Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Dentaire 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Angers (pluripass, et oui, une réforme sympathique 😬) 2015-2016 NC : 257 tout confondu (Dentaire sans les oraux : 7, puis 8 places supplémentaires avec les oraux début juin)

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S, spé physique-chimie, mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primant

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Tous les concours, asur le mode APB comme au lycée (je reviendrai sur la réforme plus tard) Médecine/Kiné/Odonto : 80/1115 Pharma : 75/1115 Après priorisation : 3/277 en odonto

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
Moyen plus .. 14-15 de moyenne avec parfois des éclairs de « génie » ^^ Mais je me suis réveillé pour le bac.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
J’habitais à 50m de la fac avec mon frère jumeau (d’où une méthode de travail un peu atypique…)

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
2 minutes

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Facilement oui, ce n’est pas une énorme fac.

Faire cette P1, c’est ce que je voulais depuis que j’ai 6 ans. Je voulais faire médecin, puis orthodontiste etc… Avec du recul, je ne savais pas trop quoi faire en entrant dans cette voie, mais je savais que si je réussissais, je pourrai avoir le choix de vivre ma vie comme je l’entends (bonjour la vocation … 😅)

L’ambiance est sympa (ahhhhh les doublants ! Malheureusement l’année prochaine, il n’y en aura plus … Que des primants)

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
J’ai demandé les cours d’une de mes cousines qui a fait une P1 à Tours avant moi. Le but n’était pas de prendre de l’avance car les cours sont différents, mais ça m’a permis de me rendre compte de la charge de travail.
Pour le coup, ma prépa m’avait conseillé de lire certains chapitres d’un bouquin de SHS. Je l’ai fait, j’ai même fait des fiches ! Mais au final ça n’a servi quasiment à rien pour mon année (si ce n’est de me cultiver un peu).

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Je faisais un mini jogging de 10 minutes une fois par semaine le weekend. J’ai eu 5 examens (encore la réforme…) à passer cette année, et du coup j’ai eu du mal les derniers mois à me convaincre de continuer le sport car certains examens étaient très rapprochés (moins d’un mois).
Le sport est hyper important dans une année comme celle-ci, alors surtout gardez un petit temps pour vous changer les idées et prendre l’air !

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
Je n’ai fait aucune soirée de toute l’année. Je faisais par contre 15 minutes de guitare toutes les semaines, et moins quand j’approchais de l’examen. Pareil, GARDEZ vos loisirs ! Lecture, sport, musique etc… Ce sont des moments qu’on apprécie beaucoup vous verrez, et qui vous aiderons à garder le moral.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Mon père est chirurgien-dentiste, tous ses amis travaillent dans le domaine médical, mes grands-parents étaient généralistes et biologistes, ma tante est onco-pédiatre etc… Ça m’a certainement beaucoup aidé d’être dans cette environnement, je savais à quoi m’attendre en mettant les pieds dans cette fac.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
8h de sommeil tous les jours (WE compris, je ne changeais pas du tout de rythme). Et un peu moins à la fin de l’année.. Environ 7h car je sentais que « j’en avais encore sous le pieds » et je voulais tout donner pour ne pas avoir de regrets.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
Je travaillais 11h à 12h par jour (je vais détailler juste en-dessous :p). Je le redis, mais j’ai gardé le même rythme tous les jours, toute l’année. Je sais que certains se lèvent un peu plus tard le WE par exemple, mais je n’ai jamais « osé » perdre le rythme.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Tout d’abord, je travaillais tout le temps avec mon frère jumeau. Donc la méthode que je vais vous décrire n’est valable que dans de rares cas je pense .. Des frères et soeurs ensemble, ou des colocataires qui s’entendent bien peut-être 😉

Le planning des cours de la fac nous était donné 1 semaine à l’avance, et il était très différent d’un jour sur l’autre. Cela pouvait très bien être 1h30 le matin et 3h l’aprem un lundi, puis pas de cours le mardi. Donc il fallait faire en conséquence.

En vue global ça ressemblait à ça :
JOUR J : Cours à la fac avec prise de note (sur papier pour mon cas. Ma mémoire est plutôt visuelle donc les petits détails comme les ratures, les lettres « dégeus » sur les feuilles etc… ça marque). Ensuite, le jour même, je reprenais les cours. C’est-à-dire, je surlignais (faites vous un code couleur), je dégageais le plan, et je relisais à chaud le cours.

WARNING /!\ Je faisais beaucoup de fiches, pour quasiment tous les cours, je les coloriais et je les collais partout sur les murs de mon appart’. MAIS ça prend du temps, alors à moins que vous ne travailliez en binômes, faites attention à ce que ça ne vous prenne pas trop de temps. Cette méthode est toutefois très efficace je pense.
Tous les soirs je prenais 30 minutes avec mon frère pour réviser tous les pièges en piochant dans les fiches collées partout dans la maison « au hasard », les questions et les réponses fusaient au fur et à mesure qu’on se faisait réviser.

JOUR J+1 : j’apprenais dans les détails le cours de la veille et je faisais réciter mon frère (ou l’inverse). Dans les 2 cas c’était très efficace car celui qui fait réciter cible les pièges possibles pour les poser à l’autre, et celui qui récite ancre son cours dans la tête.

le WE : je revoyais tous les cours de la semaine, puis je faisais des QCMs (annales, tutorat, et prépa) pour m’entrainer à repérer les pièges, comprendre ce qu’attendent les profs (vous verrez que les profs ont chacun leur petit dada, leurs petits pièges habituels).

En détail maintenant 🙃 :
Je me réveillais à 7h30 pour commencer à travailler à 8h.
-Le matin (8h-12h) était réservé aux exos : Statistiques, chimie, biophysique. Mon esprit était à ce moment le plus vif, et franchement, les prises de tête sur les calculs le soir.. je ne pouvais pas. C’est important de faire les exercices très régulièrement car il faut trouver des automatismes. Et ça ne passe que par l’entrainement.
De plus, certains profs remettent pratiquement les mêmes exos de TD dans leur QCM d’exam.
-Pause d1h pour manger. Pendant ce temps là je regardais des émissions sur Youtube ou des vidéos un peu niaises j’avoue..
Mais ça permet de faire une bonne coupure. Quand j’étais à 1 semaine de l’exam, je faisais aussi 5 minutes de sieste après manger pendant que mon frère faisait SA vaisselle. Puis il faisait sa sieste quand je faisais MA vaisselle (un vrai couple 😂)
-L’aprem (13h-19h), c’était le moment où j’apprenais les cours de la veille. Rien de spécial …
-Pause d’1h pour manger (même topo que pour le midi)
-Le soir (20h-22h30), je ne faisais que des QCMs
Puis 30 minutes de fiches et dodo !

Un seul jour déroge (un peu) à ce planning : le vendredi. Je m’arrêtais à 21h et j’appelais ma copine su FaceTime, c’était ma pause de la semaine. Il faut vous en faire ! On recharge les batteries et ça permet d’attaquer le WE, pendant lequel je ne sortais presque jamais des 2 jours, à fond !

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
J’étais réticent au début …
Puis j’en ai fait un peu au S1 juste pour les cours compliqués. Et au S2, pour tous les cours quasiment ! Des tableaux, des fiches de formules pour les stats etc… Encore une fois je le redis, les fiches c’est piégeur…
Je n’en avais jamais fait avant donc pas d’inquiétude par rapport à ça. Mais là où ça peut coincer pour certain, c’est que je répartissais la construction des fiches avec mon frère, donc le temps que je perdais était moindre. Et je n’ai pas d’expérience de personnes qui faisaient beaucoup de fiches comme moi, alors je ne peux pas trop vous aider…

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Tout le temps avec mon frère. Ma tante qui a fini major m’avait averti avant cette année « C’est vous deux, contre les autres ». Du coup, j’ai essayé de suivre ses recommandations, et j’ai bien fait au final.
Ne quasiment pas parler avec les autres gens de la fac, c’est pas quelque chose de drôle. Certains peuvent réussir en ayant 40 amis, et en sortant tous les samedis soirs. Mais moi j’avais peur de me disperser. De façon générale, la P1, c’est pas l’année la plus sociable de votre vie.
Mais on s’en sort quand même et on profite encore plus après 😊

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
J’y ai mis les pieds une fois –> beaucoup trop de bruits et de distractions pour moi.. Mais je comprends que ça conviennent à d’autres.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
Tuto et prépa

Chacun a un avis dessus, ce que je vais dire ne va pas plaire à tout le monde mais bon…

Tuto : je ne sais pas si c’est la réforme ou quoi, mais le tuto n’a franchement pas été à la hauteur de ce qu’on peut espérer. Ce sont des bénévoles, c’est un acte noble de vouloir aider les autres, mais quand même … On nous a envoyé un cahier de plusieurs centaines de QCMs pour nous entrainer pour l’examen.

On l’a reçu ………….. LA VEILLE AU SOIR (22h) de l’examen !!!!! Intérêt = 0. Autant pour eux que pour nous car leur travail n’a servi à personne. Énormément d’erreurs dans les colles, 15 questions au concours blanc sur un prof qui avait averti 3 semaines avant qu’il n’y aurait aucune questions sur sa matière.
Etc… Bon je suis un peu dur, leurs QCMs étaient quand même d’une grande aide.

Prépa : c’est cher, ça divise les gens, mais ça m’a énormément aidé. Les profs étaient très compétents et leurs QCMs étaient de très bonnes qualités. Sans eux, je n’aurais pas réussi. Mais d’autres, si. Donc chacun fait comme il veut 😋

Petit point méthode à ce propos : j’avais prépa grosso modo 4-5h par semaine. J’allais à la prépa pour faire les colles. Je les corrigeais directement sur la feuille de colle, en mettant plein d’annotations. Comme ça, lorsque je refaisais la colle je n’avais pas à reprendre mes cours pour comprendre pourquoi un QCM était faux ou vrai.

En rentrant chez moi, le soir, mon frère, qui n’avait pas gribouillé sur sa feuille de colle, imprimait la sienne pour me donner la feuille de colle vierge. Je refaisais la colle le soir même pour assimiler toutes les notions, et on corrigeait à 2 –> « QCM1 : ADE, c’est bon ? »
« Ouai. Juste pourquoi la D est fausse ? » ETC… On allait très vite comme ça.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Au début de l’année, non. Le premier examen qui était le 28 septembre (très tôt !), j’étais dans les 350, mais c’est seulement 60 points/1200.
Faut pas baisser les bras ! Le début est dur pour tout le monde et les doublants ont de l’avance, c’est évident. J’ai fait 131 au S1 et ça m’a énormément motivé ! Résultat les 2 concours du S2, j’étais dans les 40 à chaque fois.

Pour le coup, c’était très fluctuant lors des colles notés du tuto. Au S1, j’étais parfois loin, au S2 j’étais parfois dans les 10 premiers, il ne faut donc pas vous focaliser sur ces résultats. Vous êtes déçus de votre classement ? Vous casserez tout la prochaine fois. Vous avez fait un super truc ? Ne vous relâchez pas, et restez le meilleur.

Et à la prépa, j’avais des notes catastrophiques au début, parfois 0 ^^ Et pourtant je travaillais beaucoup ! Puis au S2 je suis devenu meilleur, j’étais plus confiant. La confiance joue beaucoup !

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
Jamais, sauf à la fin !
Un nouveau cours : la psychologie. Ahhhhh la psychologie … 5 cours d1h30 à 2 semaines du concours sans annales, des notions complexes, un prof pas très … coopératif. Le bonheur quoi !
Tout le monde avait du retard c’est évident. Alors il faut trier, je ne pouvais pas tout apprendre. Personne ne le pouvait (en tout cas, c’est ce qu’il faut se dire pour ne pas prendre l’eau).

Quel était votre rythme de travail ?
cf ma méthode de travail

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Très compétiteur. Comme je l’ai déjà dit, c’était mon frère et moi contre les autres.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Stressé, évidemment. Mais mon expérience personnelle hors études (sport et musique) m’ont permis d’apprendre à le gérer plus ou moins. Ne sous-estimez pas ces activités (et plein d’autres d’ailleurs), elles aident énormément pour une année pareille.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Concentré, je ne voulais pas perdre une miette de cours pour ne pas me retaper le podcast (perte de temps ENOOORME). Cela dit, j’avais la conscience plutôt tranquille quand je grattais en cours car j’avais le cours de mon frère si jamais il me manquait un passage.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Papier pour les cours sans diapos disponibles. Et quand les profs mettaient les diapos avant le CM, je prenais directement les annotations sur les diapos. C’était plus rapide, et plus visuel.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
La fac a refusé de les mettre à disposition cette année pour cause de réforme (soit disant les questions d’examens n’auraient plus rien à voir —-> grosse blague)
C’était primordial, je les ai beaucoup travaillées, je les connaissais par coeur à la fin.

Comment était organisée votre journée ?
cf ma methode de travaille

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
CONFIANCE en soi ! C’est en partant avec l’idée qu’on est le meilleur qu’on peut le devenir.
ORGANISATION : trouvez un moyen de retenir les cours vite et bien, c’est là le challenge de cette année. Vous y arriverez.

N’oubliez pas : personne ne vous connait aussi bien que vous-même.
MOTIVATION : c’est la clé de la réussite. Si un jour vous pleurez de fatigue le 29 novembre, dites vous que la promo entière est en train de faire la même chose, et que peu d’entre eux se relèveront pour travailler à leur bureau.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Ma motivation et l’aide de mon frère. Je suis conscient que mon témoignage ne sera peut-être pas utile à beaucoup de monde, car je propose une méthode à 2. Mais je ne peux que vous inciter à vous entourez d’une personne de confiance durant cette année. J’ai vu beaucoup de binômes, et ça marche !

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
Très dur, physiquement, émotionnellement.
Ça reste UNE année dans sa vie. Ça vaut le coup de se battre pour vivre du métier de ses rêves non ? ☺️
Une fois fait, on est fier !

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Super interessant ! Brillante idée !

27