Flo, en 2ème année de Médecine à Strasbourg nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

 

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2015 – 2016, 230 places + 2 de la passerelle d’excellence

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S spécialité maths mention très bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

médecine 133, pharma 44

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Au lycée j’étais bonne élève, sérieuse.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitait chez mes parents

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

45 min

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Je me suis fait vite au rythme imposé car j’ai commencé par un stage de prérentrée à une prépa qui m’a déjà mis dans le bain et fait comprendre le rythme de travail qu’il fallait avoir.

Au début bien sur je n’avais pas tout de suite une méthode parfaite mais c’est normal, il faut un petit temps d’adaptation. Je ne connaissais pas les lieux, le campus etc j’ai découvert les amphis et lieux de TD au fur et à mesure.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Oui, j’ai fais un stage de pré rentrée pour prendre de l’avance.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

J’ai continué à faire du sport, c’était très important pour moi afin de garder la forme, je faisais du badminton 2h par semaine et cela me permettait vraiment de penser à autre chose et de me défouler, voir des gens, faire quelque chose d’autre que travailler quoi.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Je n’ai pas fait beaucoup de sorties, j’ai fêté mes 18ans quand même en me prenant une après midi avec des amis 😛 sinon tous les repas de famille importants ou autres fêtes où j’étais invitée je ramenais un petit truc à réviser au cas ou.

Niveau loisirs, j’ai presque tout arrêté sauf le piano qui me permettait de me détendre.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

non

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Je n’ai pas négligé le sommeil, c’est vraiment important pour apprendre. En général pendant les cours je dormais 6h30 à 8h et pendant les révisions 8h (je me couchais vers 23h et je me levais le lendemain à 7h).

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Ma moyenne était environ 12 heures par jour. J’ai une fois travaillé 15h mais le lendemain j’étais épuisée du coup je n’ai travaillé que 8-9h. Mieux vaut être le plus régulier possible, avoir des habitudes, et respecter des objectifs qu’on s’est fixés à l’avance.

Au début de l’année j’ai commencé avec 7-8h par jour et au bout de deux ou trois semaines je pouvais bosser environ 12h tous les jours sauf le dimanche plutôt 10h.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)

Plusieurs choses permettent de retenir les informations contenues dans les cours :
– la plus importante c’est comprendre le cours en le relisant, chercher à comprendre ce qui n’est pas clair
– il faut savoir trouver l’utilité du cours, si il parait inutile, notre cerveau va vite se débarrasser de ce qu’il vient d’apprendre.

Un cours peut être « utile » pour plus tard pour son métier (rare en PACES) mais aussi pour sa culture générale, pour mieux comprendre le monde, pour le simple plaisir d’apprendre et pour le concours !

– quand on relis un cours il faut faire attention à chaque mot et faire un effort pour retenir chaque détail (sinon c’est comme lire un panneau dans la rue on s’en souvient 5min et après c’est effacé de notre mémoire), se demander à chaque fois comment on va retenir une information après avoir choisi ce que l’on veut retenir.

Aux premières relectures c’est souvent impossible de tout retenir en une fois, je me contentais alors de retenir le maximum que je pouvais et le plus important. Ensuite je revoyais ce cours plusieurs autres fois jusqu’à le connaître intégralement (ou presque).

– la motivation et la soif d’apprendre on été 2 de mes atouts majeurs ! Une information plaisante est tellement plus facile à retenir qu’un banal cours ennuyeux. Il faut s’ouvrir à tout et apprendre à aimer le maximum de domaines pour être bon partout.

– les moyens mnémotechniques : j’en ai inventé des centaines pour tous les cours ! plus ils sont fous plus on retiens 🙂

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Oui j’ai fais des fiches en maths et en physiques surtout pour les formules. Ca m’arrivait aussi de faire des fiches en UE1 et 2 mais moins souvent parce qu’il ne faut pas faire de fiche résumé, tout est important, ce qui fait la différence à l’exam ce n’est pas les choses faciles que tout le monde sait c’est les détails.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

j’ai travaillé seule le plus souvent, mais au deuxième semestre j’avais un groupe d’amis avec lequel on se partageait le travail d’écriture des cours sur l’ordi pour aller plus vite.

Travailliez-vous à la bibliothèque  de votre université ou chez vous ?

Pendant la période de cours j’étais à la BU, et pendant les révisions chez moi parce que ça m’évitait de perdre du temps dans les trajets mais ça m’arrivait quand même d’y aller pour travailler dans un environnement plus sérieux, avec ses amis autour de soi, ça permettait d’être plus concentré et de voir du monde au lieu de rester enfermé tout seul chez soi.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais dans une prépa privée parce que je pensais que ça pourrait m’aider à apprendre mieux, gagner du temps, avoir des conseils au bon moment, des entrainements etc… j’ai eu raison de la faire parce que j’ai pu prendre une bonne avance au stage de pré rentrée et tout au long de l’année j’avais des « planchages » 3h par semaine, c’est comme une interro en QCM bien sur, corrigée juste après et ça permet de mettre un peu de pression pour se mettre au boulot.

Au lycée tant qu’il n’y avait pas d’interro ou de bac blanc je ne m’efforçait pas souvent d’apprendre mes cours. A la fac il n’y a pas de suivi, si vous voulez ne rien faire une semaine et prendre des vacances vous pouvez… à vos risques et périls !

La prépa permettait de se sentir plus encadré comme au lycée avec des profs, des contrôles et un suivi. Ce qui est peut être encore plus important pour moi c’est qu’à ma prépa je me suis fait des amis avec qui j’ai assisté en cours et en TD toute l’année, sans qui j’aurais été toute seule, sans conseils, sans échanges, sans bonne ambiance, sans pouvoir parler à des gens qui te comprennent parce qu’ils sont dans la même galère, et je ne pense pas que j’aurais bien vécu ma PACES sans amis à la fac.

En plus parfois j’allais au tutorat mais c’était pas forcément utile et très bien adapté pour moi et quand on a une prépa, je voyais plus ça comme de la détente ou une perte de temps.

Mais pour quelqu’un sans prépa je conseille le tutorat, ça permet de poser des questions sur les cours et de s’entrainer sur autre chose que les concours blancs et les annales ce qui n’est pas négligeable surtout en chimie générale et organique, maths et physiques.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Au tutorat on n’était pas classée, à la prépa j’étais aux alentours de 20ème sur 115 tout au long de l’année.

Aviez-vous du retard dans vos cours ?  Si oui, comment le gériez-vous ?

Je n’ai jamais eu de retard plus grand qu’un jour, c’était un de mes objectifs.

Quel était votre rythme de travail ?

12h par jour en semaine et 10 le dimanche et lundi (sport) environ. Pendant les cours je calais mon rythme sur les cours et planchages et pendant les révisions je me sui fait un super planning à suivre.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

La compétition méchante ne sert à rien il y a trop de monde rien ne sert de rabaisser les autres. J’étais plus altruiste sans offrir mes cours à toute la promo non plus. Il faut savoir s’échanger des cours, documents, entre potes ça peut être très utile.

Avec mes amis j’étais parfois un peu en compétition mais rien de méchant, juste comme dans un jeu ou un match de sport amical 🙂 vouloir gagner ça donne de la motivation, parfois je prenais la PACES comme un jeu, ça passait mieux.

Avec mes amis quand on perdait 15 minutes à ne pas réviser parfois on se regardait puis on se disait pour rire « 15 minutes : 10 places… »

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

J’étais plutôt incroyablement décontractée sauf la semaine du concours et celle juste avant. Etre stressé est très handicapant pour la PACES, ça fatigue et ça fait perdre du temps : 2 choses qu’il faut absolument éviter !

Prendre du temps pour se décontracter est plus avantageux que d’essayer de trop réviser et stresser plus. On n’est pas à une heure près de travail dans l’année (1h par jour par contre si)

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

J’essayais d’etre concentrée mais parfois je profitais d’etre avec mes amis pour discuter et rire et je devais réécouter le cours ensuite. Sur un ou deux cours dans la matinée ça passe, plus c’est vraiment une perte de temps.

Il faut différencier les cours où il faut être super attentif et noter tout ce que le prof dit et les cours où on a déjà un polycopié complet et où on a juste besoin de prendre quelques notes en plus au crayon.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Au premier semestre on avait des polycopiés de l’amicale pour presque tous les cours, pour le reste je prenais sur papier mais je devais réécouter le cours pour compléter.

Au deuxième semestre j’ai tout pris sur l’ordi en me basant sur les cours de l’an dernier que j’ai récupéré d’anciens PACES ou de ma prépa. J’avais toujours un dictaphone au cas ou le cours n’était pas enregistré.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Pas pour réviser, mais pour vérifier mon niveau au cours des révisions.

Comment était organisée votre journée ?

Journée type en période de cours : 6h30 levé, 7h15 départ pour la fac, 8h-12h15 (voire 8h-14h quand il y avait des cours à rattraper) cours magistraux. 12h30 à 13h je me remettais au boulot, j’essayais de manger vite pour pas perdre du temps. l’après midi je travaillais les cours du matin (en général 4). Le lundi j’arrêtais à 15h30 pour faire du badminton et je reprenais vers 19h.

Le mardi j’avais planchage de 19h à 21h et on rajoute encore 1 à 3 TD par semaine l’après midi. Eventuellement j’allais au tutorat un soir par semaine. Je prenais une heure le soir pour faire une pause quand meme et manger.

Puis j’essayais de finir mon travail entre 22h et 23h pour dormir le plus tôt possible.
Au premier semestre parfois on n’avait pas cours le vendredi, ce qui permettait de mieux réviser ses cours de la semaine.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Rester en forme tout au long de l’année, ne pas stresser comme si on jouait notre vie : rater c’est pas la fin du monde on peut redoubler ou faire autre chose…

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

ma motivation, ma persévérance, ma régularité, l’organisation et mon attrait par tout ce qui concerne les sciences.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

J’ai très bien vécu cette année même si parfois j’en avais vraiment marre de passer ma vie à bosser et ne plus pouvoir vivre comme avant.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

J’ai découvert ce site juste avant d’entrer en PACES, ça m’a bien aidé et j’ai pu retrouvé le livre Reussir ma paces à ma BU du coup je l’ai emprunté et lu rapidement en début d’année, ça m’a donné plein de conseils de méthode j’ai vraiment apprécié de le lire je le recommande à tous ceux qui vont faire la PACES !!! =D

30