Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
UVSQ, année 2014-2015, NC médecine de 115

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S Spé SVT mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Doublant

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
J’ai passé juste médecine en tant que primante, puis les 4 concours en tant que doublante. Je suis arrivée environ à la moitié du NC

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
J’avais pas mal de facilités qui m’ont bien aidées c’est vrai, surtout dans les matières scientifiques, mais je n’ai jamais eu de problème à travailler au lycée. J’avais de bonnes notes, mais bavarde.

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
J’habitais chez mes parents

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
Environ 1 heure-1h15 selon que j’étais chez mon père ou ma mère (j’étais en garde alternée.. Pas l’idéal)

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Mon année de primante n’est vraiment pas un très bon souvenir. J’avais fait un stage de pré-rentrée et une prépa pendant l’année mais il s’est avéré que c’était une prépa.. Pourrie (CPCM). Ils n’étaient pas au courant du programme, il nous prenait énormément de temps, les locaux étaient loin de la fac et leurs fiches truffées fautes, et j’en passe.

J’étais en « binôme » avec une de mes amies de lycée, mais qui avait un niveau beaucoup plus faible que moi. Après les résultats du premier semestre, j’ai malgré ces conditions réussi à avoir un classement assez honorable pour un primant (environ 180) mais mon amie était trop loin du redoublement et a donc arrêté.

Je été suis donc retrouvée assez seule pendant le deuxième semestre, j’étais convaincue de ne pas pouvoir avoir mon année et d’être sûre de redoubler dans tous les cas. J’ai donc un peu abandonné, j’ai accumulé du retard et je ne savais plus comment faire pour réussir à être à jour, j’étais donc brouillon et j’ai perdu énormément de place au 2ème semestre.

Mon année de doublante était largement plus joyeuse. Outre les meilleurs classements et les meilleures notes au tuto, les cours que l’on comprend beaucoup mieux, je me suis faite de très bons amis, ce qui aide vraiment.
Aussi je m’étais inscrite dans une bonne prépa (concours plus) qui m’a largement aidée pendant les 2 semestres. Bien classée après le premier semestre, j’appréhendais le 2ème semestre que je n’avais pas travaillé étant primante, mais mes amis m’ont soutenu, passé plein de cours et j’ai réussi du coup avec beaucoup de travail à avoir mon année.. Enfin ! 🙂

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Primante : j’ai juste fait le stage de pré-rentrée de la prépa. Je n’avais pas les cours donc je n’ai pas pu les travailler.

Doublante : j’avais beaucoup de résolutions concernant le travail pendant les vacances … Mais bon je n’ai pas bossé un seul cours avant la pré-rentrée du tutorat, 2 semaines avant la rentrée. Et ça a été amplement suffisant, car la pré-rentrée était très complète, et très adaptée aux doublants finalement.

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Bon, je ne suis à pas une grande sportive à la base.. Mais en primante j’allais a la piscine le jeudi soir après avoir travaillé et ça faisait un bien fou !
Doublante, j’ai plutôt favorisé le jogging de temps en temps, au moins une fois par semaine.
Par contre j’avoue qu’en semaines de révisions, le sport n’étais pas du d’actualité.

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
Oui j’ai tant bien que mal essayé de garder une vie sociale a peu près convenable.
Je suis beaucoup sorti à mon 2ème semestre de primante, mais bon ce n’est pas du tout un conseil a suivre.
Sinon, pendant mon année de doublante j’ai réussi à voir mes meilleurs amis de lycée au moins 1 weekend sur 3-4.. Que ce soit pour un ciné, un restau etc… Des loisirs qui ne durent pas trop tard.
Sinon, je me suis accordé de « Vraies » soirées une par semestre (en dehors des vacances bien sur)
Par contre : pas ne de sorties en révisons, mais les samedis soirs libres pour une soirée en famille ou un film/série.

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Ma mère est médecin.

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
Je n’ai jamais été du genre à travailler jusqu’à minuit, ça a du m’arriver 3-4 fois dans l’année.
Sinon je me couchais en général vers 22h30-23h pour me lever vers 5h30-6h… Donc 7 petites heures.
Par contre le weekend je tournais plutôt autour de 8-9h par nuit, qui font du bien !
Si j’étais vraiment fatiguée, je faisais des micro-siestes, surtout après la pause déjeuner. J’avais vraiment du mal au début de me limiter à 15-20min mais on s’y fait en se forçant un peu et ça fait vraiment du bien !

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
Alors je n’ai pas été aussi régulière que ce que j’aurais voulu… Mais bon..
J’avais cours de 8h a 12h15 : je commençais à bosser à 13h45-14h (selon la motivation) jusqu’à 19h30 avec 1 ou 2 pauses de 15 minutes.
Ensuite j’avais une pause jusqu’à 20h30, à part si je voulais regarder une émission le soir, dans ce cas je bosse jusqu’à 20h30.
Après 20h30 (quand pas Tv), je bossais jusqu’à 22h, surtout des cours que j’appréciais pour éviter de m’endormir dessus
Quand j’avais TD ou C+, c’était les mêmes horaires sauf que je rentrais plus tard.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Tout d’abord, ce qui est le plus important, c’est d’aller en cours premièrement, et surtout d’écouter très attentivement en cours. Ça paraît simple, mais un cours qu’on a écouté du début à la fin en restant concentré, ça va être un cours qui va paraitre logique beaucoup plus rapidement et qu’on va donc très rapidement il retenir.

Mes cours je les ai repris à l’ordinateur au dictaphone, je réécoutais tout le cours mot pour mot étant primante : SURTOUT NE PAS FAIRE !!! Ça fait perdre énormément de temps, et donne l’impression qu’on peut se permettre de ne pas écouter en cours.
Le temps, c’est vraiment la clé de la PACES : on a tellement de cours et si peu de mois d’apprentissage qu’on ne peut pas de permettre de perdre du temps pour rien !

Donc doublante j’ai repris des cours qui n’étaient pas bien pris, surtout en écoutant le prof et en écrivant ce qui était important dans ses phrases, en les reformulant. Et je réécoutais au dicta uniquement les passages que je ne comprenais pas, et ça m’a largement simplifié la vie.

Pour ce qui est de l’apprentissage, ayant une mémoire très visuelle, je lisais mes cours tout le temps accompagné d’une feuille de papier à côté pour noter des mots, faire des schémas etc… Et même si je ne relis jamais ces feuilles après, ça me permet vraiment de rester concentrée sur mon cours, et de le retenir.

Je revoyais mes cours le jour même au début du semestre, voire la veille, mais à la fin du semestre j’avoue que j’avais un peu de retard que j’ai très vite rattrapé au début des révisions.

Pour les matières moins « par cœur » (chimie, UE 3, UE 4) j’ai fait énormément d’exercices dans des livres de la BU et j’ai fait et refait les tutorats.

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
J’avais peu de fiches, mais certaines m’ont vraiment aidées
J’avais fait une fiche sur toutes les dates d’embryo par exemple.
C’était surtout des fiches qui me permettaient d’avoir une vision globale d’un chapitre (ou de plusieurs)
Sinon, j’ai beaucoup utilisé les fiches de cours du tutorat qui étaient vraiment bien sur certains chapitres.

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
J’ai travaillé seule la plupart du temps.
J’ai du mal à rester concentrée en travaillant en groupe, j’ai tendance à me disperser et a parler de tout et de rien avec les personnes avec lesquelles je travaille… Ce qui n’est pas très efficace

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Je suis allée de temps en temps à la BU, mais je travaillais essentiellement chez moi.
J’allais essentiellement à la BU quand j’avais des périodes ou je me sentais pas efficace chez moi, et une bonne soirée de fermeture de la BU me permettait d’être efficace et de reprendre un rythme de travail.

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
J’étais dans les 2.
Le tutorat de ma fac est gratuit, on y est inscrit d’office dès que l’on est inscrit à la fac, et je m’en suis énormément servie.
Pour ce qui est de la prépa : j’avais tellement peur en sortant de la terminale de me retrouver dans cette ambiance dont j’avais entendu tout et n’importe quoi, que je voulais être encadrée et mettre toutes les chances de mon côté, et j’ai donc opté pour une prépa.

Étant doublante, j’avais entendu de concours plus, et le fait que ce soit que des concours blancs, et ne prenne pas beaucoup de temps du coup, m’avait plu, surtout que vu le nombre d’inscrits, le classement était assez representatif.

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
J’ai toujours eu des classements et des notes assez en raccord avec mon travail et avec les résultats du concours, mis à part que j’ai toujours raté les concours blancs généraux, ce qui me mettait pas dans la meilleure humeur pour les révisions, mais au final je pense que ça m’a permis de sentir que je devais travailler, et donc cela m’a permis de mieux réussir pour le vrai concours, c’est ce qui compte.

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
Oui j’ai toujours eu tendance à avoir un peu de retard dans les cours. Mais ce retard ne me stressait pas plus que ça, tant qu’il restait modéré, et quand je sentais que je prenais quand même pas mal de retard, je carburais pendant environ 1 semaine et je retrouvais un retard « normal ».
Ça ne m’a jamais dérangé au contraire, ça me motivais à travailler.

Quel était votre rythme de travail ?
J’ai tant bien que mal tenté d’être régulière dans mon travail.. Ce n’a a pas toujours été le cas, mais j’ai toujours réussi à travailler à peu près tous les jours.
J’avoue que le soir des résultats du premier semestre, je n’ai strictement RIEN fait. Je me suis accordé quelques journées comme ça dans l’année mais ça restait très rare. Par exemple les soirs de concours blancs généraux je ne travaillais pas je regardais les sujets-corrections.
Mais sinon en règle générale, je pense vraiment que la régularité dans le travail est la clé de la PACES.

Sinon, je révisais mes cours le jour même ou un peu après (souvent un peu après), et j’alternais les cours de par cœur et les cours d’exercices pour que mon cerveau n’explose pas.
Quand il y avait beaucoup de matières de par cœur en comparaison aux matières d’exercices (surtout au 2ème semestre), j’alternais les matières que jamais bien avec celles que j’aimais moins, ou l’apprentissage des cours et des QCM d’entraînement.

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Je n’étais vraiment pas dans un état d’esprit de compétition. Je n’ai jamais eu de problème la donner un cours auquel quelqu’un n’a pas pu assister pour quel problème qu’il soit..
Je pense pas que l’esprit de compétition ne serve à quelque chose, car certes la PACES est un concours sélectif, mais c’est avant tout un combat contre soi-même.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Plutôt décontractée en fait. Mais je pouvais avoir des pics de stress pas possible, surtout en approchant du concours, en fin de révisions. Par contre, une fois que j’ai le sujet dans les mains, j’ai la chance d’avoir mon stress qui s’évacue complètement et il ne me paralyse pas.

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
J’essayais d’être concentrée au maximum. Après, je suis humaine, oui il y a des cours ou j’étais été vraiment dispersée, ou je n’ai pas écouté un seul mot du prof parce que je rigolais avec ma pote ou parce que je chantais des chansons avec les autres doublants.

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Sur ordinateur pour la simple et bonne raison que j’ai mal au poignet au bout de 5 minutes si j’essaie de suivre le rythme du prof à la main.
Et oui avec un dictaphone, mais à utiliser intelligemment

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
Il n’y a pas d’annales à notre disposition dans notre fac.

Comment était organisée votre journée ?
J’avais cours le matin, je m’accordais une pause déjeuner et je travaillais surtout l’après midi et en début de soirée.
En révisions, je commençais à travailler à 8h30-9h selon les journées, et je finissais à 22h-22h30, en suivant un planning très précis que je m’étais concocté

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Surtout d’être entouré de personnes avec les mêmes motivations et le même objectif (et un niveau assez équivalent) ! Un soutien moral par des personnes qui vivent la même expérience que nous est essentiel !

Ensuite, pour la prépa, je dis pas que c’est inutile, loin de la. Mais franchement, choisissez la vraiment bien! Ne vous fiez surtout pas aux statistiques, c’est vraiment de la création pure et dure pour certaines prépas.

Ensuite, ne soyez pas effrayés si un vanteur vous montre toutes ses belles fiches, vous dit qu’il a déjà fait le programme 4 fois, qu’il a réviser 5 matières la veille au soir… Les beaux parleurs il y en a énormément, et ça bous fait stresser plutôt qu’autre chose!

Pour ce qui est du travail : trouvez votre méthode de travail au plus vite et conservez la ! Soyez réguliers et commencez dès le début !!
Ne vous laisser pas distraire par l’ambiance assez tranquille des 2 premières semaines. Si vous ne travaillez pas assez pendant ces 2 semaines, vous partez vraiment mal.

Ne vous laissez pas impressionner par les doublants, s’ils ont redoublé c’est pour quelque chose. Et même s’ils foutent le bordel en cours, ils travaillent dur chez eux, n’oubliez pas.

Voilà, n’oubliez pas ce pourquoi vous êtes la, ne déprimez pas des que vous avez un coup de barre. Tout le monde craque à un moment ou à l’autre, c’est normal 🙂

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Je pense que c’est le fait d’être restée fidèle à moi même.
J’ai travaillé comme je le sentais, à mon rythme et ça a marché

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ?Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?
Ce qui a contribué à mon redoublement c’est que tout simplement je n’ai rien travaillé à mon deuxième semestre de primante parce que j’étais déprimé, assez seule et perdue..

Redoublante, j’ai surtout appris à ne pas me laisser impressionner par les autres, et j’avais acquis ma méthode de travail, donc tout est plus simple, à la seule condition de ne pas se laisser reposer sur ses lauriers de doublants car les primants montent vite

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
Dure. C’est une année qui nous pousse dans nos retranchements, qui nous fait perdre des amis et beaucoup de loisirs.
Mais c’est aussi une année très enrichissante.
On apprend plein de choses, j’ai fait la connaissance de personnes géniales, j’ai réussi à me surpasser.
Et.. Quelle fierté et quel bonheur une fois qu’on passe en deuxième année !

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Je trouve que c’est vraiment une bonne idée de recueillir des témoignages d’anciens PACES. Je connaissais malheureusement pas ce site quand j’étais primante ou en terminale, et je pense que cela m’aurait vraiment aidée.

13