Ilias M, en 2ème année de Médecine à Besançon nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2015 – 2016, 176

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S, spé SVT, mention bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primant

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Médecine : 21ème

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

En seconde et en première je n’ai absolument rien fait, ni en cours ni à la maison. En terminal j’écoutais en cours, mais je ne faisais presque rien à la maison, un partisan du moindre effort !

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais dans un appartement tout seul.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

25minutes

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Oui, la fac de Besançon n’est pas très grande, il faut aller à la pré-rentrée du tutorat pour bien repérer tous les amphis et ensuite c’est parti !

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Je n’ai pas travaillé mes cours et j’ai au contraire profité au maximum, comme des connaissances déjà en PACES me l’avaient conseillé. Et je pense que c’est très important, le premier semestre est long, et très difficile ! Profitez de vos vacances jusqu’au bout !

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Absolument pas, mais je n’en pratiquais pas non plus avant la PACES.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Alors ça a été très différent entre le premier et le deuxième semestre.

Au premier semestre je ne suis jamais sortit, je m’autorisais quelque soirées télés de temps en temps, mais vraiment de temps en temps (une fois par mois je dirais). C’est un semestre très dense, de plus je n’avais pas encore trouvé mes marques, je n’avais pas encore confiance en moi. Donc pour me rassurer je revoyais mes cours sans cesse.

Au deuxième semestre c’était beaucoup plus cool, déjà parce que le rythme est beaucoup moins intensif, et surtout parce que j’avais gagné en confiance en moi grâce aux bons résultats du premier semestre. Je m’autorisais deux à trois soirées off par semaine (ça va paraître vraiment énorme pour certains 😛 ).

Pour ce qui est des loisirs ça dépendra surtout de vous, si vous en ressentez le besoin il ne faut surtout pas hésiter à prendre une soirée, ça vous permettra de repartir plus frais le lendemain !

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Pas du tout.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Encore une fois ça a beaucoup varié en fonction des semestres.

Au premier semestre j’allais en cours le matin (8h-12h) et je ne dormais que 5 à 6h par nuit en moyenne, pour les raison que j’ai déjà évoqué plus haut
.
Et deuxième semestre, énorme changement, j’allais en cours l’après-midi (14h-18) ce qui me permettait de dormir 8 à 9h par nuit en moyenne ! Inutile de vous dire que j’ai bien mieux vécu le deuxième semestre.

Le sommeil est vraiment LA chose la plus importante de l’année, si vous dormez bien vous apprenez bien, et surtout vous avez le moral ! Je regrette beaucoup d’avoir si peu dormi au premier semestre. Ne culpabilisez pas d’arrêter de travailler pour aller dormir. Etre reposé vous permettra de bien mieux assimilez les cours !

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Au premier semestre 10-11h, au deuxième 6 à 8, en plus des cours.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)

Grossièrement c’était :

Une première lecture en surlignant ce qui était important, ensuite j’apprenais paragraphe par paragraphe, en récitant le plus possible à voix haute.
Ensuite j’écrivais le plan du cours sur une feuille, et je réécrivais toutes les idées clés du cours de mémoire.
Et enfin une dernière relecture.

Au début c’est très long, mais au fur et à mesure on s’habitue, on se perfectionne, et c’est valable pour absolument toutes les méthodes de travail ! Je vous donne la mienne à titre indicatif, la meilleure méthode de travail que vous pourrez avoir, c’est la votre, celle qui vous correspond. Ne vous inquiétez pas vous aurez le temps de la trouver !

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Oui je faisais des fiches en biochimie (UE1) et anatomie (UE5 et UE médecine)

Pour les fiches de biochimie je résumais toutes les réactions et régulation du chapitre sur un même schéma, vous verrez de quoi je parle quand vous serez sortis du premier cours 😀

Et pour l’anatomie je résumais tout simplement mon cours au maximum.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

J’ai travaillé en binome 🙂

Travailliez-vous à la bibliothèque  de votre université ou chez vous ?

J’ai fais les deux, mais majoritairement chez moi, car je révisais souvent à voix haute.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais aux deux.

Le tutorat de Besançon est vraiment très bien fait, avec des tuteurs motivés et des colles régulières, de plus il y a un classement et il est gratuit.

La prépa privée est un plus, elle fournit des QCM et donc de l’entraînement supplémentaire, et elle vous donne des objectifs à court terme (la colle du lundi :D). Cependant ce n’est pas obligatoire pour réussir à mes yeux. Donc si vous avez les moyens financier, ne vous en privez pas, mais inutile de se mettre dans le rouge pour avoir un prépa !

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

J’étais souvent bien classé, et parfois très mal classé.

Il ne faut pas prêter une grande attentions à ces résultats, ils ne seront pas représentatifs de ceux du concours. Si vous êtes bien classé tant mieux pour vous, continuez comme ça, et si vous êtes mal classé ne vous découragez pas, tout ce qui compte c’est le partiel, bossez en vu du partiel .

Aviez-vous du retard dans vos cours ?  Si oui, comment le gériez-vous ?

Oui j’ai eu du retard.
Je le laissais s’accumuler, je ne pouvais pas faire autrement. Je bossais toujours dans l’optique du concours, et pour ce faire je devais sans cesse revoir les cours que j’avais déjà appris pour ne pas les oublier, et ça se faisait au détriment des cours de la journée.

Donc je laissais le retard s’accumulé un peu tout le semestre, et je rattrapais tout aux révisions.

Surtout ne paniquez pas, et gardez en tête qu’il ne faut surtout pas oublier les cours que vous avez déjà apprit, il vaut mieux ne passé 2 heures à revoir des cours que vous avez mis 10 heures à apprendre et ne pas les oublier, que de passer 2h à apprendre les cours du jour, au détriment des anciens cours.

Quel était votre rythme de travail ?

Au premier semestre :
8h-12h : Cours
14h-19h : Apprentissage des cours du jours
20h-1h (voir2h) :Révision des anciens cours

Au deuxième semestre :
9h-12h : Apprentissage des cours de la veille et révision des anciens cours
14h-18h : Cours
20h-23h: Révision des cours du jour

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

J’étais plutôt altruiste.

Les gens qui seront à côtés de vous dans l’amphis seront dans votre promo pour les six années à venir. La médecine est un travail d’équipe, ne vous laissez pas bouffer par l’esprit de compétition.

De plus gardez à l’esprit que si vous aidez les autres, ils seront à même de vous aider lorsque vous en aurez besoin

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Plutôt décontracté.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Au premier semestre j’étais très dispersé, et je l’ai beaucoup regretté.
Au deuxième semestre j’étais beaucoup plus concentré, ce qui me permettait d’apprendre les cours beaucoup plus rapidement.

Franchement avec le sommeil c’est l’autre chose la plus importante à mes yeux. Etre attentif en cours vous épargnera bien des soucis à l’apprentissage.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

J’avais déjà les cours, je les imprimais avant le cours et je les annotais pendant.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Pas d’annales pour la fac de Besançon 🙁

Comment était organisée votre journée ?

Voir plus haut 😀

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

N’ayez pas peur. La PACES est un monde à part ou les compteur sont quasiment remit à 0. Je connais des gens qui ont eu 18 au bac et qui ont échoué, d’autres qui ont eu 10 au bac et qui ont réussi. Ayez confiance en vous, oubliez tout ce qu’il s’est passé les années précédentes, et donnez vous les moyens de réussir.

Mais vous devez vous écoutez, si vous ressentez le besoin de faire une pause, faites une pause (bon pas trop fréquentes non plus !). C’est un marathon, pas un sprint, ménagez vous.

Vous allez souffrir, surtout au milieu du premier semestre quand la motivation du début commencera à s’estomper, et c’est là qu’il ne faudra surtout pas lâcher, dites vous bien que c’est pareil pour tout le monde, et croyez moi, quand vous arrivez au bout vous ne regretterez aucun de vos efforts !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je n’ai pas lâché, j’étais à fond jusqu’au dernier soir de révision, et surtout j’avais confiance en moi (surtout au deuxième semestre).

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

C’était l’année la plus intense de ma vie, vous allez vous dépasser, connaître vos limite, les repousser encore et encore et malgré toutes les heures à bosser vous passerez quelques bons moments (si si je vous assure !) Passionnez vous, parce que la filière que vous avez choisi est passionnante, et qu’elle vaut le coup !

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Ce site m’a beaucoup aidé quand j’étais néo PACES. Il est très important de bien s’informer avant la PACES.

21