Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Limoges, 2015-2016, 140 en médecine

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S spé maths, mention très bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Seulement médecine, classée 73ème

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
J’avais de très bonnes notes sans trop me fouler, je pratiquais beaucoup la procrastination.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
En colocation

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
10 minutes en bus, 20 à pied

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Oui, la fac de Limoges est toute petite, globalement tout est à côté, mes deux semaines de pré-rentrée au mois d’août m’ont bien aidée.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Pas vraiment, début août j’avais commencé à lire les polys de pré-rentrée envoyés par le tutorat mais c’était plus pour me remettre un peu dans le bain des cours et me familiariser avec certaines notions, surtout pour les exos de biophy.
J’ai également participé à la pré-rentrée du tutorat, qui m’a énormément aidée à m’intégrer dans la fac ! Après je me suis pas vraiment arrachée, quand je rentrais chez moi je relisais vite fait ce qu’on avait fait le jour-même, par rapport à certains qui ont direct tout appris par cœur et qui étaient déjà en mode concours…
Je pense qu’il faut éviter de se mettre une pression dingue dès le mois d’août, le but c’est quand même de tenir jusqu’au bout, mais je conseille vraiment une pré-rentrée : même si on retient pas tout on est content de se rappeler de certains trucs quand le prof l’explique en cours ^^

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Absolument pas 😀 parfois je rentrais du tutorat à pied le soir, pour m’aérer quand j’étais vraiment stressée, mais ça s’arrêtait là. Avec le recul je ne regrette pas (quoique les 5 kg sur la balance ont piqué), je pense que j’aurais été trop angoissée à l’idée de pas bosser donc au final ça m’aurait pas vraiment fait une pause ^^ c’est quelque chose qui est vraiment personne-dépendant, j’ai lu des témoignages où certains allaient courir chaque semaine et s’en sont aussi très bien sortis !

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
Au S1 je sortais le samedi 1h ou 2h en ville avec des amis (pas forcément une bonne idée) j’avais également ma sortie courses/lessive qui me prenait bien 2h. J’ai eu beaucoup de mal avec la transition lycée-fac, donc ça m’a aidé moralement mais j’ai vite arrêté au S2 et là pour le coup je sortais quasiment plus sauf pour aller à la fac ^^
Sinon j’ai regardé beaucoup de séries, surtout celles où les épisodes font 20 min, parfait pour une petite pause dans l’après-midi. Ça permet vraiment de couper et de se détendre, et on est vachement plus efficace après ! Après évidemment il faut pas s’en regarder 3 à la suite sinon ça devient contre-productif 😉 moi je me limitais à 1 par jour quand j’avais cours le matin, et 2 le week-end, et rien pendant la période de révisions.
Je pense qu’avoir une petite échappatoire est indispensable, ça aide vraiment à tenir, on est pas des robots (quoique à la toute fin j’ai fini par me poser des questions).

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Non, aucun professionnel de santé dans ma famille.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
Ça a été très variable, très globalement sur l’année 6-7h en période de cours, et 7-8h en révisions. Je suis pas une grosse dormeuse de base, et j’ai surtout eu énormément d’insomnies à cause du stress, mais bon 2 ou 3 cafés et c’était reparti, j’arrivais à bien bosser la journée. Je pense que ça dépend de la personne, le but c’est de trouver son rythme ^^

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
Alors au S1 : 4-6h les jours de cours, auxquelles il faut ajouter les 2h de tutorat le soir, 11-12h le week end. Pendant les révisions 11-12h.
Au S2 je n’allais quasiment plus en cours, vu qu’on avait les polys d’anat à la corpo et pour le reste il y avait les cours du tutorat, j’y allais juste pour la SSH vu que les cours changent chaque année, ce qui me faisait environ 8-9h la semaine, + 2h de tutorat le soir, 12-13h le week end et pendant les révisions.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Attention pavé : j’ai eu 2 méthodes de travail, une pour chaque semestre, mais une seule a été vraiment efficace 😀
Alors j’ai fait la méthode des J toute l’année. J’avais fait plusieurs « listes » de cours, par UE. Chaque chapitre avait une lettre et ensuite je découpais le chapitre en plusieurs parties pour l’apprendre, que je numérotais. J’avais un agenda dans lequel je notais chaque rappel avec une couleur différente, genre violet pour J+3, vert pour J+10, etc, donc au final mes rappels ressemblaient à : « J+3 UE2 D3 » ou « J+30 UE7 A3 », la lettre et le chiffre me permettant de me reporter à ma liste de cours (ça a l’air compliqué mais on s’y fait vite).

Comme j’apprenais environ 3-4 cours par jour globalement mes révisions étaient bien réparties. C’est le piège de cette méthode, il faut pas apprendre direct 6 cours par jour sinon après c’est impossible de faire tous les J dans une journée ! Il faut privilégier la qualité à la quantité.

Au S1 je lisais juste mes cours, je faisais pas trop l’effort de réciter. Je ne faisais également pas d’annales ni des QCM d’entrainement (genre les anciennes colles du tutorat), ce qui fait que j’ai galéré en biophy et que globalement j’avais pas de supers classements… Je ne m’entraînais pas du tout pour les colles du tutorat et de la fac.

En plus j’ai fait beaucoup d’impasses au S1, j’ai bossé les biostats et la SSH au tout dernier moment, chose que j’ai regretté en voyant mes notes au concours. En fait c’est pendant les révisions que je me suis mise à vraiment réciter mes cours à voix haute, à faire des QCM du tutorat des années passées, du coup j’ai quand même réussi à être à 20 places du NC au S1.

Du coup au S2 j’ai gardé la méthode des J sauf qu’à chaque fois je récitais et je re-récitais mon cours à voix haute, en marchant dans mon appart. Je bossais chaque colle comme si c’était la dernière et j’ai très rapidement eu de très bons classements.
Trouver une méthode efficace rapidement est donc primordial !! La méthode des J est très bien mais il faut savoir l’adapter à ses capacités et à son emploi du temps. L’essentiel est de revoir ses cours un maximum de fois, il ne faut surtout pas se dire « bon voilà j’ai appris mon cours je le revois plus jusqu’aux révisions ». Quand je suis arrivée au concours j’avais tout revu 6-7 fois (sauf au S1 les cours pour lesquels j’avais fait des impasses).

L’entrainement est aussi super important, le fait de faire et de refaire des QCM permet de vraiment ancrer l’information, surtout pour les matières à exercices (type chimie orga, biophy).

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
Oui des fiches de formules pour la chimie-physique et la biophy, ça permet de réviser dans le bus ou dans la douche et de pas passer 3h à fouiller dans son cours en TD. Sinon pendant les révisions je marquais sur des fiches ce que je n’arrivais toujours pas à retenir et je barrais au fur et à mesure. Etant donné que chaque détail compte au concours, il faut éviter d’apprendre un résumé de son cours 😉

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Seule quand je récitais mes cours et avec des amis parfois pour les matières à exercices.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Oui, de temps en temps quand on avait un creux entre 2 cours ou le soir de 19 à 21h, là où il y a le moins de monde, ça permet de voir du monde et de changer d’air !

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
Tutoraaaaaaaaaaaat !! Je conseille vivement celui de Limoges qui est entièrement gratuit et vraiment de qualité ! On avait des colles 4 soirs par semaine avec alternance colle/TD pour les matières à exercices et des partiels blancs à la fin de chaque semestre.

De plus ils mettaient en ligne des supports de cours ce qui est vraiment, vraiment, VRAIMENT pratique puisque ça évite de taper/écrire son cours vite fait pour au final avoir un cours qui ressemble à rien ^^ Ça m’a également évité d’aller trop en cours au S2, j’apprenais directement le cours chez moi ce qui m’a fait gagner énormément de temps. Il y avait vraiment une bonne ambiance le soir aux colles et ça m’a bien remonté le moral parfois.

Après entre tutorat et prépa, je pense que les deux se valent, ce qui fait vraiment la différence c’est le travail personnel qu’on fait à côté. Certains n’ont pas eu leur année alors qu’ils étaient en prépa et d’autres au tutorat sont dans le top 10 ! Je pense que c’est tout de même indispensable d’avoir l’un des deux, puisque maintenant pratiquement tout le monde est soit au tutorat soit à la prépa, et réussir sans est vraiment difficile car le niveau est forcément plus élevé…

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Au début pas du tout, à la 1ère colle générale du tutorat j’étais dans les 200 sur 400, et dans les derniers en UE3, mais au fur et à mesure du S1 j’ai progressé (sauf en UE3 où j’arrivais pas à avoir au-dessus de 4 :D). Et au S2 j’ai vraiment trouvé une méthode de travail qui me correspondait donc mes résultats ont décollés et j’ai terminé 10ème au partiels blancs du tutorat (et 3ème en UE3 !!) donc il faut vraiment rien lâcher jusqu’à la fin !!!

La fac de Limoges aussi organise aussi des colles générales de 2h qui balaient toutes les UE, environ 4 par semestre, qui sont assez représentatives et qui permettent de voir quels genres de QCM les profs posent. Idem que pour le tutorat, très mal classée au début (400/800…) et au S2 j’étais dans le NC à chaque colle (35ème à la dernière haha).

Faut surtout pas se démoraliser en septembre en cas de mauvais classement, ce sont ceux qui bossent direct 12h par jour dès le 1er jour et qui se mettent une pression dingue qui craquent au mois de novembre, si c’est pas avant. La PACES est un marathon, le but c’est pas de partir en sprintant !

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
Un peu, j’apprenais toujours en priorité mes cours du jour, ensuite les J3, si j’avais encore du temps les J10 mais en général je me réservais les J30 et J60 pour le week end. Au S2 j’en ai quasiment pas eu vu que je n’allais plus en cours.

Quel était votre rythme de travail ?
Au S1 plutôt « tranquille », je faisais des pauses de 5 min toutes les heures, et environ 1h pour les repas. Au S2 j’ai gardé mes pauses de 5 minutes, mais je prenais que 20 minutes pour les repas et pour une pause en milieu d’aprèm, donc très intensif surtout qu’à la fin je travaillais de plus en plus tard.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Plutôt altruiste, je pense que vouloir empêcher les autres de réussir est un signe de manque de confiance en ses capacités… il vaut mieux garder son énergie pour garder la motivation et le moral plutôt que d’essayer de rabaisser les autres. Pendant la PACES c’est surtout avec soi-même qu’on est en compétition.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Au S1 un peu des deux, j’arrivais pas trop à me situer et à voir comment j’allais m’en sortir au concours, je me disais qu’en carburant pendant les révisions ça le ferait donc je m’inquiétais pas beaucoup. Au S2 j’ai vu que j’étais à 20 places du NC donc je me suis mis la pression absolument tout le semestre, donc très stressée ^^ c’est pas forcément la meilleure chose à faire, je pense qu’il faut arriver à trouver un équilibre entre les deux !

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Plutôt dispersée, je décrochais très facilement sauf en anatomie parce que c’est la seule UE qui m’intéressait vraiment. C’est pour ça que j’ai arrêté d’aller en cours au S2.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
J’avais les cours du tutorat sur mon ordi, en général je les imprimais chez moi et je rajoutais les détails en cours. En anatomie on avait le cours intégralement sur le poly du prof y compris les schémas, ce qui était super pratique.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
Au S1 très peu, j’ai fait celles des 2 années précédentes pendant les révisions mais je me suis pas trop penchée dessus, j’avais surtout révisé avec les colles du tutorat. Au S2 beaucoup plus, je les ai faite jusqu’à les connaître par cœur ! Pour que ce soit efficace il faut vraiment se les garder pour le dernier moment, au moins 1 à 2 semaines avant le partiel comme ça on voit vraiment les petits détails qu’on maîtrise pas et ça permet de gratter quelques points si les mêmes QCM retombent (merci la mémoire à court terme !), surtout en anatomie !

Aussi, pour les spé, ne pas hésiter à faire les annales des autres filières : par exemple pour Tête et cou faire les sujets de dentaire et kiné/ergo, ça permet d’avoir des QCM en plus pour réviser +++

Comment était organisée votre journée ?
Au S2, quand j’avais cours : lever 6h, cours 8h-12h, 12h-12h30 manger, 12h30-15h30 travail, pause de 20 minutes, 15h50-17h40 travail, 18h-20h tutorat et 20h-21h30 manger et travail (très souvent les deux en même temps) et après 21h30 détente.
En période de révisions : lever 7h, travail 8h-12h30, pause de 30 minutes pour manger, 13h-19h30 travail, 30 minutes pour manger et 20h-22h voire 23h travail.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Ne jamais, jamais, JAMAIS se décourager !! Rien n’est joué jusqu’au concours et on peut toujours remonter, même de beaucoup de places (j’en ai gagné 92 en un semestre !). C’est dur moralement, surtout de voir les présentations des soirées en amphi et de ne pas pouvoir y aller, de voir ses potes avoir une vie étudiante normale… mais franchement après en voyant le résultat on se dit que ça en valait vraiment la peine !

Il faut réussir à rester motivé, à se lever chaque matin en ayant la niaque et l’envie de défoncer le concours. Même si vous êtes fatigués dites-vous que à partir du moment où le mental y est, le corps suit forcément.
Donnez tout, voire plus, pour ne rien regretter, pour sortir des épreuves en disant que vous ne pouviez pas faire mieux.

Organisez-vous bien, rangez vos cours une fois appris, classez-les, ça évite de perdre du temps et à stresser si on retrouve pas un cours.

Entrainez-vous : annales (+++), TD, tutorat ou prépa, c’est indispensable !! c’est comme ça que vous verrez de quelle façon vous devez travailler pour être le plus efficace.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
J’ai rien lâché du début jusqu’à la fin, il n’y a pas eu un moment dans l’année où j’ai eu envie d’abandonner. Je ne suis pas partie à fond au début puisque je savais que ce serait à la fin que la plupart se relâcheraient et que ce serait à ce moment qu’il faudrait tout donner, voire même plus.

Il faut pas avoir peur d’aller au-delà de ses limites, et croire en soi !

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
Très dure psychologiquement, on s’enferme dans une routine, tout tourne autour des cours. La transition lycée-fac a été dure à gérer et j’ai eu du mal à accepter de plus du tout avoir de vie. Il a aussi fallu accepter de ne ressembler à rien physiquement pendant 1 an, et de porter fièrement ses cernes.

Mais bon on s’y fait et franchement le sentiment de réussite et de fierté au moment des résultats est la plus belle des récompenses.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Très utile, j’y suis pas mal allée pendant mes pauses pour piquer quelques conseils et rester motivée ^^

13