Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Paris V – Descartes, 2015-2016, NC = 351

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S, Spé SVT, Mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Doublante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Médecine, 107

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
Au lycée, je galérais vraiment dans les matières scientifiques malgré tout mon travail, tous mes efforts, et que j’étais relativement assidue.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Chez mon père.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
Environ 15mn à pied, sinon par moment métro mais je préfère marcher, ça réveille. 🙂

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Ça va! Il y avait des personnes de mon lycée qui allaient à P5. Du coup, on est resté ensemble. Sinon, c’est relativement grand, donc quand on arrive, c’est assez facile de se perdre.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Comme primante, un peu. Mon frère, actuellement en deuxième année d’internat en chirurgie, avait gardé ses cours de première année. Je les ai feuilletés; autrement, j’avais des connaissances, mon frère aussi, qui avaient passé leur PACES un, deux ou trois ans auparavant.

En tant que doublante, à partir de la mi-août, j’ai revu quelques cours, notamment les chapitres les plus difficiles, et ce que je ne comprenais pas.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Lors de ma première P1 je ne sortais que rarement, ce qui, au goût de tout le monde, est assez mauvais. Je faisais peu de sport.

Comme doublante, je sortais faire du tennis, du footing… Ça me permettait de décompresser et de prendre l’air! Et puis ça évite à la fin de la PACES d’avoir des mauvaises surprises quant à la balance…

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
Primante, non, comme je l’ai dit, je ne sortais quasiment jamais.
Doublante, je me permettais quelques sorties quand je sentais que je n’étais plus efficace. Shopping, ciné… Prendre l’air, c’est toujours bon et après on revient l’esprit aéré!

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Comme dit précédemment, mon frère est en deuxième année d’internat de chirurgie, et le copain de ma cousine, infirmière, vient de passer les ECN, et va donc entrer en septième année.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
Durant ma première PACES, je ne privilégiais pas le sommeil… Donc je dirais en moyenne 5h. Du coup, j’étais très fatiguée et c’est vrai que ç’a vraiment joué sur mon efficacité à réviser, j’étais stressée de ne pas réussir… Mon sommeil était irrégulier.

Cette année, 7 ou 8h en moyenne. Il faut savoir privilégier le sommeil, qu’il soit régulier… Reposer notre tête afin que notre cerveau puisse travailler et nous aider à mémoriser ce que nous avons appris quelques temps avant/la veille. 🙂

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
Je dirais entre 10 et 12h cette année, et en période de révisions 13h.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Au S1: j’essayais de comprendre le cours, après pour le vérifier, c’était exercices! L’important c’est l’application. Autrement, je revoyais mes cours régulièrement, je les lisais à voix haute plusieurs fois, « paragraphe par paragraphe ». Bien sûr, il faut toujours connaître son cours parfaitement, mais ce qui est primordial ici est la résolution d’exos. Plus on en fait, plus on s’habitue. Perso j’en ai bouffé des annales!

Après, l’UE2 avec l’Embryo/Histo, c’est vrai que j’apprenais vraiment par cœur de par cœur. Quant à cette UE, je l’apprenais facilement car ça me plaisait bien. 🙂 Quand on prend goût à une matière, on l’apprend plus facilement. En tout cas, c’est mon avis.
Sinon, aller au ED aide beaucoup aussi.

Au S2 cependant: c’est QUE du par cœur, sauf en Maths où ici encore une fois, exercices.

De même que refaire les schémas du cours est super important.
Sinon, si y’avait un truc que je n’arrivais pas à retenir, je les écrivais sur des post-it, et j’en collais partout sur le mur tels des pense-bêtes ahah!

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
Hormis mes post-it, non, pour moi c’est une perte de temps. En PACES, tout est important, tout est à retenir.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Très souvent seule, quelques fois avec mon copain, qui était aussi en PACES avec moi, quand l’un ne comprenait pas quelque chose. Mais c’est vrai que travailler seul est bien mieux, on est au calme, on est mieux pour se concentrer.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Les deux, mais on est mieux à la BU, on est sûr de ne pas être dérangé par nos parents/frères/sœurs, ou même cela nous évite d’être tenté de faire autre chose.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
Pendant ma première P1, cours MédiSup et tuto de la fac.
Cette année, j’étais uniquement au tuto, et ai fait certains concours blancs.

La prépa permet de se sentir « encadré », accompagné. On nous donne également Il faut préparer les séances comme il faut afin de pouvoir être efficace sinon ce n’est qu’une perte de temps.

De même que faire des concours blancs, que ce soit au tutorat ou à la prépa, nous permet de nous entraîner et de pouvoir s’évaluer, se situer par rapport aux autres. Les concours blancs, plus on en fait, mieux on est entraîné, moins on est stressé, et ça nous montre également ce qu’il est susceptible de nous être demandé au vrai concours. 🙂

La prépa n’est certes pas donnée, mais cela aide pas mal de personnes, et combinée avec le tuto, encore plus! Mais après, cela dépend des personnes, le tutorat suffit à certains, d’autres ont besoin d’une prépa.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Cela dépend, j’arrivais à être classée dans certains tuto, dans d’autres non. Mais je n’étais pas si éloignée que cela du classement.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
Lors de ma première P1, il est vrai que j’avais quelque retard dans mes cours. Je pense qu’il suffit d’une petite fois où l’on est imprudent et qu’on se déstabilise, ça empiète sur la suite et j’en ai déduit que c’était pour cela que je travaillais énormément sans m’arrêter car j’avais du retard. C’est pour cela que mon temps de travail était assez « irrégulier » si je puis dire.

Doublante, jamais de retard je n’ai eu.

Quel était votre rythme de travail ?
Je ne vais donner que celui que j’ai eu en tant que doublante, meilleur à suivre plutôt que celui que ma première PACES.

Journées de cours:
– Lever 6h15/30
– Cours
– Bosser jusqu’à 22h/22h30
– Coucher vers 23h

En période de révisions:
– Lever 7h/7h30, j’évitais de trop tarder
– Bosser chez moi le matin, l’aprèm en bibli, en faisant une pause de 30mn vers 15/16h, jusqu’à 21/22h
– Coucher aux alentours de 22h30

Le weekend:
– Lever 7h30
– Bosser (le dimanche je restais chez moi, j’avais envie), de 9h30 à 21h30 avec quelques pauses et les pauses repas évidemment, cela va de soi
– Dodo à 22h

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Basiquement, j’aime tout ce qui est relatif aux compétitions, devoir être meilleure que les autres, j’ai plutôt été habituée à cela avec mon père. Mais en PACES c’était différent pour moi. Je restais plutôt altruiste avec mes amis, que ce soit des amis que je connaissais déjà avant ou que je me suis fait pendant mon année. On s’est aidé quand on ne comprenait pas quelque chose, quand on était ensemble on se posait des questions.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Étant de nature très stressée, j’étais anxieuse pendant ces deux années de PACES, j’appréhendais car le fait d’être stressée comme ça me fait perdre tous mes moyens le jour des examens. Du coup, j’étais droguée à l’Euphytose et aux pastilles homéopathiques ahah.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Je restais concentrée au maximum, car le fait de rater me faisait peur. Bon c’est vrai que parfois il y a toujours des petits malins pour essayer de perturber les autres… mais bon, il faut savoir prendre sur soi. 🙂

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Tout à la main. J’ai été habituée comme ça, sinon il m’arrivait de retaper chez moi quelques cours sur mon PC.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
Au S1, tout le temps. Au S2, moins, j’apprenais mes cours par cœur.

Comment était organisée votre journée ?
cf. question sur le rythme de travail.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Bosser à fond et ne surtout pas se décourager, allez au bout de vos rêves! La PACES c’est un marathon, il faut savoir tenir toute une année, voire deux! Faites travailler votre mémoire, revoyez bien vos cours, faites des annales, des QCM, beaucoup de QCM!

Ensuite, travaillez de manière efficace, pour moi il vaut mieux travailler en moyenne 10h par jour de manière efficace plutôt que 15h par jour en ayant été inefficace et par conséquent en ayant perdu du temps! Prenez le temps de vous reposer la nuit, privilégier le sommeil est important, tout comme s’aérer la tête. Quand vous vous sentez inefficace, sortez, faites autre chose pendant 30mn à 1h pour vous changer les idées, vous reviendrez aux révisions plus tôt! Le truc étant de ne pas oublier d’y revenir. 🙂

Pour réviser, trouvez un endroit calme, du genre BU, pour bosser, pour ne pas être dérangé chez vous s’il y a quelqu’un! On peut être vite déconcentré.

Ne lâchez rien! Je vous dis aussi, la mention au Bac ça ne veut rien dire. J’ai beau avoir eu mon Bac Mention TB, j’ai eu ma PACES en deux ans, tandis qu’un ami qui avait eu son Bac au ras du cul est passé primant! Donc, ne vous découragez surtout pas, croyez en vous, dites-vous que c’est pour la bonne cause. 🙂

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Je ne sais pas vraiment, sûrement pas parce que je suis meilleure qu’Untel… Disons que mon travail et mes lourds efforts ont fini par payer. 🙂
Je pense aussi que le fait de toujours croire en moi, d’avoir été soutenue par mes amis, ma famille notamment mon père et mon frère qui m’aidaient à remonter la pente quand ça n’allait pas, ont contribué à ma réussite. L’important aussi est de bien être soutenu par son entourage! Ils sont aussi là pour ça. 🙂

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?
Lors du S1 de ma première P1, je trouvais la PACES d’une dureté abominable, j’avais envie de baisser les bras au bout de deux semaines… Mais j’ai eu un ami des plus formidables qui m’a beaucoup aidé dans ces moments-là, à remonter la pente.

Alors j’ai continué. Je suis restée désormais motivée et malgré le fait qu’après le concours du S1 je savais que c’était fichu pour cette année, j’ai continué dans ma lancée, je suis restée assidue et régulière dans mon travail, je n’ai rien lâché pour ensuite commencer d’un bon pied cette année. Oui évidemment j’ai eu des hauts et des bas, que ce soit en tant que primante ou doublante, de par mes problèmes personnels, etc… J’ai énormément pris sur moi, c’était dur, mais je l’ai fait, et ç’a porté ses fruits.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
Très très dure psychologiquement… J’insiste, je réitère, la PACES est un vrai marathon, il faut savoir tenir! On ne sait pas vraiment dans quoi on s’embarque à la fin de la Terminale, même en étant bien renseigné… La PACES, il faut véritablement la vivre pour se rendre compte de ce que c’est, pour la comprendre.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Je le trouve très bien, et les témoignages renseignent beaucoup. Rien à dire, on y trouve de tout, de la méthode, etc. Je le trouve très intéressant!

29