Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Besancon, 2014, NC 176

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S européen allemand, SVT, mention très bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primante

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Médecine 128, Dentaire 29

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
Très bon niveau, avec un travail sérieux et consciencieux mais juste ce qu’il fallait;

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Parents ! Il n’y a rien de mieux, pour le moral ou alors la coloc’ mais attention aux bavardages !

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
15 minutes en voiture

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
La partie « réservée » aux étudiants de Paces est très limitée, du coup on prend très vite ses repères spatialement (surtout avec le temps d’attente le matin pour accéder à l’amphi).
Au départ, ce qui a été difficile c’est de se rendre compte du monde qui concourait. Et d’assumer les regards des redoublants parfois inquisiteurs.
Et puis finalement, au bout de deux semaines (les plus dures, surtout ne lâchez rien !!), chacun a plus ou moins sa place attribuée dans l’amphi, on comprends mieux le fonctionnement des cours… c’est un rythme à prendre !

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
NONNNN !! Je pense qu’il est nécessaire de profiter de ces vacances. Car l’année est très longue et même si le temps presse toujours pour acquérir les connaissances, il ne faut pas oublier de se vider la tête. C’est pourquoi, il me semble nécessaire de faire le vide avant la rentrée pour être à bloc à la rentrée !!

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Obligatoire, je nagais une fois par semaine en club. C’était mon sas de décompression, là je me débarassais des ondes négatives et reprenais contact avec mon corps. Oui c’est étrange, mais on accorde beaucoup d’importance à notre intellect et on oublie souvent que le reste du corps souffre aussi.

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
Essentiel ! Un cinéma tous les dimanches soirs. Un épisode de Grey’s anatomy tous les vendredis soir. Et puis 3 fois dans l’année une sortie avec des amies faisant d’autres études. Mais rien de plus.

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Non, personne. Mes parents sont dans le domaine juridique et mes grands parents étaient paysans.
Ca m’a obligé à me dépasser car personne ne pouvait m’aider à la maison quand une question me taraudait.
Alors on cherche par soi même et c’est pas plus mal car on approfondit les choses.

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
Au minimum 7h, le lendemain j’étais trop fatiguée, et ensuite la suite tout le monde la connaît; La fameuse sieste de 10 minutes qui dure 3 heures et le retard qui suit…
Cependant une sieste peut être utile pour améliorer sa concentration à condition qu’elle ne rattrape pas la nuit de la veille. –‘

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
4 heures de cours le matin. Puis remise au travail à 14h jusqu’à 18h30 (ma mère rentre à cette heure là) Puis remise à 20h jusqu’à 22h. Donc au total ça nous fait 10h 30 dont 6h30 de travail post cours.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Il n’y a pas de recette miracle !! Mais :
Au premier semestre : -> cours pris à la main

-> puis en rentrant, je les relis en les surlignant avec un code couleur (ou pas, ca dépendait de ma motivation et surtout de ceux qui fonctionnaient encore). Je me les récite à haute voix ou dans ma tête en prenant soi de souligner en rouge, ce qui me paraît important.
Parfois, (enfin souvent), j’inscrivais un panneau « danger » en marge de la feuille, pour qu’en relisant mes cours plus tard je n’oublie pas ce point important du cours.

-> il y a des cours qui nécessitent plus de temps que d’autre : par exemple en biostatistiques, je relisais mes cours sans vraiment les apprendre car c’est essentiellement de l’application.

-> surtout, s’il y a un cours sur lequel vous bloquez, passez à un autre vu le matin. Ou alors n’hésitez pas à reprendre un cours précédent ; par exemple en biochimie, certains chapitres sont longs. J’avais pour habitude de dessiner les réactions en chaine sur des feuilles blanches pour voir l’évolution au fur et à mesure des cours.

-> Enfin, le week end : le samedi je revoyais tous le cours de la semaine. Et le dimanche, je traitais une matière en revoyant tous les cours possibles vus depuis le début de l’année.

Au deuxième semestre : -> la même chose, sauf que j’ai tapé mes cours à l’ordinateur. Les cours sont plus propres certes mais attention à la remise en page qui peut faire perdre des heures impressionantes à l’impression; Donc, si vous avez déjà les cours, c’est mieux.

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
Non, sauf en physique, pour les formules. J’en ai fait aussi pour les exercices en physique car il y en a qui sont types; Je les ai appris par coeur et ça a marché.

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Seule au début puis un peu avec une de mes meilleures amies au premier semestre.
Au second semestre, j’ai encore travaillé seule.

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Un peu, mais entre les années sup qui boivent des cafés et roucoulent entre les allées, et les paces qui se jaugent, je préferais encore rester chez moi.

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
Prépa privée, car elle proposait des classements et des ds de qualité. Maintenant je connais des gens qui ont très bien réussi sans !! Je pense que cela dépend du caractère mais surtout des moyens financiers.

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
J’étais bien classée avec parfois de très bonnes surprises. Mais si parfois, les notes sont révélatrices, au final on se rend compte que c’est juste un indicateur mais que cela ne préjuge en rien de nos capacités à réussir à l’examen. Alors no stress, si vos classement vous décoivent ! 🙂

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
Non.

Quel était votre rythme de travail ?
Je l’ai déjà dis plus haut 🙂

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
C’est avant tout un rêve de gamine. Alors, j’étais bien sûr en competition, et j’avais des objectifs à atteindre. C’était mon leit motiv. Mais j’ai aidé des amis, bien sûr, ca me paraissait normal et évident. On pouvait se donner des conseils, se prêter nos cours, etc…

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Stressée car il y a le concours et c’est très compliqué de ne pas l’être surtout quand on veut l’avoir du premier coup. Mais décontractée car il ne faudrait pas que le stress paralyse le travail.

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Très concentrée, sauf dans certains cours qui invitent à la détente et au divertissement; Et puis une blague par ci par là ca ne fait pas de mal 😉

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Dis plus haut. Le dictaphone pour l’anat; Et l’appareil photo, je crois que n’ai pas regardé une des photos que j’ai prise… c’est à vous de voir !

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
Oui, celle de ma prépa car la fac n’en délivre aucune. Ainsi que celle du tutorat.

Comment était organisée votre journée ?
Dis plus haut ! 🙂

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Restez concentrés, fixez vous des objectifs et ne prenez pas de retard. No stress, et surtout souvenez vous que c’est quelques mois pour toute une vie. Il y aura des coups de mou, mais comme une onde on se retrouve très vite au dessus de la vague ! Courage ! Just do it !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Ma détermination, mes capacités, mon rêve, mon sérieux, mon rythme de vie et surtout le soutien moral de toutes les personnes qui m’ont entouré cette année.

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
Dure, horrible, fatigante, elle m’a vidé. Et je me suis rendu compte que j’étais capable de bien plus que je ne le pensais !

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Je le consulte depuis la terminale, et c’est dingue comme ca m’a aidé. Pendant mes coups de pompe, je le consultais et ca m’encourageais !

15