Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Dentaire 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Lille 2016, NC méd 468 et NC dentaire 90

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S spé SVT mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Médecine 471, Dentaire 40ème

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
Je travaillais seulement quand il fallait

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
En colocation avec une amie qui était aussi en PACES.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
10 minutes à pieds

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Oui ce n’était pas trop compliqué à Lille étant donné qu’en PACES on a seulement besoin des amphi et de la BU ahah

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
J’ai fais un stage de pré-rentrée dans une prépa privée (sup***) les deux dernières semaines d’Aout

On a eu des cours d’UE1 chimie – UE3 physique – UE5 anatomie – UE7 SSH. Avec un peu de recul ça m’a été utile seulement en Physique et Chimie (matières les + difficiles donc c’est cool). Disons que ça aide quand même à s’habituer un peu au rythme et puis on a de l’avance sur le programme, on n’est pas totalement perdus en cours à la fac à la rentrée.
Il y a aussi des concours blancs de ces 4 matières à la fin, mais le classement n’est pas DU TOUT représentatif de l’année ! Gardez ça en tête si vous envisagez de faire ce stage.
A mes yeux le prix du stage reste excessif pour ce que c’est.

Je ne conseille pas de se bourrer le crâne avec des cours pendant l’été à part seulement les dernières semaines parce qu’il faut être reposé avant d’attaquer !

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Au premier semestre pas du tout par peur de la perte de temps.

Au deuxième oui, on allait 1h15 par semaine faire du cardio dans une salle à coté de chez nous avec ma coloc (entre amis c’est encore mieux). C’était cool de se vider la tête et se dépenser un peu physiquement (surtout qu’en restant assis devant ses cours pendant des mois, on gonfle un peu ahah…). On y allait de moins en moins à partir de mars/avril car la dose de travail s’accumulait.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
Je rentrais chez mes parents tous les week-ends (même si c’était pour travailler), je voyais mon copain une à deux fois par semaine et occasionnellement (plutôt en début de semestre) il m’arrivait de passer une heure à des soirées de mes potes, ou d’aller manger avec d’autres amis en PACES.

En PACES la vie sociale est limitée mais il ne faut pas la rayer totalement ! Voir ma famille et mon copain toute les semaines c’est ce qui m’a aidé à tenir, si je m’étais isolée pour réussir j’aurai craqué avant la fin. Réservez-vous un moment pour faire ce que vous aimez ou voir votre famille/vos amis, même si c’est pas souvent, ça ressource.

J’avais même gardé les réseaux sociaux (Facebook, Twitter) pour voir ce qui s’y passe pendant mes pauses, il y a d’autres PACES qui s’y plaignent c’est relativement rassurant ahah

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
un dentiste, mais ça ne change rien à la réussite en PACES

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
J’essayais de garder un minimum de 7 à 8h, pour moi c’est primordial

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
La semaine quand on avait cours (4h par jour) je travaillais environs 7 à 8h par jour.
Le week-end plutôt 12h.
Pendant les révisions à l’approche du concours ça allait jusqu’à 14h.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
J’avais une méthode assez approximative car je fonctionne beaucoup « au feeling » et ça variait d’une matière à une autre.

MATIERES PAR COEUR:
Je relisais les cours de la journée le jour-même bien attentivement, je ne loupais quasiment jamais cette étape. J’essayais d’écouter un maximum en cours pour l’avoir déjà dans la tête.
Puis je revoyais ce cour 2 à 3 jours après, pareil cette étape est primordiale.
Puis je revoyais le cour le plus souvent possible car la répétition est la clé de l’apprentissage surtout pour le par coeur.

MATIERES A EXERCICES
Pour ces matières la prépa m’a beaucoup servie car ils nous apprennent les méthodes de calculs etc, nous donnent des astuces… En cours magistral je ne comprenais quasiment rien j’attendais les fiches de cours de la prépa et la séance puis je m’exerçais le plus possible sur les annales pour bien acquérir les méthodes des différents types d’exercices. Il faut s’accrocher dans ces matières…

Dans l’ensemble je privilégiais l’efficacité plutôt que la durée du travail, mieux vaut travailler une heure concentré que deux heures à moitié entrain de dormir ou faire autre chose. Je faisais souvent des pauses ça permet de rester efficace.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
Pas vraiment… des post-its principalement que j’accrochais au mur quand il y avait quelque chose dans le cours que je n’arrivais pas à retenir !
Sinon on faisait parfois des petites fiches tableaux ou récap qu’on accrochait dans les toilettes avec ma coloc (le cliché ahah!)

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Seule, parfois on s’entraidait avec mes potes mais on ne travaillait pas vraiment ensemble. C’est vraiment bien d’avoir un groupe sur lequel on peut compter, personnellement c’était des amis du lycée.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Au premier semestre je travaillais à l’appart et au deuxième semestre j’allais parfois à la BU jusque 23h avec mon groupe de potes. On finit par se lasser de toujours travailler au même endroit donc c’est bien de changer.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
J’étais dans une prépa privée et honnêtement, je n’aurai pas réussi sans…

Avantages :
– Les fiches de cours sont super utiles car il y a des plans bien définis, c’est complet (en cours on peut très bien louper une information), c’est propre.
– Il y a des annales classées corrigées à la fin de chaque fiche de cours, en rapport avec ce cours.
– Les séances avec un prof de la prépa pareil car ça permet de revoir le cours une fois, de poser des questions, d’avoir des méthodes et des astuces, peut-être de mieux comprendre qu’avec le prof de la fac car là on va à l’essentiel de ce qu’il y a à retenir et à comprendre, on est en petits groupes de 30-40…
– Durant toute l’année il y a des concours blancs organisés qui permettent de se retrouver en conditions de concours, c’est un réel entrainement et les classements sont assez représentatifs même s’il ne faut pas s’y fier à 100%, il faut plutôt se fier aux notes.
– On a un tuteur de 2 ou 3e année de médecine ou dentaire par groupe, et c’est cool car on peut parler avec lui/elle de son expérience, des années futures, car il/elle est passé par là !

Attention : n’attendez pas la distribution des fiches de cours (qui arrivent 1 à 2 semaines après le cours de la fac) pour travailler un cours, prenez bien en note à la fac de votre côté.

Inconvénients :
– Le prix !!! Bien évidemment comme ce sont des établissements privés, les prix ne sont vraiment pas donnés… Tout le monde ne peut pas se le permettre. Je me suis dis qu’au mieux ce n’est qu’un an et que certains payent leur école 6000€ l’année, alors j’ai relativisé.
– Parfois les fiches de cours mettent plus de 2 semaines après le cour de la fac à être distribuées…
– Pour certains, aller en séance ou en concours blancs à la prépa représente une perte de temps… A mes yeux pas du tout car c’est une très bonne aide.
– Certains profs au concours essayent de piéger ceux qui ont une prépa en mettant des exercices où on ne peut pas utiliser les méthodes/astuces qu’on nous a donné pendant l’année.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Au premier semestre j’étais toujours entre 150-300 / 900, dans le premier tiers on va dire.
Au second semestre j’ai eu plus de mal à me remettre dans le rythme et j’étais mal classée aux concours blancs.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
Au premier semestre jamais en retard, à part peut-être les toutes dernières semaines. Il faut faire de son mieux pour ne pas avoir de retard malgré la dose de travail énorme.

Au second semestre comme j’ai dis, j’ai eu plus de mal à me remettre au travail et à respecter mes programmes alors j’ai souvent eu du retard, que j’ai rattrapé au fur et à mesure.

Le retard est une énorme source de stress, on a déjà assez de pression comme ça alors il faut gérer au mieux son emploi du temps, surtout quand les cours commencent à s’accumuler.

Quel était votre rythme de travail ?
Quand j’étais en cours le matin :
8h-12h j’étais en amphi
12h – 13h ou 13h30 pause manger + éventuellement une sieste.
13h – 20h travail avec une pause gouter de 15 à 30 minutes
20h – 21h repas + douche
21h-22h30 ou 23h max : travail, souvent avant de dormir je relisais les cours du matin vite fait, même si je les avais relu attentivement l’après-midi.

Quand j’étais en cours l’après-midi :
8h (ou 9h) – 12h : travail
12h – 13h : repas puis je revoyais vite fait un cours avant de partir à la fac
14h – 18h : cours en amphi
18h – 23h/00h max : travail avec une petite heure pour manger

Bien sûr on n’est pas des robots, c’est un emploi du temps type mais ça variait parfois.
Surtout, ne négligez pas les pauses ! On le dit tout le temps mais c’est hyper important, quand t’en peux plus autant arrêter un peu plutôt que continuer sans être efficace.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Avec mes amis j’étais altruiste
Avec les autres j’étais plus dans l’indifférence que dans la compétition, je ne suis pas du genre à vouloir écraser les autres.

Mon état d’esprit c’était de faire le meilleur pour moi-même, plutôt que de vouloir battre les autres.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Assez stressée quand même, c’était vraiment dur psychologiquement, beaucoup de moments de craquage.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
J’essayais d’être concentrée la plupart du temps pour avoir le cours déjà en tête ! (mais y’a certains cours où même en le voulant, je finissais à faire des parties de candy crush…)

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
J’alternais selon les matières : Souvent à l’ordinateur, parfois avec les diapos du prof, parfois avec le cours de la corpo, rarement à la main mais ça arrivait.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
Oh que oui ! Il faut faire le plus possible de QCM d’annales pour voir ce que le prof demande souvent etc…

Comment était organisée votre journée ?
Cité plus haut

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
C’est qu’un an dans une vie (2 pour les courageux), il faut pas perdre de vue ses objectifs, il faut être dur avec soi-même mais pas trop, rester motivé et ne pas oublier de s’aérer l’esprit quand c’est nécessaire.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Cocktail parfait : motivation + organisation + sommeil + pauses + une toute petite pointe de vie sociale.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
C’est un cap à passer… difficile mais temporaire, n’y a pas que des mauvais moments, il ne faut pas non plus s’attendre à arriver en enfer.
Personnellement je me suis trop fiée aux témoignages négatifs, aux gens qui disaient que c’était totalement horrible etc, ça m’a stressée avant même d’entrer en PACES alors qu’on en sort vivant et qu’il n’y a pas que des mauvais côtés !

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
C’est très bien qu’il y ait un site qui regroupe plein de témoignages, j’en ai lu des tonnes pour me préparer.

28