Léa F, en 2ème année de Médecine à Paris V nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2015 – 2016, 351 – 2 alter paces = 349

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

S, mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

183 au S1, 238 en médecine au S2

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

J’étais plutot flemmarde, je faisais ce qui était demandé sans en faire plus.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Chez mes parents

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Environ 20-30 minutes

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

J’arrivais avec deja quelques amis du lycée et on s’était arrangés pour être dans la même section donc ça a facilité le début. Après j’étais aux Saint Pères donc la première semaine je me suis pas mal perdue dans la fac, j’ai bien galéré a trouver les amphis, mais on s’habitue vite quand meme. Le tutorat est bien aussi pour ça, ils sont vraiment présents pour répondre aux questions. Au début ca rassure.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Je n’ai rien fait avant la pré-rentrée. L’année est deja assez longue et dense comme ça, pas besoin d’arriver déjà fatigué au début de l’année.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Oui je faisais de la self défense une heure par semaine histoire de relacher la pression. On a l’impression qu’on aura vraiment pas le temps quand on commence mais c’est vraiment important d’avoir un moment ou l’on peut penser a tout autre chose. Il faut vraiment trouver quelque chose qui nous permettra de sortir complètement la tête des cours même si c’est que pour une heure.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

La fréquence des sorties a beaucoup diminué durant la PACES. Je sortais de temps en temps le samedi mais j’étais hyper fatiguée donc a 23h j’étais rentrée chez moi. Et les sorties consistaient en aller voir des amis pour un diner ou une petite soirée tranquille, pas de grosse nuit blanche 😉 Sinon je dejeunais avec des amis même en semaine, juste pour une heure.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Personne dans ma famille proche

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Le sommeil c’est la clé de la réussite vraiment. Je suis une grosse dormeuse donc tous les soirs à 22h-22h30 max j’étais couchée et le matin lever à 6h45 les jours ou il y avait cours à 8h, et 7h30 le reste du temps. Donc en général c’était 8-9h de sommeil. C’est tentant de bosser jusqu’à minuit ou une heure du matin pour rattraper son retard par exemple mais c’est vraiment une erreur. C’est du temps de travail inefficace et du repos en moins. Le sommeil est majeur. Ton cerveau va éclater si tu le laisses pas se reposer. C’est vraiment un rythme a prendre.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Il faut essayer d’etre le plus régulier possible, ce qui était pas trop mon cas… Je bossais chez moi donc je perdais pas de temps dans les transports. Si on prend une journée ou j’avais pas cours j’essayais de me mettre a mon bureau à 8h-8h30 max.

Apres pause le matin vers 10h30 histoire de souffler un peu, 15minutes environ (à adapter selon les besoins). Dejeuner vers 12h30, ca me prenait entre 30min et 1h. Retour au bureau jusqu’au gouter vers 16h.

Puis jusqu’au diner vers 19h30. Ensuite je bossais jusqu’à ce que je m’endorme sur mes exercices donc vers 22H. Par rapport à d’autres ca peut paraitre peu mais le plus important c’est d’etre efficace, si on sent que ca sert a rien autant aller respirer 15min dehors et s’y remettre a peu. Il faut trouver le juste milieu entre quantité et qualité.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)

Pour les cours ou il n’y pas trop de par coeur (tous ceux du S1 sauf l’histologie + au S2 les maths, la physio et la spé), je travaillais le cours tranquillement mais je passais assez rapidement aux exercices des TD par exemple. Je faisais beaucoup de QCM d’entrainement, quitte a les refaire plusieurs fois pour avoir la méthode et être plus rapide sur les questions types concours.
Pour le par coeur j’ai un peu tout essayé. Rester assise a mon bureau et lire le cours dans ma tête ca marchait moyen. Sinon je ré-écrivais le cours mais ca prenait beaucoup de temps. Finalement comme j’étais chez moi je prenais mes fiches de prépa que je lisais a haute voix tout en faisant des aller-retours dans l’appartement. Oui je sais que ca peut paraitre vraiment bizarre mais ca marche vraiment bien pour moi. Il faut pas hésiter a changer de méthode quand on voit que celle essayée ne fonctionne pas.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Je faisais pas trop de fiches sauf quand celles données par la prépa etaient trop chargées.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Au départ je travaillais a la bibliothèque avec des amis mais on avait pas du tout les mêmes méthodes et la leur me mettait vraiment la pression. Donc j’ai fini par rester chez moi (temps gagné !), toute seule face à mon bureau avec de la musique dans les oreilles (mais ca encore c’est tres personnel, peu de mes amis travaillaient comme ca)

Travailliez-vous à la bibliothèque  de votre université ou chez vous ?

A la BU entre deux cours de temps en temps.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’ai fait les deux. Le tutorat c’etait seulement pour les concours blancs. La prépa a vraiment été très utile pour acquérir de bonnes méthodes et gagner du temps. On avait vraiment de bons exercices. Après il ne faut pas uniquement se fier a la prépa, certains cours sont vraiment nécessaires à la fac, comme ceux d’histologie.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Je n’ai été classée qu’une seule fois de toute l’année au tutorat, sinon j’étais vraiment loin même a ceux juste avant les vrais concours. Tout se joue le jour J. A la prépa j’avais de meilleurs classements mais c’etait pas tres représentatif. Il ne faut pas se laisser démoraliser par les résultats des CB. Je sais que ca peut etre vraiment déprimant de voir un classement pourri mais il faut garder confiance en soi et en ses capacités 🙂 Les CB ne sont aussi pas forcément tres représentatifs de ce qui peut tomber au concours…

Aviez-vous du retard dans vos cours ?  Si oui, comment le gériez-vous ?

C’est clairement impossible de ne pas avoir de retard. J’essayais d’etre au rythme de la prépa qui avait a peu pres deux semaines de retard sur la fac. Il faut vraiment prendre le temps de passer une bonne premiere couche sur les cours. On rattrape le retard pendant les révisions mais le but c’est d’en avoir le moins possible. Il faut pas trop se stresser la dessus. Tout le monde a du retard, même ceux qui disent qu’ils en ont pas.

Quel était votre rythme de travail ?

Deja expliqué dans la question sur la durée de travail

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

J’étais pas du tout dans un esprit de compétition au contraire ! Je détestais parler des CB, des cours, comparer les résultats.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Ca dépend des moments, en général plutôt décontractée et puis en approchant des concours j’ai eu quelques gros pétages de plomb et des crises de stress

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Deja je n’allais pas beaucoup en cours. Après tout dépendait des matières et des profs. J’essayais au maximum d’etre concentrée pour pas que ca soit une perte de temps d’aller en cours.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Sur papier uniquement, pour pouvoir surligner, reprendre mes cours plus facilement.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Les annales sont hyper importantes mais il ne faut pas y toucher avant les révisions c’est inutile.

Comment était organisée votre journée ?

Deja répondu plus haut.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

De prendre cette année au sérieux, de donner le maximum pour ne rien regretter. Ne pas hésiter à demander de l’aide autour de soi. Ne pas oublier que les gens qui n’ont pas fait une PACES ne peuvent pas s’imaginer ce que c’est. Garder confiance en soi et en tête que c’est possible de l’avoir en un an.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

La perseverance peut-être.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Etrangement ce fut une année vraiment sympa dans le sens ou a la fin on est fier du travail accompli. Y a des hauts et des bas mais globalement c’est pas aussi dur que l’idée que je m’en etais faite

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

C’est vraiment sympa d’avoir plein de témoignages pour se défaire de l’idée que toutes les personnes qui passent leur année sont des machines à travailler.

65