Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Paris VI, UPMC (pierre et marie curie) NC : 313 médecine, 128 pharma

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S, spé physique chimie, mention : bien.

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Doublante, deux fois plus de plaisir…

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
concours médecine classements 83e au S1 et 38e au S2

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
Je n’étais ni assidue ni dilettante, disons le juste milieu. J’écoutais en cours et je faisais mes devoirs, mais j’apprenais souvent au dernier moment!

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
J’habitais chez mes parents, côté sympa et pratique d’arriver et de mettre les pieds sous la table!

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
Trajet d’environ 40min aller, mais sur une seule ligne de métro donc plutôt pratique!

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Pas vraiment, en plus je suis arrivée dans cette fac sans connaître personne!
J’ai eu de la chance le premier jour de trouver tout de suite quelqu’un avec qui parler, échanger sur la nouveauté de la fac, sur les cours!
Sinon la fac est très différente du lycée, personne pour relever ton absence, personne pour t’obliger à aller en cours, il faut être motivé pour bien suivre le rythme de la fac!

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
En primante, j’ai fait un stage de pré-rentrée dans une prépa privée, et je dois dire que ça m’a bien aidée à me mettre dans le bain!
On arrive aux premiers tutorats motivés avec déjà des bases, ça rassure!

En doublante j’ai essayé fin août de revoir quelques cours, notamment mes impasses de première année, mais j’avoue que ce n’était pas très productif! Comme beaucoup de personnes je conseille de se reposer pendant les vacances et d’arriver la tête vide, prêt à tout donner!

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Pas du tout!
Mais je n’en ressentais pas non plus le besoin. Après je pense que ça dépend beaucoup des personnes, et que ça peut faire un bien fou pour décompresser et penser à autre chose.

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
Je ne sortais pas beaucoup, quelques cinémas et anniversaires au début de mes semestres, mais c’est tout, enfin c’est tout..
Je ne travaillais pas le soir, en rentrant de la bibliothèque je laissais mes cours, car pas du tout d’aptitude à travailler efficacement le soir.
Evidemment pas de grosses soirées qui te laissent la gueule de bois pendant deux jours de suite pendant mes semestres!

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Ma mère est pharmacien, sinon personne d’autre.

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
Hyper important, le sommeil c’est le moment où l’on mémorise tout le travail de la journée, donc à privilégier!!! Environ 8h de sommeil, si je dormais moins, j’étais fatiguée et donc pas très efficace..

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
Hors période de révisions, je regardais les cours le matin et je faisais l’ouverture de la bibli à 10h et la fermeture vers 20h, et le soir en rentrant je déconnectais tout. Donc je dirais 8h de travail.
En révisions je n’avais plus de cours à regarder donc de 7h30 à 19h30 avec des pauses entre évidemment, ça devait faire dans les 10h.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Primante c’était un peu brouillon, je lisais mes cours et les relisais en pensant que j’allais réussir à les apprendre comme ça..
A P6 on a la chance d’avoir déjà les polys, ce qui facilite beaucoup l’apprentissage!

En doublante, je prenais plus de temps pour mes cours. Je surlignais mes polys avant que le cours ne passe à la fac, puis je les regardais de chez moi sur internet (un autre avantage de P6), après je suivais le rythme du tutorat et de ma prépa pour voir à fond les chapitres qui étaient au programme!

Tout en privilégiant les cours les plus récents car c’étaient ceux que j’avais vu le moins de fois. Pour apprendre mes cours je lisais les paragraphes, je me les récitais dans ma tête puis je les réécrivais au brouillon en faisant des schémas car cela m’aide à retenir plus facilement, (pas mots à mots sauf pour l’UE7 avec les nombreuses définitions).

Les moyens mnémotechniques m’ont bien aidé aussi pour certains cours (ex: Cycle de Krebs). En période de révision je prenais une feuille blanche et je me récitais tout ce que je savais sur le cours, avant de le revoir. Cela aide à faire le point sur les chapitres qu’on maitrise et ceux qui ont besoin de plus de travail!

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
Pas de fiches, j’en avais déjà assez avec celles de ma prépa. Et je voulais éviter de multiplier les supports.

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Je travaillais à la bibliothèque, avec des amis en médecine aussi, pratique si on voulait se poser des questions sur les cours. Mais en soit pas de travail de groupe, chacun se mettait à une table différente pour éviter la tentation de discuter!
On se retrouvait pour déjeuner et pendant notre pause pour décompresser.

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
J’avais horreur de ma BU, trop stressant, en plus en été il faisait super chaud.. donc je travaillais dans d’autres bibliothèques de Paris, en alternant de temps en temps, car je me lassais parfois de l’endroit.. BSG, BSB, BNF j’ai fréquenté ces trois bibliothèques.

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
En primante j’ai fait une prépa privée, et je n’ai pas du tout regretté!
Ils nous proposaient des fiches bien structurées, et avoir cours avec des professeurs avec qui on peut parler, poser des questions, ce n’est pas négligeable quand on sort à peine du lycée et qu’on est un peu perdu..

Après je suis consciente que c’est très dur de réussir médecine du premier coup, car la prépa prend beaucoup de temps. J’allais au tutorat au début (quand j’étais à jour niveau cours).

En doublante, j’ai pris une prépa qui propose uniquement des concours blancs chaque semaine, plus le tutorat chaque samedi. J’étais très assidue à ces deux structures car cela me permettait de voir mes lacunes et donc de les revoir! On a jamais trop d’entraînement!

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Au tutorat et dans ma prépa j’étais quasiment classée à chaque fois, sauf en physique, même doublante je n’ai toujours pas réussi à cerner cette matière..
Les classements tutorats et prépa avaient des valeurs différentes, car au tutorat on était classé sur beaucoup plus de personnes que la prépa de concours blancs.

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
En primante, je me suis retrouvée écrasée par le retard dès que le rythme s’est accéléré, et même en doublante, mais c’est plus facile de rattraper ce retard la deuxième année.
Déjà on a pas le droit de faire d’impasses, et puis on retient plus facilement les cours, on a acquis une bonne méthode de travail, on gère mieux les révisions.

Quel était votre rythme de travail ?
J’ai toujours gardé le même rythme, avec des horaires de travail qui me convenaient, évidemment j’ai un peu augmenté le rythme en révisions. Mais si on ne travaille pas efficacement, il faut savoir s’arrêter, faire une pause, pour mieux recommencer ensuite.
Ca ne sert à rien de travailler 14h par jour jusqu’à 3h du mat’ si ce n’est pas efficace.
C’est très important de bien ce connaître pendant la PACES.

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Je n’étais pas en compétition, car je travaillais avec mes amis! On s’entraidait, on expliquait les choses, on répondait aux questions. Une bonne ambiance de travail.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
De nature je ne stresse pas beaucoup.
Pendant le semestre je n’étais pas stressée, le stress arrivait à l’approche du concours, normal on joue un peu son année sur une seule journée, il faut un peu de (bon) stress pour se motiver! Et surtout avant les résultats.. le pire! Même si tout est joué, impossible de ne pas stresser…

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Je regardais les cours chez moi, j’essayais d’être la plus assidue possible, pour bien noter toutes les nouveautés, les sujets sur lesquels les profs insistaient.
Très important de se tenir au courant des cours en amphi car le concours ne porte pas seulement sur le poly, mais aussi sur les diapos et le cours oral! Et vu que je les passais en vitesse x2 je n’avais pas l’impression de perdre trop de temps avec des choses que je connaissais déjà!

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Polys polys polys! Une grande chance à P6, mais je prenais aussi en note les remarques, les nouveautés des cours.

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
Les annales c’est le meilleur ami de la PACES! Attention à ne pas les faire trop tôt dans le semestre et surtout pas juste après avoir vu le cours en question parce que ça ne compte pas vraiment.
Si on veut s’assurer d’avoir bien compris le cours on peut faire des anciens tutorats qui sont dispos sur le site du tutorat, mais il faut privilégier les annales pour les moments ou on commence à bien connaitre le cours, et pendant les révisions surtout!
Hyper important car pour certains profs ne sont pas très inventifs et ressortent les annales pour le concours.

Comment était organisée votre journée ?
Comme je l’ai dit plus haut:
– 7h lever
– 7h->7h30 petit déjeuner
– 8h-9h30 visionnage des cours de la veille en (vitesse x2)
– 10-12H30 Bibliothèque
– Pause dej
-13h30-16h30 bibli
– pause
– 17h-20h bibli
Et dire que c’était mon quotidien pendant deux ans..

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
De toute façon si on veut réussir la PACES, il faut être motivé!
Mon erreur à été de ne pas me mettre à fond dès la première année. Même si on ne passe pas primant on arrivera en doublant avec de bonnes bases et le moins d’impasses possibles!
Et surtout pas se dire pendant le semestre « au pire j’ai deux ans », aux taquets dès le début!!!

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
J’ai eu la chance d’avoir une « révélation » pendant mon année de doublante, avec la chimie, la chimie O, la biophysique, je comprenais tout par rapport à l’an passé.
Et puis mon cadre familial/logement, j’étais dans un bon environnement, mes parents me soutenaient, j’avais des amis en médecine qui me comprenaient avec qui je pouvais parler de médecine, ou aller boire un verre de temps en temps.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ?Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?
Je n’avais pas du tout adopté la bonne méthode en primante et puis je ne me suis pas mise à fond au travail. Je me disais « c’est pas grave, j’ai un an en plus au pire » (GRAVE ERREUR, il faut faire la PACES motivé, sinon on ne tient pas)

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
Dure… Ce n’est pas une blague quand on dit que c’est une année de sacrifice (voir deux). En fait on s’en rend surtout compte quand on est en vacances, on voit tout le chemin parcouru et on se rend compte qu’on est un peu en mode veille pendant ces années, car on ne peut faire aucun projet d’études sans savoir si on ira en P2, en pharma, ou si on a rien..

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Très bien pour les témoignages, malheureusement je ne l’ai connu que pendant mes vacances avant de rentrer en tant doublante. Je les lisais en vacances, surtout pour me rassurer!

10