Florian R.

Accueil » Florian R.

Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 5ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Rennes, 2009-2010, NC 199 +5Hors UE

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S, spé SVT, mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primant

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
PCEM1 à l’époque, donc SF/Dentaire/medecine

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
16 de moyenne générale, dilettante

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Colocation à 3, dont une étudiante en droit, l’autre en médecine.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
Environ 15min à pied.

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Pas de difficultés particulières pour trouver ses repères, tout est très bien organisé pour la première année, contrairement, parfois aux années supérieures. L’encadrement est plus que suffisant à Rennes pour les premières années. Les amphis accessibles sans problème même en arrivant pile à l’heure, si on ne tient pas à être dans l’amphi du prof (car ça ne sert pas à grand chose de toutes façons).

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Certainement pas! ç’aurait été une perte de temps monstrueuse, car on ne sait pas vraiment comment travailler avant d’être plongé dans l’ambiance de la première année.
De plus, avant de passer 9mois sans sortir la tête du concours, mieux vaut profiter à fond des 3mois d’été.
De toutes façons, je n’avais pas les cours de l’année précédente pour travailler donc c’était pas possible.

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Pas d’activité physique, par habitude, je ne pratique pas beaucoup de sport.

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
Cinéma une ou deux fois par mois, Soirée en bar une ou deux fois par mois aussi avec des amis, voire soirée en boîte juste avant de démarrer les révisions pour tout oublier l’espace d’une soirée et commencer l’esprit léger les révisions, plutôt que frustré par manque de sortie.

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Personne.

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
De 7h30 à 9h selon les périodes, la fatigue.

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
En semaine, 3 à 6h par jour selon les cours, la fatigue de la journée et la motivation.
Le week-end environ 6h par jour.
Pendant les révisions de 9 à 12h par jour.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Méthode de travail assez classique.
Première lecture le plus tôt possible après le cours pour surligner, repasser en rouge les chiffres, nombres à retenir et les points que je pensais très importants. Mettre un peu d’ordre dans ma tête et sur le papier, avec mise en évidence du plan du cours.
Deuxième lecture quand tous les cours sont fait, pendant la semaine ou le weekend, sans prise de tête, juste lecture attentive.
Troisième lecture un peu plus tard en essayant de vraiment retenir les points importants.
4e et 5e lecture, voire 6e lecture pendant les semaines de révisions, lecture grande vitesse, car on les connaît déjà, simplement plus je fais de lecture et plus je retiens les choses.

Ajoutons à cela, faire et refaire des exercices, de temps en temps faire un petit coup d’annales pour se tester.

J’avais aussi fait un formulaire en physique et en statistiques pour tout avoir sous la main, quelques fiches de liste de choses à apprendre impérativement, en biochimie, dessiner et redessiner les molécules. En anatomie je ne donne pas de conseils m’étant magistralement planté, je n’aimais pas tellement ça.

Quelques moyens mnémotechniques ne font pas de mal, inventés soi-même c’est encore mieux. Mais attention, toujours apprendre en ayant compris, et ne pas en abuser.

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
Donc des fiches, oui, en physique et en maths pour les formules uniquement (parfois quelques définitions à connaître)
Et en plus une liste des choses à connaître par coeur, par exemple j’avais réécris tous les acides aminés essentiels etc etc…

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Seul.

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Oui, mais autre bibliothèque que celle de ma faculté, trop stressante.
Et parfois chez moi, il fallait alterner (même si le travail n’est pas aussi efficace chez soi, trop de distractions)

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
Ni l’un, ni l’autre, le tutorat n’existait pas encore (il existait uniquement un tutorat de discussion, où une personne en deuxième année discutait avec nous, nous donnait des conseils, nous motivait, on pouvait échanger à plusieurs nos difficultés et parfois s’entraider sur certains problèmes de cours)
Les prépas privés, beaucoup trop cher à mon goût, mais cela dit ça permet un encadrement, ça donne un rythme de révisions qu’on a pas quand on est tout seul, il y a en plus une banque de données d’exercice plus grande que dans les annales et TD seuls. Je voulais surtout me donner une chance de réussir seul la première année (j’aurai surement cédé si j’avais été carré)

Je recommande de faire le tutorat de la fac, selon sa qualité, à Rennes il est paraît-il suffisamment bon pour réussir le concours, les profs supervisent un peu ce qui se dit, il y a deux concours blancs organisés… Et c’est gratuit, pourquoi se priver, d’autant plus que c’est le soir, moment où vous verrez pour beaucoup, on est beaucoup moins efficaces que pendant la journée. Donc ça permet de continuer à travailler sans trop se forcer tout seul chez soi, quand les BU sont fermés.
Les prépas privées, c’est que des pompes à fric, ça vaut vraiment pas le coup de perdre son argent là-dedans! Gardez-le pour plus tard, les bouquins de l’externat coûtent tellement cher!

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
.

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
Oui j’ai pris beaucoup de retard car n’ayant pas les résultats du premier semestre (à l’époque on avait tout à la fin), je pensais n’avoir aucune chance, j’ai donc été sur le point d’abandonner de février à mars, je ne faisais plus que surligner mes cours sans grande conviction.
Le retard se rattrape difficilement, essayez vraiment de garder un rythme régulier, c’est ça qui paye. Je ne conseille pas du tout de faire comme moi, ça m’a valut pas mal de places perdues au classement je suis sûr.
Pour le rattraper, j’ai du bosser 12h par jour pendant les révisions, sans faute!

Quel était votre rythme de travail ?
Cours les lundi aprèm, mardi aprèm, jeudi et vendredi journée entière.
Donc travail personnel, lundi et mardi matin 3/4h (souvent 2*1h30 avec une pause à 10h)
Mercredi environ 6h (3h le matin, 3 heures l’après-midi, parfois plus si bien motivé, pause à 16h)
Jeudi et vendredi, 1 ou 2 heures (en rentrant, juste avant de manger le soir, jamais après)
Samedi et Dimanche entre 6 et 8h. (3 ou 4h le matin, 3 ou 4h l’après-midi, jamais le soir)

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Je travaillais en sachant que ce n’est pas la moyenne qu’il faut viser, mais la note la plus haute possible dans chaque matière. Je me foutais des autres, je ne me suis jamais senti en compétition, je travaillais vraiment pour moi, pour progresser.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Très variable, parfois des grosses poussées de stress, parfois des gros moment décontracté en se disant que c’est pas si dur que ça d’être dans le numerus clausus…
Et de toutes façons ce sera surement ça pour vous aussi, on passe vraiment par tous les stades, les gens qui restent trop décontracté ne l’ont pas, les gens qui sont trop stressés pendant l’année, l’ont parfois, mais risque vraiment le burn-out et l’année n’est vraiment pas joyeuse tous les jours pour eux!

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Très concentré en cours théoriques (sauf certains cours où je me permettais de ne pas trop écouter, car fatigué, ou alors poly du prof suffisant, etc)
Tellement concentré, qu’il ne fallait pas me parler, me demander un crayon ou une feuille. Soit je m’énervais, soit je ne répondais pas du tout.

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Cours sur papier bloc note, au bic bleu. Sans dictaphone (grosse perte de temps! Et inutile, si vous écoutez en cours vous avez ce qu’il faut sur votre papier, à moins de vouloir écrire en calligraphie ou d »écrire vraiment très lentement)

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
Oui, je faisais régulièrement quelques QCM des annales pour m’entraîner, ça permet de voir comment est le vrai concours, quelles questions tombent et retombent!
Des points qu’on pensaient pas forcément importants, ça fait une pause dans les révisions aussi, c’est plus amusant de faire des QCM que d’apprendre son cours.. ça mobilise la mémoire dans l’autre sens, et c’est important de s’entraîner à la mobiliser.

Comment était organisée votre journée ?
je l’ai déjà dit… ça revient à la question rythme de travail… Vous êtes assez grand pour savoir qu’il faut manger le matin, le midi et le soir, en prenant le temps de faire une vraie pause. La douche, les toilettes ce ne sont pas des pauses, tout le monde le fait!
Juste je ne travaillais pas le soir, question de goût personnel, je suis incapable d’ouvrir un cours après le dîner.
Et je ne suis de toutes façons pas efficace (conseil d’ailleurs… apprenez à connaître quand vous êtes le plus efficace, et mettez tout en oeuvre pour être prêt à ces moments là!)

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
A moins d’être déjà à fond au lycée, et d’avoir le bac difficilement.
On a pour beaucoup une grosse réserve de travail, il suffit simplement de l’utiliser pour la PACES, c’est pas non plus une montagne, il faut parfois relativiser, et se dire que c’est accessible (en restant honnête sur ses capacités quand même, y a des gens pour qui c’est juste pas faisable)

Le mieux, c’est de profiter à fond des pauses, s’aérer l’esprit, regarder des séries pour ne plus penser aux cours pendant 20 ou 40minutes, voir des amis etc! Mais par contre, pendant les périodes de travail c’est travail et uniquement travail, l’esprit à suffisamment vagabonder pendant les pauses pour être efficace!
Mangez bien, dormez bien!

Travaillez quand vous êtes les plus efficace (on apprend vite à se connaître sur ça)
Les premières semaines, prenez le temps de voir si votre méthode est la bonne, sinon changez-en il est encore temps. Certains ont besoin d’écrire sur des brouillons, d’autres de lire à voix haute, certains n’ont besoin que de 5h de sommeil par nuit etc… On n’est pas tous fait pareil, et le plus important c’est de savoir comment vous fonctionner le mieux.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
J’ai la chance d’avoir une bonne mémoire des nombres, donc déjà je me suis pas trop pris la tête pour retenir tout ça. Et mine de rien ça laisse du temps pour apprendre le reste.
Sinon je ne sais pas, un bon coup de chance aussi quand même, car oui il y a aussi une part de chance à ce concours, selon ce qu’on préfère et qu’on retient donc mieux.

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
Pendant, j’étais impatient d’en voir la fin, c’était quand même assez long, et stressant de ne pas savoir si ça allait payer.
Mais maintenant que j’y repense c’était pas non plus si difficile psychologiquement que ce à quoi je m’attendais, je n’ai pas perdu mes amis, j’ai pris du temps pour glander parfois.
Donc ce n’est pas une année qui m’a traumatisé.

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Un bon site pour se rassurer, avant et pendant la PACES, passez ici de temps en temps pour relativiser quand vous avez un coup de stress.
Avant essayez d’avoir déjà quelques abréviations utiles, des idées de méthodes qu’on peut trouver sur le site.

12
2016-11-20T11:24:00+00:00 9 juillet 2013|Categories: Médecine, Primant, Rennes, Témoignages|0 commentaire