Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Lille 2, 2015-2016 , NC de 458

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S spécialité SVT, mention Très Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Doublante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Médecine, 169e.

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
Très assidue

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
J’habitais chez ma mère ( cela m’a d’ailleurs beaucoup aidé moralement)

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
Je prenais le train ( 15/20 min dans le meilleur des cas) + métro ( 10 min) + marche jusque la fac ( 5/10 min) => Généralement entre 1h et 1h30 de transports, tout dépend des jours

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Assez facilement. Le périmètre des PACES est assez restreint, les premiers jours il faut le temps de s’y faire mais des plans sont donnés à la pré rentrée ( utile pour se rendre dans les salles d’ED par exemple)

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Pendant ma première PACES j’avais fait une prépa et le stage de pré rentrée en août. Cela m’a permis de me familiariser un peu avec les différentes matières et de repérer un peu les lieux.

Juste avant ma 2e PACES j’ai juste rangé mes classeurs, remis au propre mes classeurs de diapos de cours pour gagner du temps une fois en septembre. Le seul  » travail » que j’ai fait avant de venir en cours en septembre pendant 2 ans était de lire le livre ( ou les livres).

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Absolument pas. J’ai tenu 3 séances de sport en doublant avant de lâcher, cela me stressait trop car je trouvais que je perdais trop de temps.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
Pas du tout. En deux ans je suis allée une fois au cinéma. Si l’on a pas de facilités et que l’on doit beaucoup travailler pour réussir, il vaut mieux s’y consacrer entièrement pendant 1 à 2 ans et sacrifier un peu le reste.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Ma mère est pharmacienne

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
En primant je tournais autour de 6/7h, j’ai fini complètement épuisée à l’examen du mois d’avril, ce qui a contribué à l’échec en première année.

En doublant je réglais mon réveil ou allait me coucher de manière à avoir toujours 8h de sommeil ( quand je dis toujours, c’est toujours. C’est une question de rythme à prendre).

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
En primant je suis parfois montée jusque 14h par jour, même si le plus souvent j’étais entre 9 et 12h. Tout dépend des choses à travailler.

En doublant je pense n’avoir jamais excédé les 11h par jour, et j’en faisais très souvent 10h voire moins de 10, parce que je connaissais déjà beaucoup de cours pour les avoir déjà appris.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
J’ai été deux ans dans le département A ( cours le matin le premier quad, cours l’après midi le deuxième), et je trouve que c’est la meilleure configuration ( le premier quad est plus exigeant que le premier, et préférant me lever très tôt plutôt que de me coucher très tard j’avais plus de temps pour travailler).

Premier quad:
Levée 5h50
Train à 7h et arrivée en cours entre 7h30 et 7h40
Cours de 8h à 12h
Train + repas + pause => reprise du travail vers 14h
De 14h à 16h/17h: remise en page des cours, écouter les blancs au dicta
17h à 19h: commencer à travailler les cours du matin
20h30-22h: cours du matin

Pour le 2e quad
Levée à 5h50
Cours jusque 12h
Train à 13h+ métro+ cours de 14h à 18h + trajet du retour = arrivée chez moi à 19h
Reprise du boulot à 20/20h30, travail des cours ( il m’est arrivé très très rarement de ne pas envoyer les cours le soir même: c’est ce qui est le plus crevant pour ceux qui sont  » du matin », c’est de devoir pousser dans ses limites le soir pour tout finir)
Coucher entre 22h30 et 23h

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
Je n’ai fait des fiches qu’en chimie du premier quad ( UE1) , en biostats ( UE4) et en biophysique ( UE3), même si pour ces dernières, sur la fin, je n’avais plus le temps ( et les cours étaient trop compliqués pour moi), donc quand je n’arrivais pas à être synthétique ou à voir les notions je prenais les fiches du tutorat.
Généralement pour faire mes fiches je me basais sur mes diapos de cours complétés ou mon cours pour l’UE4 et faisait une  » liste  » de formules ou de définitions de cours.

Je déconseille fortement de faire des fiches en SSH, c’est une matière qui souffre de sa réputation mais au fond, ce n’est que du par coeur ( certes, un classeur par coeur c’est lourd mais c’est comme ça que ça marche), il faut tout apprendre. En revanche, une fois que j’avais eu tous les cours sur le livre ( au 2e quad) je reprenais les cours et relisais le livre pour voir les points communs et faire une fiche dessus. La SSH est une matière exigeante qui demande du temps mais bien apprise elle peut faire gagner des points car c’est le plus gros coefficient.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
J’ai toujours travaillé seule dans mon bureau pour ne pas être déconcentrée. J’insiste néanmoins sur la nécessitée absolue d’avoir un bon binôme en anatomie ( voire trinôme pour ceux qui préfèrent) histoire d’avoir des bons cours dans cette matière qui nécessite un investissement et un travail particulier. Par extension, on se posait beaucoup de questions sur tous les autres cours.
Bref, j’ai travaillé en équipe mais chacun dans son coin!

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
J’allais en BU de la faculté de pharmacie ( très calme et bien plus vide que celle de médecine) quand j’avais le tutorat le soir à 18h et les cours le matin. Cela me permettait de remettre mes cours au propre et de les envoyer ensuite par mail à mon binôme.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
En primant j’ai pris une prépa mais je n’ai pas du tout aimé l’ambiance assez particulière ( compétition entre les étudiants, notamment).
En doublant je n’ai pris que le tutorat que je recommande vivement, les cours sont de très bonnes qualités, on a généralement une semaine pour bien travailler les QCMs chez soi ( je prenais beaucoup de temps pour les faire au premier quad, surtout en biophysique, ma bête noire, et m’a permis de décrocher un 11, ce que je pensais impossible en primant où je n’avais eu que 8).

Ce n’est pas demandé mais je conseille très fortement d’aller en ED, bien souvent des questions d’ED retombent aux examens, et avoir un professeur en face de soi à qui l’on peut poser des questions est une chance. J’ai fait tous ceux de biophysique, maths et chimie orga, et je n’ai pas regretté. Un ED dure 1h30, que l’on peut caser une fois par semaine, ou 3h tous les 15 jours, et c’est à mon avis nécessaire.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
En prépa je n’ai jamais vraiment pu m’évaluer car je ne prenais pas les évaluations hebdomadaires ( et je ne regrette pas, ce n’est pas ça qui m’a fait doubler) et au tutorat j’étais souvent dans le 2e quart en biophysique sur l’ensemble des étudiants ( en colle).

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
En doublant, aucun retard. J’avais même pris de l’avance en UE2 ( biologie cellulaire) en apprenant tous les cours en septembre pour le reste du quad, parce qu’ils changent très peu.
En primant cela m’est arrivé mais je réussissais toujours à récupérer. Après je peux dire que j’avais constamment du retard en biophysique parce que c’est une matière qui demande du temps et beaucoup d’énergie, ce qui n’est pas toujours évident en PACES.

Quel était votre rythme de travail ?
Expliqué plus haut.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Je n’étais jamais en compétition avec les autres, ce n’est pas du tout mon état d’esprit. C’était beaucoup plus avec moi même. La PACES est une année très exigeante qui demande un mental d’acier et une certaine confiance en soi qui font parfois défaut. Cela permet de gagner en maturité en très peu de temps.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Très stressée. Un peu soulagée quand j’ai vu mes résultats plutôt bon au premier quad de mon année de doublante ( 131e) mais il ne faut rien lâcher jusqu’au bout;

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Très concentrée. J’avais mon ordinateur, mon dictaphone ( le meilleur ami de tout P1), mon portable rangé dans mon sac. Il m’arrivait assez régulièrement d’entamer la conversation avec mes voisins, mais juste entre les cours et certainement pas pendant.

J’en profite pour dire que je suis allée à 99.99% des cours, que ce soit en primant ou en doublant, et je pense que sur deux ans j’en ai raté 5 à 10h mais certainement pas plus. C’est parfois long quand on est doublant, mais nous ne sommes jamais à l’abri d’un cours qui change, même pour une petite notion, et si c’est cette notion qui tombe à l’examen c’est mieux de savoir répondre à la question.
Bref, sécher les cours de manière régulière était pour moi complètement exclu, et c’est une attitude qui m’a personnellement réussi, puisqu’elle permet aussi d’acquérir d’autres compétences utiles par la suite ( avoir un rythme de travail, une endurance…)

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Dictaphone indispensable!! J’enregistrais presque tous les cours pour pouvoir les réécouter ensuite. L’ordinateur est à mon avis indispensable aussi car il permet de prendre les cours beaucoup plus vite et de manière plus propre.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
Je n’utilisais que les annales de la fac, depuis la réforme ( donc de 2011 jusque 2015).

Comment était organisée votre journée ?
Expliqué plus haut.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Ne rien lâcher et y croire jusqu’au bout! J’ai raté le concours médecine à 40 places lors de ma première PACES, et même si c’est très dur au début, et bien il faut continuer et croire que c’est possible, surtout si c’est vraiment ce que l’on veut faire. Ne laisser rien ni personne nous détourner de l’objectif final!

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Ma détermination. Je ne me considère pas comme quelqu’un de très  » intelligent » parce que en médecine, on rencontre vraiment des gens très exceptionnels de ce point de vue. En revanche, j’ai toujours beaucoup travaillé, je ne suis jamais sortie, fait aucun écart ce qui m’a permis de rentrer dans une sorte de routine pour tenir jusqu’au bout. Même si au bout de 2 ans, c’est difficile sur la fin.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?
Comme je l’ai dit plus haut, j’ai raté médecine à 40 places parce que j’avais un mauvais rythme et de mauvaises habitudes, j’ai donc beaucoup plus dormi pendant mon année de doublante.
J’avais une mauvaise méthode de travail en anatomie ( j’avais eu 8 en primant), je suis donc repartie sur de bonnes bases et ai doublé ma note en doublant. J’ai aussi consacré beaucoup plus de temps à la biophysique ( temps que je ne pouvais pas consacrer en primant car trop de choses à voir), pour progresser.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
Difficile moralement et physiquement. Mais elle m’a permis d’avancer et je ne regrette pas d’être passée par là.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Je l’ai beaucoup utilisé pendant mon année de terminale et mes deux années de PACES pour trouver ma méthode, et il me tenait à coeur de témoigner pour aider d’autres personnes à mon tour.

20