Fiona R., en 2ème année de Dentaire à Strasbourg nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2015 – 2016, NC dentaire 59 / NC médecine 232 / NC pharmacie 103 / NC kiné 93

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

BAC S spé SVT, sans mention

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Doublante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai passé tous les concours sauf celui de sage-femme. En médecine : 188 – En dentaire : 21 – En pharma : 56 – En kiné : 40

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

J’avais de bons résultats sans pour autant passer des heures à réviser.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Seule

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

10-15 min à pied

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

A Strasbourg, les tuteurs organisent une pré-rentrée avec une visite du campus. Sachant qu’il y a une dizaine d’amphis répartis dans tout l’hôpital civil et même à Illkirch, ça nous a vraiment aidé à nous y retrouver (même si au début en tant que bizuth on est toujours paumé aha).

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

PAS DU TOUT, ni en primante et ni en doublante, et c’est pareil pour les deux semaines d’inter-semestre en janvier. En PACES on bosse 9 mois, tous les jours, et toute la journée .. alors les vacances on en profite !
De toute façon, en tant que primant, bosser des cours avant de les avoir eu en amphi ça ne sert absolument à rien, ça va juste faire paniquer parce que « c’est trop dur, jamais j’arriverai à retenir tout ça, et j’y comprends rien en plus… ». Alors qu’avec les explications du prof tout (ou presque 😉 ) devient compréhensible.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Tous les soirs je faisais un peu de fitness (abdos, squats …) pendant 15-30 min histoire de me bouger un peu ; ça fait du bien de se lever de sa chaise de temps en temps vous verrez :p
Par contre en période de révisions, le sport c’était s’il y a le temps et pas trop de fatigue …

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Je voyais mon copain tous les soirs de week-end, il m’a énormément aidé à me vider la tête, me rassurer etc. Sinon je ne suis pas beaucoup sortie, deux ou trois restos dans l’année c’est tout.
Si on peut considérer ça comme un « loisir », le soir avant de dormir je regardais qqs épisodes de séries.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Aucun.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Entre 8-9h, je me couchais aux alentours de 22h et me levais à 6h en semaine et 7h le week-end.
Le sommeil est HYPER important ! En dormant, on assimile tout ce qu’on apprend pendant la journée donc on ne peut pas réviser des cours 12h par jour et ne dormir que 5h, le cerveau lâche au bout d’un moment et on ne retient plus rien.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Je n’avais pas vraiment un quota d’heures, c’était plutôt un planning à respecter donc une fois tous les cours appris c’était fini. On va dire qu’en moyenne les révisions me prenaient 8h-9h (et avant les exams 10h max).

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)

Ma méthode était de réviser par « strates » :
1. Apprendre dans un premier temps les grandes lignes.
2. Au deuxième apprentissage, assimiler le maximum d’éléments.
3. Et ensuite seulement s’attarder sur les détails tout en revoyant l’ensemble du cours.
(Par exemple, à la 2e strate retenez que la lame basale est constituée de collagène, puis à la 3e apprenez qu’il s’agit du collagène de type IV). Je pars du principe qu’on ne peut pas retenir tout en une seule fois, il faut prendre son temps dans l’apprentissage d’un cours et y aller petit à petit 😉

En période de cours, l’aprem je bossais ce qu’on avait vu le matin en amphi et s’il me restait du temps, je revoyais les cours de la veille ou ceux qui posent le plus de difficultés. Le week-end, je revoyais le maximum des cours de la semaine avec ensuite quelques exos et qcm pour vérifier si le cours est acquis.
En période de révisions c’est un peu plus compliqué : je fonctionnais par « tour du programme » ; le but étant de faire trois (voire quatre) tours. Il faut prendre le temps de faire un planning que l’on va respecter ! On ne va donc pas planifier que des cours horribles ou difficiles le même jour, ni faire que des maths ou de la physique etc ; il faut couper la journée avec des cours qu’on aime bien sinon on part en dépression au bout d’une semaine. Une autre petit méthode : faire des exos deux jours après avoir vu le cours, comme ça on remet les choses en place sans pour autant revoir le cours en lui-même.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

J’ai fais quelques fiches en biochimie pour les acides aminés et les mécanismes de la glycolyse, cycle de Krebs etc. Sinon faire des fiches est une perte de temps puisque les moindres détails du cours sont à connaitre (les qcm tombent plus sur les détails que sur les gros éléments du cours !).

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Seule

Travailliez-vous à la bibliothèque  de votre université ou chez vous ?

Chez moi.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Je n’avais pas de prépa privée mais j’allais une fois par semaine au tutorat de la fac. Les tuteurs sont passés par la PACES, ils connaissent les profs et vont insister et sensibiliser sur ce que tel ou tel prof attend de nous et quel type de questions ils posent lors des exams. C’est vraiment un moment où on peut poser des questions et entendre pleins de conseils pour réussir le concours, ce serait bête de ne pas en profiter 🙂

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

A Strasbourg, il n’y pas de classement lors des séances de tutorat mais on a trois concours blancs par semestre où j’étais toujours dans les 200 premiers.

Aviez-vous du retard dans vos cours ?  Si oui, comment le gériez-vous ?

Les rares fois où j’avais du retard étaient pendant la période de révisions mais généralement le lendemain il était rattrapé.

Quel était votre rythme de travail ?

Mon super dicton : « Privilégier la qualité à la quantité ».
Je prenais donc mon temps (sans abusé non plus hein) pour apprendre chaque cours et essayer de le comprendre. C’est hyper important de comprendre le cours au lieu de bêtement l’apprendre par cœur (surtout en maths et en physique !!). Alors certes au début on prend énormément de temps pour le comprendre mais au fil des apprentissages on s’en sort beaucoup mieux ; et le jour du concours si un qcm demande un peu de réflexion, on trouvera plus vite la solution que qqn qui aura appris par cœur.
Sur le même principe, il faut s’économiser et faire des pauses (mais seulement quand on en a BESOIN et non pas quand on en a ENVIE), il n’y a que des avantages à se reposer un peu puisqu’on va revenir plus frais et plus en forme sur le cours. Donc au lieu de s’acharner une demi-heure sur un point, en 10min ce sera assimilé 😉 . Personnellement, le mercredi matin il y avait cours et le soir TD + tutorat, alors l’aprem je dormais (tous les mercredis sans exception) et ça ne m’a pas empêché de réussir :p

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Je ne suis pas du tout compétitrice. Pour autant, je n’allais pas distribuer mes cours à tout le monde, mais avec mes amis on s’entraidait malgré qu’on voulait les mêmes filières.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Très très très stressée !

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Honnêtement mon niveau de concentration dépendait des cours et surtout des profs !

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Sur papier avec les polys vendus par la fac.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui mais uniquement quelques semaines avant les exams. Avant le mois de révisions, on est pas prêt et on risque de se décourager en voyant un résultat plutôt moyen… Mais il est important d’en faire sachant que d’année en année les profs reprennent qqs fois exactement les mêmes questions.

Comment était organisée votre journée ?

En période de cours :
6h réveil
8h -12h cours en amphi
12h -14h pause déjeuner
14h -19h révisions avec une à deux fois par semaine un TD en fin d’après-midi
Après 20h détente devant des séries …

En période de révisions :
7h réveil
8h30 – 12h30 révisions
12h30 – 14h pause
14h – 18 à 19h révisions

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Persévérer et ne rien lâcher !
Ne vous comparer pas sans cesse aux autres étudiants mais à vous-même, noter vos évolutions à qq part sur une même série de qcms pour vous encourager s’il le faut et vous verrez qu’au cours du semestre vous aurez énormément progressé.
Essayer de ne pas culpabiliser non plus quand vous ne réviser pas, il faut savoir s’arrêter pour ne pas craquer.
Dernier gros conseil (le plus important selon moi) : être bon là où les autres ont des faiblesses. Dites vous bien qu’on galère tous en maths et en physique (ou sur les tissus conjonctifs en bio aha), c’est donc là qu’il faut faire la différence et non pas en anatomie où on a tous le même niveau !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je pense que c’est ma méthode de travail parce que je suis loin d’être parmi ceux qui travaillaient le plus au niveau du temps.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

En primante, je perdais énormément de temps à faire mes cours l’après-midi étant donné que je n’avais pas de prépa qui fournit les cours avec plein d’explications détaillées, j’étais du coup plus fatiguée à force de gratter absolument tout ce que le prof dit en amphi. Donc en gros trop de perte de temps et trop d’épuisement comparé aux autres. Sinon en maths et physique, je ne faisais que du par cœur puisque je partais du principe que je ne comprends pas …
En tant que doublante, mes cours étaient déjà faits du coup quand je rentrais d’amphi je n’avais qu’à apprendre. Et c’est lors de cette deuxième paces que j’ai compris tous les conseils que j’ai pu citer au-dessus et qui ont contribué à ma réussite 🙂

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Horrible ! Mais avec du recul, et surtout si on est passé en deuxième année, on oubli tout ce stress, ces sacrifices etc :p
Cette année nous permet quand même de gagner en maturité, parce qu’il y a un énorme travail sur soi-même pour continuer de se lever tout les matins alors qu’on est à bout ; on repousse nos limites.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Ce site est rassurant. En lisant les témoignages, on se rappelle qu’on est pas seul dans cette galère qu’est la PACES et ça fait du bien au moral 🙂

30