Héloïse L, en 2ème année de Médecine à Marseille nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2015 – 2016, 315

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S, spécialité SVT, mention passable

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Obtenue en doublante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Je n’ai passé que les concours médecine et kiné (spécialités identiques), j’ai été classée 263° en médecine

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Ni l’un ni l’autre; j’écoutais toujours en cours donc je retenais bien mais je travaillais très peu chez moi parce que je faisais beaucoup de sport, ça me prenait tout mon temps

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais chez mes parents

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

J’en avais pour environ 40min de transports

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Au début j’avais peur de me perdre, mais en fin de compte j’allais toujours aux mêmes endroits (amphi-BU-acheter à manger) et ça ne m’a plus semblé être si grand que ça

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

J’ai essayé (de bonne foi !) d’apprendre mes cours de PACES pendant l’été, mais honnêtement au bout de quelques minutes ça m’a énervée parce que je ne comprenais rien. Tout ce que j’ai réussi à apprendre, c’était le nom des os du corps, mais je les avais oubliés avant même qu’on commence l’anatomie…
La PACES c’est très intensif, mieux vaut s’y immerger totalement pour 4 mois, plutôt qu’au ralenti avec un peu d’avance.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Au premier semestre je n’avais absolument aucune minute à moi; mais au deuxième j’ai réussi à me réserver un créneau tous les samedis matin pour aller nager un peu; je prenais de l’avance la veille et je me rajoutais un peu de travail le dimanche et c’était réglé

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Je ne me suis permis que 2 sorties en PACES; une au premier semestre (un concert gratuit juste à côté de chez moi, je suis rentrée à 11h et n’ai pas perdu de temps sur mes révisions donc je

pouvais me le permettre) et une autre au deuxième (un restau avec mes copines, ça nous a fait du bien à toutes !)

Pour les loisirs, je m’autorisais une fois le programme bouclé, à regarder un épisode de série ou un bout de film jusqu’à ce que je m’endorme, sinon je lisais ou j’appelais quelqu’un pour me changer

les idées avant de dormir (sinon je rêvais de biologie cellulaire, c’est marrant au début mais après c’est vraiment énerant)

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Mon père est médecin anesthésiste

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Je dormais toujours le même nombre d’heures par nuit: 7h 30.
J’avais un rythme régulier, ça me permettait de me réveiller (relativement) fraîche, pour ne pas m’endormir en cours. Le soir, je me mettais au lit et je pouvais faire ce que je voulais jusqu’à 11h; par contre à 11h extinction complète des feux.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

J’allais toujours en cours; et après les cours je travaillais généralement 7 heures

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)

Pour apprendre, je ne prenais pas trop de temps en une seule fois; ma méthode était sur le long terme.

J1: nouveau cours, j’apprenais tout ce que le prof avait dit, texto: je lisais une phrase puis la répétais jusqu’à ce que ça rentre dans ma tête. Puis je la récitais en ajoutant la suivante, etc.

J2: relecture; je réapprenais le cours en entier, mais j’enlevais ce qui me semblait évident ou inutile.

J3: relecture; selon si j’avais bien retenu le cours ou non, le l’apprenais de nouveau ou je n’apprenais que les points les plus importants.

Ensuite, je relisais les points les plus importants des cours et je faisais les annales de QCM; puis je notais sur une grande feuille (une pas matière) les phrases qui ne voulaient pas

rentrer dans ma tête, et quand j’avais du temps j’apprenais cette feuille par coeur et une fois que j’avais réussi à apprendre une phrase, je la barrais.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Je ne faisais pas de fiches, mon écurie m’en fournissait des très bien faites avec les annales à la fin.

Si vous avez une écurie et qu’elle vous fournit des fiches, ne perdez pas de temps à en faire d’autres en attendant de les avoir; privilégiez le cours du prof et apprenez le en entier; tous les détails

peuvent tomber.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je travaillais avec une amie de lycée, on était toujours toutes les deux et on se connaissait; quand elle rêvassait je la ramenais à l’ordre, et quand je m’endormais et se chargeait de me réveiller

Travailliez-vous à la bibliothèque  de votre université ou chez vous ?

On bossait à une BU mais pas celle de la fac, elle nous stressait trop

Le dimanche par contre, c’était travail à la maison pour avoir tous les cours à portée de main

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais dans une écurie l’année où j’ai eu la PACES.

Ma première PACES, j’ai voulu la faire sans l’aide de personne (je ne pouvais pas me payer une écurie) en me disant que « quand on veut on peut », mais malheureusement ça ne marche

pas toujours comme ça… En PACES, tous les concurrents sérieux ou presque (les génies n’en ont peut être pas besoin) ont une écurie. Les cours de l’année passée leurs sont fournis en avance,

ils ont les annales, des concours blancs, des QCM d’entraînement… De vrais chevaux de compétition; on ne peut pas facilement rivaliser avec ça.

Du coup, face à mon échec cuisant j’ai commencé à me renseigner sur les écuries et l’année suivante je me suis inscrite à celle qui me semblait la meilleure: une écurie certes chère,

mais qui ne tenait pas compte des résultats passés des étudiants: pas de sélection sur dossier, pas d’entretiens privés pour avoir de bons pourcentages de réussite. Cette écurie m’a donné

une chance, et grâce aux très bons services proposés là bas j’ai gagné énormément de temps sur mes révisions: fiches toutes faites, QCM d’entraînement, techniques pour résoudre les QCM

en temps record… Tout ce que j’avais à faire, c’était retenir, et c’était largement assez !

Si vous êtes des petits génies à mémoire photographique, allez y tranquillement et sans écurie; mais si vous êtes des gens normaux comme moi, je vous conseille de travailler, économiser

et vous payer une écurie pour mettre toutes les chances de votre côté.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Ni bien ni mal, j’étais dans la moyenne

Aviez-vous du retard dans vos cours ?  Si oui, comment le gériez-vous ?

J’ai toujours fait en sorte de ne pas avoir de retard; mais quand j’en avais (jamais beaucoup par contre), je grignotais sur mon temps libre parce que je détestais laisser mon travail en plan; je me

disais « une fois que ça sera rentré dans ta tête tu auras la conscience tranquille, si tu le fais pas maintenant tu pourras pas dormir »

Quel était votre rythme de travail ?

Je travaillais en cycles d’environ 2h; et toutes les 2h je faisais un pause de 10 minutes. Mais quand ça devenait difficile, je faisais une mini pause après chaque cours révisé.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Pour réussir, j’essayais d’ignorer totalement la présence des autres; mais bon ils sont tellement partout que tous les matins je me mettais un petit coup de pression du genre « t’as 3000 concurrents

alors tu ferais mieux de te bouger les fesses » et ça me mettait un coup de fouet quand je m’endormais ou que je rêvassais en cours.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Moitié moitié

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

J’étais concentrée le plus possible (selon les profs c’est difficile alors que d’autres sont passionnants)

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Mes cours étaient sur papier, j’ai toujours eu du mal à apprendre sur les écran

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui, je connaissais tous les QCM d’annales par coeur le jour du concours

Comment était organisée votre journée ?

Matin : réveil, bon petit déjeuner; puis 4h de cours
Midi: 1h de pause pour aller jusqu’à la BU, manger et faire un break
Aprem: révisions intensives jusqu’à la fermeture de la BU, et si nécessaire révisions chez moi pour finir mon programme

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Je vous conseille d’être optimistes ! Si vous avez peur de déprimer, préparez vous à l’avance des petits messages de soutin; prévenez vos meilleurs amis et dites leur qu’il est possible que vous

les appeliez en pleurant; supprimer les musiques tristes et déprimantes; videz vos chambres ! J’ai enlevé tout ce qu’il y avait sur mes murs, retourné tous les livres dans ma bibliothèque pour ne

pas être déconcentrée.

Et surtout, on ne travaille jamais avec son téléphone sur la table; on connaît tous le problème du « juste 5min » qui se transforme en 1h sur facebook…

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Aucune idée… Parfois je me le demande encore haha, mais après je me compare à mes amis qui ne l’ont pas eu, et je me rends compte que je me suis beaucoup plus investie.

Je me suis vraiment donnée corps et âme; après tout une année c’est pas la mort surtout pour ensuite avoir accès à une voie royale pour un boulot sans chômage; mais surtout qui me plaît !

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

J’avais l’illusion de travailler, mais je me rendais tout simplement pas compte de la masse de travail à fournir. Je suis arrivée au concours sans avoir fait une seule annale, aucun exercice…
Du coup ça m’a boostée pour l’année suivante, je me suis promis de repartir à zéro et sur de bonnes bases

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Epouvantable !!!
Honnêtement, c’était une année difficile mais elle en valait le coup.
C’est sûr, c’est difficile de renoncer à des sorties, de voir ses amis s’amuser sans nous mais quand on est motivé et qu’on sait ce qu’on veut, rien ne doit nous empêcher d’atteindre notre but.
Il ne faut jamais se décourager; si eux l’ont fait tout le monde peut le faire ! Même moi avec mon bac mention passable, je l’ai eue !

Cette PACES n’attend qu’une chose : qu’on lui fasse sa fête, alors DONNEZ TOUT

27