Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Bordeaux, 2015-2016, 334 pris en médecine

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S, spé maths, mention très bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Je n’ai passé que le concours médecine et j’ai fini 264/1859

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
J’avais un bon niveau. Plutôt assidue mais je ne travaillais pas très régulièrement, surtout avant les contrôles.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
J’habitais seule dans un studio

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
Entre 5 et 10 min à pied

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Oui, la fac n’est pas immense et tous les amphis de PACES sont à côté les uns des autres. En plus j’ai fait la pré rentrée proposée par le tutorat fin août, du coup ça m’a permis de connaître un peu les bâtiments avant la rentrée.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Non, j’en ai eu l’ambition à un moment parce que j’avais acheté les polys d’anatomie du S1 en juillet. Je comptais en faire un peu tous les jours pendant les vacances mais finalement je me suis arrêtée à la 2ème page ^^ De toute façon, je pense pas que ça m’aurait servi à grand chose, parce que sans les explications des profs et du tutorat à côté je vois pas trop comment j’aurais pu retenir quelque chose !
Et puis l’année est assez longue et pénible comme ça, pas besoin d’en rajouter en commençant à se prendre la tête pendant l’été !

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Au S1, je n’ai vraiment rien fait, parce que je me disais que je n’avais pas le temps. J’étais vraiment très stressée et j’avais peur de regretter de perdre du temps avec ça. Même si je pense pas que ce soit forcément une perte du temps avec du recul. Si vous avez besoin de vous aérer et que vous étiez habitués à faire du sport au lycée, continuez ( même si vous risquez de devoir ralentir un peu le rythme) !

Au S2, j’ai fait un peu de sport pendant les pauses aux révisions, quand vraiment je n’en pouvais plus.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
Très peu. J’ai été une fois faire les magasins une après-midi à chaque début de semestre et un restaurant à chaque semestre aussi avec ma mère qui venait me voir sur Bordeaux.
Sinon, j’écoutais de la musique pendant mes pauses au S2.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Non pas du tout.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
Je m’étais fixé 8h par nuit au début de l’année.
Je l’ai respecté jusqu’au mois d’octobre. Après j’ai vraiment commencé à stresser et j’ai donc écourté mes nuits pour travailler plus tard le soir et je me levais plus tôt le matin pour travailler 1 h avant d’aller en cours.

Du coup, à la fin du 1er semestre je dormais plutôt 6h par nuit. C’était évidemment une mauvaise idée puisque j’étais tellement crevée à la fin que j’ai du récupérer aux révisions, là où c’est pas du tout le moment …

Au S2, je me prenais plus de temps pour dormir, mais j’ai eu des problèmes de sommeil à cause du stress donc je dormais en moyenne 5h/nuit.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
Au S1, je comptais pas vraiment, je m’arrêtais quand j’avais fini ce que j’avais prévu. Je pense que je devais travailler entre 11 et 12h par jour, cours compris, mais je n’étais pas hyper efficace.

Au S2, je travaillais entre 8 et 11h par jour selon ma motivation, les matières que j’avais prévues et les heures d’ED et de tutorat.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Je sais pas si on peut vraiment parler de méthode, mais je lisais et relisais mes cours.

Je travaillais en général sur les diapos des profs (sauf vraiment quand ils étaient très incomplets) que j’imprimais et que je complétais à la main avec les notes que j’avais prises en cours.

Je surlignais pas mal aussi les points importants et les remarques sur lesquelles le prof avait particulièrement insisté. Rien que de faire ça, ça me permettait déjà d’avoir une vision plus globale du cours avant de vraiment apprendre les détails.

Après, je relisais attentivement le diapo en essayant de comprendre tous les détails, parce que franchement je ne vois pas comment on peut apprendre quelque chose qu’on ne comprend pas.

Je n’essayais pas forcément d’apprendre le cours à fond la première fois puisque je préférais le revoir plusieurs fois régulièrement plutôt que juste 2 ou 3 fois à fond. Au S2, j’ai réussi à revoir tous mes cours au moins 5 fois et jusqu’à 10 fois pour certains d’UE 1B.

De toute façon, plus vous revoyez un cours, moins vous mettrez de temps. A la fin, je revoyais des cours de 2h en 15 min parce que je les avais déjà vu plusieurs fois.

Sinon le weekend, je revoyais les 2 matières qui tombaient à la colle de la semaine depuis le début ou au maximum en tout cas (à la fin c’est difficile quand même …) et je rattrapais éventuellement les cours de la semaine que j’avais pas eu le temps de voir.

Au S2, je suis devenue une dingue du post-it ! Quand ça faisait plusieurs fois que je revoyais un cours et que je voyais que c’était toujours sur les mêmes détails que je bloquais, je me les notais sur un post-it.
Je les ai affichés sur mon placard aux révisions et rien que de savoir qu’ils étaient là, je m’en rappelais !

Pour les trucs qui ne rentraient vraiment pas, je me les notais sur une feuille et je savais que c’était les points que je devrais relire au dernier moment avant le concours.
Certains préfèrent décompresser la veille, mais pour moi, le dernier moment a été très utile !
Après, il faut être un minimum organisé et avoir ciblé à l’avance ce qu’on veut relire. Le but n’est pas de revoir 2 ou 3 cours comme ça dans le vent !

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
Seulement en chimie organique mais ça ne m’a vraiment servi à rien vu la note que je me suis prise dans cette matière ^^

Au 2ème semestre, j’en faisais en biochimie où je me synthétisais à chaque fois toutes les réactions d’un chapitre.
Là par contre ça m’a servi pour avoir une vision d’ensemble de toutes les réactions en chaînes et c’est plus facile pour faire les liens entre tous les chapitres.
Ça me donnait une sorte de gros schéma et ça m’a beaucoup aidé puisque j’ai plutôt une mémoire visuelle.

J’ai fait aussi quelques tableaux pour les cours qui s’y prêtaient (genre les épithéliums) et dont j’avais du mal à retenir certains détails. Comme ça le soir je me ressortais mes tableaux et je les relisais avant de dormir.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Seule et 2 ou 3 fois avec une amie.
Parfois, ça fait du bien de travailler avec quelqu’un, surtout le weekend, ça vous donne l’impression d’avoir un semblant de vie sociale ^^ Sinon, à force, ça peut vraiment devenir pesant d’être tout le temps seul, surtout si vous ne vivez plus chez vos parents et que vous n’êtes pas en colocation.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Au S1, toujours chez moi.

Au S2 aussi, sauf à la fin, le dernier mois j’ai été plusieurs fois travailler à la bibliothèque le weekend, quand je commençais vraiment à saturer et que je savais que j’aurais du mal à être efficace chez moi.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
J’étais au tutorat de la fac et je le recommande vraiment ! Je sais que ce n’est pas le cas dans toutes les facs, mais le tutorat de Bordeaux est vraiment super !

Les tuteurs sont très à l’écoute et sont toujours là pour répondre aux questions, les colles qui sont proposées toutes les semaines permettent de voir où on en est dans ses cours et aussi de se situer par rapport aux autres étudiants.

La plupart des gens y sont inscrits et vous êtes donc classés sur un bien plus gros nombre que dans une prépa (on était plus de 2000 sur certaines colles du début de l’année).
En plus il y a vraiment une bonne ambiance, parfois, ça détend un peu !

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Au début pas du tout, j’étais entre 700 et 1100 sur les 3 premières colles il me semble. C’était pas étonnant puisque je travaillais encore en mode lycée : je n’apprenais ni les exemples, ni tout ce qui était entre parenthèses… J’ai vite compris qu’il fallait mieux tout savoir et mes classement se sont améliorés !

Au S1, j’étais globalement classée autour du numerus, parfois dedans, parfois en dehors mais jamais très loin.
Au S2, j’étais toujours numérisée mais le classement se faisait sur un nombre plus petit.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
Je n’avais pas de retard, à part 1 ou 2 cours parfois que je rattrapais dans le weekend.

Après c’est relatif car, par exemple, au 1er semestre je n’avais pas de retard dans mes cours mais je savais très mal certains du début de l’année, parce que ça faisait longtemps que je ne les avais pas revus.

Je privilégiais toujours l’apprentissage des nouveaux cours à la relecture de plus anciens, parce que ça m’aurait trop stressée de prendre plus de 3 cours de retard. Je suis d’accord que ce n’est pas forcément très malin non plus comme système …

Donc si vous avez du retard, ne vous inquiétez pas, tant qu’il reste gérable, vous pourrez largement le rattraper, au mieux avant les révisions !

Et n’oubliez pas que la plupart des gens ont du retard et ceux qui disent ne pas en avoir sont en fait peut être moins au point sur les 1ers cours que vous !

Quel était votre rythme de travail ?
Je travaillais tous les jours au moins 8h. C’est hyper important d’être régulier dans son travail, personne ne vous dira le contraire !

Sinon, j’ai trouvé le 1er semestre vraiment très chargé et assez dur à tenir au niveau du rythme. Surtout que jusqu’aux résultats en janvier, on ne sait pas vraiment à quoi s’attendre …

Ça a été mieux au 2ème semestre, d’abord parce que j’avais moins de cours puisque je suivais que les cours de spé médecine.

Du coup, j’avais pas mal de trous dans l’emploi du temps. En plus on a eu quasiment 2 semaines sans cours en mars, donc ça m’a permis de revoir tout le programme du semestre en insistant sur les chapitres où j’avais plus de mal.

Et puis au S2, je me suis un peu habituée, on sait à quoi s’attendre contrairement au début de l’année où on débarque du lycée …

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Altruiste, surtout avec mes amies. On était un groupe à venir du même lycée et on savait qu’on pouvait compter les unes sur les autres.

C’est important dans une année comme la PACES d’avoir de vrais amis sur qui compter.
Je n’étais pas du tout dans l’esprit compétition. Je pense pas que l’on réussisse plus un concours comme celui-là en cherchant à faire des crasses à tout le monde !

De toute façon, tout le monde est dans la même galère !

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Très, très, très stressée ! Je savais avant la PACES que j’étais plutôt anxieuse, mais cette année j’ai battu des records ! ^^ ça m’a carrément empêcher de dormir au 2ème semestre …

Si vous savez que vous êtes aussi comme ça, essayez d’apprendre à gérer votre stress, trouvez une technique ou n’importe quoi (évitez les médicaments trop forts quand même ^^) parce que ça peut devenir vraiment insupportable et très fatigant.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
ça dépendait. Pour les cours où il fallait tout noter ou quand le prof dictait, j’étais très concentrée.
Par contre quand je voyais que tout était sur le diapo et si le cours ne m’intéressait pas, soit je luttais pour ne pas m’endormir, soit je parlais avec mes amies.

Même si je ne l’ai pas toujours fait, essayez de rester le plus possible attentif en cours, c’est du temps de gagné chez vous.

Mais j’avoue que des fois c’est très difficile, surtout les cours de chimie orga (quand on ne capte rien, ça paraît interminable…).

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
A la main. Je suis très lente pour taper à l’ordi …
Quand je voyais que le cours allait très vite et que j’avais pas forcément le temps de tout noter, j’enregistrais avec mon portable et je notais sur ma feuille les minutes où j’avais lâché.ça évite de se taper tout l’enregistrement pour n’écouter que 2 minutes …

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
Oui !! C’est super méga important ! A faire, refaire et re-refaire !
Je me les gardais pour les semaines de révisions, ça permet de voir le type de questions que posent les profs et celles qui reviennent d’une année à l’autre (c’est des points facilement gagnés!).

C’est aussi important de les faire dans les mêmes conditions que le jour du concours : je me chronométrais et si par exemple je faisais des annales d’UE 2, je ne revoyais aucun cours d’UE2 juste avant.
Au concours, vous ne pourrez pas tout revoir au dernier moment !

Hyper important aussi, bien comprendre la correction et noter ses erreurs pour ne plus les refaire, c’est tout l’intérêt de faire des annales …

Comment était organisée votre journée ?
Pour les jours de cours (je fais par rapport au S2) :
7h30 : levé
8h30-12h45 : cours
13h-14h : repas
14h-17h : apprentissage des cours du matin
17h-17h20/30 : pause goûter
17h30-20h : cours du matin
20h – 21h : repas + douche+ téléphone (mais parfois je prenais un peu plus qu’une heure …)
21h-22h30 : révisions d’anciens cours, préparation des ED de la fac ou correction des colles que j’avais pas encore faite

Pour les week end, je faisais globalement la même chose sauf que je me levais plutôt à 8h ou 8h30 si j’avais très mal dormi et je me faisais une pause de 30 minutes dans la matinée.
Quand j’en avais vraiment marre ou si jamais j’avais fini ce que je voulais faire j’arrêtais à 22h.

Au S1, je me levais à 6h30 pour réviser 1 h avant d’aller à la fac et le soir je travaillais jusqu’à 23h30 ou minuit. ça m’est arrivé 2 ou 3 fois d’aller au delà de minuit mais je vous le déconseille vraiment, d’autant plus qu’à cette heure-ci la plupart des gens ne sont pas du tout productifs !

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
C’est un conseil bateau, mais être très motivé, c’est très important ! Au début ça va, c’est facile, tout le monde l’est plus ou moins, mais après il faut essayer de garder votre motivation jusqu’au bout !

Il y aura forcément des jours vraiment pas drôles et je pense que tout le monde, ou du moins la grande majorité des gens, passent par une phase « je suis au fond du trou » ou « qu’est ce que je fais là?! ». C’est là qu’il faut surtout pas lâcher et continuer à bosser quoi qu’il arrive !

N’écoutez pas les gens qui rabâchent que c’est un concours très difficile ou qui vous sortent pleins de statistiques un peu décourageantes….
Entourez vous des personnes qui vous soutiennent le plus ! Pour ma part, ma famille a toujours été derrière moi tout au long de l’année et ça m’a beaucoup aidée !

Et surtout, n’oubliez pas que la PACES n’est pas un sprint, mais un marathon !
Il faut tenir sur la durée, donc dormez bien, mangez bien , bossez bien, détendez vous quand vous en avez besoin (pas tous les quatre matins non plus !) et croyez en vous !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Je sais pas trop parce que jusqu’aux résultats du S1, j’y croyais vraiment pas !
Je pense que c’est le fait de ne jamais m’être relâchée, même quand j’étais au fond du seau et d’avoir vraiment trouvé ma méthode au S2.

C’est ça qui m’a permis de rentrer dans le numerus au final (je n’y étais pas au S1).

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
Très dure, surtout sur le plan psychologique ! C’était un aspect que je n’avais pas du tout anticipé en arrivant en PACES et j’en ai vraiment bavé au 1er semestre…

Mais avec le recul, je ne regrette absolument rien ! Globalement les cours sont assez intéressants même si parfois on se demande à quoi certains vont nous servir…

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Très intéressant ! J’y allais souvent pendant ma 1ère année pour me rassurer ou chercher des conseils pour mieux travailler.
Du coup, j’espère que mon témoignage pourra servir à d’autres personnes !

27