecine. Classée partout. En primante 393, en doublante 55 au S1 et 76 au final

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
Plutôt bon, assidue mais pas vraiment bosseuse.

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Je vivais chez mes parents. Famille nombreuse donc conditions de travail pas extra

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
30 min si j’avais tout les trains sinon 45 min

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Oui plutôt rapidement. Etant de nature à travailler seul et à me débrouiller, passer du lycée à la fac à été assez facile. Il me manquait juste, peut être, le soutien mental des profs.

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Non du tout. Je n’avais aucun moyen de me procurer les cours en avance et je comptais bien profiter pleinement de mes vacances. J’ai cependant effectuer un stage de deux semaines juste avant la rentrée, qui je dois dire ne m’a pas du tout été bénéfique. Je ne les avais pas travaillé ce qui servait strictement à rien, mis à part de voir le genre de cours qu’on allait avoir.

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Aucune activité, je m’en serait voulu de consacrer mon temps à autre chose que d’étudier.

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
En primante j’ai assisté à un marriage, la seul fois où je suis rentrée à 5h du matin ( pour me lever à 7h bien sur) mais je m’en suis voulu pendant longtemps, et tout ce que j’y ai récolté c’est une gastro qui m’a cloué au lit tout un week-end.
En doublante je suis allé à un anniversaire mais je suis rentrée à une heure raisonnable donc aucune répercussion sur mon travail.
Sinon aucune sortie pendant ces deux années, trop peur de le regretter. Je fais partie de ces personnes qui ont beaucoup de mal à séparer le travail du loisir et il suffisait que je sorte une fois pour y repenser pendant plusieurs jours. En soit ce n’est pas la sortie qui me prenait de mon temps, c’était ce qui suivait.

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Non, mis à part une cousine éloignée.

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
8h de sommeil. C’était essentiel pour moi, si je me couchais ne serait-ce qu’une heure plus tard je n’arrivais pas à me lever à l’heure. J’étais réglée comme une machine.

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
14h par jour en moyenne, mais globalement seul 10h était vraiment efficace.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
En primante j’ai voulu garder ma méthode de travail du lycée, ce qui était une belle erreur. J’avais l’habitude d’apprendre mes cours au mot prés et de les recracher le jours des contrôles. J’ai très vite compris qu’il était plus efficace de revoir un cours régulièrement plutôt qu’une fois puis le délaisser.
En doublante j’ai garder globalement la même méthode :
– tout d’abord lecture du cours une première fois tout en surlignant ce qui me paraissait important ( une couleur pour chaque catégorie de mot)
– deuxième relecture en soulignant au feutre ce qui était vraiment essentiel
– puis enfin relire le cours tout les jours jusqu’a qu’un nouveau dans la même matière arrive
par exemple pour l’anatomie: si le lundi on a eu un cours sur le coeur, tout les lundi qui suivent et ce jusqu’au concours seront consacrer à ce chapitre et ainsi de suite. Une fois tout le programme bouclé je répartissais tous les chapitres en 7 ce qui faisait au final 2 voir 3 chapitres d’anat pour chaque jour de la semaine. Je coupais les membres en plusieurs morceaux, les chapitres étant beaucoup trop volumineux. En doublante et surtout vers la fin, j’arrivais plus facilement à faire un membre pour un jour.

Je faisais la même chose pour chaque matière, je les découpais en 7, de sorte qu’en une semaine je revoyais tous les cours de l’année sans exception.
Idem pour les matière à exercice tel que la physique ou la chimie. Même si pour cela je devais faire deux chapitres de chimie chaque jours, il était nécessaire qu’a la fin de la semaine tout soit revu.
En primante je les répartissais sur deux semaine mais en doublante je pouvais le faire sur une , les cours étant déjà été assimilé l’année précédente.

Pour les matière à exercice j’ai globalement garder ma méthode de lycée çad faire, refaire et rerefaire des exercices jusqu’a connaître les réponses sur le bout des doigts. Je crois bien que j’ai du faire une overdose de chimie juste avant le concours, et c’est surement ce qui a du me sauver la mise.

Très important également, les QCM. Je suis de l’école qui préfère faire les Qcm à distance du cours pour vraiment tester ma mémoire, sachant que le jours du concours je n’aurais pas pu revoir tout les cours la veille. Environ 1 moi et demi avant le concours je commençais les qcm, doucement au début, puis plus fréquemment au fur et à mesure que le concours s’approchait. Puis environ 1 mois avant le concours je me mettais aux annales.

Je les ai fait jusqu’à les connaître tous par coeur. J’avais la chance d’avoir une mère disponible, c’est donc elle qui me les faisait à l’oral. Je supportais très mal la solitude à l’approche du concours, ça me permettait donc de me détendre et de faire les qcm dans une ambiance sympa.

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
Aucune, je trouvais ça inutile puisque ayant une mémoire visuelle et que tout était à savoir, je me devais de garder constamment le même support.Quelques post-it par ci par là histoire de faire rentrer un mot qui avait du mal mais rien qui résume un cours.

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Seule

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Chez moi, j’avais besoin d’un calme absolue pour me concentrer, ce que je ne peux faire entourer de monde. Le fait même de savoir la présence de gens autour de moi me déconcentrait. Bien sur chez moi aussi je devais constamment travailler avec les boules quiès mais c’était toujours mieux et j’avais au moins le temps de trajet de gagné.

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
En primante j’ai fait une prépa privée que, bien évidemment je regrette énormément. Tout ce qu’elle m’a apporté c’est me prendre énormément de temps au détriment de mon apprentissage des cours. Je n’allait pas au tutorat au S1 par manque de temps mais après mes résultats j’ai décider d’y aller au S2, et, une fois commencer dur de s’arrêter.
C’est pourquoi doublante je n’ai fait que le tutorat, que par contre, je ne regrette absolument pas. Le tutorat de ma fac étant vraiment super, il se suffisait largement à lui même.

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Au S1 de mon année de doublante j’étais toujours bien classée même très bien pour les matière à part coeur. Un peu plus de montagne russe avec la chimie ou physique mais rien de bien méchant. Au S2 j’était aussi classée mais beaucoup moins souvent, et c’est ce qu’on montré les résultats du concours.

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
Je n’ai jamais considéré avoir eu du retard au cours de mes deux P1, ni en primante, ni en doublante. Avant le premier concours ma 1ère P1, je me sentais prête pour le par coeur, j’étais à jour dans toute les matière et je n’avais fait l’impasse sur aucune matière. Je pense juste que j’aurai du chercher à comprendre un peu plus la chimie et que je n’ai pas eu de chance à ce niveau là au concours, bien que pour moi, la réussite de ce concoure n’a en rien à voir avec la chance.

Quel était votre rythme de travail ?
Très régulier:
lever à 6H00
mise au boulot à 6H10 en buvant mon café
déjeuné + douche à 11H
reprise du travail à 11H30
travail jusqu’a 15H30
pause gouter de 15 min
travail jusqu’a 19H00
diner de 30 min puis travail jusqu’a 22h
je ne pouvais pas dépasser 22H, après sa me yeux se fermait tout seul.

Je privilégiais le par coeur le matin, ma tête étant encore fraîche, après manger je faisais de la chimie pendant 2h puis de la physique pendant 2h, puis je reprenais le par coeur et après diner je faisait les qcm.

Exemple type d’une journée du S1:
– 6h: histo -7h:BDR -8h: BDD -9h:Biochimie -10h: Bio cell -11h30:chimie -14h: physique
– 16h: anat -19h30 qcm sinon anat

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Ni altruiste, ni compétitive, enfin envers les autres car je l’étais envers moi même. Mes classements ne me satisfaisaient jamais, ni mes notes d’ailleurs. J’étais dans la recherche perpétuel du comment mieux faire, comment me surpasser.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Décontractée la plupart du temps sauf à l’approche du concours du S1 de ma première P1 où j’ai littéralement pété les plombs.
Je déprimais tout les jours, je me résignais à mon triste sort, je ne n’avais plus gout à rien. En doublante ce fut l’inverse, j’étais relativement zen, ma mère n’arrangeait pas les choses par contre puisqu’elle stressait pour moi, heureusement que je ne suis pas influençable de ce point de vue la.

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
En primante pas du tout concentrée, regardant les cours par vidéo chez moi, très vite les paroles du profs ne furent qu’un arrière fond pendant que je surfais sur le net, il m’arrivait même de regarder des video en même temps.
Très vite, j’ai donc abandonner l’idée de regarder les cours. En doublante j’ai vraiment sélectionné les cours qui pouvaient m’être bénéfique. Chaque minute devait être mise à bon profit, cependant je regardais les cours en vitesse fois 3, l’idée de perdre du temps m’étant insupportable. C’étais plus histoire de vérifier que rien n’avais changer d’une année sur l’autre.

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Les cours étant déjà distribué sous forme de poly aucun support ne m’étais nécessaire, mise à part quelques infos donnée à l’oral, notamment en SSH.

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
Oui énormément, surtout lors du derniers mois de révision

Comment était organisée votre journée ?
Voir plus haut « rythme de travail ». Pour moi tous les jours de la semaine étaient les mêmes, aucune différence qu’on soit jeudi ou dimanche, je me levais tous les jours à la même heure et travaillais autant. A voir si cela était vraiment efficace…

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Pour moi on aura beau se préparer mentalement à cette année, le choc sera toujours aussi grand. Il faut vraiment être motivé, se donné à fond, avoir un mental en béton et toujours essayer de se surpasser. C’est un, voir deux ans de galère mais la récompense en vaut la chandelle.
Comme tout le monde, je dirais qu’il n’y a pas une seul méthode mais sa propre méthode, à nous de la trouver car personne ne peut le faire à notre place. Si nécessaire en changer, ça n’est jamais trop tard.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Mon coté perfectionniste et de battante je dirais. Je ne suis ni plus intelligente, ni plus doué que les autres, j’ai juste sans cesse, tenter de donner mon maximum voir plus si c’est possible

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ?Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?
J’ai eu beaucoup de mal avec la chimie en primante, je la travaillais tellement au début mais les résultats ne payant pas je l’ai très vite délaissé.
En doublante j’ai perseveré, je me suis acharnée dessus, il m’arrivait d’en faire 4 heures d’affilé. Je l’ai vomi, comme disait une tutrice, mais au final les résultats ont suivi.

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
Dure, très dure, et surtout très longue en doublante. Je pense que c’est une expérience unique, inoubliable et qui m’aura beaucoup apporté. On se découvre des facultés insoupçonnables, des capacités de travail jamais imaginées.
Mais surtout, on apprend à redécouvrir les petits plaisirs de la vie, regarder, même seulement 10 minutes la télé, devient plaisant. Passer un peu de temps en famille n’en est que plus agréable.

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Je l’ai découvert lors de mon année de doublante et mon seul regret est de ne pas l’avoir fait plus tôt. C’est un site très instructif, et qui, je pense, devrait être présenté aux futurs P1.

21