Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Lyon Est, 2014-15, NC à 286

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
S, spé SVT, mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primante

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Médecine uniquement, 67/1511 (75/2000 environ au tronc commun)

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
Assidue, très bon niveau sans pour autant travailler de manière inconsidérée

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Seule en studio

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
15min

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Plutôt oui, j’avais fait les JPO ce qui m’avait permis de découvrir les lieux. En une semaine j’avais bien pris mes repères.

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Travaillé non, mais j’avais suivi un stage d’anticipation en août dans ma boîte à colle, ce que je recommande car ça permet d’amorcer doucement le rythme et de commencer à voir les cours de P1 (attention juste d’avoir une première approche, il faut vraiment profiter de son été jusqu’au bout, l’année est suffisamment galère comme ça 😉 )

Mais comme ça quand on voit les cours à la fac on percute plus vite, on est moins paumés donc c’est tout bénef pour l’apprentissage !

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Avant la P1 je faisais beaucoup de badminton, j’ai du réduire le rythme mais je continuais environ 2h toutes les 2 semaines.
Sinon je marchais ou faisait du vélo pour mes déplacements, et quand j’avais la motiv, escaliers (quand on habite au 6e étage ça fait les cuisses !).

Je conseille vraiment de se garder un créneau pour le sport, surtout si on est sportif à la base, ça permet de garder une bonne hygiène de vie et c’est idéal pour se dépenser et se vider la tête quelques heures !
Après on repart de plus belle.

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
Pas énormément forcément, mais j’essayais quand même de garder contact avec l’extérieur.
Les pauses, quand elles ne sont pas trop fréquentes, font partie intégrante du rythme de travail !
Nous ne sommes pas des machines, soulager le cerveau un petit moment ça fait du bien.

Après pas trop souvent et pas trop longtemps (parce que la culpabilité arrive vite !) mais une petite soirée jusqu’à 23h 2/3 fois par semestre, voire un ciné, et un petit resto le midi avec des amis hors médecine occasionnellement c’est sympa et ça aère la tête.

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Pas du tout

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
8 à 9h en moyenne.
C’est ce dont j’avais besoin pour être en forme, chacun son rythme, mais le sommeil ne doit absolument pas être négligé ! D’ailleurs, c’est en dormant qu’on finalise la mémorisation.

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
En période de cours, 7h sans compter les 4h de cours le matin, et en révision 11-12h.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
J’imprimais mes cours en les surlignant avec un code couleur précis (jaune important, orange définition, rose remarque…) j’ai ce code depuis la seconde donc mon cerveau percute bien quand je lis.

J’avais aussi investi dans une ardoise (économie de papier puissance 9000 !!) et je ré-écrivais les parties importantes de mon cours en même temps que je le lisais, puis arrivée au bout je parcourais mes notes du regard en les effaçant, ce qui me faisait voir les points importants 2 fois.

Ayant une mémoire très visuelle, j’avais besoin de beaucoup lire pour que ça rentre. Au début ça prend du temps pour le faire bien (après tout dépend du cours mais plus on le revoit plus on va vite à chaque fois) en moyenne un cours me prenait 1h-1h30 à revoir.

Niveau organisation, je m’étais fait une liste des cours (genre « UE1 protéines partie 3 ») et je faisais une croix à chaque fois que je les revoyais.

C’est moins contraignant qu’un planning de révision (que je faisais juste pour les semaines de révisions justement) et comme ça je pouvais suivre l’avancée de mon apprentissage en comparant où j’en étais dans chaque cours les uns par rapport aux autres grâce au nombre de croix.

Jusqu’au concours j’ai revu tous mes cours 6-7 fois.

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
Non, sauf exception pour les réactions en chimie orga.
Je n’ai jamais eu l’habitude de faire des fiches au lycée, ça ne me correspondait pas et j’avais l’impression de perdre mon temps.

Là encore ce n’est que mon ressenti, certains s’en sortent très bien avec mais si vous n’aviez pas pour usage d’en faire avant et que vous ne vous sentez pas à l’aise à faire des fiches, ne vous forcez pas, l’important c’est que votre méthode de travail soit efficace 🙂

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Seule, mais quand j’avais des questions je n’hésitais pas à demander à mes amis.

Honnêtement on vous dira toujours qu’en P1 on ne peut faire confiance à personne hormis soi même, mais quand vous êtes en compétition 2 jours dans l’année avec 2000 personnes vous pouvez (devez !) vous créer un cercle d’amis où vous vous faites confiance mutuellement, c’est vital ! (Et c’est quand même vachement plus sympa de faire ses pauses en groupe 😉 )

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Je travaillais dans les locaux de ma boîte à colle.

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
Les 2, c’est tout à fait compatible à Lyon Est.
J’ai utilisé les ressources du tut en terme de colles et de qcm, voire 1 ou 2 polys de cours, il faut toujours plus d’entrainement !

Pareil pour ma prépa, qui proposait un entraînement de qualité, des cours et des locaux, où il y a vraiment une super ambiance et qui surtout a un système de parrainage contrairement au tut.
Je trouve ça très important d’avoir le soutien de quelqu’un qui est passé par la P1 et qui en a triomphé, moralement c’est top et les conseils sont toujours les bienvenus.

Je recommanderais les 2, comme je le disais plus il y a d’entrainement mieux c’est.
Je comprends que les prépas posent parfois des soucis financiers, et le tutorat de Lyon Est est top donc si vous avez l’occasion de faire les 2 allez y, ce n’est pas une perte de temps (mais faites gaffe pour le choix de la boîte à colle, pas la même qualité partout…) après j’ai des amis à qui le tut a suffi.

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Oui, sauf 2-3 colles « bonus » j’étais toujours numérisée.

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
Non pas de retard (si si c’est possible ! 😉 )

L’important c’est de bien revoir en priorité les cours du matin l’après midi pour commencer à assimiler tout de suite.

Après tout est question d’organisation, ne pas surbosser une matière parce que vous savez que la prochaines colle tombe dessus. Vous ne visez pas un bon classement aux colles mais un bon classement au concours, à long terme.

Personnellement, je ne bossais pas l’UE en question le jour avant ma colle (quand c’était possible) pour voir ou j’en étais vraiment.
Il y aura toujours des cours où vous serez plus à l’aise et d’autres qu’il vous faudra revoir 8000 fois pour espérer vous rappeler les grandes lignes.
A vous d’adapter votre méthode de travail et d’équilibrer vos révisions pour être au top partout 🙂

Quel était votre rythme de travail ?
Soutenu, c’est la première année où je me suis vraiment mise à travailler.
C’est là la différence avec les examens, on ne vous demande pas d’avoir la moyenne on vous demande d’être meilleur que les autres.

Si tout le monde à 8 il faut avoir 9, si tout le monde a 15 il faut avoir 16.
Dur dur, mais faisable, pour ça il suffit de travailler vraiment, et de donner le meilleur de vous (sans négliger les pauses de temps en temps encore une fois 😉 )

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
En compétition forcément c’est un concours, mais je n’étais pas un ermite, si un ami avait un problème et que j’étais en mesure de l’aider je n’hésitais pas 🙂

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Stressée à l’approche du concours, sinon relativement décontractée jusqu’à J-30 on va dire.

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Concentrée (la plupart du temps) c’est méga important, la première phase d’assimilation du cours, il vous sera bien plus facile de l’apprendre après avoir bien compris ce que le prof voulait dire et attendait de vous !

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Sur papier, sauf 1 exception à l’ordi, et dicta de sécurité pour les cours d’anat.

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
Oui oui oui et re OUI ! C’est MEGA important, votre seule source d’exos « officielle » : une annale, c’est ce que le prof veut, ce qu’il est susceptible de faire tomber (parce qu’il y a des profs qui sont de grosses feignasses et qui font retomber les mêmes qcm d’une année sur l’autre) bref, c’est là où vous voyez ce qui pourra vous tomber sur la tête le jour J !

Il faut faire et refaire et re refaire les annales pour s’entraîner, primordial !

Comment était organisée votre journée ?
Réveil 7h15
Cours 8h15-12h15
Repas 12h30-13h30
Travail 13h30-16h30
Pause 16h30-17h
Travail 17h-20h30
Repas 20h30-21h
Parfois je faisais quelques exos après pendant 30min mais en général je n’étais pas méga efficace le soir donc je m’arrêtais relativement tôt.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Croyez en vous et en vos rêves. C’est un conseil bateau mais tellement vrai : la motivation, c’est 30% de la note !! Ne lâchez rien, battez vous jusqu’au bout, la victoire n’en sera que plus belle.

Après le plus important c’est vraiment de trouver le plus rapidement possible VOTRE méthode de travail, rapide et efficace, et de vous mettre à fond dès le premier jour !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
J’ai vraiment beaucoup travaillé et j’ai tout donné jusqu’au bout. Je ne voulais pas me décevoir, ni décevoir tous ceux qui croyaient en moi ; ça fout la pression mais ça booste aussi !

J’ai bien géré le stress, après il faut être stratège et sur de soi.

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
Loin d’être la pire année de ma vie.
Une P1 ça fait grandir, on gagne en autonomie et en maturité, on apprend plein plein de chose supers pour peu qu’on prenne le temps de s’y intéresser (sauf la biocell, c’est chiant, mais passons 😉 )
J’ai rencontré des tas de gens supers donc franchement, même si c’est dur, ça en vaut la peine !

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Ma foi bien sympathique, c’est toujours rassurant de pouvoir lire des témoignages pour voir qu’on n’est pas tout seul à s’être embarqué dans cette galère 😉

190