Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Dentaire 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Paris 6, 2015/2016, 313 en médecine/36 dentaire/112 pharma /30 sage femme

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
S SVT, spé physique-chimie, mention bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Doublante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Médecine : 355, dentaire : 118, sage femme : 118

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
Bon voire très bon niveau selon les matières, j’étais plutôt une élève assidue

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Seule pour une question de proximité

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
10 minutes

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Oui, plutôt facilement. Le fait est qu’à P6, nous n’avons pas besoin d’aller à la faculté pour suivre les cours car ils sont retransmis en direct et enregistrés. L’ambiance est plutôt chouette même si j’allais rarement en amphis suivre les cours mais je le ressentais le samedi matin pour les concours blancs.

Toujours un esprit de compétition évidemment mais rien de méchant, ambiance plutôt bon enfant, j’ai passé une bonne année sur ce point de vue.
De plus, le tutorat aide beaucoup à trouver ses repères.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Oui, j’ai fait un stage de pré-rentrée dans une prépa privée durant deux semaines, cela m’a permis de m’adapter pendant les premières semaines de fac, d’avoir un aperçu des tous premiers cours, d’aborder le début d’année plus sereinement (cela était utile plutôt d’un point de vue organisation, trouver ses marques, avoir une idée des premières notions).

De plus, durant l’été qui a suivi ma première année de PACES, j’ai travaillé surtout l’anatomie (qui peut faire la différence à P6 par rapport aux primants car c’est un programme très dense avec beaucoup de détails) et la biologie cellulaire/biologie de reproduction etc pour avoir de l’avance par rapport aux primants et avoir du temps pour revoir plusieurs fois durant l’année.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Non parce que je pensais ne pas avoir le temps mais cela aurait pu être bénéfique pour m’aérer l’esprit, l’important est de ne pas se replier sur soi même mais quand même de sortir un peu si vous pensez que cela vous ferez du bien.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
Oui mais très rarement en tant que primant. C’est pour cela que je n’ai pas très bien vécu mon premier semestre de PACES d’ailleurs, je ne pense pas que ça soit une très bonne idée de rester enfermée mais j’étais très stressée à l’idée de ne pas travailler.
Au vu des résultats (sachant que j’allais devoir doubler), je suis sortie plus souvent pour voir mes amis, faire un peu de shopping, ce genre de choses.
Néanmoins, je trouvais toujours du temps pour regarder des épisodes de séries avant de dormir (je travaille beaucoup mieux tôt le matin que le soir donc je profitais de ce temps de repos pour faire quelque chose qui me plaisait, c’est important de prendre aussi du temps pour soi).

J’ai beaucoup mieux géré ma deuxième année de PACES, je sortais un peu plus souvent (plus au second semestre car j’étais plus confiante en ce qui concernait les matières enseignées durant celui-ci). Je regardais toujours un épisode de série avant d’aller dormir (sauf quand je travaillais très tard car le temps de sommeil est primordial, il faut avoir une bonne hygiène de vie même si ce n’est pas toujours évident au vu du rythme de travail).

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Non

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
8heures en période de cours, je me couchais vers 23h et me levais vers 7h.
En période de révisions, ça tournait plutôt autour de 7h (23h – 6h).

Parfois quand je voyais que je ne tenais plus le coup en terme de fatigue, je mettais un réveil plus tard le lendemain car c’est inutile de travailler quand on est fatigué, les cours ne rentrent pas, on fait des erreurs bêtes etc (et puis on s’endort sur les cours, mauvaise idée !).
Le sommeil est très important en P1, même si on peut penser que c’est une perte de temps, il aide à mémoriser les notions apprises et puis à être plus performant par la suite (les étudiants qui vous diront dormir 5h toutes les nuits soit vous mentent soit ne tiendront pas jusqu’à la fin de l’année !).

Si vous avez l’habitude de dormir 9h, faites le. Essayez de dormir moins si vous voulez gagner du temps mais ne soyez pas contre-productif.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
Toute l’année, je travaillais 10h/11h (j’essayais de faire plus en période de révisions mais je n’excédais pas 12h, et même les jours où je travaillais 12h étaient rares).

Je commençais à travailler vers 7h30 jusqu’à 10h. Vers 10h je faisais une pause de 15minutes où je regardais des vidéos sur youtube, je passais un peu de temps sur les réseaux sociaux etc. Je reprenais donc vers 10h15 jusqu’à 12h30 (j’avais donc fais pratiquement la moitié de mon temps de travail). En période de révision, comme je me levais plus tôt, je commençais vers 6h30 (je préfère faire le plus gros de la journée le matin car j’étais plus productive durant cette période).
Je prenais 1h pour manger. Je reprenais vers 13h30 jusqu’à 16h avec une pause de 30 minutes, et ensuite c’était reparti de 16h30 à 19h30/20h.

Je travaillais peut être 3 jours par semaine après diner quand j’étais motivée, je faisais des matières qui me plaisaient ou des QCM.

Le samedi matin en tant que doublante, j’allais à tous les concours blancs de la fac. Je rentrais et travaillais 3/4h l’après midi, je terminais vers 18/19h pour avoir mon samedi soir de libre, c’est important d’avoir un soir dans la semaine pour souffler un peu et faire ce qui nous plaît (mais rester frais pour le lendemain !).

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
La régularité ! Pour moi, c’était essentiel de revoir mes cours régulièrement pour ne pas les oublier (ce n’est vraiment pas évident de réussir à le faire avec le nombre de matières et de cours qu’on a mais il faut déjà repérer les cours qui demandent plus de temps et là où on a des difficultés).

J’apprenais un cours une première fois (cela me prenait 2/3h en fonction de la longueur). J’essayais toujours d’être en corrélation avec les cours enseignés à la fac pour ne pas prendre de retard (en doublante, j’avais de l’avance, du coup je faisais par ordre chronologique. Je regardais quels cours étaient dispensés en premier et je les apprenais).
Puis j’essayais de le revoir quelques jours plus tard (en gardant toujours l’ordre dans lequel la fac dispensait les cours).

Je fonctionnais avec un programme. Je notais sur un fichier word les dates et les matières que je voulais voir avec les chapitres concernés (je ne mettais aucun horaire dessus car ça m’aurait stressée plus qu’autre chose). J’essayais de voir chaque matière chaque jour (un chapitre ou deux par matière par exemple) et de faire beaucoup d’entraînement. En doublante, j’apprenais/révisais les cours le matin et je faisais des QCM sur les chapitres correspondants l’après midi.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
Non ou alors c’était rare, seulement concernant les notions que j’avais du mal à intégrer ou des chapitres vraiment difficiles pour moi.
Je trouvais que c’était une perte de temps car je n’ai pas l’esprit synthétique et le moindre détail peut tomber en QCM donc je n’étais pas rassurée de travailler sur des fiches.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Seule mais cela peut être intéressant de travailler en groupe pour se rendre compte des points que l’on n’a pas vraiment compris. Par exemple, les rares fois où je travaillais avec quelqu’un, on se posait des questions mutuellement sur des notions qu’on ne comprenait pas et c’est là où on se rend compte si on a vraiment assimilé le cours.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Chez moi la grande majorité du temps, pour le calme, la concentration.
Il m’est arrivée de travailler à la BNF, l’ambiance est très studieuse et calme et peut aider à la motivation. Il y a une sorte d’atmosphère qui vous pousse à travailler.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
Les deux. Le tutorat proposait des concours blancs tous les samedi matins, cela permet de s’entraîner régulièrement, de se placer selon les autres étudiants, de se maintenir à jour (on a un objectif sur les chapitres à maîtriser pour être prêt pour le concours blanc, le programme des CB suivait celui de la fac). Je trouvais ça très motivant (en doublante surtout !) au vu des classements, ou justement cela permet de cibler nos difficultés.

La prépa privée c’était surtout pour les cours, ça m’a beaucoup aidée surtout dans les matières à réflexion telles que chimie/physique/biophysique. On nous expliquait de façon plus approfondie et en prenant plus de temps (le rythme de la fac étant très intense, on ne peut pas forcément tout comprendre du premier coup). Cela faisait également des QCM/exercices en plus, ce n’était vraiment pas négligeable.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Oui, souvent dans le NC (en doublante !).
Mais parfois ce n’est pas vraiment représentatif selon le nombre d’étudiants ayant participé.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
En primante oui un peu mais j’arrivais quand même à suivre le rythme de la fac mais je ne sais pas si c’est une très bonne idée de le suivre au premier semestre car cela me faisait apprendre mes cours sans avoir réellement le temps de les revoir, donc j’apprenais de nouveaux chapitres et étais souvent à jour par rapport à la fac mais j’oubliais au fur et à mesure les chapitres précédents. Le retard (s’il n’est pas disproportionné) est rattrapable durant la période de révision (1 mois au premier semestre et 1mois et demi au second).

En tant de doublante, pas de retard m’étant avancée durant les vacances d’été pour le premier semestre. Le second semestre est plus cool (plus long et concernait des matières dans lesquelles j’étais beaucoup plus à l’aise) donc j’arrivais à suivre le rythme et à revoir au fur et à mesure pour ne pas oublier.

Quel était votre rythme de travail ?
Je l’ai expliqué plus haut 🙂

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Plutôt altruiste, ce n’est pas gênant à P6, pas de mauvais coups ou autres.
Les gens s’entraident assez j’ai l’impression.

Et puis on rencontre des gens qui deviennent nos amis, même si c’est un concours 🙂 (pour ma part, j’ai rencontré des personnes très sympa avec qui je garde encore contact alors que le concours est terminé ! après il faut toujours se méfier un peu et ne pas être trop gentil avec les autres si on vous demande vos cours/TD de manière répétitive).

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
J’étais très stressée, surtout ma première année.
J’ai appris à gérer ce stress la deuxième année car je savais où j’allais, la longueur du programme, les notions plus difficiles ou qui me prenaient le plus de temps.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Concentrée mais je ne les regardais pas tous car il y a déjà beaucoup d’informations sur les polys (les cours étaient surtout très important en anatomie).

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Comme je le disais, les polys sont très complets donc je rajoutais quelques notes à côté.
Et puis le tutorat fait des tuts (résumé de cours ou totalité du cours, très important pour l’anatomie car les polys sont constitués uniquement d’images).

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
Oui, pendant la période de révisions, je faisais une ou plusieurs fois les sujets des années précédentes (au second semestre les annales sont super importantes à P6, les mêmes types de questions reviennent souvent pour les matières à par coeur).

Comment était organisée votre journée ?
Cf plus haut

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Ne baissez jamais les bras ! C’est très important de rester motivé durant toute l’année et de savoir s’entourer des bonnes personnes pour vous rappeler que vous êtes capables d’aller au bout et de réussir.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
L’organisation, c’est un point très important, de prendre un rythme qui convient, mais également de se connaître, de savoir comment on fonctionne, comment on apprend, comment on est le plus performant !

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?
Le stress et la volonté de ne pas faire d’impasses au S1 ce qui est très compliqué car le programme est très très dense. Je voulais tout voir mais parfois il faut peut être savoir 85% du programme et le maîtriser réellement que 100% sans connaître tous les détails.

La régularité, revoir les cours au fur et à mesure et l’entraînement (QCM, exercices, annales) m’ont permis de réussir entre autres.
De relativiser, essayer de moins stresser même si ce n’était pas évident.
Mais aussi de sortir un peu, de ne pas se couper du monde et de se faire des amis qui vivaient la même chose et pouvaient comprendre la situation.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
Très enrichissante, elle m’a fait murir, m’a appris beaucoup de choses (sur moi également).
Ce n’est vraiment pas une année facile (deux années quand on double) mais elle en vaut la peine qu’elle que soit l’issue si c’est vraiment les études que l’on souhaite faire (évidemment je n’aurais pas dit ça à la fin de ma première P1, mais maintenant avec du recul c’est ce que je pense).

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Je le consultais quand j’étais au lycée et ça m’a permis de me donner un aperçu de cette fameuse PACES, je trouve le site très utile.

9